Le conseil de T.O.

  Il chercha au départ les remèdes aux plaies morales des tribus anciennement écrasées. Plus généralement certaines fondatrices pensèrent que ces problèmes pourraient s'étendre à toutes les tribus de la terre dans le futur (nouvelles problématiques évidemment que nul parti libéraliste sauvage néo-hitlérien ne décrirait ni ne proposerait de solution, puisqu'ils (ne) furent (au mieux que) à côté de la plaque durant plus de 70 ans entre les années 1930 et 2009. Voir leurs pauvres actions ici).

T.O. espère la naissance de l'entraide entre les nations d'Afrique et est pour l'union voulue par les africain(e)s entre eux

 Aperçu de l'esprit de l'assemblée délibérative

 (sous l'image : un aperçu des forces à l'oeuvre dans les pays de la fédérativité)

Le petit conseil de T.O. nouvellement entouré (à partir de 2012)














































































































L'O.S.D. , le conseil intermédiaire [*] prenant la suite de la Fédérativité B.B.B. en l'encadrant [*]
Jeunes francophones, français métropolitains, francophiles, et samoans amis des un(e)s et des autres.

Première ligne

Présentation générale

Ndlr : grâce aux enseignements des anciens du KPD-O
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Présentation générale des composantes
 (bureau mixte entre la première O.S.D. amerindienne et les tendances de l'internationale social-démocrate)

   Les composantes de la résistance des Nouvelles Françaises et des Nouveaux Français sont représentées dans ce conseil et sont composées de résistant(es) de gauche, du centre et même un peu de droite (cf. positions ici). Le Conseil représentera un rassemblement autour de la résistance (universelle) aux manichéistes, issu en grande partie du monde francophone (le monde qui est aujourd'hui coupé en grande partie du centre par la faute de nos gouvernements, mais qui ne devrait pas l'être). Il existe comme une extension de la résistance humaniste qui commença jadis à l'étranger et était notamment emmené par les existentialistes. Nous n'excluons pas d'observer également les tentatives et les progrès des partis travaillistes ou 'démocrates' des pays anglo-saxons. Auparavant l'Ecole-syndicat s'alignait presque exclusivement sur les partis sociaux-démocrates indien, allemand, ou suédois, et tantôt un peu plus à gauche de par son parrainage historique par la résistance existentialiste sympathisante des régions de l'ancienne indochine, de l'Algérie, etc. . De toute façon on sait que pour certains chefs de partis de droite d'outre-atlantique, tout ce qui n'est pas à droite est "d'extrême-gauche" (dixit Bush à l'encontre du candidat démocrate J. Kerry en 2004). La spécificité de l'Alliance est de pouvoir posséder un profil "socialiste de droite" du point de vue de certaines analyses économiques, proposant parfois même des avançées sociales dans la droite, mais à ne pas confondre avec un parti de droite comme le schématisent certains (voir par exemple ses positions diamétralement opposées au sujet de l'adhésion de la Turquie, ou en faveur du "non" au traité constitutionnel en opposition aux grands partis). C'est ce qui fait sa particularité et sa liberté d'action par rapport aux partis socialistes traditionnels. Il pourra peut être ainsi recevoir de nouvelles solutions aux partis du Sud. Il a été (le coeur) dans un de ses berceaux d'origine un des premiers des nouveaux partis révolutionnaires (ou rénovateurs) issus du Tiers-Monde en Europe à oser ne pas être un parti de pure "gauche" européenne classique (i.e. en étant analogue au syndicat de Lulla), en étant parfois même à droite de ces partis socialistes d'origine qui disent admettre des économies de "droite", mais qui restent idéologiquement à gauche par leur plénum populaire, ce qui contrarie leurs efforts d'ouverture économique. Nous annoncions en 2003 qu'il s'agissait donc plutôt d'une scission par rapport aux positions d'origines, pour aller vers des régions centrales nouvelles qui n'excluent plus de temps à autre des prises de positions dans la droite (pas de droite).

