L'enfance de Tan
 Tan no 2. Peut-être l'officier shadow ancien

  Il est presque certain qu'il ne s'agit pas de Tan (voir à Supérieurs birmans). Mais le mouvement a parfois parlé de ce jeune comme "Tan vert".
  Celui qui est décrit ici est un jeune russe dont M.P. avait entendu parler à travers ses relations avec le colonel vert, Nara, et les autres ..

   Nous pouvons révéler ce type de secrets pour des raisons de changement du monde (de glasznost diront certains). Ce qui est drôle dans l'histoire qui va suivre, est que les poursuivants néo-fascistes mac-carthystes lançés à ses trousses l'ont abondamment et très longtemps accusé d'être un "communiste" tout comme le colonel. Mais il s'agissait d'une fausse piste et ils abandonnèrent la piste de ce jeune car seul le mouvement les intéressait.

   Dans son enfance, d'après les témoignages des femmes agées du village où vit encore sa mère, il fut un très gentil garçon parfaitement élevé qui suivit la plupart des camps pour enfants des jeunesses communistes (ceux qu'il ne put suivre le furent pour des raisons de santé).

   Toutefois les instructeurs commençèrent à se douter de l'élève à qui ils avaient à faire lorsqu'ils s'apercurent que ce fut lui-même qui avait choisi un camp de jeunes réputé plus "jeune cadre (économique) de droite" (ndlr NSD: par rapport aux sections purement communistes; pas à droite en réalité) et non ses parents, à la première des saisons d'été de ses 10-20 ans après qu'il fut passé par les camps de gauche traditionnels dans son enfance.

 D'après ce que l'on a su, il fut effectivement repéré très tôt comme un élément intellectuel au milieu de ses compagnons d'école. C'est pourquoi certains commentateurs penchent pour la thèse du "génie précoce".

 Pour des raisons diverses il ne put percer en tant que jeune cadre reconnu dans son pays (qui avait cependant besoin de cadres tels que lui). Il aurait été noté "de droite" dans son époque et beaucoup plus tard de nos jours, reconnu enfin "pur communiste" dans sa contrée d'origine.

   Ce que bien des polices néo-fascistes ignorèrent encore durant des décennies, c'est qu'il avait été un "petit génie" dès sa tendre enfance.

   Nous allons d'abord ... , et ensuite nous utiliserons ensuite les noms français entre guillemets pour ne pas utiliser les noms musulmans ou d'autres nations, réels. Le lecteur un peu averti s'y retrouvera facilement.

  Tan no 2 a écrit la biographie de son ami M.P. ici, qui fit de même en retour.

..

La situation générale au Caire dans les années 1930

[..]

L'officier fut mis en présence dans les années 1930 au Caire (voir aussi ici), [..].

[..]

  D'autres fragments retraçaient les principaux jalons de l'Ordre Vert dissident (car non monarchique durant des siècles. Son étiquette SETH ne fut dévoilée qu'au siècle suivant).

  Des musulmans libanais amis lui apportèrent des versions partielles traduites qu'ils retrouvèrent, écrites par des "moines" orthodoxes amis de cet Ordre (se rappeler les oeuvres juives récupérées aux Allemands et entreposées en Russie. Ce jeune a été en Russie).

 Il a écrit qu'il aurait { même retrouvé les papiers  .. d'un des derniers membres } de cet Ordre différent: "Les militants [..]), ou bien qu'il eurent une inspiration subite qui les guidèrent sur cette voie, ou bien encore qu'ils et elles furent inspirés .." .. Et plus loin encore, il note pour lui: "il n'y a que les génies ou les prophètes pour concevoir des plans non visibles dans l'immédiat de leurs camarades mais dont les traces sont perceptibles des dizaines d'années plus tard".


Le contact avec la résurgence  de l'Ordre Vert
(une possible résurgence uniquement transmigrative.
Photo ci-contre - Sphynx avant restauration d'après documents anciens (de l'Ordre) ce qui prouve que la transmission "Verte" passait par le Caire [1])

 La troisième femme musulmane du représentant de l'Alliance (dont des sources disent que c'était Tan no 2) le mis en contact avec des savants lui ayant montré autrefois dans sa jeunesse des fragments de l'Ordre (vert) que l'on croyait éteint (ndlr: probablement le glorieux Ordre SET chargé de défendre les trésors de la Connaissance de l'Humanité).Ceci se passait dans les années 1930 plutôt qu'avant dans les années 1910. Cet officier qui était un jeune homme d'une intelligence exceptionnelle réussit à mesurer l'étendue de la découverte, ce qu'aucun autre imam ne réussit à faire au cours du 20è siècle et au début du 21è (cf. Coran d'Uthman postérieur).

