T.O./NSD - NOUVELLE VOIE FEDERATIVE LIBERATRICE

Les résistants francophones et l'école pour la re-création de travail (dans un futur plus équilibré), grâce à la Fédérativité

Un courant vainqueur dans la libération des séquelles du colonialisme mental

Le développement des Grandes Communautés au sein d'une Association fédérative ?

La mobilisation de toutes et tous

Les apports des sympathisants du tiers-monde

La vie et les idées dans le camp d'origine

Les contacts économiques et politiques avec toutes les nations

Relations avec la "francophonie" officielle et autres organisations
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(noyau) NSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL LIBERANT TOUTES ET TOUS DES METHODES JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES (EN ECONOMIE ET DU DEVELOPPEMENT DE LA PLANETE)

  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.
Libération d'un espace de Société: Si vous voulez participer à la création d'un Mouvement pour la défense du Tiers-monde et un monde sans torture, contre le camp de la Torture et de la guerre. Si vous voulez rejoindre les aspirations des jeunes et des cadres économiques travaillant pour ce monde, et une société plus équitable et plus fraternelle

DEBUTS DE L'ALLIANCE

LA VENUE DES JEUNES

L'ORIGINE DE L'ALLIANCE

LA VOIE ECONOMIQUE ET SOCIALE PRONEE : UNE AUTRE VOIE SOCIAL-DEMOCRATE POUR LE RENOUVEAU DE LA VIE POLITIQUE FRANCAISE VIA L'INSTAURATION DE LA PROPORTIONNELLE

LA LUTTE POUR LA REPRESENTATION PROPORTIONNELLE

Filiation économique
 
 










































































FFSD - NOUVELLE VOIE FEDERATIVE LIBERATRICE
POUR UNE NOUVELLE FEDERATION LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES PSEUDO ET MEME FAUSSES "GESTIONS" JACOBINES NE SACHANT ETRE QU'ULTRA-LIBERALES SOUS DE BEAUX DISCOURS ET EN REALITE IGNARES EN ECONOMIE, INCAPABLES DE GERER LA NOUVELLE DONNE MONDIALISEE, ET QUI NE PREPARENT QUE L'APPAUVRISSEMENT DE TOUTES ET TOUS.  AFIN DE POUVOIR MIEUX S'INSERER DANS LES MOUVEMENTS ECONOMIQUES ET LE CONTROLE DES PRODUCTIONS MONDIALISABLES ET TENANT COMPTE DES PRODUCTIONS DEJA MONDIALISEES. POUR CETTE FEDERATION LIBERATRICE DES CAPACITES CITOYENNES QUI REDONNERA A LA MAJORITE DES CITOYENNES ET DES CITOYENS DE MEILLEURS MOYENS (EN PHASE AVEC LA REALITE) POUR SE REINTEGRER AU SEIN D'UN MONDE ECONOMIQUE GLOBAL, DEFENDRE LES DIFFERENCES, ET LEUR ASSURER DES CAPACITES DE CONSOMMATION EQUILIBREES
  ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES, LES P.M.E. ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES. TOUS ENSEMBLE AVEC LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS DE LA FEDERATION, ET DE LA DEFENSE DES SOLIDARITES ET DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES DES GRANDS PARTIS NE DEFENDANT SOUVENT QUE LES PLUS RICHES ET TRAVAILLANT DE FAIT CONTRE LES EFFORTS DE TOUTES CELLES ET DE TOUS CEUX QUI CHERCHENT DES DEFENSES COMMUNES. POUR LA CREATION D'ENTREPRISES, QUELQUEFOIS SOLIDAIREMENT PAR LA REFLEXION,  POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET POUR ENCOURAGER ET PROTEGER DE NOUVELLES INITIATIVES INDIVIDUELLES ET DES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI DEFENDRA LES FEMMES ET LES ENFANTS CONTRE LES MENSONGES JACOBINS BASES SUR LES FAUSSES PROPAGANDES ET QUI ONT TROP DURE. SOUTIEN AUX EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS DANS LEUR LUTTE POUR REMONTER LE COURANT AU TRAVERS DE LA DONNE QUI A ETE EXCESSIVEMENT MONDIALISEE PAR LES CONSERVATEURS INEPTES JACOBINS LIBERALISTES CONTRE L'HOMME. LA FEDERATION DES EFFORTS DANS TOUS LES DOMAINES, LOIN DE LEUR INHUMANISME, OUVRIRA DE NOUVELLES CHANCES A TOUTES ET A TOUS. DANS UN FUTUR TRES LOINTAIN UNE FEDERATION MAJORITAIREMENT HUMANISTE CONFERERA UNE OUVERTURE A TOUTES LES POSSIBILITES.
Libération d'un espace de Société. Si vous voulez participer à la création du syndicat-parti et de l'Alliance pour un monde sans tortures et sans guerres, contre le manichéisme. Si vous voulez rejoindre les aspirations des jeunes et des cadres économiques travaillant pour ce monde et une société plus équitable et plus fraternelle.