  Le syndicat-parti (d'où fut issue l'école) a toujours été accusé sous les millions de mort(e)s d'être dissident par les paulistes (parce qu'il aurait été un des premiers à parler de vraies questions fondamentales), et parce qu'il fut contre les opérations des extrémistes, attentats et manipulations à l'encontre des populations notamment. Il luttait par ailleurs contre les idées qui ont toujours prévalu sous le colonialisme. Et de ce point de vue, on peut dire que les manipulations psychologiques de masse des partis d'extrême-droite sont des méthodes colonialistes exerçées contre le peuple français et les peuples du tiers-monde en général.

  Sa contrepartie en tant que syndicat issu d'un noyau (un bouquet de pays) ayant toujours des valeurs partagées avec ce noyau et le tiers-mondisme d'aujourd'hui, pourrait être un jour de devenir en métropole et en Europe un mouvement ou une néo-fédération, aile par la voix du quart-monde français, en supplément de sa synergie avec les partis apparentés et de promotion du codéveloppement avec les social-démocraties en provenance des pays en voie de développement par un mouvement circulaire revenant.

Se battre pour permettre de retrouver le vrai devenir, pour toutes les personnes qui en été ont spoliées.

     Le conseil refondateur soutient les aspirations des victimes de l'histoire. Il souhaite leur faire bénéficier des messages qui lui ont été transmis, propres à leur faire regagner leur fierté. Il représente également un syndicat de pauvres (T.O.) cherchant à ce qu'ils comblent leurs ignorances entre eux et à vivre avec eux si possible un trajet exceptionnel. Nous pensons que la majorité des français et francophones d'origine viendra rejoindre cette démarche, car eux-aussi sont des victimes des manoeuvreurs araseurs de la planète ou de l'extrême-droite, et se retrouvera en voix minoritaire éteinte en Europe à moins qu'il n'y ait un sursaut identitaire. La majorité des francophones et des Français est concernée en réalité. Il peut avoir une telle démarche avec tous sans distinction, au travers de ses actions défensives et de protection. L'Alliance continue de partager avec toutes les personnes victimes des manipulations issues soit du tiers-monde, soit issues de la majorité française, leur sentiment que certaines manoeuvres de masse récentes ont probablement v(i)olé leurs aspirations démocratiques, sinon socialistes et modernes. C'est ce type de futur volé qu'il prétend aujourd'hui représenter, et sous cette question se présentent beaucoup d'autres questions profondes relatives aux futurs francophone et européen, au droit contre les racismes à y faire préavaloir, à la politique de coopération éventuelle à mettre en place en parallèle de la politique d'immigration (politique de développements conjoints ne serait-ce que dans l'intérêt même de l'Europe), etc..

 Premier contact des cadres du Conseil (dépendant à cette première époque là, de l'école) avec les cadres de l'autre partie de la résistance (la branche extrême-orientale du mouvement)

Sujets abordés en 2007
Les militants

Les propositions pour une gestion économique et humaine dans l'espace francophone et Européen, de la part des gandhiens sociaux-démocrates.

   Notre positionnement dérive de l'ancienne aile à droite dans le socialisme. La fondation se réfère parmi d'autres, au socialisme [L]uxembourgiste, également représentée par des résistantes en Asie du Sud-Est. Dans les premières années (entre 2257 CE ET 2263 CE [2001 et 2007 AJC]), une proposition a été faite pour un syndicat-parti se repositionnant de façon plus large "social-démocrate" de centre-gauche et centriste. Le repositionnement "démocrate" au sens nord-américain du terme n'a pas été suivi parce que non applicable et débouchant de toute évidence sur une crise prochaine. La proposition des nouvelles troupes n'a donc pas pu être suivie avec leur accord. En 2008, les deux étiquettes politiques spéciales des fondateurs de l'Alliance (économique + luxembourgiste) ont été reprises jusqu'à la fin de la première grande période intermédiaire du 21è siècle. Elles furent considérées comme répondant aux attentes de quasiment toutes les branches en 2264 CE (2008 AJC). Cette double-étiquette satisfait à la fois les demandes des jeunes et celles des plus anciens de la génération de la Mère (cf. égt. étiquettes indiennes). Bien que comme le parti du Congrès on puisse déplorer une certaine inertie, les deux étiquettes devraient satisfaire l'immense majorité des jeunes nouveaux français et de leurs copains et copines qui sont en quête d'ultra-modernité, et sont exaspérés par l'étonnante similitude - ou inaptitudes - des deux grands partis jacobins à répondre à leurs attentes.

