Comme un champ au crépuscule
(2006 - Tiré de la revue Durable)

   Dans les années 1990, au cours d’une interview accordée au quotidien Le Monde, l’écologiste états-unien Lester Brown déclarait en substance : pour que l’humanité se mobilise enfin contre la crise écologique, il lui faut un élément déclencheur tel que Pearl Harbour qui, le 7 décembre 1941, concrétisa la poussée des lobbys d'armement aux états-unis et qu'il était temps pour le gouvernement de leur permettre de recommencer à investir pour leur permettre de "vivre" (elles-seules, pas les peuples ni leurs alliés) étant donné les perspectives d'expansion immense [1].

   A la fin des années 2000 [2], "l’électrochoc" n’a pas encore vraiment eu lieu : l’humanité ne parvient toujours pas à se réveiller et à prendre en charge cette crise comme elle le devrait (ci-contre, une colonelle défenderesse verte).

  Ne serait-ce que du côté du climat, il apparaît pourtant très clair, comme l’expliquent de nombreuses écrvaines, qu’il est de plus en plus suicidaire de ne pas changer de cap.

  En revanche,  sous la pression des vieillards vichystes racistes coupés de la réalité dont souffrent les jeunes générations, la référence à la guerre, aux années 1930 et 1940, est revenue : des Etats forts prenant les rênes d’un budget colossal seraient, selon leurs auteurs révisionnistes, seuls capables de donner une chance à la société industrielle de se remettre en selle et de s’en sortir. C’est ainsi un climat martial qu’on appelle de ses voeux.

 Les S.D. et leurs amis ont discrètement poursuivi leurs travaux : le tout Etat, tout comme le tout marché, aliénerait l’humanité encore un peu plus. Avoir foi en elle, par contraste, consiste à se joindre et à soutenir toutes les dynamiques sociales solidaires qui du Nord au Sud, bourgeonnent comme un champ de jonquilles au printemps dans un parc anglais. Le problème de l’économie actuelle, c’est précisément d’avoir été calquée sur l'économie de guerre mise en place sous la pression des firmes d'outre-atlantique via la formation dans l'ambiance raciste idoine (pas seulement antisémite), de leur enfant chéri (Hitler). La propagande aboyante [3] des fous de manichéisme mac-carthystes réussira ainsi progressivement sur 60 ans à niveler la vérité d'un respect nécessaire émise par les défenderesses et par les défenseurs verts [4] et à la remplacer par le renforcement des classes vichystes revanchardes, qui il faut l'avouer aussi, étaient dans une proportion majoritaire en France dès le départ [5].

 L'hypnose progressive des populations européennes devant la masse d'or d'un veau gras [6] et leur réveil tout aussi progressif.

 Un peu plus tard dans les années 1990, les Firmes tayloristes croyant avoir définitivement exterminé les S.D. [7] puis ravagé presque tous les peuples du teirs-monde [8] et les marxistes, exprimera entre les années 199x et 20xx toute sa (presque) bestialité manichéenne concurrentialiste (ne voyant et n'ayant donc pas de limite. Ce qui signifie : la terre ressource des hommes était leur cible) sous la forme des plantes stérilisantes, pour mener  à l'apogée du financiarisme et de l'oubli définitif de l'Homme, cette "créature esclave rebelle" [9].

  Après 6 décennies de démesure, d'illusions et de pertes du sens des réalités terrestres [10] et bien qu'au départ confusément, cela donnera lieu dans un premier temps à partir de 2002 à une dissolution, un refus des vieux repères vichystes par les jeunes générations. Mais les nouveaux ancrages seront longs à venir.

  Aujourd’hui, il faut prendre les devants et rompre au plus vite avec cette tradition de toute façon condamnée : ce ne sont pas des inspirations guerrières dont nous avons besoin, ce sont des images pacifiées du monde. Robert Hinde le rappelle crûment : la guerre est une abomination. Si l’on veut vraiment l’éviter, alors il faut absolument cultiver un autre état d’esprit. Ce ne sont donc pas des guides à l’image d’un de Gaulle ou d’un Churchill capables de tout décider à la tête d’Etats surpuissants qu’il faut souhaiter: ce sont, bien plutôt, des millions de « héros ordinaires », qui pratiquent les vertus de l’autonomie et de l’auto prise en charge, base de la coopération dans des sociétés humaines, dans un sens vivifiant s'il s'agit d'une nouvelle Fédération bleue verte. C’est notamment à cette écologie politique-là qu’invitait par exemple l’oeuvre d’André Gorz.