 "Il y avait dans la vie de ces jeunes soudés par une nouvelle union soit de la prescience, soit de l'utilisation de connaissances acquises très tôt dans leurs vies qui leur permettaient d'effectuer les performances surprenantes auxquelles j'ai pu assister" (extrait de ses notes).

 Au royaume des ombres (traduction plus exacte: Chod) ils ne le rejetèrent pas, lui et ses jeunes amis, tous ces jeunes gens mixtes (anciens juifs allemands, précurseurs divers des sociaux-démocrates allemands, musulmans, syndicalistes des temps anciens, etc.). Ils montraient la voie depuis quelques siècles déjà.

 Ainsi, effectuant de temps à autre des allers-retours vers les résistants de cet Ordre vert qui était disparu ou en léthargie transmigrationnelle depuis quelques siècles, il laissa quelques traces d'eux dans ses notes.

 Il y a d'autres aspects de la vie de ce premier jeune et des jeunes défenseurs verts anciens (les chevaliers SET) dans le nouveau "train en marche" des fondateurs.

Continuation des amitiés. Défenseurs verts aux générations suivantes

Ndlr

  Le sphynx n'a pas les pattes d'un lion qu'on lui connaît aujourd'hui. Ceux qui l'ont restauré ainsi connaissaient donc l'histoire de la création de ce géant avant retaillage de sa tête, qui était à l'origine une tête de lion (malheureusement là comme ailleurs, les effets des époques de l'esclavagisme et du colonialisme ont stoppé net les efforts autonomes de développement des pays du tiers-monde).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Biographie certains militants (un peu trop) rigoristes, que le syndicat-école modère

  Ainsi donc, nous retracons schématiquement l'histoire des trentes premières années de deux des "oncles" ou parrains du mouvement, Tan no 2, ..

1er oncle (se voulant vrai) chrétien (avec des tendances à lutter contre les franges de catholiques ou évangélicards fondamentalistes).

- Parents (du côté de sa mère): provenant de Champagne (région de "X", premier des fondateurs d'un certain Ordre "mauvais", les analogies s'arrêtent là).

- Début de l'adolescence: Un camp de jeunes à "Troyes", là où en 1128 saint-Bernard convoqua un concile pour définir précisément ce que seraient certains nouveaux moines-soldats.

2è oncle musulman

 Il dut apprendre des rudiments de la langue jacobine, mais il se fit une raison, conseillé par l'Alliance: "Cela pourra servir à mieux comprendre les meurtriers de frères chrétiens".

"Quelles sont donc ces idées noires qui sont si meurtrières pour les peuples pacifiques de chez nous ?" semble avoir été sa motivation. Ce jeune connaissait évidemment Hassan El Banna, mais n'en approuvait pas les méthodes. Il avait bien d'autres lectures pour se former d'une façon saine à l'anticolonialisme comme il le fit probablement (le mouvement ne révèle pas la vie de ses militants, comme rappelé dans l'introduction à ses informations). Tous les musulmans ne sont pas des fascistes, contrairement à ce que propage la propagande jacobine qu'il ne pouvait que connaître.

- Vers sa vingtaine d'années: de nombreux allers et retours vers "Saint-Omer", précisément la ville de "Geoffroy de Saint-Omer", le deuxième fondateur d'un Ordre longtemps honni du côté papaliste (moins du côté des musulmans qui se souviennent de sa dernière époque).

Aperçus des actions contemporaines de l'Ordre Bleu-Vert

 Les uns (les partisans de Al Banna) soupçonnant des manoeuvres louches qui pourraient survenir de nouveau de cette région, de l'autre, des partisans pour le renouveau et de meilleures méthodes économiques, M.P. fut chargé de rencontrer les militants des deux groupes et de tenter de les faire s'accepter les uns les autres.

Suite et fin de la biographie de l'oncle no 1

- Peu après ses vingt-ans, où l'on reconnaît la trame principale tiers-mondiste: actions avec des proches modérés de la famille du roi du Maroc (qui avec le roi tiers-mondiste de .. s'entraidèrent ..).

- Plus tard, naissance d'un fils a qui il donna le 3è prénom de "Geoffroy-Albert", d'un nom francisé, comme si quelque chose dans ce nom étrange avait pu jadis .. été la voie de certains secrets .. (selon la thèse de la minorité chrétienne).

