TO- POUR DES REFORMES LIBERATRICES ET POUR L'OUVERTURE EN FRANCE
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS INHIBANT LES ENTREPRISES ET LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, EMMENES PAR LES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES DU MOUVEMENT. OUVERTURE AVEC LES ECONOMISTES DU PARTI DU TRAVAIL. LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

L'EXISTENCE ANCIENNE DES MINORITES ET LEUR SOUHAIT D'UN ESPACE PLURICULTUREL

   Le démarrage du mouvement se fait naturellement à travers les liens de solidarité historique qui préparaient déjà une voie multi-composantes basée sur le droit à l'existence culturelle de toutes les "minorités" dans un monde accessible nouveau pour elles. Beaucoup de citoyens des anciens pays colonisateurs comme en Australie ont compris l'horrible retard d'attitude d'un déni aux habitants d'origine de leur continent d'être simplement des êtres humains, eux qui étaient en quelque sorte "illégitimes". Ne pas reconnaître son frère en tant qu'être humain alors qu'on vient soi-même d'autres périodes historiques séparées par des millions d'années de retard du point de vue des aborigènes, c'est un peu fort.

Quelques questionnements des communautés (qui sont) positives

Le début de l'histoire moderne

La première période interméidiaire de libération du libéralisme sauvage

Pour un espace multicomposantes pour le futur

Les nouvelles françaises et les nouveaux français
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le démontage des mécanismes d'oppressions mentale et psychologique, soutenu par la petite alliance social-démocrate naissante.

   Les extrêmistes aiment à poursuivre les personnes vues comme 'autre ethnie' (africains, nord-africains, ...).

Dans le Camp commun, les sociaux-démocrates et démocrates centraux issus des fondateurs du Camp savent avec les jeunes du Tiers-Monde que l'avenir de l'humanité ne passe pas par des mots, mais se réalise plutôt par des sentiments vérifiés et vérifiables par des actions (cf. organisations humanitaires et déclarations des Droits de l'Homme). Il y a de tout temps des mouvements qui prétendent avoir des sentiments pour les populations et qui n'ont aucun sentiments vrais. L'Alliance est pour l'ouverture sociétale.

  Nous savons maintenant que les officines contre les populations africaines, nord-africaines et les populations pauvres en général, ont toujours employé le verbe 'utiliser' dans un autre sens que celui de l'intérêt des populations: le sens qui signifie "manipulations des populations", et ce afin d'utiliser peu après les pires moyens contre eux, les représentants de l'humanité, dont font partie au premier rang les Africains par les déportations des siècles passés et les famines récurrentes encore aujourd'hui. Cf. Démon des manipulations.

  Quand vous verrez mentionner 'trains' dans certaines actions du Camp, il s'agira de trains affrétés par le Camp pour fournir en outils et provisions les amis du Tiers-Monde, pour resserrer les liens entre les jeunes et les sympathisants des deux côtés de la Méditerranée. Le Camp et le Mouvement savent que les officines ont toujours à l'idée d'une manière larvée de faire subir le même sort aux populations du Tiers-Monde, que celui dont à souffert la shoa juive lors de la 2e guerre mondiale, ou ce dont elles ont souffert sur des bateaux lors des siècles passés. Le Mouvement est conscient que ce n'est que grâce aux efforts de tous les Africains et nord-africains joints à ses efforts qu'ils pourront tous ensemble réussir quelque chose, et que les moyens qui perdurent la misérabilisation seront ainsi contournés ou utilisés contre eux, pour une fois. Le Mouvement ne prétend pas être riche en monnaie. Ce sont les efforts joints de tous qui procurent la richesse.

   La partie ressemblant à la théologie de la Libération en cela est que le parti libérateur, le mouvement social-démocrate francophone d'ouverture (le NSD) est contre les camouflages et les manipulations jacobines, les attitudes comme le robespierrisme qui refusent le droit à l'expressivité des autres tendances, et les manipulations qui tendent à appauvrir les populations. C'est pourquoi ses adversaires l'accusent parfois d'être un peu communiste ou communard (parce qu'ils exécrent les non-violents, que sont pour eux les monstrueux gandhistes parrains du mouvement).
  La propagande des tortionnaires pour tenter de ternir l'image de nos membres est basée sur un discours anti-communard et anti-communiste rebattu que l'on a déjà entendu à propos de Mr Patrice Lumumba et de bien d'autres (luttes contre ces discours et naissance du mouvement avec ses propres structures, cf. ici).
  Donnons à propos des manipulations des présentations des faits, un seul exemple: le fait de ne rien croire en quelque chose, s'énonce en francais: "Ne pas croire un mot d'une phrase". C'est une expression correcte de langue, mais plus sournoise qu'on ne pense, car elle peut laisser supposer que la croyance en quelque chose passe nécessairement par (au moins) un phonème ou un mot. Or les croyances des personnes et des populations passent par bien d'autres choses: consultations des marabouts ou médecins traditionnels,  croyances, fois animistes, valeurs ancestrales, analectes, etc.. Vu des manipulateurs contre les populations, ils tentent d'utiliser toutes les ressources de mots et d'expressions comme celles-ci (en ayant volé et en maîtrisant par ailleurs eux-mêmes les connaissances des chamanes par exemple, pour les utiliser contre les populations innocentes) pour limiter les croyances des populations à leur plus simple expression, empêcher l'accès à la connaissance et empêcher les hommes, les femmes et les enfants d'atteindre à la connaissance des meilleures ressources qui leur sont profitables, et de se libérer.

