Les tsunamis qui terrorisent
(ces pages ont été écrites en 2002-2003 bien avant le tsunami du 26 décembre 2004 et la première conférence de l'O.N.U de janvier 2005, car l'agence a toujours été prédictive).

 
 
 

    Ces phénomènes de raz-de marées sont généralement provoqués par des tremblements de terre, quelquefois par des glissements de morceaux de banquise dans l'océan.

 Il existe des exemples de tsunamis anciens gigantesques, ayant la hauteur d'immeubles de 4-5 étages arrivant sur les plages. Les effets sont toujours dévastateurs.

  La menace que représentent pour la Terre les petits astéroïdes (moins de 1 km de diamètre), quant à elle, aurait été beaucoup exagérée. C'est du moins l'avis de Philip Bland, de l'Imperial Collège de Londres, et de Natalya Artermieva, de l'Académie des sciences russe (sources Science et Vie, Octobre 2003). C'est en simulant plus d'un millier d'entrées atmosphériques de corps mesurant jusqu à 1 km de diamètre qu'ils se sont apercus que la plupart de ceux qui mesuraient plusieurs centaines de mètres de diamètre se disloquaient en corps plus petits dès qu’ils pénétraient dans l'atmosphère. Ainsi, sous l'action du frottement, un astéroïde de 220 mêtres de diamètre, capable de créer un tsunami de 5 mêtres de haut, heurterait la Terre en moyenne tous les 170 000 ans, contre 3 500 ans pour les précédentes estimations. V.G.

  L'Agence avait déjà éliminé cette cause de tsunamis ou rogues waves. Il reste les cas imprévisibles de pans de banquise cédant brusquement et entraînant (rarement) des vagues de 20m de haut. On ne connaît pas avec précision jusqu'à quelle distance de telles vagues se propagent dans les océans, mais ce serait une des causes des vagues d'origines inconnues que l'on rencontre parfois très loin des pôles, avec la génération entretenue par effet soliton.

  A cela s'ajoute des causes nouvelles (cf. tsunamis) que l'Agence avait estimé possible: celles résultant de l'action de terrroristes visant depuis toujours à détruire l'agence de défence des côtes et des mers (cf. cas de Karachi), les marines comme la Marine Nationale, et à créer des dégats côtiers. Depuis 2003, l'Europe a pris en compte les recommendations de l'Agence en ce qui concerne la détection des possibles engins atomiques amateurs que des terroristes pourraient être tenté de faire éclater à proximité des côtes (et ceci, malgré les allégations mensongères des f.n.v., émettant la propagande que ce ne pouvait être des socialistes qui ont en premier alarmé et protégé ce qu'on appelle encore de temps à autre "le camp occidental". Depuis Décembre 2003 par ailleurs, les f.n.v. ont montré par leurs réflexes contre qui ils poussent l'idée de Nation Française isolationniste jusqu'à son paroxysme, contre qui ils destinent une b.a. (bombe atomique): contre les américains (cf: réponse de leur part: "message reçu par - comprendre 'destination' - Washington, du 11/12/2003). Ceci est est également confirmé par la volonté de camouflage généralisé, dont vous pouvez-vous faire une idée par ailleurs.

  (plus tard) en 2005, nous avons trouvé un article confirmant nos craintes.

   Les copies de mails de la part des assistants du colonel disparu montrent bien que: f.n.v. = menteurs (fossériens non "victorieux" du tout = .. [car où est la victoire de poussr toute l'humanité dans des ravins avec des plantes stérilisantes et des procédés analogues ?] ).

   Par ailleurs c'est parce que la mouvance des jeunes fondateurs de première génération a été hébergée par un pays socialiste que l'on aurait assisté au raidissement des f.n.v. xénophobes pour essayer de produire une mode anti-terroriste facile. En fait en pointant du doigt les minorités algériennes et noires notamment qui admirent toujours l'ancien général victorieux de Dien Bien Phu, ces extrémistes de droite montrent qu'ils n'ont pas accepté la perte de leurs anciennes colonies, contrairement aux américains qui ont achevé leur assimilation et l'oubli de la guerre du Vietnam. Malgré l'apparence d'actualité des accusations, en réalité cela remonte à des décennies en arrière, à la lutte de l'extrême-droite contre les trotskystes et les communistes. Cela leur permet également de camoufler la rigueur de la démarche des trotskystes et de leur travail passé avec les régions socialistes qui ont réussi leur indépendance, tout autant que de tenter d'effacer l'effort des jeunes supporters sociaux-démocrates du comité naissant du NSD à la paix en Palestine, en un plan comparable avec le plan de paix proposé par des intellectuels modérés du camp Israélien et du camp Palestinien à Genève, ou avec la "feuille de route".

