NSD - POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.

   Si vous voulez participer à la création d'un mouvement luttant pour le travail,  la défense des ouvrières et des ouvriers français et un monde en paix sans torture. Si vous comprenez les aspirations des jeunes et les efforts des cadres économiques travaillant pour une société plus équitable et plus fraternelle, rejoignez le rassemblement.

LA FONDATION ECONOMIQUE DE LA SOCIETE
L'ENTENTE AGRICOLE ET SOCIALE:  les développements économiques et sociaux liés à l'alter-mondialisation, les mouvements des cultivateurs, les formes de développement alternatives de la société, etc..
REACTIVITE AU SERVICE DE TOUS
ETUDES ECONOMIQUES DU RASSEMBLEMENT
LES ORGANISATIONS MODELES
POUR UN NOUVEAU TYPE DE FONCTIONNAIRES
AUTRES CONCEPTS ECONOMIQUES ET DE SOCIETE POUR LE CHANGEMENT
CONTEXTE HISTORIQUE - EVOLUTION DES SYSTEMES ECONOMIQUES

Néo-Delorisme
 
 






















































NSD - POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.

Contexte historique - Introduction à l'analyse de l'évolution des systèmes économiques de la part du mouvement

    Durant l'année 2003, lors de la création du mouvement, on n'enregistra qu'une croissance économique faible de l'ordre de 1 à 2%. Pour retrouver auparavant quatre années d'aussi faible croissance sans récession comme les quatre années écoulées avant 2003, on remonte à 1886-1889, la triste époque du général Boulanger.

    Le rassemblement a une attitude claire pour la conduite économique à suivre afin de trouver des solutions. Il s'inspire des réponses gandhistes aux tentatives britanniques démoniaques de mondialisation dirigée contre le peuple Indien, du parti du travail suédois, et accessoirement de la troisième voie économique des partis de John Blair et du centre-gauche japonais, le tout en tentant de maintenir l'ouverture sociale (ce que ne souhaitent jamais les partis jacobins). On s'excusera cependant quelquefois de certaines colonnes qui ressemblent à de la politique-fiction, car les personnes du cercle fondateur (gandhistes, cyber-journalistes, etc ..) ont une approche différente de la politique: moins politique, quelquefois inspirée de culture populaire. Donc ce qu'il faut surtout retenir ce sont les résultats de leurs recherches alternatives pour un meilleur monde à composantes alter-mondialistes dans le sens d'un monde à améliorer.

   Suite au travaux des jeunes, le rassemblement s'inspirera donc de la 'troisième voie' par divers partis sociaux-démocrates ou apparentés comme une ligne directrice et formatrice économico-politique, tout en suivant toujours principalement les difficultés rencontrées par les francophones très présents en France, et le tiers-monde. Car il y a la nécessité d'une nouvelle "gauche" ne cherchant pas seulement le moindre mal en économie, mais tentant d'être un peu plus positive avec vous, une "gauche centrale" alternative de la droite, qui possède son propre chemin. Nous sommes un peu les chercheurs, et vous les participants bénéficiaires. Nous cherchons plutôt à faire ressentir les spécificités d'une idée politique social-démocrate de gauche, une voie française, plutôt que de suivre des modèles tout faits.

Introduction aux prédictions économiques découlant des modèles économiques et sociétaux sociaux-démocrates comme ceux qu'étudie le mouvement.

    En ce qui concerne le modèle Blairien par exemple, pour que les éléments évoqués ci-dessus soient possibles il faudrait que toutes les structures de la société s'aidant mutuellement comme décrites dans les propositions générales, deviennent progressivement percues comme absolument nécessaires à l'époque de la réalisation. A cette époque alors, les divers éléments de "cocooning réciproque" de société, c'est à dire les éléments favorisant aussi bien la création des jeunes sociétés que les citoyens, pourraient être mis en place par une structure social-démocrate (un parti social-démocrate dit toujours que par essence, un gouvernement jacobin ne sait pas faire autre chose que d'étrangler la volonté d'entreprendre individuelle, en suspectant toujours les citoyens a priori: répression plutôt qu'encouragement).