LA COMMUNAUTE REFORMATRICE DU TRAVAIL POUR L'OUVERTURE DE SOLUTIONS NOUVELLES: UN CAMP AU BENEFICE DE TOUS

AFFINITES DU SYNDICAT-PARTI

L'HISTOIRE RECENTE DE L'ALLIANCE

LES FONDATEURS LES PLUS RECENTS
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

FFSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES ET POUR L'OUVERTURE SOCIAL-DEMOCRATE
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES (Y COMPRIS CELLES DES GRANDS PARTIS) INHIBANT ET EN REALITE CONTRE LES EFFORTS DE LA SOCIETE QUI CHERCHE A ETABLIR DES DEFENSES POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET A PROTEGER LES NOUVELLES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS ET FRANCOPHONES DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, AUJOURD'HUI ECRITE UNIQUEMENT PAR DES PARTIS JACOBINS LIBERAUX. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LEUR OUVERTURE AUX AUTRES POSSIBILITES CONJOINTEMENT AVEC LES AUTRES PEUPLES, ET A L'AIDE DES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES DE L'ALLIANCE. SOUTENEZ-LES ! LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

La Fédération de la Résistance représentante d'un nouveau courant

Origine

Affinité de l'Alliance avec les social-démocraties
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(noyau) NSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES ET POUR L'OUVERTURE SOCIAL-DEMOCRATE
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES (Y COMPRIS CELLES DES GRANDS PARTIS) INHIBANT ET EN REALITE CONTRE LES EFFORTS DE LA SOCIETE QUI CHERCHE A ETABLIR DES DEFENSES POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET A PROTEGER LES NOUVELLES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS ET FRANCOPHONES DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, AUJOURD'HUI ECRITE UNIQUEMENT PAR DES PARTIS JACOBINS LIBERAUX. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LEUR OUVERTURE AUX AUTRES POSSIBILITES CONJOINTEMENT AVEC LES AUTRES PEUPLES, ET A L'AIDE DES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES DE L'ALLIANCE. SOUTENEZ-LES ! LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

Affinités de l'Alliance avec les social-démocraties

Affinités avec certains partis sociaux-démocrates en particulier

Un renouveau dans le camp des social-démocraties: le nouveau Parti du Travail francophone
(et peut-être un jour métropolitain)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

FFSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES ET POUR L'OUVERTURE SOCIAL-DEMOCRATE
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES (Y COMPRIS CELLES DES GRANDS PARTIS) INHIBANT ET EN REALITE CONTRE LES EFFORTS DE LA SOCIETE QUI CHERCHE A ETABLIR DES DEFENSES POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET A PROTEGER LES NOUVELLES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS ET FRANCOPHONES DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, AUJOURD'HUI ECRITE UNIQUEMENT PAR DES PARTIS JACOBINS LIBERAUX. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LEUR OUVERTURE AUX AUTRES POSSIBILITES CONJOINTEMENT AVEC LES AUTRES PEUPLES, ET A L'AIDE DES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES DE L'ALLIANCE. SOUTENEZ-LES ! LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

