José Bové défendant les droits alternatifs à la mondialisation.
    Cf Criminalisation du mouvement social, Sauvez d'autres résistants ! et, camouflages de première classe).

     Bien entendu ils vont jusqu'à exécuter sous la torture dans certains pays comme l'Afrique ou l'Amérique Latine.

     Ce sont plus généralement les petits "rambos" policiers qui ignorent le vécu et le devenir des jeunes et des minorités, pratiquent des contrôles abusifs et ne pensent pas que les dérives de leurs actes sont graves.

     Ce sont en réalité des noyauteurs et des sapeurs de la bonne volonté populaire, relayant sans le savoir les extrêmistes jacobins au nombre desquels figurait Robespierre rappelons-le. On devrait plutôt les appeler des NCG ou 'nouveaux contrôleurs gestapistes'. Les anciens des générations précédentes se rappellent encore comment se terminaient les interrogatoires des résistants (cf. extraits).

     La fabrication semble être le passe-temps favori de l'administration jacobine.

   On a tous été effrayés pour José Bové lorsqu'ils ont tenté de le jeter en prison.

   La Résistance soutient toujours inconditionnellement José Bové.

   Voir égt. jeunes résistant(e)s continuateurs(trices) soutenus par la famille gandhienne.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Continuation des méthodes autoritaristes, fascistes et autres, envers la population Française - Extraits entendus - Façons de procéder à la manière de kapos interrogateurs envers les cultivateurs et les jeunes.

    Comme ces fascistes et miliciens associés parlaient très mal le français, on a entendu des imprécations étranges comme celle-ci:

- "Nous t'alarmiciderons tous les jours !"

  La nouvelle mère de l'Alliance (l'ancienne mère ici) à fait observer que cela ressemblait étrangement à un ancien combat d'un fils dissident de la famille, en faveur des jeunes dans les années 1970 (une résistante leader ici).

Entendu par un jeune:

   "Ceci semble indiquer que toute plainte (alarme) émanant d'un leader cultivateur, d'un jeune ou d'une personne ne peut que déranger le fonctionnement des services d'un certain 'compendium de services', et par le fait ne saurait avoir qu'un effet "pesticide" nuisible ou un effet de ce genre, d'après les propos entendus de la part des n.c.p. . C'est incroyable ! Là nous sommes bouche bée !

Ndlr: il est fait allusion ici que pour les multinationales robots qui veulent gaver les enfants de la terre de pesticides à en crever (via les OGM), ce sont les citoyens représentants de l'humanité qui sont les "pesticides dangereux" pour leur survie à elles.

   Les citoyens peuvent-ils donc être nuisibles (c'est pour cela qu'on met les menottes aux cultivateurs par exemple) ? ? ? Où cela en France ? Ou par quel tour de concept dévoyé? De par le prétexte d'une certaine modernité technocratique peut être ? Ou bien par le fait d'une administration qui se serait développée bien au chaud et loin des problèmes des provinces et des paysans dans son sérail Parisien ? Aurions-nous affaire à une administration fasciste de fonctionnaires kapos, ne signant que des papiers de déportation à l'encontre des cultivateurs ? Qui est en trop dans cette société ? Qui est un 'rebut dépassé' ? Un ou une 'untermenschen' ?"

    L'Alliance note que cette petite observation de la part des forces répressives des agriculteurs, semble dénoter qu'on prend ces hommes et ces femmes pour moins que rien. Il fut un temps effectivement où certains citoyens n'avaient pas compris que depuis longtemps on ne leur attribuait plus le rang de citoyens (et plus aucun droit). Mais cette observation rapportée n'est certainement pas exacte, nous en sommes parfaitement conscients.

    Car quel serait alors cet 'état' contrôlé par ces fonctionnaires d'un nouveau genre ? Une matrice fasciste ? Et qui serions-nous alors ? Seulement des proies humaines aux services de tout puissants 'seigneurs' d'un nouveau genre (ndlr: comprendre ici 'saigneurs') ?

Cf. égt. Autres indices de la possibilité d'un programme caché, à l'oeuvre

   Des personnes nous ont également rapporté que:

   "Si vraiment c'est dans l'esprit de ce 'Sac de Services' dirigé par des 'dirigeants-kapos fonctionnaires', qu'aucune observation ne soit tolérable de la part de toutes les catégories de populations, alors nous ouvrons nos yeux sur ce qui est pire qu'une dictature. Les cultivateurs et toutes les autres catégories de la population pourraient-ils alors encore tolérer cette entité fantomatique tournée contre eux ?"

  A cela nous ne pouvons rien répondre.

 La mère ancienne de l'Alliance, via la S.A.S.