   Rappelons que par rapport à ces grandes promesses jacobines depuis deux siècles sur lesquelles les sociaux-démocrates pointent du doigt les limitations, à son échelle et comme tous les mouvements, le petit parti social-démocrate de gauche NSD tente l'interprétation objective des aspects sociaux, de société et variés, en indications économiques.

Note (à l'origine interne): par rapport aux modèles économiques internes discutés, il faut concevoir les membres du Mouvement comme ayant réussi à schématiser à cette époque les paramètres nécessaires à la mutation en modèle 'néo-Tokyo' ou 'néo-Blairien' de toutes les structures sociétales (sociales + société=sociétal . Mouvement=esprits promouvant l'associatif et la réflexion commune).
    Ceci signifie que la compréhension de la chute des contraintes mène nécessairement (les systèmes économiques) à un monde d'ouverture encore lointain dans lequel on est tous plus ou moins obligés de gérer une sorte de 'fuite en avant' économique' (comme dans une pensée systémique  du type 'néo-Tokyo' qui gère les courants économiques en projection, et leurs glissements respectifs), ou encore que nous ne sommes plus 'dans une pensée socialiste pure' comme diraient les socialistes (nous ne sommes plus dans un modèle TTHY). Donc on a des problèmes de type alter-mondialistes ou de refus, qui ne peuvent se gérer que par une entente commune des citoyens  (le modèle économique de la Corée du sud actuelle, n'est dans ce sens, pas une avancée du modèle néo-Tokyo. Il suit simplement une logique de croissance comme le Brésil à une certaine époque par exemple. En ce qui concerne la limitation des modèles, cf. notes dans Luttes et Collèges).
 
 












































NSD - POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.

LA REFONDATION DU MONDE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE
Propositions à propos du travail de l'Alliance

COMMENT LE TRAVAIL EST-IL REPENSABLE ?
 

INDISSOCIABILITE DU PROGRES ECONOMIQUE ET DU VOLET SOCIAL
 

POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DE TOUS
 

RESSERRER SOLIDAIREMENT LES COMPETENCES EN VUE D'UNE MEILLEURE COMPETITIVITE ECONOMIQUE
 
 


















































NSD - POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.

QUELQUES PROPOSITIONS ECONOMIQUES POUR LE TRAVAIL

Plus de travail pour le plus possible. C'est possible. Comment donc ?

   Des statistiques récentes le montrent: la tendance à légiférer pour légiférer s'accroît, au point que de plus en plus de pages de lois (comprenant la plupart du temps de simples alinéas et sub-alinéas nouveaux) s'entassent par milliers de pages chaque année. Le problème est qu'à notre sens, elles ne traitent que rarement durant un siècle les orientations fondamentales.

   Ainsi à propos du fonctionnement des institutions. Un certain fonctionnement des syndicats, des partis et de l'ensemble des institutions semble figé. Sait-on cependant qu'il n'en a pas toujours été ainsi ? Ainsi des corporations, mode de fonctionnement quasiment oublié de nos jours: sait-on qu'il n'a pas toujours été le synonyme de fonctionnement "corporatiste" au sens péjoratif qu'il a acquis aujourd'hui ? La fédération des bonnes volontés des cadres et volontés ouvrières social-démocrates, pense qu'il ne faut pas tout figer ainsi.