  Le syndicat-parti du travail de combat sera ainsi capable de suivre les modèles économiques performants des social-démocraties, et d'enlever les cales de freins du train de l'avenir qui doit emporter les jeunes, freins issus de la tradition jacobine maladive et des grands sarcophagistes (Robespierre, Napoléon, Bush, etc.) enterreurs de mères et d'enfants.

  Nous fumes souvent accusés de défendre le communisme (l'enfance des socialismes et les frères sibling des partis sociaux-démocrates). Pourquoi ?

   Evidemment, en premier parce qu'il est ridicule de répéter sans cesse que ce fut une "chute" de ces "enfants", alors qu'ils ont laissé la place au Socialisme (1).

 D'autre part, parce que si ces "enfants" pouvaient avoir eu quelques torts (2), nous défendons la liberté de parole (3) de ces "enfants" parce que nous sommes un des rares partis sur terre à appliquer la parole de Voltaire: "Monsieur, je ne suis pas d'accord avec vos idées, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayiez le droit de les défendre" (sous-entendu "pour que vous puissiez faire éclore de nouvelles idées ou que vous meniez vos idées jusqu'à leur maturité").

  Voltaire était invoqué de façon assez paradoxale par les orphelins de la Commune de Paris qui tombaient sous la mitraille des Versaillais: "si nous nous battons ainsi ... c'est la faute à Voltaire". Voltaire était un fauteur de trouble antisémite légérement vu comme un "fasciste" à l'époque, mais cependant les enfants le reconnaissaient. Ce sera encore un mystère longtemps pour les diaboliques diabolisateurs des trois derniers siècles (qui n'ont fait que reprendre la considération de sous-hommes attribuée aux pauvres, héritée des monarchies antérieures, pour tenter de l'étendre à tous les pauvres de l'Humanité, ainsi que le pense la majorité des français. Cf. Lutte de l'abbé Pierre).

 L'aile oeuvre sur terre pour une démocratie comprenant des aspects neufs de responsabilisation, d'aides à la création d'entreprises libres, de prise en main d'outils économiques, etc.., et également pour les citoyennes et les citoyens français (cf. égt. ici). Tous les citoyens du monde n'ont pas eu la chance d'exprimer leurs idées sans être massacrés, aussi était-il normal que le parti s'occupe d'eux en premier.

   On peut comprendre, pour parler plus clairement, que si les deux grands partis jacobins en France s'entendent comme larrons en foire comme cela était évident en 2002, pour proposer des positions fascisantes sur le dos des alter-mondialistes et des nouveaux français, cela ne dérange nullement le NSD d'assumer son positionnement d'origine (à droite d'un parti du socialisme sachant que là-bas son spectre va sur la droite,  mordant donc sur la droite du PS ici et allant également sur la droite) réservant toutes les places que demandent les ouvrières, les ouvriers, les cadres qui souhaitent des capacités de gestion social-démocrate dans leur parti (cf. mise en place par l'école-syndicat première, suivant le concept des deux noyaux).

Ndlr

A - Le daw, la sangha, la fraternité, la barque, etc. .

1a - Cette propagande était d'ailleurs tellement ridicule qu'elle est tombée d'elle-même en 2008 lors de la période intermédiaire, lorsque toutes les nations se sont alarmées de l'abîme de dettes que ces monstrueux tenants de l'idéologie du libéralisme sauvage (jusqu'à l'assassinat des peuples), avaient créés.

