NSD - POUR UNE NOUVELLE SOCIAL-DEMOCRATIE FRANCAISE ET FRANCOPHONE, LIBERATRICE DE l'HORREUR ECONOMIQUE DES METHODES DE "GESTION" JACOBINES ULTRA-LIBERALES IGNARES EN ECONOMIE (QUI NE PROMETTENT EN REALITE QUE L'ESCLAVAGE A TOUS), AFIN DE MIEUX PARER A LA MONDIALISATION EN COURS. POUR UNE SOCIAL-DEMOCRATIE LIBERATRICE QUI DONNERA AUX CITOYENNES ET AUX CITOYENS DES MOYENS POUR SE DEFENDRE

   Il existe différentes versions du courant minoritaire (un courant de nouveau socialisme tiers-mondiste différent de l'interprétation usuelle) à l'intérieur de l'Alliance.

  Selon l'une d'entre elles assez fidèle, ce courant aurait existé avant et après l'époque de la délégation des 15 (i.e. il y a eu dans les années 1930 une étape léniniste secrête et ensuite pas passage au stalinisme mais au gandhisme dans les années 1940) et dans ce pays où se trouvait la délégation le parti hôte présenta deux guides, un 'colonel vert' résistant socialiste appartenant à la Révolution et une jeune femme nommée Nara, trotskyste dont on retrouve la trace dans les années 1950 en tant qu'héroïne de l'ex-URSS, déjà en lutte à cette époque contre des assassins néo-nazis (Timor, Inde, Vietnam, etc.).

   Toutefois, comme bon nombre d'archives de la Révolution dont il est question ici ont disparu (quelquefois les écrivains de ce site ont entrevu la vérité à partir de simples papiers tâchés de sang récupérés dans la poche des fusillés), il est possible que la nouvelle délégation des 15 ne soit qu'une réminiscence d'une véritable collaboration entre résistants français, russes et autres révolutionnaires ayant eu lieu dans les années 1930 (due à une mauvaise recopie de fragments). Le goût de secret de certains trotskystes parents n'a pas aidé par ailleurs, ni leur volonté de doubler toutes les informations dans des contextes souvent différents pour résister aux fascistes.

  Certains disent que l'envoyé d'un oncle mythique ayant battu (temporairement ?) les plus effroyables manichéistes massacreurs de citoyens pacifiques de la terre (un certain interprête surnommé le 'colonel vert') et la trotskyste française n'auraient pas pu collaborer, le premier étant censément Léniniste. Mais ceci n'est pas prouvé. Nous ne savons quasiment rien de ces interprêtes, tout comme

   Nous ne savons quasiment rien des vraies résistances en général, les Mac-Carthystes ayant accusé tout le monde (même les européens, aussi tard dans le Mac-Carthysme qu'en 2003) d'être "d'incorrigibles sociaux-démocrates" (dixit G. Bush junior) afin de pouvoir légitimer le cas échéant le massacre en toute impunité de millions de citoyennes, d'enfants et de citoyens pacifiques (par exemple bouddhistes) ou neutres dans de nombreux pays du monde (Vietnam, Laos, Cambodge, Chili, etc.). La preuve est qu'à toutes les époques les fascistes ont fait mine de s'interroger: sont-ils ceci (communards, léninistes, etc..) choix qui n'appartiennent qu'à eux mais qui ne nous plaisent pas à "nous", ce qui fait que nous professons qu'ils sont des terroristes ? (ndlr: attention: les définitions des anciens nazis en ce qui concerne les "terroristes" et celles des nouvelles puissances assez tolérantes comme la CEE, sont des listes qui n'ont pas ou n'ont que de très rares noms en commun).

  Pour l'alliance, le manichéisme est la Bête qui entraînera l'Humanité dans la Fin des Temps (un jour, une autre fois, puisqu'une "fin des temps" aurait été évitée récemment grâce à ses fondateurs gandhiens).

  Les citoyens français et européens en ont aujourd'hui plus ou moins assez des mensonges d'agences atlantiques qui ont tenté de démolir des philosophes comme les existentialistes, ou de fausses propagandes jacobines accompagnatrices détestant "le café de Flore", qui sont visiblement et exagérément des "caniches" atlantistes.. Tous les résistants français n'étaient pas des communistes, et ils peuvent très bien comprendre qu'il n'y a aucune raison que cela ne soit pas le cas dans les autres pays qui ont également résisté aux jacobins colonialistes alliés comme des toutous aux impérialistes purs manichéistes. Toutes les résistances se rejoignent aujourd'hui. Le parti social-démocrate francophone ne peut être que tolérant à tous les enfants des anciens "colonisés", meurtris, qui organisent des manifestations dans les rues et voudraient d'un autre sang, d'une autre vie. Via les ascendantes et ascendants des familles fondatrices il a assisté à tous les massacres d'esclaves effectués par les jacobins, à la Commune, aux résistants bouddhistes (une autre branche que le bouddhisme tibétain dont le chef n'est pas le "pape" de toutes les branches bouddhiques comme le présentent ces compères robespierriens) sciés en deux que l'administration de Vichy en Indochine prenait un malin plaisir à laisser agoniser durant deux jours plutôt que de les exécuter franchement, .., et à tant d'autres crimes contre l'humanité.