  Il se pourrait que dans un monde social-démocrate futur, le législateur accepte de séparer les lois afin que toutes les catégories de la société ne soient pas obligées d'endurer les mêmes charges institutionnelles. Grâce à un monde du travail consentant par exemple, un deuxième type d'entreprises à charges réduites (au moins durant une certaine durée comme aujourd'hui, à longue durée si le modèle fonctionne) pourrait peut être voir le jour.
   Les fonctionnaires devant s'occuper de l'environnement propice aux éclosions de ces jeunes entreprises favorisées, devraient peut être également avoir été chefs d'entreprise (cf. modèle économique social-démocrate de centre-gauche proposé, et égt. ici).
   Nous promouvons la création de cette deuxième catégorie d'entreprises favorisées. En ce qui concerne les fonctionnaires intéréssés et attachés à leur développement, il s'agit sans doute d'une idée trop révolutionnaire. Quoi qu'il en soit,  il faudrait que cette deuxième catégorie d'entreprises ne suivant pas toutes les recommendations des chartes de leurs corporations d'attaches soit tolérée, toujours en ayant en tête que le flot des lois va toujours grandissant et corsetant aussi bien les entreprises que l'offre de travail si rien ne l'entrave, et que nous devons faire quelque chose pour contrecarrer cette tendance corporatiste d'état.

  Cette nouvelle catégorie de patrons, ne suivant pas à la lettre toutes les dispositions du travail, peut exister. Et en temps de crise, plus d'un citoyen sera sans doute content de pouvoir recourir à leurs services.

  Ces patrons du deuxième type, pour la naissance de laquelle la critique des partis de gauche essaiera de nous pardonner, peuvent cependant offrir du travail. N'oublions pas que ce deuxième type de fonctionnement des corporations a été totalement oublié du monde Mazarin. Il y a bien certes pléthore de lois à propos de la branche de vie Mazarine des corporations (ce qui a donné naissance à l'appellation de "corporatisme à la française" selon nos voisins européens), mais qui ne prêtent pas la moindre attention (elles sont étanches ou "unaware") à la richesse de développement et au pouvoir de réponse en termes de créativité de tâches des corporations historiques qui réagissaient correctement à l'époque, aux nouvelles inventions scientifiques.

   Des milliers de lois donc, mais allant uniquement dans le sens d'un poil prédéterminé une fois pour toutes il y a longtemps, et dans le sens d'un peaufinement de monolithisme historique d'état, conféré par Mazarin aux corporations. Pour revenir au corporatisme d'avant Mazarin et du travail d'enterrement de ses funestes descendants jacobins, il faut se rappeler l'aspect brouillon, jeune, créatif, de la liberté d'expressivité des corporations qui prévalait par exemple du temps de la Renaissance. Donc, la Fédération des cadres et des ouvriers sociaux-démocrates serait assez pour une retour à des sources historiques telles que celles des corporations.

   Ce site parle de leurs efforts: ils ressemblent aux reflets d'une lutte pour la pluralité, l'expression des différences compétitives et de l'univers des nomiques possibles, contre l'univers de l'atonie, de la non-pluralité, du choix de la non-différence, de l'isolationnisme non compétitif, et de la monotonie économique résultante.
ndlr NSD: pour ne pas dire: la lutte contre le camp de la décadence.

  Notre credo:

* Mécanismes corporatistes originels totalement verrouillés = création atone d'emplois

* Au contraire: libérer (légiférer moins ou enlever certaines lois), laisser les corporations se réorganiser = plus de possibilités de création d'emplois
Cf. paroles de fondateurs-éclaireurs

   Se rappeler par ailleurs le crédo des f.n.v. et des racistes: "Je ne veux pas de différence".
Sachant que ce qu'ils aiment est un monde mort monoracial totalement uniformisé.
A vous de voir si laisser les différences s'exprimer, au travers de la Fédération et du nouveau parti, pourra créer de la vraie richesse ou non.

   Nous sommes pour un retour à la liberté d'expression des corporations et des syndicats (qui pourront choisir de soutenir l'une ou l'autre des branches des corporations, selon leur tendance). Bien entendu avec une prise en compte d'une couverture sociale qui ne puisse être éliminée, les nouveaux corpus de lois à mettre en place étant justement là pour encadrer ces principes. Nous sommes évidemment pour les mouvements "anti sweat shirts" (contre le travail par l'esclavage et la sueur due au nombre insensé des heures de travail).
 
 































NSD - POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.

DECLINAISONS POSSIBLES DE LA SOLIDARITE

   Le programme du mouvement est un programme politique qui englobe les différentes générations de citoyens et les nouvelles pluralités au fur et à mesure de l'ascension des nouvelles générations à la citoyenneté et au monde du travail.

