Dans cette phrase, l'antiquité se réfère aux millénaires avant le 3e siècle après J.C. Ceci parce que classiquement, le mouvement qui descend de gens tolérants en provenance du boudhisme ou de l'hindouïsme, n'éprouve aucune attirance pour la version manichéïste religieuse papaliste après le 2e siècle, qui a engendré parmi les erreurs les plus sanglantes de l'humanité: massacres des chrétiens, cathares, Inquisition, esclavagisme (sentiments tribaux archaïques d'appartenance, surdéveloppés en raison du développement de la tribu, les autres étant jugées comme des humanités "inférieures" pseudo-théorisés par des théories racistes, modernes versions de la justification du cannibalisme), fascisme (une ultime déviance du racisme par rapport à des races - par exemple tziganes, juifs, .. - ou des organisations dans l'enfance et jugées comme inférieures - Commune de Paris, socialisme, communisme, etc. -), guerres contre les innocents d'autres continents au 20e siècle (vietnam, laos, ..), ..

 Les fondateurs bien que bouddhistes ont eu accès à des sources musulmanes et chrétiennes historiques comme l'évangile de Judas, bien avant leur parution dans les années 2000, mais leurs inspirations étaient ailleurs. Ces sources minoritaires non-manichéistes n'ont pas éveillé d'intérêt particulier chez les maîtres bouddhistes et hindouistes, puisque ces deux ou trois religions sont essentiellement non-manichéistes elles-mêmes. Ce n'étaient que des tablettes d'une origine religieuse différente pour eux mais  le mouvement a accepté en particulier de citer aussi des sources minoritaires de l'évangile selon Judas bien avant que cela devienne apparent, ainsi que des sources du Coran (de certains corans préférables plus exactement, pour leurs connaissances non-manichéistes), car le développement du mouvement appartient aux espaces non-manichéistes. Bien que cela ne devrait pas être cité ici, dans les colonnes annexes d'écritures, les vrais religieux du mouvement redressent quelques unes des erreurs les plus flagrantes des versions de sources manifestement exagérément manichéistes (cf. Ecole du nodus de vérité, Bible du Caire, Coran d'Othman, etc.).

 Du côté occidental et moyen-oriental par contre, on ne sait pas si les tablettes révélatrices et les sources gnostiques comme l'évangile de Judas seront prises en compte. Dans la "civilisation" technicisée d'aujourd'hui, l'inertie de pensée en faveur des croyances manichéistes inférieures est telle qu'on peut en douter. Ou à tout le moins il faudrait des siècles avant que les corpus de ces rites minoritaires (catholicisme, rites musulmans, fétichisme africain, etc.) ne s'adaptent à ces découvertes. Certaines religions le pourront, d'autre non. Notons au passage qu'il s'agit seulement pourtant d'accepter le vrai message de personnes vues comme prophètes, comme Hésus (le problème est qu'ils sont connus, ou plutôt utilisés, comme des prophètes manichéistes. Les gandhistes et les bouddhistes connaissent bien le problème que ses adorateurs - de type veau d'or - rejettent son enseignement principal: "Si on te giffle sur la joue droite, tends la joue gauche"). En ce qui concerne les religions dites "chrétiennes" par exemple, l'abandon du non-manichéïsme trop évolué, a eu lieu aux alentours de Irénée. Le non-manichéïsme primitif selon Jésus (et seulement ce courant) avant Irénée était donc compatible avec les thèses des maîtres comme Setoki (cf. son sutra majeur) et des médecins, orientaux, extrême-orientaux et gandhistes fondateurs. En ce sens, Jésus devrait être et sera peut être un jour publiquement promu comme un prophète non-manichéiste par les religions bouddhistes et apparentées.

Vous l'aurez compris: la pensée des fondateurs non-manichéistes ne peut être réduite à l'interprétation ridicule et fermée (à toutes les existences et avançées intellectuelles multipôlaires sur-universelles non-manichéistes), que toutes les aventures des médecins et fondateurs correspondraient point par point à des idées gnostiques (un courant à part et quasiment le seul dans les rites manichéistes). Nous avons bien mis en valeur par exemple, que les graph-paths (un des courants de pensée scientifique à l'intérieur des courants non-manichéistes) ont été conçus dans une des cités des étoiles du non-manichéîsme légendaire à tendance socialiste (un des non-manichéismes).