[..]

    Certains descendants de ces résistants encore francophones de la première heure auraient vécu quelques années au Brésil (cf. mouvance des amis de Trotsky) et en Argentine avant de revenir en URSS et dans la région de l'Inde et de la Birmanie notamment, où ils seraient devenus les premiers membres du nouveau Conseil directeur. C'est là qu'ils seraient morts en résistant aux juntes d'extrême-droite, réalisant ainsi la (dernière ?) victoire du vichysme contre la langue française (ce sont eux qui s'en sont vantés).

  L'Ecole a ainsi été emmenée par les tuteurs socialistes selon la légende, pour une partie des jeunes trotskystes étrangers ou des descendants des trotskystes de 1936 ayant déjà évolué au centre et pour cette raison avaient été en grande partie fusillés par Staline à cette époque (puisque toutes les branches francophones avaient été exterminées). Durant la partie historique où la branche gandhienne a été mise en avant, approximativement de 1945 aux années 1970, ils auraient en parallèle à certains moments assisté et été assistés à cette époque par deux pays asiatiques qui cherchaient à établir un autre espoir représenté par la volonté et les idées des jeunes générations (cette partie n'est pas élucidée. Voir égt. politique kitchen et DBP). Les "français" (les f.n.v. seulement. Le qualificatif "français" a été utilisé en Afghanistan dans les premières années dans les revues anglo-saxonnes pour désigner des individus "méchants" et pour couvrir des opérations d'assassinats effectuées par ? .. des groupes que vous n'êtes pas censés connaître) étaient ainsi présentés comme les archi-traîtres à la cause du tiers-monde. Plus tard malheureusement, un certain sar s'est ingénié à accréditer cette thèse en envoyant de vrais français (et sans comprendre qui est la marionnette qui se fait utiliser - alors que cela devrait être certains locataires qui devraient être nos caniches - et dont un bon nombre de français patiront). Sans doute ne lit-il pas un mot d'anglais (c'était un cancre à l'école, remarquable préparation au métier .. d'avocat).

  Au début des années 2000 l'Alliance était parrainée par les deuxièmes secrétaires historiques (M.P. et F.G.). Tous les trotskystes de l'Ecole ont aujourd'hui disparu. Toutefois en 2006, un des premiers secrétaires a pris une décision historique, celle de reconnaître la mouvance trotskyste. Il a dit à cette occasion: "les japonais reconnaissent yakusuni. Pourquoi nous, nous ne reconnaîtrions pas les français trotskystes ultra-modernes pour leur temps, et morts pour la cause social-démocrate, même s'ils étaient en Indochine ?". A noter que les trotskystes de l'Ecole s'appellaient entre eux 'trotskystes blancs' ou 'trotskystes bleus' et ne reconnaissaient probablement pas la quatrième internationale. Il ne s'agit pas des trotskystes classiques que l'on trouve sur tous les continents (ils sont morts mais l'alliance accepte donc leur représentation posthume).

Quelques liens.

Le courant composé des quelques trotskystes disparus a évolué parallèlement au courant socialiste qui a été le principal moteur, juste avant l'arrivée en grand nombre des militants de la nouvelle génération. Le petit syndicat-parti n'a jamais été pour la collectivisation. Le courant socialiste a évolué vers le centre-gauche, puis en acceptant l'inclusion d'une aile économique démocrate partiellement dans le centre droite.

   Certains partis sociaux-démocrates ont été accusés de s'être alliés aux staliniens durant l'occupation et d'avoir trahi. Il s'agit d'une propagande ridicule (de gauche pour une fois), car il est bien connu que c'est le PCF qui s'est aligné sur cette ligne sans se poser de questions (on se rappelle les tentatives de manipulations de F. Bayrou en 2007 prétendant se situer partiellement à gauche du parti socialiste, pour tenter d'instiller de la méfiance et des divisions entre les familles politiques de la gauche, parmi les avatars manoeuvriers et les tentatives de pénétration droitistes. A ce jeu nous aussi nous pourrions prétendre posséder une aile à droite du F.N. ..). De tels agissements (y compris la torture contre les résistants algériens qui a été considérée comme normale par le parti dit socialiste) sont donc provenus quelquefois aussi de partis bien plus à gauche que le syndicat-parti et même du parti jacobin dit P.S. .

   Pour en savoir plus, cf. relations entre trotskystes et sociaux-démocrates (nous préférons notre version tolérante plutôt que celle extrêmement manichéiste du net, que nous citons cependant aussi).

   Nous sommes un mouvement non-aligné, contre la bipolarisation est-ouest et les excès.

L'ancien parti social-démocrate français (en dehors du syndicat initié par ceux du groupe des 15)
En quel sens y a t-il des liens marxistes ?

Valeurs tiers-mondistes
Luttes des années 1950-1970.

Informations partielles sur la tendance du courant