  On n'oubliera pas l'existence des anciens qui ont apporté leur contribution à la réflexion autour de la Solidarité.

   Mais c'est aussi tout ce que ne sont pas les programmes politiques lorsqu'ils ne correspondent plus à la satisfaction des besoins et des idées des différentes catégories de citoyens comme aujourd'hui. Le Mouvement espère répondre mieux aux attentes économiques et de société. Tout comme pour les aspects sociaux et de société, le Mouvement applique une ligne qui tende à rapprocher les individus de l’économie. C’est ainsi qu’il pense que tous auront l’impression de mieux partager des responsabilités. A partir du programme économique et sociétal, le Mouvement pense qu'il pourrait même fournir des structures mieux adaptées aux besoins spécifiques des célibataires, des orphelins, etc.., et concevoir de meilleurs programmes spécifiques. D'une façon générale, l'optimisation des services fournis à chaque groupe de société, devrait à la fois permettre l'économie des dépenses et que les services économiques et sociaux puissent jouer au mieux en faveur de chaque groupe.

   Par ailleurs la promotion de la solidarité inter-générationnelle organisée par le mouvement et les citoyens eux-mêmes, deviendra possible. Chaque groupe ne se considérera ainsi pas comme un groupe 'assisté', trouvant ses propres règles et optimisations. Il prouvera son expérience des 'familles' et de la solidarité. Ne sous-estimons cependant pas la difficulté: au regard de certains échecs de sociétés démocratiques ayant tenté des expériences semblables et n'ayant toutefois pas surmonté des caps économiques importants à l'issue de mandats populaires, le Mouvement cherchera à expliciter à chaque étape les écueils possibles, recommendera les études approfondies à moyen et long terme, plutôt qu'encouragera des mesures soulageant rapidement mais ne traitant pas les problèmes de fond. Il suppose que mettant mieux et plus tôt au courant, en montrant de façon plus claire et plus objective les difficultés, en cachant moins les problèmes que d'autres partis ont caché aux adultes comme aux jeunes générations, ceux-ci prendront mieux en main les mesures qui les concernent.
 
 






































NSD - POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.

REACTIVITE AU SERVICE DE TOUS

2a - Gestion des interventionnismes. Pour une limitation et un accroissement des efficacités

  Le Mouvement est pour une limitation de l'interventionnisme d'état. Il proposerait tous les 6 mois un vote plus suivi des encouragements budgétaires de l'état à l'ensemble des citoyens. Dans les périodes intermédiaires, le suivi de chaque poste (rentabilité, besoins assumés, etc.) serait accessible en continu par tous.

  Toutefois comme il le sera détaillé plus loin, l'existence d'un corps spécialisé de 'fonctionnaires détachés' n'émargeant pas sur le budget de l'état est possible. On peut y associer la tolérance de l'existence d'une économie libre. La mesure de la réactivité et de la compétivité de la société peut alors se baser aussi sur les chiffres provenant de ces secondes entités.

  Les priorités d'application de ces nouvelles personnes réactives ayant statut de fonctionnaires temporaires seraient dans l'ordre: secteurs précarisés par les crises économiques et agricoles (personnels intérim, cultivateurs, ..), jeunes, enseignement, . Ceci n'empêcherait pas une participation accrue de chaque citoyen aux travaux de société, dans une attention portée aux problèmes catégorie par catégorie, par la société et le Mouvement (cf. charpente des projets de société du Mouvement).

2b - Organisation de la société en vue d'une meilleure efficacité des structures à tous points de vue.

L'organisation des agences d'état et la limitation de l'interventionnisme d'état ayant été définies plus haut, quels sont les mécanismes modérateurs (contrôleurs), capables tout à la fois d'améliorer l'efficacité et de diminuer les lourdeurs (meilleure rapidité des mesures aux problèmes rencontrés par les catégories en difficultés: agriculteurs, etc..).

