LA PENSEE LIBERATRICE DU CAMP DU TIERS-MONDE ET DE L'ABOLITION DE LA TORTURE

Une volonté de renouvellement et de support, par l'intermédiaire de la nouvelle O.S.D. (cf. lutte contre la torture universelle) et du Camp associé

Position universelle du Camp contre les emprisonnements arbitraires et la torture

Support du Camp pour les peuples pauvres

Premières consignes pour résister sous la torture

Quelques démystifications d'accusations arbitraires qui ne sont qu'un prétexte à torturer

Consignes Gandhistes pour la résistance et le salut des groupes

Prières pour ceux qui souffrent sous la torture
 
 

Photo : Gandhi priant face à une colonne contenant les édits de paix d'Ashoka (voir Orissa)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

NSD - NOUVELLE SOCIAL-DEMOCRATIE LIBERATRICE ET POPULAIRE D'OUVERTURE. ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES SOCIAL-DEMOCRATES DE SOCIETE ET LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES TENDANCES JACOBINES INHIBANT LES ENTREPRISES ET LES EFFORTS DE LA SOCIETE POUR CREER DU TRAVAIL. OUVERTURE AVEC LES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES. LA SOCIAL-DEMOCRATIE DONNE UNE CHANCE A TOUS.

Les positions de solidarité universelles

   Des pauvres comme des groupes minoritaires défavorisés (cf. Roms) ou des personnes de toutes tendances, peuvent être emprisonnés, déportés, ou soumis à sévices. Nous espérons qu'ils trouveront ici quelques réponses en solidarité avec toutes les personnes qui souffrent et avec qui, tous ensemble, ils pourraient trouver des solutions. Les positions du Mouvement découlent sensiblement des positions des fondateurs à ce sujet.

La position universelle du mouvement contre la torture

   Le mouvement est sans doute le premier de l'histoire a proner l'abolition universelle de la torture, et a refuser tout prétexte de guerre ou autre pour justifier des exceptions.

Cf. egt.
Fondation du camp d'ouverture social-démocrate sur la présomption d'innocence des individus et le respect de distinctions fondamentales
Position de l'O.S.D. par rapport à la fondation de la liberté de l'humanité
O.S.D., développement durable, et refus des compromissions envers la torture
Faux prétextes economiques des partis ou agences extremistes de droite
Parcours de modération et de défense des droits humains et des populations

  Il est par ailleurs pour l'utilisation d'armes somnifères, à charge aux belligérants d'effectuer ultérieurement les décomptes de pertes virtuelles et de négocier tout comme s'il s'était agi de pertes humaines réelles. Ces types de combats n'empêchent pas les prises de territoires ni les rapports de force. Il y a simplement des prisonniers plus nombreux.

   Le mouvement est pour accorder le statut de prisonnier relevant de la Convention de Genève à toutes les personnes envahies par quelque type de troupe que ce soit, y compris celles qui ne se sont pas reconnues comme des troupes régulières par leur camp et sont implicitement autorisées dans ce cas à ne pas faire de prisonniers (à torturer d'emblée et à ne pas laisser de traces). L'Asie notamment, a trop été le théatre de telles opérations.

   Le mouvement suit en cela l'esprit transcendantal bouddhiste pour la résistance, qui connaît parfaitement les tortures que les dictatures ont de tous temps infligé à l'Humanité.

L'esprit du rassemblement. Sa marche conjointe avec la Ligue des Droits de l'Homme
On doit écouter la jeunesse
Criminalisation du Mouvement social
Pensée libératrice du Camp
Traitement de la question par l'agence naturelle
Résistances gandhistes des fondateurs
Aung San Suu Kyi
Autres aspects historiques dans d'autres pays du monde
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  Autres aspects historiques dans d'autres pays du monde