  Rappelons des tendances d'explicatives afin d'accéder aux vérités des immenses espaces supérieurs non-manichéistes largement associés entre eux: les manichéïsmes ont prônés les réalisations éphémères, les idéologies de consommation matérialistes, tandis que les fondateurs gardes de la foule des pays non-manichéîstes dont les vrais pays socialistes peuvent se prétendre descendants, étaient immortels, et prônaient une union harmonieuse entre certaines acceptions matérialistes incontournables comme les progrès de la médecine, la spiritualité sous toutes ses formes, les couvertures sociales notamment. Il est donc normal qu'ils aient de tout temps suivi les sources et les nouvelles connaissances réellement universelles, non-manichéistes.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 Les enfants orphelins pensaient et disaient en tombant: "Voltaire a cru en nous. Et nous, jusqu'à notre dernier souffle, nous avons cru en lui".
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

LES EXCES JACOBINS GUETTANT LES INNOCENTS ET CEUX QUI NOURRISSENT LE PEUPLE, TRAHISSENT L'OUVERTURE.

 Il s'agit d'un crime plus profond qu'il n'y paraît car l'obscurantisme est le père des terrorismes.

(ndlr, traduction: sachant que dans l'obscurantisme figurent le racisme et le colonialisme, vous pouvez éventuellement déduire: ce sont notamment le racisme, l'esclavagisme, et plus généralement le colonialisme des siècles passés, qui sont les pères du terrorisme d'aujourd'hui. Sans reconnaissance publique et réparation sur de longues périodes des fautes passées, le monde a peu de chances de s'amender).

 Ce faisant ils trahissent tous les gens de tous les pays indisctinctement, toutes générations confondues.
 Nous reverrons cette réalité ailleurs, et comment les brigades néo-nazies ont été notamment jusqu'à proposer de sacrifier 98% de l'Humanité, tous les enfants Français, l'Europe et d'autres Organisations Internationales comme la Francophonie, pour essayer de battre le colonel résistant Français qui leur était opposé.
 Personne d'autre que des purs nazis peuvent avoir l'idée de sacrifier les générations suivantes de la France.
 C'est la (quasi) preuve que ces soi--disants défenseurs de l'ordre moral, ne sont pas des Français malgré qu'ils parlent Français.
(cf. trahison d'origine des vichystes à l'égard du Mouvement)


 En choisissant d'adhérer au Rassemblement, vous choisirez en même temps un certain combat contre l'Amoral, pour la survie de la France de Demain renouvelant en permanence les valeurs du Tiers-Etat Français, défendu par les chasseurs, les montagnards et tous les valeureux défenseurs de la société (dont les minorités), en accord avec les exemples des fondateurs.

 L'OUVERTURE est la volonté des peuples entre eux d'établir des liens et de se comprendre les uns les autres. D'échanger des informations pour élever le niveau économique local où ils sont, sans oublier celui des autres. Et parfois pour faire parvenir réciproquemenrt des aides médicales ou alimentaires sous la forme d'acheminement de messages, de demandes, de dons, etc..

La trahison de la volonté d'ouverture que souhaitent les peuples entre eux est un des plus graves crimes contre l'Humanité. Il faut bien comprendre cela.

  Cf. entreprises jacobines contres les minorités

  Le contraire du souhait d'entraide des citoyens et des minorités issues de l'immigration (chacun pouvant devenir un jour un membre d'une minorité à protéger), relève d'un souhait de faux nationalisme forcené, qui veut appauvrir le patrimoine culturel et la puissance de la société, telle que la concoive et la protège les différents couches de la société, à la fois en métropole et dans les DOM-TOM. Il n'y a pas de vrai nationalisme, en dehors de celui du respect multiculturel, qui n'est pas raciste. il n'y a que des faux nationalismes impuissants à prolonger loin leur image (au contraire du mouvement qui aide tout autant les minorités issues de l'immigration que les autres citoyens) se justifiant par des racismes, comme celui que prône les néo-nazis contre l'ensemble du peuple Français ( racisme que même la majorité française d'origine réprouve). Cf respect des populations, stahlkammer.