1b - On se souvient de la phrase célèbre de André Malraux, un représentant des Grands Excluants Manichéistes qui s'étaient inventés un ennemi imaginaire (la jeunesse du tiers-monde) (1c),  aux assises du RPF en 1949: "Il y a nous, les communistes, et rien".

1c - En croyant qu'ils deviendraient plus grands ainsi.
  (maintenant, comme tous les grands assassins, l'Histoire montre à toutes les citoyennes et citoyens de l'humanité que, n'étant assurément pas du côté de la jeunesse, de quel côté ils étaient et resteront désormais pour toujours).

2a - Nous parlons ici de choses réelles, pas de choses irréelles comme la non responsabilité de leurs actes de la part des manichéistes libéralistes (les grands et les petits jacobins).

2b - Pour tenter de donner une idée de l'étendue de la faute des petits jacobins, donnons un exemple.

  On a entendu dire de la part d'un président :  "Je ne suis pas un vichyste".

  Tout le monde connaît la phrase de René Bousquet en juillet 1942, à propos de l'action qu'il menait alors à la tête de la police française contre les juifs - ce que nous appelons la "participation à la Shoah" - qui a dit que "cela constituerait un de [ses] plus beaux titres de gloire dans l'avenir" !

   Chacune et chacun peut voir à quel point l'histoire a choisi le chemin ou l'interprêtation inverse après qu'il ait [crû] "prophétiser" ainsi. La distance entre cet événement et la période intermédiaire est maintenant proche de 66 ans dans l'avenir.

   Par ailleurs, en ce qui concerne les personnes juives, il y a eu une minorité de kapos. Par exemple, quand les arabo-musulmans et les révisionnistes traitent toutes les personnes juives d'hitlériens, en réalité ceci ne concerne que les kapos (ceux qui quadrillent les territoires, ceux qui à l'alternative de les mettre dans les fours ne voient que l'expulsion loin de leurs yeux des travailleurs d'autres couleurs qu'eux, etc.). Donc pour que nous soyions dans une période de 66 ou de 666 ans plus tard dans l'avenir par rapport à la reconnaissance des jacobins de leurs assassinats de masse au vingtième siècle (pour ne parler que de celui-là) contre les bouddhistes, les algériens, et de millions d'autres personnes du tiers-monde (coréens, chiliens, timoréens, cambodgiens, laotiens, congolais, etc.), [..] il faudrait qu'ils l'aient déjà fait.

 Or en 2001 (ndlr: ceci est survenu en 2002, avec la tentative d'inscrire dans la Constitution la commémoration "d'actes positifs de la colonisation"), avez-vous déjà entendu de leur part parler une dernière fois de la célébration de leurs actes dans le tiers-monde ?

 Non.

 Donc, soit nous ne sommes pas encore pleinement entrés dans le vichysme ce qui justifierait la phrase du président, soit nous y sommes encore quelque part dans le temps, mais en tout cas avant une telle date qui nous permettrait d'avoir un repère.

 Les minorités dans leur immense majorité pensent qu'on n'a pas encore vu un tel tournant (bien que chacune et chacun en sente de temps à autre les réflexes), qui ménerait ensuite à une période de pénitence, voire de repentance.

 Donc, nous sommes toujours dans le vichysme (ou le néo-vichysme). Et un président d'un régime vichyste ou néo-vichyste, un peu à la façon d'un Slobodan Milosevic en Serbie ou d'un mythe (récent) "errant" si peu "loin" du vichysme, comment peut-il prétendre qu'il n'est pas vichyste ? (mais il a eu le droit de le dire, lui. Ce n'est pas comme les adultes et enfants bouddhistes, algériens, etc., et en général les dizaines de millions d'esclaves d'autrefois qui ont eu les sorts que l'on connaît).

2c - On sait également depuis le pari no 1, que les morts imputés aux ingénieurs du tiers-monde ne sont en réalité dûs qu'à la chasse effroyable des manichéistes libéralistes contre la liberté de celui-ci.