Les futures délégations économiques régionales réformistes de la Fédération maritime

LES DELEGATIONS ECONOMIQUES

L'IDEE DES DELEGATIONS
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

FFSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES ET POUR L'OUVERTURE SOCIAL-DEMOCRATE
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES (Y COMPRIS CELLES DES GRANDS PARTIS) INHIBANT ET EN REALITE CONTRE LES EFFORTS DE LA SOCIETE QUI CHERCHE A ETABLIR DES DEFENSES POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET A PROTEGER LES NOUVELLES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS ET FRANCOPHONES DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, AUJOURD'HUI ECRITE UNIQUEMENT PAR DES PARTIS JACOBINS LIBERAUX. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LEUR OUVERTURE AUX AUTRES POSSIBILITES CONJOINTEMENT AVEC LES AUTRES PEUPLES, ET A L'AIDE DES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES DE L'ALLIANCE. SOUTENEZ-LES ! LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

Les futures représentations locales représentantes de la Fédération maritime

  Une représentation locale sera un bureau de la Fédération dans une ville ou un village, calqué sur le modèle des structures relais d'aide à l'agriculture et aux efforts industriels, qui se mettront progressivement en place dans l'Europe du Nord.

   En métropole, les représentations régionales et locales s'occuperont de tâches centrées autour des problèmes des ressources pour les femmes et les enfants, de la terre, de la famille et de la région.

   La Fédération et l'Alliance maintiendront les liens avec les représentations légères soeurs, d'Afrique ou d'ailleurs dans le Sud (cf Représentations locales du Sud).
 
 





































(noyau) NSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES ET POUR L'OUVERTURE SOCIAL-DEMOCRATE
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES (Y COMPRIS CELLES DES GRANDS PARTIS) INHIBANT ET EN REALITE CONTRE LES EFFORTS DE LA SOCIETE QUI CHERCHE A ETABLIR DES DEFENSES POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET A PROTEGER LES NOUVELLES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS ET FRANCOPHONES DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, AUJOURD'HUI ECRITE UNIQUEMENT PAR DES PARTIS JACOBINS LIBERAUX. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LEUR OUVERTURE AUX AUTRES POSSIBILITES CONJOINTEMENT AVEC LES AUTRES PEUPLES, ET A L'AIDE DES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES DE L'ALLIANCE. SOUTENEZ-LES ! LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

Choix du nom - Frontières virtuelles

   On trouvera ici un résumé sur les frontières gauche/droite un peu artificielles (au sens que le rassemblement reprend le nouveau centre comme situé en dehors de ces deux assemblées, cf. Tiers-Etat Renouvelé) dont la position peut varier suivant les pays.

   Les Jeunesses Social-Démocrates reprennent aujourd'hui le flambeau pour rajeunir ces notions et pour honorer la mémoire des luttes des jeunes fondateurs d'origine.

   Les résistants-fondateurs ont combattu pour la justesse ou l'équilibre de ces notions afin de maintenir le Droit des populations (leur droit d'accès à leur libération personnelle via leurs droits à l'accès économique. Cf. filiations). Ils ont subi des interrogatoires interminables de la part des f.n.v. à propos de leur appartenance politique, ce qui a entraîné la fondation du Mouvement. On retrouvera ailleurs ces notions pour la définition desquelles le combat a été difficile.  Ne pas les connaître peut facilement entraîner sous la pression des interrogatoires la reconnaissance personnelle d'une étiquette politique fausse, avec les conséquences graves que cela peut impliquer. Toutefois dans la plupart des cas, il vous suffira de savoir et de vous défendre en disant que le nouveau Mouvement est un parti du Centre, donc un parti modéré. Vous n'êtes dans un aucun cas tenus de reconnaître que vous êtes Gandhistes puisque ce sont certains fondateurs seulement qui le sont. Toutefois, ceux qui souhaitent suivre la philosophie de la non-voilence ou le Bouddhisme peuvent l'indiquer dans leurs mails.

