Années 1940-195x: les idées, les lieux, les sympathisants, ..

La décolonisation initiée et aidée par les leaders du tiers-monde et les existentialistes français

L'ancienne branche gandhienne résistante

Aux confins du gandhisme et des religions des sommets du monde















































































































































T.O. - NOUVELLE BRANCHE VERTE LIBERATRICE, POUR LES NOTIONS OUVERTES (DE COMPARAISONS SUR LES FACONS DE PRESERVER LA PLANETE) ET D'EQUILIBRE
ENTRAIDE POUR LA DEFENSE DES CITOYENS ET DES MINORITES.  TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES SOCIETALES DE DEFENSE DE SON PROCHAIN(E) ET DES LIBERTES FRATERNELLES.

Panorama résumé des mouvances gandhistes continuatrices en Inde, en Birmanie et dans le monde, et aperçu de la branche d'influence gandhienne sur l'Alliance humaniste verte
Sous l'angle du non-manichéisme et des approches émergentes conséquences particulières du nodus de vérité, ainsi qu'au sens des stratégies d'équilibres dans l'univers selon le mouvement

Mail à une résistante française contre les mondialisations

Subj: Notre ligne gandhiste (modestement)*

Bonjour,

 Tu verras dans cet extrait qu'il y a de nombreuses écoles se réclamant de Gandhi en Inde, avec des courants différents.

 De plus, Gandhi souhaitait dissoudre le parti du congrès.

"I don't belong to the mainstream Gandhians of this country, whose different sects guard their own "one and only true" interpretation of Gandhi and always without question fight that of others. How can anyone try to monopolize a person who was so aware of his own mistakes and always ready to question himself? The elite of this country probably has some respect for me as the head of Birla. The prime minister is de facto my chairman of the board, but considering that I take Gandhi seriously and propagate his ideas wherever I can, I guess I am a little bit dangerous," he says with laughter.

"The Congress Party knows only a vulgar version of Gandhi's ideas. Remember that Gandhi's last publication was about the dissolution of the Congress Party. He knew that corruption would spread if all the power to govern India was gathered in the hands of a little group. He wanted to have a kind of People's Front. Those who came after him were working in his spirit, indeed, but the problem with them was that they had forgotten Gandhi's constructive program. This is why there is no "buffer" or any social space for dialogue between the elite and the people in India".

From http://www.transnational.org/SAJT/forum/meet/2002/fgp5_BirlaHouse.html

C'est ce qui explique que nous mêmes sommes une branche seulement du ou des gandhismes possibles, ce qui se reflète dans le site ici et .

 Aujourd'hui la partie religieuse n'est presque pas encore développée (car il y a une branche politique que tu connais, mais nous mêmes les religieux avons d'autres préoccupations).

Bien a toi,

M.P.

Quelques liens

Partie religieuse (1) (la notion provisoire de "gandhisme européen" n'a pas été poussée, car nous devrions sans doute rattacher cela dans le futur au bouddhisme ou à une tendance social-religieuse du bouddhisme. Ces notions de social-bouddhisme qui sera peut-être un courant nouveau, sont cependant fondamentales).
La naissance d'un parti du travail

Notes:

1a - Le fondateur gandhiste (1b) rappelle ici qu'il sait que ces philosophies représentent une grande étendue.
  Il y a beaucoup d'autres aspects comme indiqué dans le titre, qui seront regroupés un jour soit dans le site soit dans un corpus littéraire. Citons l'un d'entre eux simplement:
  * Des buts de paix à durée longue.

1b - Voir relations indiennes du refondateur M.P. et les derniers gandhiens.

2 - Dans la page de la maison de Birla mentionnée, on retrouve la Soka Gakkai que certains ont cru qu'elle représentait le positionnement politique traditionnel du mouvement ("à gauche" de la Nichiren Shoshu) et que le mouvement a laissé croire un certain temps pour certaines raisons secrêtes tenant à la lutte contre les mondialisateurs et autres colonialistes (esclavagistes ou fascisants ce qui revient à peu près au même quand on oblige les gens à travailler 16h par jour pour un salaire misérable et en leur retenant dessus le prix des repas. Cf. travail dans les champs de coton, dans les plantations et partout où le colonialisme a sévit). Le véritable positionnement d'origine a depuis été révélé comme étant celui de la SAS.

Liens

Relations entre la Soka Gakkai et les sociaux-démocrates japonais, cf. ici (nous sommes d'influence Indienne, pas japonaise).

Courte présentation de l'école entretenant le nodus d'apaisement