   Le Mouvement ou sa partie de résistance, comprend bien les choses: ces NCP cherchent à ôter le sens à des mots simples tels que 'espoir', etc.., aux enfants, et aux populations. Au delà de cela, et en ce qui concerne les adultes particulièrement, croire en un mot ou par un mot, propager faussement des idées de non-divisibilité des concepts rattachés à un mot unique, .., peut s'avérer endommager gravement la psychologie humaine. Il y a bien d'autres procédés et la partie résistante du Mouvement essaiera toujours de lutter avec les populations amies contre eux..
   Le Mouvement a résolu une partie des problèmes critiques (dialectiques) dirigés contre la personne humaine et les Africains en particulier. Il tente de voir un peu au delà de cela. Pour lui, cela ne le dérange pas du tout de considérer que la race noire soit la base de l'humanité, tout du moins celle la plus proche géographiquement de l'Europe, quitte à ce que certains aient des difficultés à reconsidérer la position de l'humanité souffrante. De nos jours, on se moque généralement bien de savoir quelles sont les primautés: sont-ce les souffrances, les races ? On racise globalement (même si le racisme est économique) et le couvercle est refermé. Donc, si on ne s'occupe pas de ces questions, est-ce qu'on s'intéresse vraiment à l'économie pour l'intérêt des populations, aux valeurs qui ont sens, aux valeurs de fondements, aux valeurs vraies de l'Africanité de peuples opprimés, et à toutes les notions dans un sens d'intérêt général des populations?
Bien entendu pour les NCP, de savoir quelle est les peuples qui devraient être d'intérêt sous un regard s'humanisant de façon compatissante et d'autres questions de même genre ne sont que des sortes de faux problèmes. Ils ignorent les vrais problèmes du Tiers-Monde, puisque pour eux comme pour les Africains, les jeunes de toutes les races sont des frères assimilés en oppression. Le Mouvement par contre, a compris que ces "faux-problèmes" ne sont pas créés par les populations pauvres, mais bel et bien dans la tête des racistes et des NCP. Le néo-PSD francophone se demande par ailleurs comment on peut ignorer des centaines de millions d'Africains et de gens du Tiers-Monde qui sont une vraie richesse.

Le Mouvement naissant note qu'il y a des problèmes graves ou difficiles s'annoncant pour le troisième millénaire. Il tente d'expliquer ses positions ici au risque d'être accusé d'être un peu verbeux. Il pense aussi que les frères Africains se cherchent, quitte à abandonner un peu la francophonie pour aller respirer le parfum d'autres terres démocratiques, anglophones notamment, et il ne leur reproche rien, bien entendu. Certains de ses membres fondateurs sont d'ailleurs de parfaits anglophones, bien qu'en minorité.

Au sujet des manipulations psychologiques, encore quelques mots. Les adultes prennent conscience quelquefois que par la faute des mots, ils risquent d'entraîner des enfants à la suite de leurs croyances, parfois d'une manière irréfléchie, ceci n'étant pas une critique. Dans ces cas, même les adultes peuvent ne pas s'apercevoir qu'il sont en train d'effectuer un genre d'opérations du même genre que les manipulateurs, et faisant leur jeu.