   Les f.n.v. souhaitaient à tout prix à l'origine faire avouer à certains fondateurs leur appartenance à une extrême-gauche fanatique. De ces faits historiques, certains résistants ont été quelquefois obligés d'accepter des étiquettes (de prisonniers) politiques incorrectes (assimilation aux néo-Trotskystes par exemple, voir plus loin).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le nom du petit syndicat-parti

    La nouvelle inflexion correspondait à l'idée de nouveaux sociaux-démocrates (réformistes s'il le faut). En reprenant ce nom, les responsables transmetteurs du début du troisième millénaire tentèrent de mieux faire reconnaître le syndicat qui à l'origine se limitait aux DOM-TOMS et à la Francophonie de langue. Ce ne serait que vers la fin des années 200x qu'il commençerait petit à petit à s'assimiler dans la communauté pluriculturelle française de métropole.

    La transmission du nom du syndicat a été adoptée le Jeudi 10 Juillet 2003, pour préparer à la réflexion devant tenir compte de l'émergence de la volonté populaire semblant émerger d'une mobilisation, d'une volonté populaire pour une communauté pluriculturelle francophone et française du futur, ayant assimilé, reconnu et en passe de dépasser les luttes des forces rétrogrades qui souhaitent toujours rester dans le déclin post-colonialiste et embourber les peuples de la communauté dans l'absence d'une panoplie de réflexes réactifs à l'économie générale des peuples interactifs sur Terre, et la paralysie économique.

   Une social-démocratie moderne doit être à notre sens une social-démocratie d'ouverture et de compréhension. Pour les aspects plus analytiques cf. ici.

    Ce nouveau type de parti étendu en métropole acceptera plus spécifiquement un social traité différemment, un camp des sociaux-démocrates pour l'ouverture (descendant en partie du camp de l'ancienne O.S.D. marine) c'est à dire flexibles et tolérants (cf. égt. esprit nouveau et homogénéité des vues de l'égalité). Il implique un peu plus que la seule naissance d'une social-démocratie économique.

L'acronyme pour la nouvelle O.S.D. des jeunes signifiait à l'origine open social-democratic union (car l'O.S.D. est européen). Voir aussi en fin de paragraphe.

compatibilité des orientations sociales et économiques

    Il faut le voir à la fois comme pouvant faire partie des démocraties et donc un nouveau ciment de la démocratie, mais également comme une source d'espoir pour les pays qui n'ont parfois qu'un seul parti et cherchent parfois un nouvel auxilliaire dans une forme de social-démocratie d'ouverture. Le nouveau mouvement se rattache à l'ensemble des social-démocraties (cf. plus bas). Il l'ouvre. Il dit que l'ouverture est possible là où ses ennemis l'ont combattu et ont dit que c'était impossible (donc sur le papier, en théorie, c'est un mouvement du centre qui se rattache aux socialismes, du fait de luttes historiques communes).

    Il maintient les barrières de défense du peuple.
    Il défend le peuple en tant que successeur du Tiers-Etat.
    Pour cela il rejette tout ce qui est basé sur des lettres dans les interrogatoires contre les minorités et les démocrates, afin d'aider les jeunes adhérents à trouver des arguments. La consonnance suffit, en accord avec l'expérience du Mouvement: le camp adverse défend la logique et les techniques de torture et n'a pas parlé une seule fois de l'Humanité durant plus d'un an de torture infligé à un des fondateurs historiques. Nous, le camp de ces fondateurs et de Mrs Gandhi et Wright, nous défendons tout le reste qui est négligeable pour les tortionnaires: c'est à dire rien moins que l'Humanité (cf. Esprit du Rassemblement).
    Dans l'Humanité, selon nous (pas selon eux évidemment) il y a tout: du contenu, des valeurs, des croyances de toutes sortes, etc.. Il suffit de demander à n'importe quel représentant des cultivateurs ou d'une autre catégorie de population.