   La position des f.n.v. pratiquant la terreur contre les modérés de France, d'europe, du Tiers-monde, et de tous les pays est par ailleurs connue: plutôt sacrifier la paix que les résistants préparent pour le monde, si le plan de paix n'est pas néo-nazi.

Suite
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le bilan du raz-de-marée en Asie dépasse les 227.000 morts
AFP 23.01.2005 - 10:14

Le bilan du raz-de-marée du 26 décembre en Asie s'établit dimanche à plus de 227.000 morts, selon un nouveau décompte de l'AFP, dont au moins 173.981 morts en Indonésie.

Plus de 7.200 morts sont venus s'ajouter dimanche au bilan en Indonésie. Le nombre de disparus se monte à 7.249 dans ce pays, qui est le plus touché, selon le ministère de la Santé indonésien.

Plus des trois quarts des morts recensés l'ont été au nord de l'île indonésienne de Sumatra, qui se trouvait la plus proche de l'épicentre du séisme d'une magnitude de 9 sur l'échelle de Richter.

Au Sri Lanka, le deuxième pays le plus touché par le tsunami qui a suivi le séisme au large de Sumatra, près de 31.000 personnes ont trouvé la mort, selon le dernier bilan.

Le gouvernement indonésien travaille à une clarification du bilan des personnes tuées par le séisme et le raz-de-marée du 26 décembre au nord de l'île de Sumatra, a indiqué samedi le ministre de la Protection sociale Alwi Shihab. "Nous en sommes en train de mettre en place un système informatique afin d'obtenir un nombre précis des disparus", a-t-il déclaré.

Le ministère de la Santé a compté 166.760 morts et 6.000 disparus dans les provinces d'Aceh et de Sumatra Nord, tandis qu'une autre source gouvernementale fait état de moins de 100.000 morts et de plusieurs dizaines de milliers de disparus.

M. Shihab a indiqué samedi que selon ses services le dernier nombre de morts confirmés et enterrés était de 93.482, avec 132.172 autres personnes présumées mortes, disparues ou s'étant réfugiées chez des proches ou dans des camps de sinistrés non contrôlés par le gouvernement. Le ministre a toutefois souligné que le bilan exact ne serait probablement jamais connu. "Le nombre exact, personne ne le connaît, sauf Dieu", a-t-il dit.

Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono avait estimé mercredi que le bilan total des morts ne serait peut-être jamais connu en Indonésie, le pays le plus touché. "Nous savons pour l'instant qu'il y a plus de 100.000 morts et 40.000 disparus. Il y a environ 500.000 sans abri dans des camps d'urgence", avait déclaré le président. "Peut-être ne saurons-nous jamais l'étendue exacte des pertes humaines", avait poursuivi M. Yudhoyono.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Tsunamis en Asie

L'ONU s'engage dans la prévention
(LCN)

Près d'un mois après les tsunamis en Asie du Sud-Est, la communauté internationale s'engage dans la prévention.
Les 4500 délégués des Nations Unies ont adopté un plan d'action visant à réduire les pertes humaines et les dégâts provoqués par les catastrophes naturelles.
Ce plan a été voté lors de la clôture de la conférence internationale de Kobé, au Japon.
Les nations sont appelées à partager des données météorologiques fournies par satellites et fournir des fonds destinés au travail humanitaire après des catastrophes naturelles.
Aucun objectif concret n'a cependant été fixé.
Selon l'Organisation mondiale de la météorologie, les catastrophes naturelles ont tué 622 000 personnes, entre 1992 et 2001.

Ouverture de la conférence de l'ONU sur la prévention des catastrophes
(©AFP / 18 janvier 2005 05h33)

KOBE (Japon) - Les Nations unies ont ouvert mardi à Kobé (ouest du Japon) une conférence mondiale sur la prévention des catastrophes naturelles qui doit notamment décider de lancer un système d'alerte global aux tsunamis.

