NSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES SOCIAL-DEMOCRATES

   L'Alliance est motivée par toutes ses tendances pour promouvoir le réconfort et l’entraide mutuelle entre tous et entre les générations, par l'émulation entre les membres (y compris les membres éloignés), par le partage des dernières connaissances, par l'encouragement mutuel et l'analyse concertée des développements économiques.

Cf. égt. Bienveillance des marxismes d'origine


    L'Alliance souhaite que les parents comme les jeunes y adhèrent.

   Elle est constituée de ceux qui se sentent bien dans un mouvement initialement plus de gauche par ses aspects de résistance et de solidarité, mais qui a toujours intégré l'économie et été capable de repousser à droite et à gauche les frontières de viabilités démontrées.

   Ses membres comprennent ses aspects d'indépendance, refusent l'extrême-droite et haîssent les extrêmes faciles. Il s'agit d'une lutte pour l'intégration de tous les types de citoyens et d'un type de société qui n'a pas existé jusqu'à présent, à travers la fusion des jeunes que l'Alliance soutient.

Cf. égt.
Aides physiques et morales
Problèmes douloureux.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les nouvelles françaises et les nouveaux français

La naissance d'une deuxième génération de conscience après les colonies, qui était souhaitée

Les glorieux premiers défenseurs

Le baptème des nouveaux français par les premiers défenseurs
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


13a - (image ci-contre: un ancien français, très reconnaissable malgré son masque [13b], enlevant une nouvelle française pour lui faire subir les pires avanies)

   Les anciens français étaient colonialistes, vichystes, étaient tous d'horribles esclavagistes, tortionnaires, déportateurs, collaborationnistes, ne connaissant pas la première virgule du mot tolérance ou d'autres valeurs humaines. Tant était grand leurs vices et leur administration jacobine de torture tournée dans le mauvais sens, qu'ils étaient même exploiteurs des français (de souches) pauvres de leur époque (comme Marguerite Duras ou les citoyens noirs). De leur temps le mot "humanitaire" n'existait pas. Ils ne connaissaient rien en économie, mais ils cachaient leur ignorance de l'existence des économistes du tiers-monde (Amartya Sen est né en 1933) par un mélange de rapacité et d'un phénoménal égotisme les leurrant sur leur rang (ils se voyaient supérieurs par rapport à ceux du tiers-monde). Tous les jours les milliards de citoyens du tiers-monde se moquaient d'eux autour d'eux mais ils ne comprenaient rien car ils ne connaissaient par leur langue et ils continuaient de se croire supérieurs. Le parti vietnamien les appelaient des phap hitle (traduction en français: hitlériens - Ne pas voir "français" mais Le Pen et autres tsars vichystes de langue française) par raccourci, mais que nous devons appeler des "méchants manichéistes", car les lâches jacobino s.s. , ne sont pas de vrais français (malgré leur discours mensonger en peau d'agneau sur identité de loup, faisant semblant de parler au nom des français, mais qui est maintenant bien apparent. Cf. Traitrise de Cao Bang et de la R.C.4 . Ils furent napoléonistes, vichystes, puis tortionnaires des nouveaux français [13c] c'est à dire de la nouvelle génération, en Afrique, en Algérie, en Indochine et partout ailleurs. Leurs alliés ce sont les grands jacobins qui leur ressemblent comme deux gouttes d'eau, pas les français).

  Plus personne ne peut aujourd'hui les confondre avec les nouveaux français, gentils, affectueux, aimables, copains des minorités ou en faisant partie, compréhensifs d'un bon nombre d'idées tiers-mondistes, tolérants, capables de dialogue, n'ayant quasiment que des qualités et remarquant un Obama.

  Il y a un fossé très net entre les deux catégories, à tel point qu'on dit encore qu'elles n'avaient aucune relation entre elles.

  Il valait mieux prendre les choses telles qu'elles étaient aussi le mouvement (qui allait devenir l'alliance) les prit telles qu'elles étaient. Il n'allait pas refaire le monde. Il était inutile de perdre son temps avec les anciens français, les choses n'auraient jamais avançé. Quelqu'un qui nie l'emploi à un autre, le nie entièrement. C'est très voisin ou la même chose que l'ancien racisme des français (de souches) riches (les anciens français, collabos avec les menteurs et escrocs libéralistes, très pauvres en réalité). Par ailleurs il est fort possible que dans un jour pas si lointain les économistes du tiers-monde donne des recettes à des partis comme l'alliance qui n'a jamais autorisé aucun ancien français à avoir contact avec elle, afin que les nouveaux français mangent à leur (bonne) fin.

  Etant donné que ces éléments résiduels comme Le Pen n'étaient plus que quelques pour cent de la population au début du vingtième siècle, l'alliance abonda donc dans le sens de l'histoire et baptisa les nouveaux français.

13b - En langage pour les enfants: un vieux méchant.

13c - Après le P.S., au grand regret d'André Malraux, leur successeur en 1958 n'abolit également pas le processus de "gangrène" (ndlr: de la torture).
  Dès 1951 cependant, un Claude Bourdet lancait un cri d'alarme : "Y a t-il une Gestapo française en Algérie ?"
  Pour l'opinion publique métropolitaine cependant, la gestion des affaires dites "coloniales" présentée comme l'apanage de l'armée et de la police depuis de nombreuses décennies (ce blanc-seing à la police causera notamment la déportation de dizaines de milliers de français de confession juive), échappait en effet depuis longtemps au droit ordinaire [13d]
 

.

13d - "La" démocratie (inféodée à rebours) selon les jacobins robespierristes (et comme s'il n'y avait qu'une seule sorte de démocratie, celle appliquant "la loi du plus fort est toujours la meilleure" étant la meilleure à leur yeux), caniches devant leurs (en réalité "les") maîtres néo-sumériens (temporaires) [13e] du 20è siècle [13f].

13e - (accessoirement on peut se demander dans ces conditions qui donc parmi nous sont leurs maîtres(ses) par nos votes).

13f - ( car en réalité l'image est fausse, le haut-parleur devrait être tourné dans l'autre sens.

 Certains cadres du service de diffusion des idées de l'Alliance font en effet remarquer qu'il y a un "chien" et que la population de celui-ci ne représenterait que 4% de la population mondiale (300 millions par rapport à plus de 6000 millions). Ils disent : "Vous êtes leurrés par un bruit infernal de la part d'une région mais otez le haut-parleur. Que reste-t-il à vos pieds ?"

(réponse : un ridicule petit chien).

)

13g - Il y en a une autre.
  (l'Alliance ne peut qu'exorter, pas se substituer, à la bonne fin, pour toutes et tous).