2ba- Entraide entre les générations, s'appuyant sur des analyses comparées, etc.., et contrôlant les 'entités' d'aide.

2bb - Scission des services d'état.

Ceci devrait procurer une bien meilleure réactivité et de bien meilleurs services à tous points de vue.Cf. bulles fonctionnaires temporaires, pour assister les catégories de personnes ou socio-professionnelles en difficulté.

2bc - Meilleure réactivité aux problèmes agricoles et meilleure analyse des solutions alternatives à la mondialisation.

  On doit porter une meilleure attention aux problèmes agricoles tels que le surendettement. On devrait effectuer une mise à jour en temps réel honnête et une mise à disposition des informations sur les solutions issues d'analyses sur ce qui se fait ailleurs, ainsi que concernant les solutions pour de meilleurs rendements et toutes les solutions qui améliorent la marge bénéficiaire et la vie des agriculteurs. Ce sont aux autres services de la Nation à s'adapter et à faire des efforts quelquefois, afin de faire une juste place au monde agricole.

  Il y a une grande quantité de mesures en faveur du développement des catégories défavorisées, qui devraient être prises, secteur par secteur d'activité.

Note: on peut dire en ce sens, que la mésattention des services d'états aux cultivateurs et catégories défavorisées ressemble toujours à l'action du clergé perché sur le dos du tiers-état. Que ce soit la droite ou la gauche, on a l'impression que tout le monde (sinon les citadins) se "fout" des problèmes agricoles et des bénéfices qu'on pourrait attendre d'une meilleure adéquation (rapprochements) entre demandes des consommateurs et offres des agriculteurs. Les agriculteurs sont prêts à faire de grands efforts mais il faut qu'ils trouvent tout par eux-mêmes. S'ils doivent également s'occuper de mieux connaître les avancées de l'alter-mondialisation et des demandes en provenance des pays étrangers, c'est à croire qu'ils devraient porter sur leur dos tout le poids de la contribution aux nouvelles connaissances que la société devrait au contraire leur apporter. Il y a quelque chose qui ne va pas à propos du désintérêt de l'état ou des partis pour le monde agricole en général. Ce n'est pas parce que le poids démographique des agriculteurs n'est que de 20-30% que l'intérêt pour eux ne devrait pas être de 80%. Le poids psychologique qui pèse sur eux est écrasant. A contrario et sans les dénigrer, certaines autres catégories de société en grand nombre comme les citadins, ne portent sans doute pas le même fardeau. Les progrès de la mécanisation (on devrait dire de l'informatisation) ajoutent encore au stress des populations des campagnes. Tout cela n'est pas visible dans les analyses et les courbes statitistiques. Il y a un sous investissement dangereux dans le futur de la société qui devrait au contraire inclure nécessairement le poids réel du monde agricole. Nous disons que pour retrouver son équilibre, la société devrait mieux reconnaître le monde agricole dans un mouvement de juste réappréciation des valeurs de société (cf. fête du monde agricole).
  Un dernier aspect: il se peut que les campagnes deviennent le havre de retraite des personnes agées. Mais qui connaît mieux les ressources du monde agricole et les bénéfices que les personnes agées peuvent en retirer, que les agriculteurs?
  Prendre les agriculteurs pour des demeurés ou négliger leurs problèmes est un grave défaut d'approche ou de connaissance de la société pour la prise en compte du futur.
 
 


































NSD - POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.

Une autre gauche est nécessaire
Par Daniel Bensaid - LCR - 09/03

     Il existe une alternative à l’hégémonie du PS et à sa politique du moindre mal

  A en croire le remue ménage médiatique,  la rentrée se réduirait, à gauche, à un duel à distance entre l'extrême gauche et le Parti socialiste. La droite espère bien sûr  en tirer parti. Oscillant entre irritation et exaspération, les dirigeants socialistes se sont laissés aller, lors des journées de La Rochelle, à des déclarations faisant de la gauche alternative  leur cible principale. Olivier Besancenot a, au contraire, clairement désigné comme adversaires le Medef, le gouvernement Raffarin, la droite de combat (et l'extrême droite en em buscade). Il a appelé, contre les licenciements et les fermetures d'entreprises, pour la défense des services publics et de la sécurité sociale, à l’université d'action la plus large d'une gauche sociale et politique, qui pourrait se concrétiser dans les  prochaines semaines par une grande manifestation nationale unitaire.