3a - Défendre la liberté de parole de quelqu'un ce n'est pas défendre un monde déchaîné de violences qu'on appellera "libre". Cela c'est cacher ses turpitudes derrière un paravent transparent. Personne parmi les peuples massacrés ne peut croire qu'il faut "défendre" la liberté de ses assassins.

3b - Par ailleurs, ajouter au minimum un qualificatif au mot "liberté" c'est borner, indiquer aux autres, les limites que l'on s'impose à soi-même et en même temps sa compréhension des choses. La liberté française au sens Voltairien du terme, c'est donc montrer le savoir d'une "mesure" par rapport à l'anarchie absolue. C'est montrer qu'on connaît peut-être une parmi le petit nombre de valeurs qui balisent le sens Existentiel de la destinée de l'Humanisation (3c), sens extrêmement difficile à prouver, à trouver pour certains, "à se cacher de" pour d'autres, ou à mettre en avant pour d'autres encore, .., auquel on puisse se raccrocher.

3c - Et de la Condition de la Potentialité inhérente et indivisible à la Création. Et par rapport à ce sens, ou un de ces sens, qu'on a trouvé, le sens de sa propre destinée individuelle.

4a1 - Se souvenir des 3 L: Lénine, Liebnecht, Luxembourg  (alphabétiquement, LU se trouve à droite).
 L.E., prononcer Ai-Le, peut également signifier  Luxembourgo-Essénien (la tendance de la fin du 20è siècle - début du 21è siècle, voir plus bas).

  En ce qui concerne le positionnement politique, si "l'aile" (car il s'agit d'une L et il est difficile de dire une "L") [.] droite est restée l'armature (certains admettent aussi, la "charpente"), depuis 1917, le rassemblement est cependant par la théorie politique, à gauche des mauvais socialismes (ceux de plusieurs noms qui ont une tendance nationaliste et qui sont de ce fait à droite) mais en pourcentage la minorité luxembourgiste n'était que la plus petite des minorités du rassemblement présidé par la Mère [4a2] et soutenu par les cadres luxembourgistes (femmes) (4b).

  Le dernier fils (le deuxième), tout comme le représentant de l'O.S.C. avant lui, était appelé "le (grand) conseiller économique" (KVKT comme initiales possibles). Il  était connu dans le monde marxiste, fut un fils adoptif de la Mère, et il était estimé comme équivalent ou dépassant Jacques Delors.

4a2 - Dont l'Alliance pense qu'elle était [..] Malienne (elle fut aussi [annonçée] avant d'exister. Relire maintenant une deuxième fois la phrase en remplaçant les ".." par "aussi annonçée" sans oublier le premier sens).

La première Mère

4b - C'est à dire que la mini-branche luxembourgiste ne représente pas le positionnement politique de la majorité des troupes, plus au centre (4c).

4c1 - Ne pas critiquer les résistantes qui ont repris un sens beaucoup plus lakshmien.
  (qui pourrait s'avérer bien utile).

4c2 - L'aile à-droite (l'autre aile ou aile principale), ce que disent les initiales renvoyant au domaine économique (KVKT étant probablement un frère jumeau), l'aile principale est plus au centre que l'aile luxembourgiste. Cette dernière est l'aile droite (debout, sans déviance, sans corruption) du Socialisme, et un aperçu dit qu'elle devait être très légérement à droite du centre du socialisme de la région d'origine (la deuxième région où elle vécut une seconde fois). Elle a été exterminée au 20è siècle (sans compter la Kempa Vita et les millions de femmes brûlées comme elle par bûchers, napalm, etc., par les ignobles papalistes contraints à les haïr en n'ayant pas le droit de se marier) à trois grandes reprises : en la personne de Rosa Luxembourg une première fois en 1917, en la personne des résistantes françaises, en la personne de femmes du tiers-monde par millions (Chili, Grèce, Laos, Vietnam, Cambodge, Palestine, etc.) seconde fois.

