Les jeunes résistants gandhiens d'origine, et leurs amis existentialistes et d'origines variées
 Suite de la vie des jeunes gandhiens dissidents et de la dissémination de la résistance à l'étranger


Famille_gandhienne
 
 

 Au moyen-orient et en extrême-orient exista ainsi de jeunes amis francophones (des enfants des résistants assassinés par les ultra-nationalistes en extrême-orient ou par les fascistes et leurs complices vichystes en europe et russie dès les années 1930) qui aimaient les jeux, avaient des amis musulmans, chrétiens modérés, etc., haïssaient les racistes et les guerres tout comme eux, et vivaient des années de douce félicité.

    Avec leurs amis autochtones ils virent un jour malheureusement arriver sur leur campus des personnages hurlants d'extrême-droite (l'un se désignant comme "killer number one", les autres avec des titres similaires), jaloux de leur bonheur.

  En Asie le rôle des extrêmistes et notamment d'extrême-droite a été considérable dans la participation militaire (non pas la participation des gens du peuple) au deuxième conflit mondial. Les peuples ont énormément souffert à cause d'eux et des privations qu'ils ont entraîné.
 
 
 
 
 
 
 

Hiroshima_l_annee_d_apres


   Après avoir continué de jouer durant quelques mois encore, comme les nouveaux arrivés commencaient à sérieusement ennuyer leurs jeux depuis un certain temps déjà, ils décidèrent de se réunir plus dans le secret et de ne plus se laisser faire comme avant. De là naquit la légende qu'ils formaient avec leurs camarades un petit groupe de jeunes gens modèles anti-fascistes.

   En même temps ils recevaient d'autres jeunes en butte aux tracasseries de l'administration, qui faisaient des manifestations. Les gens qui par ailleurs étaient en lutte contre les néo-fascistes commencèrent progressivement à les rejoindre. Il se créa un cercle mixte de discussion et de référence entre jeunes et générations un peu plus agées, dont d'anciens gandhiens dissidents, qui commenca à témoigner de leur expérience à tous et qui soutenait aussi le moral des nouveaux arrivants. Ceci continua une ou deux années encore. Etant absorbés par leurs études et leurs voyages scolaires, ils voyaient cependant de temps à autre les voyoux néo-fascistes qui eux n'allaient pas beaucoup à l'école. La légende grandit encore.

   Ce n'est que lorsque de ce groupe initial des jeunes se dispersèrent pour certains avec la vie et que d'autres jeunes locaux malheureusement disparurent dans les combats d'une guerre sans issue, que leurs copains français déjà revenus et ceux qui arrivaient encore décidèrent de commencer d'honorer et de prolonger leur mémoire.

   Ayant encore en-tête les idées de calme et bouddhistes, ils optèrent cependant rapidement pour une nouvelle ligne. Ils reconnurent que les idées social-démocrates de la fin des années 1990 et début des années 2000 dans nombre de pays comme au Canada, en Suède ou en Allemagne étaient de tendances modernes. Elles pourraient donc au tournant du millénaire conjoindre assez parfaitement avec les idées d'origine des jeunes fondateurs disparus, dans le domaine de la réflexion à propos d'une société et d'une économie plus humaine.

Connaissances acquises par les jeunes auprès des fondateurs de départ
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La ligne d'Hiroshima

* Protéger les femmes et les enfants

* Ne pas juger : laisser cela aux organisations politiques des alentours
 

Ndlr

1a - Cette ligne fut appliquée la première fois le jour d'après Hiroshima.
    Elle a été indiquée ensuite par les jeunes poétesses d'Hiroshima.

1b1 - Cette ligne simple est très bien et convient à un petit groupe d'hommes et de femmes sauveteurs.
 En général on doit la compléter pour un syndicat ou un parti.
 Les sauveteuses, les résistantes (comme Aung San Suu Kyi), connaissaient Gandhi. Elles ont influencé l'Alliance qui suit encore la ligne 'faible' qu'elles ont prôné [1b2].

1b2a - C'est à dire souple, sans prétention, ce qui ne l'empêche pas d'être résistante.

1b2b1 - Les néo-hitlériens poursuivants s'étonnèrent :

Fnv - "Qui est celle-là ?"