   Il n'est pire sourd que celui qui refuse de se décrasser les oreilles. Les dirigeants socialistes vont répétant que l’extrême gauche choisit un splendide isolement et qu’elle ne propose aucune perspective concrète. Qui, parmi eux, a lu le programme avance par le candidat Besancenot lors de l'élection présidentielle, ou son livre paru aux éditions Flammariori? Qui connaît ses propositions chiffrées sur la réforme des retraites (bien avant que la réforme Fillon ne vienne sur le tapis), sur la défense et la rénovation des services publics, sur la politique de santé? Qui discute sérieusement du projet scolaire cohérent défendu en cette rentrée par Samuel Johsua dans son livre Une autre école est possible (éditions Textuel) ? Qui prend la peine de répondre aux économistes d'Attac ou de Copernic (parmi lesquels des militants d'extrême gauche) sur les alternatives au Pacte de stabilité et à l'Europe libérale?

   Les balbutiements de La Rochelle ont mis en évidence la difficulté du Parti socialiste à donner un contenu au «réformisme de gauche», présenté comme la grande innovation doctrinale du congrés, de Dijon. Refusant de rompre avec les orientations sociales libérales suivies depuis vingt ans par les gouvernements Fabius, Rocard, Bérégovoy et Jospin, ce réformisme, apparaît (au mieux) comme un réformisme de centre gauche, un réformisme sans réformes. La majorité de nos concitoyens en sont conscients, qui, tout en affirmant à plus de 60 % leur sympathie pour les luttes du primtemps sur les retraites, sur l'école, en faveur des intermittents, estiment qu’un gouvernement de l'ex-gauche plurielle ne mènerait pas une politique qualitativement différente de la droite.

   Face aux effets dévastateurs de la régression sociale, aux exclusions, au chômage reparti à la. hausse, à la multiplication des insécurités sociales, une politique radicalement opposée au projet de société du Medef est pourtant plus que jamais nécessaire. Au delà des effets de tribune, elle exige des contenus précis: une opposition intransigeante aux licenciements et un programme ambitieux pour l’emploi,

(ndsl NSD: attention ici)

une relance salariale, la maîtrise démocratique des politiques monétaires (contre l'autonomie de la BCE), une initiative européenne de grands travaux et de services publics, l’appropriation sociale des leviers industriels et financiers (et non la simple socialisation des pertes, version Alstom), une réforme fiscale fortement redistributive en faveur des plus pauvres, la reconnaissance d'une citoyenneté de résidence pour les travailleurs sans papiers, l'abrogation des réformes Balladur et Fillon sur les retraites, une refondation sociale et démocratique de la construction européenne: soit l'exact contraire de ce qui a été fait depuis vingt ans au nom des contraintes imposées par l’Europe libérale de Maastricht et dAmsterdam, et l’exact contraire de la troisième voie de Tony Blair et de l'agenda 2010 de Gerhard Schröder.

    Dès à présent, le PS et les Verts s'apprêtent, au cas où serait soumis à référendum le projet de Constitution européenne rédigé sous la houlette de Valéry Giscard d'Estaing, à voter «oui» au nom du moindre mal et d’une «Europe puissance», censée faire contrepoids "à l'hyperpuissance étasunienne. Sur cette question cruciale, la droite du centre et la gauche du centre communient dans un touchant consensus. Or, ce nouveau traité négocié entre Etats rien d'une Constitution. il confisque la souveraineté démocratique et nie tout exercice d'un pouvoir populaire constituant. Il confirme le credo libéral du traité de Maastricht, sacralisant la loi du marché et la propriété privée. Il écarte l’idée de critères sociaux de convergence qui harmoniseraient à la hausse les acquis en matière de salaires, d'emploi ou de protection sociale des citoyens. Il s'inscrit dans la continuité du Pacte de stabilité.