4c3 - Comme de toute façon tout ne peut pas être révélé (on ne peut plus tout connaître de l'O.S.D. d'origine), ceci n'ôte rien au fer de lance de la lutte a-manichéenne portée par les femmes. Si comme il est suggéré sur cette photo cette métaphore renvoie cependant plutôt à un être inaccessible (il est recommandé de se passer des adjectifs "supérieur", "inférieur", etc.), alors bien entendu on risque d'assister dans le futur à de nouvelles hordes néo-hitlériennes qui vont prendre pour acquis un déplacement de centre que l'école liée à la Première Sangha (qui eut une relation avec celle de Yesu) n'a nullement affirmé. Et alors on assisterait irrémédiablement [de la part de ces déjà-sur-entrâinés à faussement parler au nom de l'Inconnaissable et de ses attributs] à les voir tenter de voler les attributs des femmes pour tenter de les attribuer à Gabriel, et l'humanité retombera(i)t lourdement dans l'Ornière dont l'alliance voulait à tout prix la libérer. L'alliance ne l'a donc pas dit, et de toute façon même en restant dans des solutions apparemment terrestres ils ne voient rien (ils n'ont jamais entendu le cri d'un enfant en 40 ans). L'aile de droite du socialisme pourrait par exemple être l'aile de gauche de Gabriel si cette figure est recouvre une réalité.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Militants minoritaires des socialismes d'origine

  Au sens où certains membres ont partagé le souffle de la Révolution (cf. groupe des 15).
  Plus tard, des militants de l'Ecole-syndicat ont tenté de barrer la route aux manipulations de l'extrême-droite.

 Pour en savoir plus:

L'esprit nouveau de l'O.S.D.
Les premiers temps

  Autre exemple, Trotsky commenca sa carrière politique en adhérant aux idées social-démocrates.
 Sympathisants
 
 



























































NSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES SOCIAL-DEMOCRATES
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES (Y COMPRIS CELLES DES GRANDS PARTIS) INHIBANT ET EN REALITE CONTRE LES EFFORTS DE LA SOCIETE QUI CHERCHE A ETABLIR DES DEFENSES POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET A PROTEGER LES NOUVELLES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS ET FRANCOPHONES DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, AUJOURD'HUI ECRITE UNIQUEMENT PAR DES PARTIS JACOBINS LIBERAUX. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LEUR OUVERTURE AUX AUTRES POSSIBILITES CONJOINTEMENT AVEC LES AUTRES PEUPLES, ET A L'AIDE DES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES DE L'ALLIANCE. SOUTENEZ-LES ! LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

Origines, syndicat-parti pour l'ouverture des voies de développement économiques, variété de l'Alliance (courants d'origine sous image de droite) - Le concours de toutes les bonnes volontés

Réformateurs de l'Alliance avec les verts et les francophones. Avantages des social-démocraties





























































































































































Réponse représentative du déni de droit du peuple, rapportée par un représentant du syndicat-parti.

Une des  paroles des F.n.v. (les démons jacobinistes favorisant l'inertie économique qui terrorise tous les peuples de la planète) au cours de leurs interrogatoires:

- Nous les brigades de l'ordre administratif, nous voulons ...

Réponse du représentant de l'O.S.D.:

-  Vous n'avez rien à vouloir. Vous avez traité tous les peuples de races inférieures. A votre tour donc, d'être traités de plantes inférieures. Vos injonctions au peuple français d'obéir, ne reflète qu'une volonté d'abaisser les citoyennes et les citoyens dans une plus grande pauvreté intellectuelle qu'on croyait disparue [1], et dont on s'aperçoit avec effroi qu'elle ne l'est pas. C'est vraiment prendre tous les citoyens du monde et en particulier l'ensemble des citoyens français et les nouveaux français pour des demeurés, et n'ayant aucune utilité réelle dans l'espace politique. Passons sur l'estime des élections que ce réflexe révèle.

Donc j'en reviens à ce que je disais: Vous n'avez rien à vouloir à la place du peuple.