 Rien d'étonnant après cela que ces néo-nazis d'origine inconnue aient commis des tortures atroces récemment contre des dissidents de minorités issues de l'immigration. Qu'ils aient été jusqu'à envisager de sacrifier toutes les autres nations (c'est à dire l'Humanité toute entière) pour essayer de justifier le racisme et l'abomination foncière de leur pensée de club raciste. Que leurs partisans n'importe qui soient-ils, aient le profil de démons contre les minorités et contre la majorité francaise d'origine qu'il s'agissait depuis un certain temps du règne d'une pensée sans foi ni loi comme ont dit certains citoyens. Dans ce cas la majorité (dite 'blanche', qui se sent aussi une minorité car elle ne souhaite pas se couper des autres membres de l'espèce humaine) de la plupart des nations a choisi de rejoindre le combat initial des minorités francaises issues de l'immigration et de l'ensemble du peuple français bafoué. Il n'y a plus de distinction de races puisque le démon néo-nazi a choisi d'exterminer l'Humanité toute entière (cf. pari no 3, comment le défenseur d'origine fondateur du Mouvement a sauvé l'Humanité, et comment l'Humanité est encore sauvée par son pari toutes les demi-heures, sachant que maintenant elle doit prendre le relais).
   Le Parti s'appelle également L'OPPOSANT. Certains croient également reconnaître le parti dans d'autres figures. Quelle personne était un enfant? Qui était qui?


  En ce qui concerne cet enfant pauvre ou cet adulte le défendant, il s'agit d'un jeune homme ou d'une jeune femme. On ne peut pas bien distinguer les traits de la jeune victime.

   La dimension sociale ou anti-sociale des phénomènes de société renvoie à la façon dont les tentatives capitalistes sauvages tentent de forcer, de violer la conscience des personnes pour leur faire admettre des choses qu'ils considèrent comme foncièrement ou humainement injustes, tournées contre elles ou les libertés fondamentales, ou anti-sociales.

   La division entre social et antisocial renvoie à ce que l'on peut ou ne peut pas faire, en ne forçant jamais la conscience des peuples (mais on est parfois obligé de suivre l'avis d'une minorité sage, lorsque dehors aboient des meutes cherchant l'exclusion et le pogrom).

   Le rassemblement s'intéresse également aux minorités issues de l'immigration qu'il pense être des orphelins pauvres dans la société européenne (cf. leurs luttes communes avec les autres citoyens).

   De son côté l'Europe toute entière, dont l'Amérique s'éloigne de plus en plus ces temps-ci en la traitant de "vieille europe", a peut-être besoin de repères et de directions de pensées nouvelles. L'une d'elles est le rapprochement avec les pays pauvres (cf. extraits incomplets ici et ). L'Europe a à connaître les problèmes des pays pauvres, et auparavant à entendre les messages des minorités dont les membres sont bien souvent issus des pays pauvres (projets du rassemblement ici). Ceci l'aidera sans doute à se familiariser avec les pays pauvres dans un but d'extension équilibrée de ses relations économiques et humaines. A ce niveau la France également a à s'intéresser aux projets de développements.
   Au sein de l'Europe, et à propos de la place de la francophonie plus particulièrement, comme nous le disions plus haut le rassemblement s'intéresse à tous les citoyens standards sans oublier les minorités issues de l'immigration et les démunis qu'il voit un peu comme les descendants des orphelins pauvres de la Commune de 1871.

  Dans le cas des citoyens des minorités issues de l'immigration, le mouvement oeuvre pour qu'ils puissent un jour se penser comme des hommes et femmes approuvés.  C'est sans doute à ce seul prix qu'ils pourront surmonter leur ancien statut de victimes. Car ainsi qu'il est dit dans la bible (Ro:5.3-4) "la tribulation produit l'endurance, et l'endurance la condition d'homme approuvé, et la condition d'homme approuvé, l'espérance" (cf. égt. ici). Les minorités ont connu la tribulation durant des décennies et parfois des siècles. L'intégration positivée qu'ils trouveront en tant qu'individus approuvés est peut être la vraie chance de l'Europe. N'est-ce pas une chance pour une société que de reconnaître des hommes et des femmes là où elle ne voyait auparavant que des individus exploitables à outrance, c'est à dire esclaves ou inférieurs (cf. encore récemment position de la France refusant jusque dans les années 1940 le statut d'égalité aux peuples indochinois) ?

Le minority report virtuel pour la défense des résistants et les descendants des anciennes victimes du colonialisme