En inaugurant la conférence, devant 3.000 experts et officiels d'environ 150 pays, le sous-secrétaire général pour les affaires humanitaires de l'ONU, le Norvégien Jan Egeland, a proposé qu'"au moins 10% des sommes énormes versées aujourd'hui en faveur des opérations de secours d'urgence dans le monde soient consacrés à la prévention des désastres".

Dans un message, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a souhaité que la conférence de Kobé serve à "aider les communautés, les nations et les citoyens face aux catastrophes naturelles et à mobiliser les ressources et protéger les population".

De son côté, l'Empereur Akihito a estimé que "la coopération internationale est essentielle pour les efforts de secours et de reconstruction" et souhaité que le Japon, souvent frappé par des catastrophes naturelles, puisse faire bénéficier d'autres pays de son expérience.

Les délégués ont observé une minute de silence en mémoire des victimes des tsunamis du 26 décembre en Asie.

La conférence de Kobé, prévue de longue date, a pris une nouvelle importance à la suite des raz-de-marée qui ont dévasté les côtes de l'Océan indien le mois dernier, faisant plus de 168.000 morts à ce jour.

Outre les bilans et travaux prévus sur différents risques naturels, à l'occasion du dixième anniversaire du terrible séisme qui avait détruit ce port le 17 janvier 1995 et provoqué la mort de 6.433 personnes, les participants vont se pencher jusqu'à la fin de la semaine sur la mise en place d'un vaste système d'alerte aux tsunamis.

Deux sessions ont été ajoutées à la hâte à l'ordre du jour, afin de discuter de ce projet.

La conférence s'est fixé pour objectif de "motiver et guider" les Etats afin qu'ils accordent plus d'attention à l'intégration de la gestion des risques de catastrophe dans la réduction de la pauvreté.

A l'origine, cette rencontre internationale devait faire le bilan de la mise en oeuvre de la "stratégie et du plan d'action" adoptés lors d'une première conférence sur le même thème à Yokohama, près de Tokyo, en 1994.

Un nouveau programme d'action pour la décennie 2005-2015 sera finalisé durant la conférence.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  Mais ce plan machiavélique généralisé a montré et montre encore tous les jours son ridicule: tout le monde sait que ce ne sont pas des asiatiques qui ont abattu les Twin Towers. Par contre, mettre à jour ce plan et ces maneuvres quasi diaboliques renforce la thèse du colonel vert, colonel qui a été bel et bien coulé par eux, et les bribes recueillies par son équipe à propos d'un putsch f.n.v. qui aurait visé à renverser le président socialiste au cas où leurs manipulations n'auraient pas réussi dans le sens qu'ils souhaitaient.
Cf. Comment les f.n.v. ont tenté par tous les moyens de dissuader l'agence de prévenir le continent américain des nouvelles causes de danger

   O.S.D. et socialistes d'origine ayant créés le Mouvement = vrais protecteurs de toutes les nations de la planète, sans exception, dans les années de création du Mouvement. Tout le reste est faux. Exemple: américains protecteurs = faux. Américains également protégés = vrai). Sinon pour cet exemple particulier, comment les américains continueraient-ils d'entretenir de bonnes relations avec la Chine et avec l'O.S.D., embryon éventuel d'un futur parti Social-Démocrate français ?

Cf. égt.
L'Agence mère a essayé d'être protectrice de la planète et de l'Innocence
Une grande traitrise
Dépasser les stratégies dans l'intérêt de la Paix
 

  Ci dessous, le Meteor Crater 'Arizona), creusé il y a 50 000 ans par un astéroïde d'environ 45rn, pour se faire une idée de l'impact qu'un tel météorite creuserait dans un océan.

Cf.egt. Rogues elements
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rogues elements

  Lors de la deuxième guerre mondiale, les U-boots ont fait des dizaines de milliers de victimes en coulant les cargos en mer et particulièrement dans l'Atlantique (cf. bataille de l'Atlantique).
  Plus récemment d'autres éléments (troupes rogues SS ou terrroristes) auraient cherché à faire de mauvais coups en face de toutes les côtes de la Terre. L'Agence a alerté différentes régions contre les dangers possibles d'utilisation ou de génération de tsunamis artificiels à des fins terroristes. Mais elle a été contrée par d'autres agences, apparemment les mêmes que celles qui sont contre les agriculteurs et les jeunes, et qui n'ont apparemment pas les mêmes objectifs que l'Agence.