    Donc nous sommes cohérents jusqu'au bout: nous n'avons que faire des divisions arbitraires, des alphabets et des lectures à travers des grilles imposées. On n'a pas besoin d'un alphabet particulier provenant d'un ex-monde dominant pour posséder des valeurs humaines et des croyances. Nous ne sommes pas contre les apprentissages de la lecture et les 'alphabétisations' bien évidemment. Mais si cela nous plaît de voir le mouvement comme l'exact synonyme de Nouveau Ciment de la Démocratie, nous prenons ce droit. Le Tiers-Etat Renouvelé n'est plus représenté.

   De part l'influence bénéfique de certains parrains (cf. le socle de base de la première période des gandhistes et des SAS-sistes jusque dans les années 1960) le nouveau syndicat-parti  était destiné à l'apaisement et au pansement des blessures effroyables de l'Humanité issue de l'ère néo-Sumérienne. Peut-être un jour oeuvra-t-il au sein et comme représentant la nouvelle Europe métissée pour les meilleures mesures pour le Travail et confirmera certaines de ses attaches aux social-démocraties de progrès. Enfin cette Alliance libératrice de la pluriculturalité issue de l'espace francophone et européano-méditerranéen, gérera t-elle un jour les vagues parmi les autres partis analogues travaillant pour l'harmonie de la terre.

(Après les années 2000)  Traditionnellement le petit syndicat était implanté dans les pays francophones. Il était la vision d'une francophonie éloignée pour le tiers-monde, et un jour peut-être il sera représenté en France (peut-être à la suite de cette perçée). D'autres disent que sa vision des routes des nouveaux 'jeunes socialismes' acquise par ailleurs dans le tiers-monde, notion différente des tendances politiques métropolitaines, le différenciera des socialismes classiques purement à gauche.

(en 2006)  A l'origine le comité autonome de deuxième génération pensait qu'il continuait peut-être d'ouvrir une aile socialiste à droite (le mouvement se reconnaissait encore comme un des jeunes socialismes à cause du poids de l'influence des anciens fondateurs qui étaient venus de la Révolution) mais l'Alliance pourrait intégrer dans quelques années après étude par l'O.S.D., l'Internationale des partis sociaux-démocrates. Un premier acte fondateur a été effectué dans ce sens, cf. ici). C'est pourquoi les aires d'influences du rassemblement et de la droite ne sont pas les mêmes (les adhérents ne se recoupent pas). On disait dans ces temps reculés que le rassemblement gérait une aile du 'socialisme' à droite (du socialisme classique), alors que "la droite ne fait pas de socialisme".

ndlr NSD: attention aux confusions: il était question d'un chapitre socialiste à droite dans le socialisme (pas le socialisme à gauche d'ici, de plus faussement représenté par le P.S., parti tortionnaire des résistants algériens) et non pas d'un socialisme 'à' droite (c'est à dire d'une aile du socialisme partiellement dans la droite, mais ne représentant pas un mouvement indépendant à droite. Dénomination peu jolie mais rappelant que la Gauche se concoit elle-même dans la Gauche classique. Nous, nous parlions d'une ouverture à droite quelque part dans la gauche française, très novatrice et allant donc empiéter pour quelques parties dans la droite, pour une nouvelle 'autre gauche' (qui n'est plus de gauche que par l'esprit, mais qui favorise en premier la stabilisation et l'harmonisation des mesures pour les revenus en pensant toujours à préparer les retraites, en second des mesures défensives avant de penser à l'offensive - c'est à dire le contraire de la démarche 100% démagogique et ignare des jacobins -, etc.) dont les objectifs prioritaires étaient déjà la restauration de la dignité des citoyens créateurs d'entreprise, la prise en compte nouvelle des minorités et des DOM-TOMS, c'est à dire de ceux que le mouvement a appelé le premier comme nouveaux français).

