NSD - Les derniers trotskystes minoritaires
  Nous évoquons ici les descendants des derniers vrais trotskystes russes

  L'Alliance, dans une vue globale et peut être héritée des vues gandhisto-social-démocrates plus larges (se rappeler la lutte des populations dans l'une des origines géographiques du syndicat-alliance), se rappelle que les trotskystes étaient de tous temps en faveur des minorités. On se rappelle que les nazis (ceci incluant les vrais staliniens), ont tenté de les exterminer, aussi le syndicat des 15 pensait que leur voix avait quelque chose à voir avec l'aspiration de développement des minorités et celle des jeunes français sympathisants de souche, car même si les flux financiers allant de pair avec les échanges et les relations économiques ne sont pas pleinement remplis de façon adéquate par de (simples) monnaies, des moyens pour accéder et être de nouveaux opérateurs sur les marchés leurs sont nécessaires.

  Nous ne disons pas qu'il n'y a que des "faux" trotskystes d'extrême-gauche dans les pays développés. La nouvelle de l'assassinat des derniers trotskystes dépositaires ne s'est finalement propagée qu'avec de nombreuses années de retard, notamment à travers l'Allemagne, ce qui fait que durant les années après le deuxième conflit mondial les fidèles jeunes trotskystes européens se sont retrouvés coupés des sources d'origine. Les trotskystes européens se sont simplement retrouvés ghettoisés par la faute du néo-fascisme rampant ambiant (qui n'osait pas dire son nom cf. ici) et les deux sortes d'histoires ne sont pas fusionnées. Mais nous ne sommes pas des manichéistes et donc nous ne disons pas que les trotskystes européens sont de faux trotskystes.

 Par ailleurs, par rapport à la position ci-dessus, il se peut que nous cessions un jour de considérer les trotskystes sous l'angle historique et affectif. Après tout, comme toutes les personnes naïves nouvellement converties au libéralisme, ils étaient sans doute admiratifs et sans recul par rapport à des maximes extrêmement dangereuses comme "Survival of the fittest" qui ont été exploitées au sens propre par le NSDAP (le parti nazi allemand) devenant: ceux qui survivent appartiennent à une race "supérieure"..

[..]

Quelques liens

Une très ancienne synthèse entre un élargissement social-démocrate [*] et le trotskysme (le courant initial revisité par les tendances des résistances françaises)

La position de tolérance du syndicat-parti et de l'Alliance par rapport aux Trotskystes

Vision manichéiste sur le net (celle d'une lutte absolument tranchée entre les trotskystes, de la 4e Internationale, et les mauvais "sociaux-démocrates")

Une fondatrice légendaire

Textes trotskystes

Ndlr

A - Qui fut toujours conçu comme modéré par la famille. C'est à dire légérement libéral (à ne pas confondre avec les versions extrêmes qui ont sévi durant plus de 2 siècles), où dans les termes d'aujourd'hui, en faveur des "PME" (la famille englobait dans sa vision les classes pauvres et la classe de contremaîtres immédiatement supérieure à la fin du 18è siècle. Au 21è siècle elles sont devenues la classe moyenne et la classe des cadres, tandis qu'on observe depuis les flux migratoires du 20è siècle à l'émergence d'une nouvelle classe pauvre. Contrairement aux partis jacobins - assez franchement racistes - la weltanschauung de la famille les englobe naturellement).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Approche traditionnelle du syndicat

   Vous n'aurez sans doute jamais exactement le compte-rendu des événements de traîtrise contre les autres pays solidaires dans leur lutte anti-terroriste, effectués par une Grande Puissance au début du 21e siècle (pas les USA), et qui ressemblent un peu à d'autres événements historiques du 20e siècle. Ceci est le pendant négatif. Les qualités des adhérents et la fondation sont le bon côté. Vous allez voir que de toute façon, les peuples ont souvent été trahis par leur propre camp.

- - - -
(1936)

   Traditionnellement les Trotskystes sont arrivés plus près du centre par la gauche en 1936, donc ils auraient pu être des centristes de gauche. Certains d'entre eux auraient même pu traverser la ligne de séparation (cf. luttes des fondateurs), fondant ainsi une sorte de 'seconde barre' à droite de la première. Aujourd'hui il y a donc une sorte de confusion: on peut être de gauche par rapport à la deuxième barre (cf. influences récentes en provenance des régions d'Europe-centrale)..
...
  Toutefois, pour ce qui est développements économiques, il est préférable de raisonner comme étant à droite de la première barre, car il faut tenir compte du chemin parcouru et de l'actualité des théories économiques. De plus, certains de l'ex-camp à l'est de la ligne de Varsovie ont bougé de position au point de se retrouver à l'extrême-droite du champ de pensée de l'Alliance (cf. cosaques). On ne peut cependant les ignorer, et on peut par ailleurs voir dans leur pensée certaines convergences avec les modèles économiques les plus récents, qu'ils n'ignorent pas. Ces modèles, comme le modèle Coréen, ont des aspects appelés là-bas 'cocoon' qui semblent par ailleurs parfaitement compatibles avec un respect des valeurs sociales plus Européennes. Ce qui explique que l'on appelle quelquefois "le mouvement qui était socialisant et qui devient sociétal en incluant la droite modérée pour la première fois" (en fait il est bien dans une tradition de gauche).
.....
  Pour reprendre, certains se voient plutôt entre les deux barres. Ceux à l'avant-droite de l'Alliance peuvent se reconnaître dans la ligne des anciens Tokyoîtes. Certains NTB (ou 'cosaques') en seraient. On préfèrera le terme 'avant-droite' à 'extrême-droite' (de l'Alliance) pour éviter les confusions. Par rapport à l'esprit de tolérance entre tous cf. article 'tous néo-Tokyoites', et blagues du syndicat-parti. Ces notions ont été évoquées pour que l'on se reconnaisse entre les différentes possibilités et pour préserver dans tous les cas la puissance de futur (cf. ég. actions des fondateurs du parti).
  Pour être compatibles avec une ligne économique issue du ou des collèges de droite (tout en étant pour l'ouverture), vous pouvez être sans étiquette spécifique à l'intérieur de l'Alliance. Vous pouvez utiliser les termes composante centrale-droite, centrale-gauche, mais mieux, espace central de gauche, espace central de droite (cf. eg. Vision centrale). Ces espaces dans l'Alliance, peuvent être diversifiés.
   Pour les résistants: si vous revenez en provenance d'un camp de dissidents (goulag) ou de Corée du Nord après un grand nombre d'années et que vous êtiez comme un Trotskyste dans la lignée de 1936, une place est pour vous et vous pouvez prendre l'étiquette 'Open-Social-Démocrate' (OSD) comme l'un des fondateurs.
   Il y a par ailleurs parmi les jeunes générations des descendants des harkis, des descendants noirs des esclaves de la France au 19e siècle, ou de jeunes adhérents que le syndicat qui représentent d'autres tendances, peut être 'Défense contre les tortures'. Il est clair que l'espace de pensée sociétal et social de l'Alliance recouvre en partie vers la droite d'autres possibilités de travail, afin de récupérer sur le plan économique ce qui a été perdu sur le plan vital et social (cf. aborder les problèmes de façon concrête).