Le nouveau Mouvement essayant de survenir sur la scène politique en abordant les problèmes des minorités, doit donc apporter une différence et amener quelquefois des solutions à des problèmes. Notamment sur les considérations à propos des opérations de dénouements des conditionnements politiques passés effectués sur des populations, ou sur les conditionnements que les gens se sont infligés à eux-mêmes sans le savoir avant d'arriver sur le sol Français. On songe particulièrement aux situations endurées par les enfants émigrés souhaitant avoir un compagnon ou une compagne française, que leurs parents n'autorisent pas par ce qu'ils ont l'impression de " tout perdre " dans ces conditions. Le Mouvement pense qu'il peut expliquer qu'il a un rôle de bienveillance pour expliquer différentes formes de tolérances ou d'adaptations possibles aux lois ou aux mentalités locales aux parents qui se trouvent dans des dilemmes difficiles, et ainsi leur permettre de passer des caps douloureux. Les populations dans leur passé ont eu à souffrir différents types de " pièges psychologiques " d'où les " retranchements " psychologiques dont elles continuent de souffrir. Les souffrances psychologiques sont " l'autre aspect " des souffrances des populations, hormis les problèmes de torture physique. Un parti peut par son historicité posséder certains savoirs concernant les populations et leurs problèmes, et pouvoir intervenir dans les dénouements et les apaisements. Dans le Mouvement il y a deux faces. L'une en tant que mouvement de partisans, et l'autre face concernant le Tiers-Monde, ce qui fait que ces problèmes sont dans ses attributions.

Le Mouvement est encore imparfait en ce qui concerne les droits de l'Humanité, mais espère qu'il sera le précurseur de mouvements acroissant le savoir concernant les histoires personnelles et les soufrances des populations. Il pourrait travailler s'il voit le jour, à chercher à recoller les morceaux de l'histoire pour le bénéfice de tous. Il comprend certains problèmes liés au manque de reconnaissance dont souffrent certaines parties de l'Humanité. Il est possible qu'on ne puisse pas vraiment se référer aux multiples Déclarations de l'Homme de type Européen, dû à l'éloignement des mises en application par rapport aux textes, par rapport aux aspirations des peuples du Tiers-Monde, par rapport à tous les nouveaux peuples arrivant à la Démocratie, et par rapport à la vision qu'ont les peuples par rapport à l'Histoire. Par exemple, par rapport aux déshérités, presqu'aucun peuple n'a la même vision: le Chrétien en a une, l'Arabe en a une autre, le Chinois une autre encore, etc.. Bon nombre d'arrivants se sentent parfois un peu déshérités par rapport à leur histoire ancienne, et encore plus dans les régions qui ne les accueillent pas convenablement.
Le Mouvement offre un abri aux minorités et le souhaiterait également pour les déshérités, mais le besoin est essentiellement en sens inverse: il a besoin des minorités et des populations en son sein, car il pense qu'il y a trop d 'aspects " Vieille Europe " dans les idées des autres formations, par rapport au destin qu'il conçoit pour le Tiers-Monde et NORD associés. Il est sûr qu'en cas d'alliance, les jeunes des deux camps vont trouver petit à petit des solutions, panser les vieilles plaies, et plus tard réussir à se figurer, à imaginer progressivement de nouvelles silhouettes, de nouvelles statures pour l'Europe.

Ces valeurs sont contenues dans la Déclaration des Droits de l'Homme mais sont rarement explicitées ou expliquées à l'école. Quelque chose est perdu lorsqu'on commence à torturer les populations et place les gouvernements ou les tortionnaires irrémédiablement en-deçà de la portée de la Déclaration des Droits de l'Homme, dès que certains types d'actions débutent. Ceci est lié à la négation d'un bon nombre de libertés " filles " ou " parentes " issues ou contenues dans l'unique mot ou concept de Liberté, à l'encontre des populations immigrées ou des minorités qui ne connaissent pas les ressources des mots, par privation d'accès aux formes d'enseignement, désinformation, déni implicite des droits, etc.. (le ou les concepts de liberté(s) peut facilement être rendus imprécis ou caduque).
La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen suppose qu'on ne se base pas sur des mots pour faire confiance aux individus.
Le mouvement note qu'il y a également tous les problèmes liés aux pseudo-libertés; soit que l'on tente de les présenter aux populations comme de vrais libertés, soit qu'on cherche à étendre leurs champs d'actions, etc.., sans compter tous les effets pervers et néfastes qu'on essaye d'obtenir à l'encontre des individus et des populations. Toutes les nouvelles populations se posent les mêmes questions à propos du l'humain et du devenir. Le Mouvement tente d'y répondre.
Références:
* Problèmes psycho-linguistiques des populations.
* Histoire des Partis Sociaux Démocrates.
* Travaux préliminaires à l'élaboration de la première Déclaration des Droits de l'Homme, ayant traités ces problèmes d'ordre sémantique (on ne peut pas toujours s'abriter derrière les sciences et les mots pour prétendre faire du Bien à l'humanité, alors qu'on lui fait du mal).
* Travaux des chercheurs du CNRS.