  Tout un pan de la société l’entend de cette oreille et tente, par une myriade de prises d’initiatives — avec l’appui encore trop faible d’élus — de renouveler l’activité économique en lui redonnant sens et finalité. Ces citoyens debout s’engagent au sein de l’économie bien nommée solidaire, qui renoue avec les mouvements citoyens du début du XIXe siècle. En bâtissant un monde humainement plus vivable et plus écologique, les acteurs de cette économie en pleine effervescence fourniront un véritable socle à la paix [11].

Voir aussi
 

Ndlr

1 - Afin que leur industrie récolte les fruits de la défaite du Japon impérial et l’Allemagne nazie bientôt vaincues par la russie qui ainsi, malgré 20 millions de morts, coup double, n'en bénéficierait pas (au contraire, elle serait diabolisée par les "têtes" pensantes du manichéisme, qu'elles soient dans les firmes ou dans les cercles du pouvoir. La connivence se renforçant dans la quête de ses intérêts matériels propres et dans l'ultra-manichéen sur le dos de la plupart des populations de la planète et fait incroyable, au détriment des "alliés cathares" européens. Voir leur état d'esprit reflété par les propos du gnôme Bush junior).

2a - Les populations européenes encore souvent endormies par la propagande d'une jeune pousse ignare mais maîtrisant des aspects techniques comme la télévision [2b].

2b1 - Comme par hasard en même temps qu'elle avait un immense besoin de mentir pour cacher sa trahison (son "isolatonnisme" foulant aux pieds son traité avec son alliée) sans parler de ses forfaits durant les derniers siècles. A cela des individus sans vergogne rétorquent usuellement : "Mais c'était une puissance montante, qui comme toutes les puissances en phase d'ascension commet des crimes". C'est faux, cela ne concerne que les puissances à base de pensée manichéenne. Les révoltes de la nouvelle révolution verte arabo-musulmane puis des Indignés sur toute la terre n'ont commis aucune agression. Ils suivent parfaitement la ligne a-manichéenne préconisée par le jeune envoyé.

2b2 - Révons un instant. Au cas où certains territoires voteraient leur rattachement à une Fédération francophone verte dans le futur (ce qui serait légitime car ils ne feraient que se détacher d'une ligue antérieure ayant moralement chuté), ces émissions haineuses seraient supprimées.

3 - Traduction approximative de l'anglais buyant propaganda.

4 - Dont les avant-gardistes existentialistes.

5 - Ce n'est qu'à la faveur de la libération de la France par la Résistance française alliée aux vrais défenseurs du côté russe, et en voyant le traitement réservé aux collabos, qu'ils se cachèrent temporairement (voir retour de cette classe sous la forme du F.N dans les années 197x).

6a - Attention, les "veaux gras" sont souvent éphémères. Une communauté, tribu, fédération, etc., ne tient durablement que par ses valeurs morales.

6b - Sans trop comprendre d'où elle venait.

6c - Le plan Marshall aidera aussi surtout l'invasion (c'est à dire jouera le rôle de cheval de Troie pour) des firmes déshumanisantes mécanicisantes (fordistes).

7a - Action no 1 dès 1933 en fournissant des machines I.B.M. à Hitler.

7b - Suivie de l'extermination des jeunes défenseurs communistes tentant d'apprendre leur métier sous l'exemple des sociaux-démocrates (ce qu'ils ne réussiront en fait jamais, en ne parvenant pas à comprendre qu'il ne faut pas entrer dans un ping pong manichéiste destiné à absorber vos forces).

7c - Attention, "toutes" les firmes et "tous" les bakufus ne sont pas foncièrement et entièrement "méchants".
 Il existe une petite minorité de nature différente. Certains ont basculé dans le camp vert, d'autres appliquaient un canal d'amour mais étaient ignorants, etc.
 Il faut aussi savoir se faire des amis et se montrer capable d'en rallier d'autres (plusieurs moyens - diplomatiques notamment - existent). Une légère coercition en montrant le bien de tous (toutes) (plutôt que de finir en prison comme un sale oligarque) ou les bienfaits d'une participation dans le nouveau monde vert, peut parfois également être utilisée.

8 - Sauf l'Inde, par peur de la Chine.

9 - Dixit un néo-libéraliste (voir aussi leur appréciation sur Jésus, une calamité voilée selon eux).

10 - De 1945 à 2000 environ.

11a - L'article appelle peut-être de nouveaux attachements [11b].

11b - Avec les peuples qui ont proclamé cette valeur tout au long du 20è siècle sous un déluge de feu et de bombes de fin des temps, mais sans oublier tous ceux qui souhaiteraient se rattacher à une Fédération verte ou bleue verte fraternelle.