  Du côté des ex-pays du bloc socialiste et des descendants du nazismes, que ce soit du côté des néo-nazis ou de leurs complices comme les faux partis socialistes (P.S. ou f.n.v.), il y a toujours exagération de procédés employés. Ce ne sont pas des modérés comme le rassemblement ou les populations, qui emploient les premiers des procédés d'influence exagérés comme celui de victimisation qu'on a pu constater récemment en France en 2002, ou de tortures et assassinats comme au Timor, en Asie (Laos, etc..) et plus récemment en Irak. Il faut admettre que ces cas auxquels sont sensibles les populations, sont des sortes de pré-guerres sont infligées aux civils. On ne doit donc pas avoir de complexe à les analyser, et un Mouvement ne doit pas avoir de complexe à les dénoncer ou à essayer de déclencher des mesures de sécurité.

  Dans certains cas de casus belli (guerre ou pré-guerre latente contre les populations), on peut assister à des noeux de manipulations quasiment indéfaisables. Un des procédés classiques des f.n.v. est de passer successivement des rôles d'accusateurs à celui de victimes. Ainsi par exemple, ils pourront accuser n'importe quelle personne d'avoir effectué une action X, et plus tard dans les arguments, son contraire. Ceci est destiné à déstabiliser les personnes (ou les populations), les rendre folles, voire à se suicider. Ce sont les procédés de lavages de cerveau avec toutes leurs variantes (le plus connu étant le procédé de 'douche écossaise', ou alternance d'une affirmation et de son contraire). Ces procédés sont en général utilisés sous la torture physique elle-même.

  A noter que le mouvement est pour la reconnaissance des appareils détecteurs de mensonges dans leurs dernières versions (qui sont devenus très fiables) en Europe et dans le monde, comme substitut de ces méthodes barbares. A noter également que les fondateurs du Mouvement ont éprouvé ces procédés, semble-t-il de façon particulièrement tenace et aggravée du fait des positions controversées du Mouvement par rapport à la Paix et à ses alliés (les f.n.v. ont souhaité un revirement des positions du Mouvement qui leur soit favorable, au détriment du bien-être des populations du Moyen-Orient notamment), mais semble-t-il pas seulement: du fait qu'ils sont les premiers à ne pas exclure le statut d'innocents à certains citoyens américains victimes des attentats du World Trade Center, ces fondateurs étant par ailleurs innocents de crimes imputés, ils ont été poursuivis par les f.n.v. en tant que communistes.

  L'Alliance pense qu'il devrait y avoir un mouvement mondial de reconnaissance entre innocents de plusieurs Nations ou ethnies, ce qui résoudrait les problèmes. On a vu également récemment des innocents parmi les arabes en Irak, et auparavant au Vietnam, au Timor, et dans de nombreuses autres régions. Peut être faudra-t-il que le Mouvement suggère aux Arabes de se rapprocher des autres régions où il y a également des innocents. Par ailleurs le Parti Social-Démocrate Francophone reconnaît qu'il ne s'agit pas d'un problème simple de reconnaître aux autres peuples le statut d'innocents. Nous pensons que cela correspond à une idée de deuxième vague après les colonies.

  Si vous souffrez d'une torture quelle qu'elle soit et de quelque nature qu'elle soit, n'ayez pas de crainte a faire connaître votre situation au parti, afin qu'il fasse connaître au monde les régions qui la pratiquent, et les tortionnaires. Il fera connaître à ses membres votre position, celle de vos proches, et au moins vous répondra, contrairement à certaines institutions très connues qui ne font même pas cela. Soyez sûr qu'il y réfléchira car les problèmes de torture sont à la base des prétextes des humains pour se battre entre eux et pour ne pas se reconnaître les uns les autres. Le parti connaît particulièrement bien le problème que les tortionnaires prennent le prétexte de la torture pour dénier aux gens d'autres partis qu'eux le droit de posséder certaines qualités. Or le droit fondamental qu'à tout parti sur terre a posséder quelques qualités est ce qui permet de désamorcer les animosités et d'entamer des négociations. Si on dénie cela, on ne fait que justifier la spirale infernale 'mal' (personne ou mouvement dont on dit qu'il est le 'mal') - 'Contre-tortures' - Agravation du (dit) mal - Aggravation des (soi-disant) 'contre-tortures' - empirement du 'mal' - etc..