Leaders reconnus par le mouvement:
Jacques Delors,
qui lui-même se reconnaissait dans Patrice Lumumba
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les personnes en situation temporairement "irrégulière" (les faussement stigmatisés "sans-papiers")

     De par la philosophie de tolérance du camp (n'ignorant pas comment les sapiens ont peut-être sauvé l'humanité), les fondateurs ressentent bien que 20 à 30 millions d'Africains environ ont été déportés. D'après les statistiques entre 50% et 80% seraient morts avant même de monter sur les bateaux (cf. "Le Crime de Napoléon" - Claude Ribbe) du fait de la folie génocidaire employée contre eux "sans distinction d'age ni de sexe, torturés, violés, gazés, noyés, fusillés, roués, crucifiés, égorgés, étranglés, pendus, affamés, empoisonnés, brûlés ou dévorés vifs" par des chiens, "simplement à cause de leur couleur de peau" (c'est ce qui s'est effectivement passé notamment en Guadeloupe et en Haïti, avec une férocité incroyable de la part de gens qui se disaient français et ce bien avant Hitler). Au total, à peine 5 millions (une personne sur 5) auraient survécus aux déportations et à l'esclavage qui s'en est ensuivi.

    Dans une perspective de juste mesure, si on peut utiliser cette si faible justice humaine, on peut considérer que dans le cas des quelques dizaines de personnes noires, un a priori très favorable devrait être donné à l'intégration, ou plutôt à la réhabilitation ce qui serait un minimum, de ces personnes. Les fondateurs pensent qu'on ne devrait pas a priori chercher d'argument contre les personnes noires en situation irrégulière et tout au contraire faire le mieux possible pour les régulariser, leur fournir une bonne éducation, et chercher en général le bien-être et l'intégration de toutes les communautés, quitte par exemple à aménager des organisations d'accueil temporaires de type 'Emmaüs'. Il en va de même pour bien d'autres cas de descendants de personnes torturées jadis.

   On pourrait également explorer ce modèle pour le soutien des personnes du quart-monde, avec une volonté de non-ghettoïsation, c'est à dire à faire tout pour leur intégration en conjonction avec les secteurs économiques actuels. Ceci rejoindrait les mesures en faveur du secteur des premiers précarisés (intérim, agriculteurs, ..) qui sont les premières victimes des 'coups d'accordéon' des récessions économiques (cf. égt. perspectives de 'libération' de la société ou libéralisme encadré à la façon de Mme Gandhi, à l'entrée Economie).

 La Fédération luttera pour une vision harmonieuse et une protection de la vie à long terme dans le Camp maritime francophone. Les nouveaux arrivant(e)s devront en échange soutenir les projets de défense et de vie de la Fédération Maritime [1]. Voir ici les pages traditionnelles.

 L'Alliance en réfléchissant aux projets de société avec les JNSD, essaiera dans le futur de proposer ici des mesures développées correspondant à toutes les tranches de population. L'ancienne structure jacobine pyramidale (uniquement pour les Békés en Guadeloupe par exemple) n'était plus vivable.

Notes:

1a - Il y aura peut-être une période où des personnes [1b] n'auront pas de papiers vichystes de la part des déportateurs [1c] mais auront des papiers de la Fédération de la Mer.

1b - Resplendissantes de joie.

1c - Se rappeler de l'appellation trompeuse qu'ils emploient: carte "d'identité" qui a ému certains peuples d'origine.
 Ne pas s'inquiéter. Il ne s'agit que de propagande d'(infects) anciens "maîtres": il ne s'agit en réalité que d'une carte de "nationalité" et non d'identité personnelle.

 On ne peut pas plus prendre votre âme quand une photo est faite de vous, qu'on ne peut détailler tous les traits et détails de votre personnalité. C'est une grave tentative de vous effrayer et toujours ..

.. un comportement d'anciens maîtres envers ses esclaves, et même envers ses propres enfants (voir les écoles d'où elles et ils sont partis vers les camps de concentrations).

 La Fédération changera tout cela.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aide physique et morale aux communautés pauvres

    Ce qui va suivre est destiné à ouvrir les dossiers économiques de demande d'aide en faveur des populations.
Destiné à ouvrir également ses propres attitudes psychologiques, quand on a l'impression d'avoir affaire à des interlocuteurs trop psychologiquement 'agressifs' du fait de son appartenance à une race, une ethnie ou une minorité. Derrière les mots se cachent des armes redoutables qu'il s'agit d'identifier si l'on souhaite se batir un futur.

Origine

Les sans-papiers

Le démontage des mécanismes d'oppressions morales et psychologiques, soutenu par le petit rassemblement social-démocrate naissant