CONTES FRANCOPHONES ET DE AMIES ET AMIS DE L'ASSOCIATION TERRE DES ORPHELINS
(légende de l'image : sérénité et intégration du monde francophone [1] )

Entrée ancienne des contes




















































La dernière route
(Traces uniquement, et selon une version Carthage)

Ndlr : purgé des extrêmistes. Et où une poussière d'états francophones (de terres et de mers, une mosaïque, un continent ?) irait peut-être tranquillement vers un autre futur pluriculturel, voire même en incluant la métropole (où les escrocs jacobins s'en prenant aux bonnes francophones et françaises et ne favorisant que les ultra-capitalistes, les mauvaises couches de la société comme les vendeurs d'armes offensives, et l'inégalité économique, ne régneraient plus en maîtres).




















































































Autres entrées de contes

D'autres jeunes enfants lointains

.................................................................................................................................

Note: source des légendes