 Ce qui était en jeu à l'époque de la création du rassemblement où il ne subsistait que deux ou trois partis sociaux-démocrates au pouvoir en Europe, c'était moins le renouveau des social-démocraties que le vent de renouveau appelé à balayer le vieil esprit jacobin cloîtré dans un passé rétrograde (le refus des nouvelles générations, la discrimination succédant à l'esclavagisme et au colonialisme, les gesticulations pour masquer l'ignorance noire en  économie, etc.), privées de social-démocratie et des avantages que toutes les social-démocraties ont apporté à leur pays hôte (la France et tous les espaces francophones sont devenus les lanternes rouges de l'Europe et de tous les continents en terme de taux de croissance derrière toutes les social-démocraties à cause des filous menteurs et ignares jacobins qui y prolifèrent).

Partis frères
Fédération Mère et relation pour l'instant lointaine avec l'Europe et ses partis démocrates
Il reconnaît un courant frère, le gandhisme d'ouverture pour la paix, auquel il s'est appuyé (ayant été hébergé par lui à l'époque de NAM, l'Organisation des pays pauvres du tiers-monde, non-alignés sur les prétentions économico-culturelles des états coloniaux. cf. égt. Raisons historiques
A propos de l'histoire de la fondation de l'O.S.D., voir son origine ici
Archives sur le choix du nom ici, ici et
 
 




















































(noyau) NSD - POUR UN NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL FRANCAIS ET FRANCOPHONE, LIBERATEUR DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UN PARTI DU TRAVAIL LIBERATEUR QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE GRACE AUX METHODES ET POUR L'OUVERTURE SOCIAL-DEMOCRATE
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES PROVENANT DE LA SOCIETE, DES LEADERS SOCIAUX-DEMOCRATES ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES POLITIQUES JACOBINES (Y COMPRIS CELLES DES GRANDS PARTIS) INHIBANT ET EN REALITE CONTRE LES EFFORTS DE LA SOCIETE QUI CHERCHE A ETABLIR DES DEFENSES POUR L'ACCES AU TRAVAIL ET A PROTEGER LES NOUVELLES ENTREPRISES. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS ET FRANCOPHONES DANS LEUR LUTTE CONTRE LA MONDIALISATION LIBERALE, AUJOURD'HUI ECRITE UNIQUEMENT PAR DES PARTIS JACOBINS LIBERAUX. LE SYNDICAT-PARTI SOUTIENT LEUR OUVERTURE AUX AUTRES POSSIBILITES CONJOINTEMENT AVEC LES AUTRES PEUPLES, ET A L'AIDE DES ECONOMISTES SOCIAUX-DEMOCRATES DE L'ALLIANCE. SOUTENEZ-LES ! LA SOCIAL-DEMOCRATIE DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

A propos du choix de la dénomination du syndicat

   Certains Robespierriens (des partis jacobins actuellement au pouvoir) amorcent une critique en disant que les initiales NSD reflètent un peu le mot Novi en russe, mais le mouvement n'est que d'un marxisme naturel. Aujourd'hui la Russie a changée. Le mouvement n'a cure des attaques d'extrême-droite ou jacobines de gauche comme de droite (cf. contre le néocolonialisme moderne).

    Comme fondateurs spirituels, le mouvement reconnaît certaines personnes neutres connues comme Marguerite Duras ou Jacques Delors qui s'est fourvoyé dans le faux parti socialiste menteur local mais s'est toujours défini en tant que social-démocrate. D'une certaine manière ils ont été plus loin (par rapport aux notions de paix notamment, cf. ég. aires de division gauche/droite). L'ambiguité s'il en est une, est qu'on conserverait une étiquette social-démocrate, mais en traitant désormais les problèmes de société sous les aspects les plus vastes, par l'intermédiaire d'une ouverture vers une social-démocratie d'un nouveau type (incluant les minorités).