Extrait d'une interview:

Journaliste: A quoi aurait renvoyé ce nom d'après les f.n.v. ?

Cadre de l'Alliance: A celui d'un certain Geoffroy X, qui fut l'un des premiers à passer les murailles de Jérusalem lors de la première croisade. Une version 100% manichéiste catholicarde pour laquelle se justifier de massacrer ceux des autres religions (cathares, juifs [7 millions], bouddhistes [10 millions], musulmans algériens et français (plus de 2 millions), palestiniens, ..) est bien.

  (à la rigueur ce nom aurait pu renvoyer au nom d'un des bons passeurs d'origine, ayant auparavant rendu service à de derniers groupes templiers (1), vers la confrérie qui avait lié alliance avec Salahudin, pour fonder ce qui devait être probablement les prémisses de la Francophonie éloignée).

 Ce prénom est un prénom composé comme Hanz-Albert (le fils ainé d'Einstein) et renvoie par exemple à des hommes de progrès tels que Geoffroy d'Aban et Albert Einstein, mais aussi son fils qui ouvrit le sujet de l'érosion. On sait que ce sujet est fondamental pour une meilleure connaissance des ressources alimentaires de base de l'humanité.

- .. (autres références non mentionnées ici).

 L'Alliance qui fait la différence entre les bonnes minorités et ceux qui tentent de les manipuler a admis les croyances de la minorité chrétienne (chez les catholiques et d'autres congrégations évangéliques) parmi les autres minorités (a-manichéennes), ce qui a posé des problèmes et rend criticable l'Alliance car ils sont difficilement distinguables de ceux qui continuent d'être (de se laisser) manipulés par des extrémistes fanatiques (les papalistes), au contraire du Bouddhisme et de l'Islam qui ont rejetés tous les extrémistes au cours des siècles (toutefois le pourcentage des supporteurs et supporteuses laïcs (au sens de libérés, ou se voulant libéré(e)s des intoxs qui ont fait tant de mal à leurs ancêtres depuis plus de 2000 ans : cathares, etc.) ou autres catégories de citoyen(ne)s se voulant universels (i.e. , plus inféodé(e)s aux manichéens) commence à atteindre un pourcentage sympathique (small is beautiful). Il fallait une sacrée dose de patience (avant 2008) .. et endurer une grande masse de souffrances de la part des citoyens et des citoyennes pieuses et croyant dans l'ouverture (on songe ici aux mères africaines et de tous les continents) avant leur arrivée.

Suite et fin de la biographie (partielle) de l'oncle no 2

Tous ces fragments et quelques autres sont connus car très tôt le jeune musulman eut la chance de pouvoir lire des fragments tombés des wagons où étaient des résistant(e)s juifs et musulmans emporté(e)s en déportation (début des années 30). Ces fragments mentionnaient l'existence d'un ordre vert, bénéfique.

[..]

Les plus récentes études par les exégètes du mouvement indiquent que la vraisemblance la plus grande est vers la filiation du Caire

La famille Boutros (Pierre ou père Essénien en français) est loin d'avoir révélé tous ses secrets (un petit aperçu ici).

Voir aussi

Défenderesses dans l'ex-Constantinople (entraînement dans un jardin  privé)

Ndlr

1 - Le premier scribe indique ici qu'ils sont à la minute précise du basculement entre la première période des templiers et la seconde période (les premiers accords avec Salahudin viennent d'être signés).

  Les templiers de la seconde période commenceront à avoir une vie normale au moyen-orient, à s'intégrer, et à être vus comme d'autres habitants.
  (par contre dès lors ils s'attireront la haine inextinguible de la part des papalistes qui les proclameront "hérétiques" - parce que devenus a-manichéens - et qui n'auront de cesse jusqu'à ce que l'ordre fédérateur soit réduit à néant).

Un aperçu des recherches des fondatrices ici.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Leurs moyens pour acquérir de la connaissance

 Leurs connaissances à tous d'un certain "graal" sociétal (vert ou de vert. Cf. égt. ici), leur auraient quand même permis de trouver/rejoindre dans l'urgence (cf. égt. neu vers), ... Confirmé par des sages indiens (voir une partie des enseignements) pour ce genre d'opérations. Type d'opération capable de briser les paradoxes d'une tautologie et permettant également d'y entrer).

Voir également

Travaux du premier trio de jeunes gandhistes qui essayèrent d'être refondateurs

Supporters du toit du monde

Echec des f.n.v. à la résolution des paradoxes profitables à l'humanité