"Vous ne pouvez rien en réalité contre la coalition de tous les peuples qui refusent vos méthodes, comme le peuple Français et les nouveaux peuples des pays en Voie de Développement, que vous essayez d'enfermer dans les géoles de théories bureaucratiques jacobines surranées, et que vous privez de la moindre brise d'air qui leur permettrait de respirer (ndlr NSD: i.e. un courant social-démocrate adapté à eux les PVDs, par exemple. Cf. note). Seuls le peuple Français et les peuples du Tiers-Monde peuvent (ont le droit de vouloir) quelque chose par leurs sacrifices passés. Ces sacrifices ont été effectués aussi bien par le peuple Français sous la Commune, que par les peuples du Tiers-Monde durant les guerres coloniales atroces que vous avez mené contre eux jusqu'à la guerre d'Algérie. La forme de pensée social-démocrate de l'Alliance est très bien comprise par tout le monde".

  La forme de pensée social-démocrate ressemble un peu à la rigor commune , c'est à dire à une gestion rigoureuse sous le regard de tous des deniers publics et à une volonté de les mettre en valeur au travers du développement du peuple et de l'économie, tout comme l'ont été les timides tentatives de la Commune (toujours en faveur de la défense du peuple). "Mais le votre en comparaison n'est que de la Rigoris Mortis, (ndlr NSD:  la rigidité du cadavre [économique], en latin) qui n'est autre que la rigidité d'un cadavre, ce que l'assistanat à la paupérisation proposé en économie par toutes les gestions jacobines semble procurer à tous les projets,assistanat jacobin à tendance fouchériste de plus, pour mouler les idées du peuple dans votre pensée perdante, opéré sur le dos des élans des forces jeunes de la société Française qui aspirent à autre chose.  Et en même temps c'est l'assistanat jacobin vers une paupérisation mortelle dirigé contre le peuple que vous, les bandes à la pensée cadavérique, vous les suceurs de son sang, qui espérez sans le dire que les personnes agées disparaissent par milliers de causes diverses par votre indigence, tout en exploitant les couches de la société qui autrement seraient rénovatrices et productrices d'idées nouvelles (les jeunes, les cadres, et l'immense majorité du peuple plein de bonne volonté), souhaitez faire perdurer de toutes vos forces."
Notes NSD:
1 - Les fondateurs de l'Alliance ont repoussé ces demandes d'assistanat à la paupérisation pour la conservation des oeuvres jacobines, réitérées durant des mois.
2 - Les rénovateurs de l'Open Democratie (le nom d'origine de l'Alliance) semblent avoir trouvé une parade à cette volonté frénétique et mortelle des F.n.v. , de prolonger l'esprit Robespierrien (perceptible à travers la pensée jacobine) de guidage des pensées des citoyens. Cf. ici.