   Enfin, si les mots ont un sens, le consensus néolibéral en faveur d'une «Europe puissance» ou d'une Europe contrepoids impliquerait de relever le défi étasunien en matière de course aux armements. Etant donné l'écart technologique et logistique actuel, étant donné un budget de défense annuel de 400 milliards de dollars aux Etats-Unis contre 160 milliards pour l'ensemble de l'Union européenne,, cette course mortifère à la puissance exigerait, ne fut ce que pour arriver à la cheville du colosse étasunien, une inversion des priorités budgétaires au détriment des dépenses sociales. Pour contourner les critères du Pacte de stabilité, la Commission européenne (et laurent Fabius dans un entretien publié dans le quotidien le Monde du 28 août) envisage déjà le plus sérieusement du monde, de soustraire les dépenses militaires du calcul des déficits publics: alors que les dépenses de santé publique et d’éducation restent incluses dans ces déficits, les budgets militaires en seraient retranchés. A croire qu’à terme, les industries d'armement peuvent rapporter gros et qu’elles sont un fleuron du développement écologique durable!

    Il est décidément urgent de changer de logique a gauche. Nous sommes partants pour toute action unitaire résolue contre les agressions de la droite raffarine. Mais nous ne sommes pas prêts à nous laisser digérer par le grand ventre rose (de plus en plus pâle, avec un léger liseré vert) du social-libéralisme, à nous laisser prendre en otages par le développement d’un présidentialisme accru et d'un bipartisme que les réformes de la gauche plurielle sur le quinquennat et le calendrier électoral ont renforcé, et que les réformes électorales de Sarkozy, laminant le peu de représentation proportionnelle existant aux élections régionales et européennes, aggrave encore.

   Pour parler aux jeunes qui connaissent depuis le 1er mai 2002 leurs premières luttes, pour leur rendre confiance dans la parole politique, pour répondre à la faillite planétaire des potions néolibérales, aux attentes des formidables mobilisations sociales du printemps ou du Larzac, une autre gauche est nécessaire.

    Nous travaillons, sans sectarisme mais dans la clarté, à la rendre possible. Certains dirigeants de l'ex future gauche plurielle expliquent (avec résignation ou avec cynisme) qu’il n’y a pas d'alternance à court terme sans le Parti socialiste, mais qu’il n'y a pas d'alternative avec les socialistes. Incapables de résoudre cette contradiction, ils en concluent, au nom d'un réalisme illusoire, qu’il faut sacrifier l'alternative à l'alternance, pour négocier avec le PS hégémonique une politique du moindre mal: comme pour l'Europe, la politique se réduirait ainsi à une affaire de poulies et de contrepoids. Une politique politicienne, de combinaisons et de tractations électorales à courte vue, serait lourde de nouvelles désillusions amères et de nouveaux 21 avril. La politique n'est ni un Meccano ni un Lego. Les alliances sont subordonnées aux contenus. Nous sommes convaincus de la nécessité d'une véritable alternative à la mondialisation marchande et au militarisme impérial, d'une véritable alternative sociale et démocratique en Europe, d'une gauche de combat face à une droite de combat. Si «un autre monde est possible», comme le clament les manifestants de Porto Alegre, de Gênes ou du Larzac, une autre gauche doit aussi être possible, à condition de faire bouger les lignes et de changer les rapports de forces, non seulement dans le mouvement social, mais aussi dans la représentation politique. Il y faut de la patience et du courage, sans doute. Nous ne sommes pas des adeptes de la politique du pire. Mais nous savons, hélas!, d'expérience que les politiques du moindre mal se sont souvent avérées, dans l'histoire récente, le plus court chemin vers ce pire.

Daniel Bensaid est philosophe, militant de la LCR. Dernier ouvraqes parus: «le Nouvel Internationalisme» et «Un monde à changer» (Textuel,  2003).

Yoctueî