  Cf. CCFD contre CCFD
       Archives de mails.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CCFD contre (faux) CCFD

  La légion vichyste réapparue à certains indices peu avant Septembre 2001, disait qu'il s'agissait d'une lutte de Kramer contre Cramer.

     (note 2006: noter qu'ici encore la prédiction qui ressort du dernier lien, a été faite bien avant que de 2005 où nous vimes "cramer" des voitures. La ligne ci-dessus n'a pas été modifiée depuis 2002)

  En fait, du côté Nevers (cf. actions de la famille Pierre/Boutros orientale), il s'est agit dès le départ de la lutte:

CCFD (1): Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (organisation charitative qui n'est pas contre le Croissant Vert)

  contre

CCFD (2): Comité Cancérigène pour la Fin du monde et contre le Développement de l'humanité (les f.n.v.).

 Le CCFD (1) est une ONG (une branche) catholique très respectable et connue qui lutte contre la Faim dans le Monde, et qui a accueilli accessoirement des résistants du Tiers-Monde dans la misère lors de leurs passage à Paris.

Bien des années plus tard, les jeunes qui ont été embrigadés dans des systèmes mensongers (par essence manichéistes, systèmes qui ne peuvent voir et apprécier les choses qu'avec une logique binaire ressemblant à celles de primates - quoique certains singes peuvent apprendre plusieurs centaines de mots - et donc ultimement concentrationnaires - parce que réductifs - , et dont les européennes et les européens souffrirent grandement après les africains qui souffrirent eux de l'esclavagisme, puis les "indigènes" qui souffrirent du colonialisme) comme le sont les principales religions minoritaires sur terre (rappelons que le bouddhisme tolérant à encore près de 70% des fervents, heureusement. Nous parlons ici des religions qui se partagent les 30% restants) et comme l'étaient les jeunesses hitlériennes ou les jeunesses socialistes de première génération, sont parfois très surpris quand ils découvrent ce qu'étaient réellement les mouvements de leur jeunesse. Le CCFD n'est qu'une toute petite branche bienfaisante dans un grand corps d'une nature totalement différente. On les excusera car ils ont été abusés.

  Ceci relève grosso-modo par ailleurs des proportions 80/20 de manichéisme à l'ouest (avec des pointes à 100% dans les régions de la Résistance comme l'Algérie, le Vietnam, le Cambodge, le Laos, le Timor, d'autres régions du tiers-monde où les manichéistes ont tenté d'exterminer férocement les peuples, et avec des exceptions comme [source en attente]), et de 80/20 de non-manichéisme à l'est (où les "foreigners" n'ont quasiment pas été inquiétés) à la fin du 20e siècle (bien entendu, ce ne sont pas les proportions que nous souhaitons dans le futur).

 A ce propos, les "grandes" religions manichéistes (minoritaires bien entendu par effet de double langage ici, par rapport au bouddhisme non-manichéiste) ressemblent un peu à la parabole suivante:

 "Il était une fois un jeune enfant qui avala par mégarde une capsule de cyanure.

  Les parents furent grandement effrayés et pleuraient déjà à sa perte.

  Mais contre toute attente, il passa cette étape et survécut".

  La religion catholique et ses avatars sont comme cette capsule de cyanure . Avaler donc cette capsule comme une sorte de rite de passage, et "advienne que pourra !".

 Bon, imaginons que vous ayiez survécu.

 Alors, lire le reste des écritures en admettant tous les jours que le rite de passage était bon.

...

Interprétation officieuse pour ceux qui le souhaitent (personne n'est obligé chez nous) et qui ressemble à de la mauvaise propagande de résistance, nous nous en excusons.

 .. (avaler d'abord le postulat du manichéisme - Nous "bons" , eux "mauvais", à exterminer si besoin - à travers la syntaxe artificielle "Un arbre d'un seul bien et d'un seul mal" . Expression reproduite à des milliards d'exemplaires, comme la propagande de Goebbels - qui disait: "Donnez moi une expression qui n'est pas la vérité. Une propagande clamée nuit et jour durant des années à des millions d'exemplaires en fera une vérité.", prémisse de pensée, peut-être un brouillon incomplet ? Qui sait ? que cette religion anonne toujours des milliers d'années après sans aucune réflexion comme écrite: arbre "du" bien et "du" mal). Faire admettre par la même occasion qu'il n'y a aucune religiosité dans cette religion (la religiosité est l'ensemble des coutûmes, des rites, des habitudes gestuelles, parlées, chantées, etc. reproduits par un groupe, à propos de services religieux. Plus il y a de religiosité - c'est à dire moins de remise en causes -, plus le fond d'origine restant qui pouvait être vrai, est mince).