 "Vous ne faites que servir des ultra-droites nationalistes qui ont besoin de bandes fascistes telles que vous. Même la droite n'en est pas au point de refuser une évolution des idées, des théories, et le statut social des hommes et des femmes, au point où vous la refusez. Vous êtes là comme si on était en Amérique Latine, comme pour prolonger l'existence les Latifundia(ndlr NSD: les immenses propriétés dont sont exclus les indiens et les pauvres. A l'origine la privation de la répartition des terres empêchait les paysans de s'élever dans l'échelle des statuts sociaux, mais cela est en train de changer avec les nouveaux gouvernements d'Amérique Latine).
  Votre rôle n'est que celui de gardiens de l'immobilisme de société au prix des pires exactions (ndlr NSD: c'est à dire de manoeuvres dissimulatrices comme le sang contaminé ou les personnes agées. Et autres). Pas d'intérêt réel pour la population en réalité. Seulement une volonté de la préservation à tout prix de la continuité des théories conservatrices vichyssoises qui deviennent franchement ultra-jacobines par les temps qui courent. Ce sont toujours les mêmes: ce sont celles qui veulent continuer d'ignorer pour toujours l'ouverture de l'économie des peuples, leur volonté de travail, d'accession au bonheur et à la propriété individuelle, etc.. Cette vision qui fait appel aux théories jacobines les plus éculées et les plus rétrogrades de la planète, tout le monde parmi les peuples parmi le peuple Français aussi bien que du Tiers-Monde la connaît, et l'a connue pour les plus anciens. C'est une théorie morte. Le discours des soi-disants défenseurs d'un ordre tels que vous, tout le monde a compris que puisque vous refusez tout progrès et que vous vous accrochez jusqu'à la mort à ces logiques d'avant la guerre froide et remontant même pour certaines aux racines de l'esclavagisme, c'est le choix implicite, inhérent, de votre part, de l'élimination de tout ce qui est vivant: théories, liberté, hommes, etc... D'ailleurs on retrouve dans vos paris, cette option pour une élimination de l'humanité, au cas où votre espèce ne pourrait pas être préservée. C'est une dialectique très claire. C'est un choix de négation de l'humanité, pour un autre choix 'soi-disant' économique de fausse-droite (une ultra-droite en fait) qui souhaite éliminer également la race humaine. C'est à dire un choix purement "gratuit" pour un peuple de l'anéantissement et des privations de toutes les perspectives de développement".
note NSD: le représentant ne mentionne pas le prétexte horrible ultime des ultra-nationalistes de préservation d'une seule race, pour justifier leur théories économiques. Chacun connaît ce prétexte. Pour en revenir à l'assistanat jacobin pour une paupérisation, il est clair que les occupants ultra-nationalistes une fois installés au pouvoir, volent toutes les ressources du peuple (on a vu ce pillage en 1939-45 par les collaborateurs vichyssois dont ils sont les descendants), parce qu'ils n'ont rien dans leurs soi-disant théories: celles-ci ne comportent tout simplement pas l'Homme.
 "Entre l'Ouverture et le Développement que l'Humanité souhaite, ou bien l'élimination de ce qui est 'en trop', le choix est très simple d'après vous. Mais peut être que tous les peuples ne pensent pas comme vous. Le peuple Francais est en train d'émerger progressivement à la compréhension renouvelée des choix implicites qui lui sont proposés. Il commence à comprendre ce qu'est entre autres le choix ultra-nationaliste de l'élimination du surplus humain (dont on a cru percevoir des traces à l'été 2002). Pour nous, même si le peuple Français ne nous suit pas entièrement sur le terrain, ce processus d'élimination du surplus humain a été à l'oeuvre en 14-18 de la part des politiciens Français, puis en 39-45 par les nazis, et plus récemment encore.
  Les autres peuples francophiles et autres comprendront aisément ce que les ultra-nationalistes pensent leur faire, à travers les méthodes qui ont déjà subi de leur part: famines, mort en esclavage, tortures, etc.."

Cf. egt.
Avantages des Social-Démocraties
Acceptation d'une économie mixte Social-Démocrate, plus performante
Libération de l'espace francophile et peut-être francophone
Histoire de l'Alliance
Une interrogation sur la, et les origines

Notes:

[1] Le défenseur de la Ligne de l'Alliance était à cette époque Danton

[2] - mais ceci nécessiterait de la part des officines ultra-nationalistes qui opèrent à l'étranger, un minimum de respect envers les populations, ce qu'elles n'ont pas.

[3] - les f.n.v. (les brigades ultra-nationalistes à l'encontre des personnes pauvres) ne peuvent faire croire aux personnes simples que les membres de la nouvelle Alliance ont participé à leurs manoeuvres pré-électorales. Se rappeler les manoeuvres perpêtrées par les jacobins durant trois siècles à l'encontre des supporters de Danton (accusés d'être responsables de tous les maux: noirs, tziganes, invalides, juifs, aujourd'hui les arabo-musulmans et les beurs, etc..).

Cf. égt.
Le nouveau parti social-démocrate est contre les manipulations des discours
Ce qu'ils ne penseraient pas à faire s'il étaient obligés de travailler comme tous les autres citoyens
Photographie du démon jacobin des camouflages des malversations ?