  Donc les tortionnaires ne sont ni plus ni moins que des nuls qui n'ont pas réfléchi (sans même faire appel à des religions pour les attendrir - le parti a vu qu'ils n'y croient pas). Pour le Mouvement, il n'y a pas de pire prétexte que de faire appel à des paroles pour justifier une position de tortionnaires. Donc aucun tortionnaire sur terre ne peut justifier sa position.

 Le Parti connaissant bien ces problèmes, est tolérant par rapport à ceux qui ont défendu des populations et qui ont peut être tué des assassins, selon leurs accusateurs. Il préfère n'accuser ou ne reconnaître personne dans certains cas. De ce fait, il peut être accusé encore de nos jours d'abriter des gens "n'ayant pas eu les mains propres", mais il n'a pas à répondre à ces accusations (il peut avoir à répondre sur le plan légal de certaines). Dans les cas les plus difficiles, il effectuera des enquêtes internes et déterminera sa conduite à suivre: mise à l'abri des personnes, remise aux Institutions Internationales, etc.. . Mais a priori il ne suivra pas les pressions d'un bloc ou d'un autre.
 Rappelez-vous la position d'un des dirigeants fondateurs: suivez ma clarté (étant donné sa langue, il parlait plutôt de la position du mouvement). Le mouvement rappelle à ce sujet qu'il n'était pas parfait. Par contre il applique la démarche classique: analyse minutieuse des faits incriminés aux personnes ou ou populations, barrer ou retarder les routes à leurs poursuivants et à leurs tortionnaires. Ceci est une méthode classique de résistance de gauche, qui peut être transmise aux nouveaux arrivants de droite (il y a des populations des deux - ex - côtés à protéger éventuellement). Notez qu'on ne dit pas "barrer a priori" comme un parti de gauche pur. Mais d'un autre côté, on ne dit pas qu'on va effectuer des actions dès la deuxième étape, ni entrer dans une logique 'barrer ou non'. On reste dans un arrière-plan à cette étape, car on souhaite que les populations aient le temps de se prononcer: le mouvement ne se substitue pas aux populations. Il les aide. Donc il est obligé de subir les accusations quelquefois de ressembler à un parti qui a des racines marxistes anciennes. En réalité il introduit dès les premières étapes, des étapes de résistance profitables aux populations.
 Si vous acceptez cette démarche, vous verrez que le Parti n'accepte pas de la part des NC simulateurs, l'accusation d'être lui-même un simulateur. On n'est pas un Mouvement simulateur si on défend sincèrement les populations. Par contre il ne nie pas qu'il y ait eu des ONG, voire des organisations plus importantes qui aient détourné des fonds, aient effectué des opérations de diversions contre l'intérêt des populations, ou aient fait mettre en prison des fondateurs ou des membres sous de faux prétextes (terrorisme, actes criminels, chantages, malversations, etc..). A contrario, le chantage sur un NC pour qu'il avoue ses crimes de guerre, n'est pas une opération répréhensible. Il s'agit toujours d'une opération dans l'intérêt des populations (avec un intérêt secondaire d'aveux et de récupération de fonds à des fins de redistribution. Cf. luttes historiques).
 Donc le mouvement voit plutôt des opérations concrêtes: études de rations (soit à récuperer, à obtenir pour redistribuer, quantités disponibles au niveau mondial, régions moins pauvres à contacter pour les avertir de besoins pressants de régions pauvres, ..), et non 'simulations' de l'ordre de celles effectuées par les NC qui ne pensent qu'à la mort des populations.
 Et s'il faut dans certains cas effectuer des simulations (d'abord pour les besoins des populations), effectuer toujours les simulations de Paix et non celles de guerre. Ne jamais écouter ni suivre les discours belliqueux des NC, leurs mots, ... Et pour cela, connaître les formes de démanipulations qui sont bonnes, qui protègent les populations des agressions.
 Aidez-vos frères (mais pas les faux-frères, ..), tentons de les aider, sortons les des manipulations, tel sont les mots d'ordre du Parti (quand il y a des problèmes de religions, le Mouvement essaie également de donner des mots d'ordre clairs).
 Par rapport aux opérations du Mouvement (démystifications des tentatives d'opérations psychologiques de masse, ou manipulations, en arrière plan en parallèle si nécessaire des actions de secours humanitaires de premiere nécessité), quelquefois, cela sera difficile car il peut y avoir des victimes aggravant leur cas par ignorance (ne voyant pas que leurs adversaires sont beaucoup plus forts qu'eux dans les manipulations psychologiques, par exemple, et les utilisent. Cf. notamment en 1981 l'utilisation des messages subliminaux dans une campagne de presse Présidentielle télévisée). Dans ce cas vous devrez (tenter de) les isoler (et les ramener à la raison) pour pouvoir sauver les autres.
 Ceci n'était que quelques suggestions ou exemples de cas qui peuvent être à traiter. Sinon, effectuer cas par cas une étude, selon le problème soumis par la population demandeuse.
 La philosophie du mouvement est la démarche exactement contraire des "salauds" ou des traitres qui ne souhaitent que le mal des populations (cf. Participations du Parti à la Paix): il s'agit de démonter leurs mécanismes de pensée pour arriver à extraire des hypothèses vers quelques actions de biens-être positives, à effectuer en faveur des populations.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pourquoi refuser la torture pour l'humanité ?