   Les nouveaux pensent parfois qu'ils auraient pu reprendre une étiquette comme PSD, en respectant la gestion des applications de droite en économie comme le PS par exemple. Ils peuvent discuter des décisions que nous avons prises en arrivant aux JNSD.
   Le principal est que l'essence du mouvement soit toujours d'être un rassemblement d'entraide (cf. documents fondateurs et autres raisons du nom).

   Il y a des responsabilités "historiques" à éviter (cf. Vision historique dans Compatibilités). Il y a également des retombées internationales, en économie et des phénomènes de meilleure reconnaissance par les autres partis de même nature.

    L'adjectif 'libéré' peut signifier d'autre part, qu'on accepte tous les autres électeurs qui ne se voient dans aucun des deux noyaux ou ensembles de jeunes électeurs  (Cf. 'collèges' d'une organisation future de société, si le mouvement concède et crée l'existence du Parti comme les annales l'annoncent depuis l'origine). On s'oriente vers la reconnaissance de cette vision, plus moderne (à condition de la considérer comme rénovée par le courant social-démocrate pour l'ouverture dans la tolérance), qui considère qu'une démocratie social-démocrate innovante à le droit d'incorporer toute notion nouvelle. Donc le titre 'parti démocrate social-démocrate' aurait bien reflété le renvoi à une tendance social-démocrate à l'intérieur d'un parti social-sémocrate de modération et pour la modération des (grandes) puissances trop extrémistes (les aspects libéraux complétés des aspects sociaux non pris en compte), mais sans être très novateur ou très explicite.

    D'un point de vue historique par ailleurs étudié, les jeunes sociaux qui se disent 'néo-Trotskystes blancs' (qui ne peuvent être refusés par le parti, cf. Les néo-trotskystes existent-ils encore ? - ne pas confondre avec ceux de la tendance 'cosaque' qui sont leurs superposés / quelquefois décalés / purement économiques, ou avec les économistes également superposés mais plutôt neutres) n'auraient rien à voir avec les anciens Trotskystes d'origine ('blanc' étant leur couleur. Le noyau de droite et les jeunes du parti qui votent à droite acceptent les couleurs courantes du mouvement). Mais en France les Trotskystes existent toujours et sont à l'extrême-gauche. Donc on évitera les références au Trotskysme.

    On connaît cependant, mais on l'ignorera alors, la dialectique des mauvaises langues pour dire qu'un parti acceptant des composantes de gauche aura tendance à ne rien libérer du tout (puiqu'il ne s'étend pas à droite), ce qui est faux puisqu'il se situe à droite du PS en France. Ceci est simplement dû au fait que l'adjectif 'Libérateur' a été utilisé par des partis marxistes. Ceci est complètement faux donc (cf. tendance néo-Tokyo). A noter que dans les confrontations avec les FNV, on a accepté par un moment l'abandon des Instituts Marxistes.

    L'adjectif 'libéral' quant à lui signifie au départ 'économie', et aurait pu être entendu comme 'tolérant' (cf. note plus bas). Donc, en mettant 'Libérateur&Libéral', retrouverait-on la notion de 'libérateur' mais sur l'étendue du spectre politique?

    L'adjectif 'Indépendant' quant à lui, peut signifier à droite ou à gauche. L'étiquette 'sociaux-démocrates indépendants', signifierait peut être un petit parti (un peu j'm'en-foutiste?).

    La nouveauté est que le 'centre' dans les appellations anciennes n'est plus reconnu par le nouveau mouvement, puisque le Mouvement dit qu'il ne se réfère plus ni à la gauche ni à la droite, mais à un centre ayant une nouvelle place à part. Le nouveau mouvement imagine donc un hémicycle à trois parties, ou des 'hémicycles' à trois dimensions futurs.
    Le nom social-démocrate quant à lui signifie 'socialiste' en Europe puisque tous les partis sociaux-démocrates appartiennent à l'Internationale Socialiste. Mais il semble que l'ancien PSD français rappelle de mauvais souvenirs aux anciennes générations, ce qui n'incitait pas à reprendre ce nom tel quel.