 Et pour les grands enfants, que tout est beau, que la terre est merveilleuse, tous les printemps magnifiques et tous les enfants y sont heureux.

 C'est évident.

 Le cyanure n'a pas diffusé dans les pages des écritures ..

 Autrement vous commenceriez à entrer dans le monde réel ..

.. Et un jour, dans un million d'années vous entendriez de nouvelles bribes d'histoire disant qu'il manque un passage dans cette histoire: "certains enfants de voisins pauvres disent qu'il y avait des enfants qui n'étaient déjà plus là dans ce rêve" .. Et vous commenceriez même à douter.. (avant qu'un ultra-bon surveillant immaculé et sans tâche dans sa robe blanche d'ange Gabriel ne soupçonne que vous soyiez troublé(e) et ne vienne à votre secours en vous rappelant doucement la version des dieux du Bien: "les dieux n'ont jamais, il va de soi, exterminé d'enfants .. Ce sont de pures histoires de communistes !").

Ndlr: Voulez-vous savoir un secret ? (les autres, n'écoutez-pas. Ce n'est pas pour vous).
(à l'oreille des sympathisants: .. Des paroles de la résistance ont parlé de ce "Bien" comme d'un "Bien manichéiste", ..  [..] où ces "dieux" étaient lourdement armés ..)

..

Bruits dans le vent: .. il faisait beau dans ce pays .. on y bougeait des mottes de terreau ... quelles actions pourraient être imaginées  ... contre des enfants ?

....

  Les dirigeants d'origine du mouvement ont été hébergés par le vrai CCFD et les Institutions ici et là comme le Croissant Vert. Ces organisations (et quelquefois ilots comme le CCFD) savaient qu'ils n'étaient que des modérés, autrement ils n'auraient pas été hébergés.

Cf. égt. luttes des familles Pierre et Boutros contre les Hitlériens

Ndlr: Le CCFD devrait s'appeler "chrétien" et non "catholique". Mais l'école ne s'y est pas trompée et a su reconnaître les exceptions, les poches de vérité ou certaines bonnes minorités, localisées par les caprices de l'histoire dans de mauvais camps.

 Pour les gens simples qui ont une foi solide, il peut cependant être parfois difficile d'opérer de tels tris. Il est du devoir des mouvements corrects de les conseiller. Les autres, les trouvent faciles à manipuler et ne s'en sont jamais privé durant les siècles passés et jusqu'à aujourd'hui. Jésus ne l'a pas dit clairement, cependant les conseillers spirituels de l'Alliance pensent qu'il ne voulait pas que des faussement pieux comme les pharisiens en manipulent d'autres. Lui-même se voyait comme un petit enfant. Il pensait donc comme Gandhi et d'autres plus tard, qu'on n'entre pas dans l'univers des petits enfants, que les opérations de manipulations ou de hachage ne s'adressent pas à eux, ne devraient jamais s'adresser à eux, et que tout ce que peuvent tenter les adultes ou les mauvaises personnes, c'est de les empêcher d'approcher les sages bons.

Suite
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  Le vrai CCFD est un peu vu par les partisanes comme le vénérable ancêtre ou la vieille Institution représentant la Paix (mais quelquefois pour elles, il s'agit de la dernière paix). Elle a accueilli des Gandhistes, des Bouddhistes, etc.. , comme une ancienne Institution tolérante oecuménique.

  Le CCFD (no 2) s'est bien révélé plus tard n'être qu'une Institution se camouflant comme Satan derrière des mots ressemblants à ceux de l'Eglise, un grave office d'intoxication psychologique ayant les buts radicalement opposés: tuer la prochaine génération des enfants de France (sans doute pour accuser le communisme), en étant contre l'Europe, contre la France, et contre l'avenir de tous les peuples. Ses buts: un vieil occident Robespierrien de terreur, rejeté par toutes les capitales Européennes, tous les pays du monde et toutes les Eglises, et la Restauration de la race 'blanche pure'. En un mot, une agence de purs nazis fanatiques.

  Cf. égt. Religions