  Parce que certains socialismes ont malheureusement accepté des tortures à l'encontre de peuples (tortures qu'ils récusaient pourtant comme étant de 'droite' dans une trahison du discours Marxiste), et qu'ils ne sont donc plus habilités à définir quelles sont les bonnes choses pour les socialismes, en particulier ce qu'il faudrait refuser et ce que l'on pourrait accepter.
  Le syndicat-parti des sociaux-démocrates et défenseurs des social-démocraties est capable d'avoir une mentalité plus forte par rapport à bon nombre de choses, notamment d'oser parler de la défense des générations futures (se rappeler que les Anglais appelaient les nazis des "rats" durant la deuxième guerre mondiale). Leur dernière invention est de tenter de percevoir les idées en explorant le cerveau des gens et ainsi comme toujours de nier fondamentalement la liberté de pensée universelle de l'Humanité.
Cf. tortures psychologiques
  Se rappeler que l'Alliance lutte contre les groupes qui ne cherchent qu'à promouvoir les manipulations, les grenouillages et maneuvres de toutes sortes, opérations qui se retournent toujours à terme contre les composantes de la société.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LA LUTTE DU TIERS-MONDE ET DU TIERS-MONDE FRANCOPHONE ASSOCIES, POUR L'ABOLITION DE LA TORTURE
La lutte non-violente qui a inspiré les sympathisants
Pensée communaliste orientée pour la libération et la défense des populations pauvres
 

PRESENTATION A L'EPOQUE DE LA FIN ANNONCEE DE L'EPOQUE COLONIALISTE (vers 2000-2002 environ)
DEVELOPPEMENT DU TIERS-MONDE CONJOINTEMENT AVEC LES DEMOCRATIES
LUTTES DES GENS PAUVRES ET DES GANDHISTES DU CAMP
Vers une entente avec l'Afrique et le Tiers-Monde
Organisation
Représentations en Europe et en Afrique
Versant Tiers-Monde
Bureau Sud - Décolonisation
Les représentations locales dans le Tiers-Monde
Positions universelles
La pensée libératrice du Camp - Sa position universelle contre la Torture
Prise en charge des populations
Plan Gandhiste de liberation des peuples du Tiers-Monde par eux-mêmes
Valeurs Tiers-Mondistes
Projets
Ressources alimentaires, projets des représentations du Quart-Monde et du Tiers-Monde, clubs d'entraide
Aides contre les oppressions à l'encontre des populations pauvres
L'amélioration des conditions humaines et de société