La protection traditionnelle des tribus - Filiations et ressources en provenance de l'éternité déjà passée
La continuation de l'Ordre Vert autour de l'époque de Jésus/Yesu/Aissa

  Un fidèle serviteur de l'Ordre Vert a évoqué pour l'Alliance sa protection traditionnelle des tribus.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  L'Ordre vert qui était parmi les partisanes de Lakshmi ( [*] celles qui virent très probablement le Coran bleu-vert à l'origine) reçu au vingtième siècle une illumination ou une vision transmise par de grands prophètes et de certains de leurs attributs. Sa confrérie avait apparemment conservé les pouvoirs mystiques de la région et de celles et ceux qui furent en contact avec le Coran Bleu, et fut renforçée (ou reconfirmée) par lui.

 Attention cependant, on a écrit beaucoup de choses fausses à son sujet. On a souvent inventé des histoires à propos du Coran Bleu-vert. Tout comme pour les écrits de Qumran, les voleurs ne voient que l'aspect matériel et combien ils peuvent vendre ces objets historiques. Ceci ne fait qu'attirer tous ceux qui ne pensent qu'à satisfaire leurs besoins uniquement matérialistes, et détruit l'accès d'études à des patrimoines inestimables.

Ndlr

A1 - Heureusement l'Alliance parle d'une période avant les saccages et les innombrables destructions archéologiques de l'Irak (notamment [A2] ), époque durant laquelle les instructeurs et les scientifiques marxistes ont pu effectuer leurs travaux.

A2 - Par les guerres des manichéistes qui n'ont aucun passé et par conséquent n'en ont rien à faire du passé de l'Humanité, tout comme à Hué.

B1 - Ceci désigne allusivement des femmes pleines de bonté [B2] à une époque et en un lieu où aucune religion n'existait vraiment (dans une des petites régions de désert avant l'islam ici).

B2 - Le qualificatif Lakshmien(ne) renvoie à "tous les temps".