L'O.S.D. Samoane
(une des nouvelles associations amerindiennes)

 La nouvelle Association se rapprocha rapidement de l'Open Sea Camp que connut et honora l'O.S.C. (la dernière agence maritime et marxiste).

 L'Open Sea Camp était l'Association de la Fratrie des peuples de la mer qui suivent les vents. Leurs valeurs étaient à peu près Fidélité à la famille marine, Fraternité avec les familles de mer, Protection des enfants et des naufragés.

On ne sait pas si c'est eux qui ont aidé les fondateurs à faire redémarrer l'O.S.C. phénix dans les mers de Chine ou l'inverse (0).

  On dit que c'est eux plus tard qui sauvèrent le colonel qui revenait d'Hiroshima et était mortellement irradié avec tous les enfants, et que c'est ainsi qu'il acquit un deuxième coeur (1) grâce à la Lumière du Début des Temps .

 En tout cas c'est d'eux (de ces deux Familles) que vient la légende fondatrice de l'Alliance.

 Le ruban que constituait la dernière route maritime de Carthage était encore récemment dans la mémoire de ces citoyennes et citoyens de la mer ainsi que certaines légendes comme l'ancienne capitale marine dite "Ancienne Corée" (2), qui diffusèrent ainsi chez leurs nouveaux frères.

L'Open Sea Camp (3) dans sa grande générosité abrita sans doute sur une des mers l'agence amerindienne renaissante destinée à entretenir une Passerelle (4).

Voir aussi

La lutte de l'O.S.D. sur les mers, contre le souffle Nieur

La charte politique de l'O.S.D. descendante (la nouvelle "O.S.D.")

Le jeune syndicat successeur
 

Ndlr

0 - De là vient peut-être la légende de la bilocation qu'on entend de façon rémanente dans l'Alliance.
           (On se souvient que le premier président algérien après l'indépendance, Ben Bellah, fonda un comité appelé Organisation Spéciale, raison pour laquelle il fut emprisonné)

1 - Il s'agit peut-être tout simplement là d'un oedème pulmonaire vide (un trou dans les poumons) qu'on parvint à boucher chez lui, ce qui donna naissance à un mythe (explication simple que propose le service de contrôle des interprêtations des archives. Cherchez les explications médicales correctes).

2a - Voir aussi La société des Gens de la Mer au Congo (sur le net, approximativement)
2b - En qui certains ont cru reconnaître une ile des antilles, "Corée" n'étant selon eux qu'une déformation populaire de Gorée (voir Ile de Gorée, et un certain Fort de Gorée en Haïti). Un certain nombre de parties maritimes de l'Alliance viennent effectivement des citoyens de ces iles, du Congo, et d'autres pays d'Afrique, et les fondateurs s'en sont sans doute servi pour réétablir avec précision la dernière route maritime de Carthage et d'autres éléments auxquels le site ne fait qu'allusion.

3 - Dans son ensemble. L'Union des deux camps montrée ici.

4a - Double sens voulu ici. Premier sens: la femelle du passereau, version marine, telle qu'on peut en voir sur la photo de l'agence.
 La passerelle (ou le gossamer dans la version allemande récente) étaient des oiseaux indiquant la lumière de sortie (cf. Shanghai 1942).
4b - Il y a un deuxième sens. Certains disent qu'il s'agit d'une Passerelle Verte par symbole.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La lutte de l'O.S.D. sur les mers, contre le souffle Nieur

 On n'a à ce jour quasiment aucune indication sur cette lutte archarnée.

 Il s'agit d'une histoire ancienne dans laquelle le successeur d'un supérieur, qui était un chrétien premier, intervint [*].
 
 

Ndlr

1a - On a toutes et tous un peu des clichés datés dans la tête. Mais ne voir que des mauvais paulistes [1b] à cette époque, comme un rebond après le massacre de ceux qui auraient dû être leurs frères et soeurs à Constantinople (paulistes qui à l'époque, dans leur vision terrestre, ne voyaient que dans ces autres chrétien(ne)s que le défaut d'être sans doute plus proches des vrais ancien(ne)s chrétien(ne)s) , est certainement une erreur. Il y eut des vénérables de cette autre catégorie.

1b - Ou de faux évangélicards, plus nécessairement descendants des hiérarchies descendant de Saul (ceux-ci ayant inspiré des sectes manipulatrices perverses devenues indépendantes dans leur déviance, après que les premiers aient effectué les premiers massacres de chrétiens et de personnes d'autres religions sans nombre : Cathares, Constantinople, Jérusalem, guerres mondiales, .. , en les ayant justifié et en ayant ainsi ouvert la brêche à la perversion auto-justificatrice des dernières), prétendant véhiculer un message délivré par un "sauveur" ou un message tautologique subjuguant équivalent (leur nouveau évangile étant donc devenu différent).