    Par ailleurs, ne pas confondre 'démocrate social' avec 'social-démocrate'. Les deux premiers mots accolés ne portent que la moitié du sens attaché au mot 'social-démocrate'. Un parti 'social' cela ressemble plutôt à une association sociale. Un parti 'démocrate' ressemble plutôt à un parti exclusivement de droite en France (et progressivement dans le monde) car ayant toujours propagé l'idée de liberté à grands renforts de tortures et de guerres.

    Note ici: le fondateur Tan dit l'Africain n'a pas expliqué clairement ce qu'il entendait par 'graf' erreur, aux fondateurs secondaires. Peut-être voyait-il un déraillement par rapport à une ancienne voie traditionnelle? L'histoire n'a pas été tranchée (cf. histoires du parti) bien qu'il semble quand même que cela soit plus clair, par rapport aux explications plus haut.
    Donc voir les sigles précurseurs PDE ou PLSD d'appellations telles que 'Libérateur Social-Démocrate' étaient presque totalement faux ou incorrects au regard de la fusion des représentations: Le deuxième nom aurait plutôt signifié Parti (des représentations) Légères (historiquement) Social-Démocrates (voir plus loin), plus par respect par rapport à l'ancien parti (le PSD historique) que signifiant social-libéralisme débridé (c'est à dire les tendances NSDAP). Il faut bien comprendre cette notion de respect (c'est à dire comment ne pas violer les tendances historiques, tout en ouvrant). De grands fondateurs étaient et sont encore contre la réutilisation des initiales S.D. . Cette réutilisation est en train de se faire par respect de la volonté des jeunes générations.
 Donc peut être on verra ces lettres à retranscrire plus tard comme ayant signifié au départ 'Parti Libérateur de la Social-Démocratie (la solidarité) native entre ses membres d'origine francophone', c'est à dire l'ayant faite se révéler et l'ayant ouverte ensuite à tous les autres citoyens non-francophones.
Note: 'libérateur': renvoie aussi à la volonté de relever les populations et 'libéral' : ne peut vraiment signifier 'libéral/tolérant' car adjectif trop attaché à l'économie de nos jours.

    On verra donc encore quelquefois dans certaines archives des initiales plus anciennes, car des fondateurs ont aimé la possibilité de recréer un Parti Social Démocrate. Ceci est tout à fait différent désormais. La création de la structure Open Social-Démocrate prétend à être plus vaste qu'une structure économique Social-Démocrate seule.

   Le mouvement est l'ensemble des représentations légères ouvertes social-démocrates locales dans tous les cas. On peut également s'inspirer de cette fusion pour d'autres applications.

    Les pours
    * On n'est pas obligé de définir un titre sous la pression.
    * On laisse entrer avec bienvenue tous ceux qui le souhaitent.
    * Il peut y avoir (même encore pendant longtemps?) un (sous?) mouvement de résistance () du mouvement officiel.
         Serait-ce la branche 'PSD' Africaine, une autre partie humanitaire?  (cf. actions des fondateurs pour l'Afrique par exemple).
    * Les dissidents et résistants aux oppressions de toutes natures sont les bienvenus.

    Note: le nom ou sous-nom évocateur 'social-démocrate' en tant que noyau résistant de gauche, perdure de toute façon dans la philosophie du mouvement.

       On trouvera à la disposition des fondateurs et des premiers adhérents d'autres éléments de réponses aux problèmes historiques aux rubriques Compatibilités et contraintes économiques. Le problème n'est pas le titre, mais ce que l'on veut faire et comment. Veut-on faire un parti d'entente commune unissant les résistants aux oppressions par exemple? Et bien d'autres interrogations ...