 Sans voir qu'ils étaient aveugles et sourds ils s'étonnaient en effet qu'ils ne voyaient qu'une partie des participants [1b2b].

 Un vénérable leur répondit - "Pour moi il n'y a rien d'étonnant que vous ne voyiez pas 50% des humains. Et plus même, si on tient compte des enfants".

Fnv - "Comment ? Mais les derniers dont tu parles n'ont pas le droit de vote !"

Vénérable - "Ah, c'est donc sur cela qu'est basée ta démocratie de massacres inimaginables !" [1b2c]

1b2b2 - Et ils ne comprenaient que peu de langues contrairement à un vénérable qui en pratique couramment entre 5 et 20.

 Ils crurent entendre un singulier ici.

1b2c1 - Dans le bouddhisme il n'y a aucune frontière entre les individus, ni impossibilités pour certains. Les enfants ne devraient donc pas être retranchés. Ils devraient être montrés dans la lumière du jour dès que possible [1b2c2].

Les vénérables étaient en train de réfléchir au lac-cloaque de sang de milliards de litres de sang de femmes et d'enfants que continuaient d'alimenter en permanence les néo-hitlériens quand l'un d'entre eux qui les épiait fit cette réflexion.

1b2c2 - En général dans le (deux)-tiers-monde les enfants folâtrent librement partout, même dans les assemblées les plus sérieuses.

2a - Le colonel vert et les premiers résistants ont reconnu une maxime beaucoup plus ancienne sous la pensée que lui confièrent les résistantes social-démocrates allemandes et leurs nouvelles amies.

2b - La formulation de cette maxime était un peu différente, et comportait des allusions aux aspects de la vie de la Communauté, qui était relativement clairsemée.
 L'Alliance s'est inspirée des anciennes connaissances transportées par les résistantes. La maxime originale n'a pas été entièrement restaurée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


  Depuis 1942 à Shanghai, n'ayant pas encore eu le temps de se remettre du blocage de la première horde hitlérienne au moyen-orient qui coûta à la Résistance des millions de vies de résistantes et de résistants afin de sauver la planète, les peuples asiatiques virent avec stupédaction qu'une deuxième horde, sans aucun remerciement ni grâce aux européens et à tous les peuples, se préparait au contraire dans la seconde même à envahir l'Asie [1] qui avait été la dernière ressource de la planète, en arrière-plan derrière la Russie.

  Après un bakufu manichéiste idéologiquement fasciste on allait assister désormais à l'intrusion d'un bakufu manichéiste promouvant le "tout marché" jusqu'à l'effacement de toute vie sur les pierres, et sans aucune idéologie cette fois. Il était clair que les temps étaient sombres et que ce deuxième bakufu négativiste isolationniste dans son ile ayant tout refusé  dans les années 1870 des socialismes et des mouvements ibérateurs des ouvrières et des ouvriers européens après son époque esclavagiste, allait se préparer à écraser sans aucun état d'âme des millions de femmes et d'enfants [2] de toute philosophie sur terre [3] sous ses bombes, de façon à promouvoir seul contre tous sa vision rétrograde et infantilisante. Depuis la sauvegarde des enfants d'Hiroshima, les premiers supporters se préparaient donc lentement à une lutte sans merci contre les nouveaux manichéistes impitoyables. Mais il n'était pas sûr que cette fois que Elle et la Planète gagneraient, étant donné leur inféodation aux pires supplices pour ce qui a toujours été dans leur propagande, le soi-disant "bien" de la planète.

  Au Japon, dans un premier temps la population hébétée (mais constatant quand même les comportements des filles mourant de faim obligées par des mafias qui contraignaient les deux côtés, de se "prostituer" avec les G.I.), acceptera n'importe quelle forme de relèvement après ses tortures [4]. Là comme ailleurs, l'asservissement au manichéisme tueur de la planète sous la peur d'être soi-même de nouveau exterminé(e) [5], la promotion des sentiments égoîstes, de l'individualisme et du comportement en purs automates à consommer, citoyen(ne)s devenant rapaces et jeteur(se)s des ressources [6] après s'être repus égoïstement [7], conduira à l'absurdité que chacun peut voir dans l'exemple où 2% d'habitants du monde [8] consomment 98% des ressources en poissons de l'humanité [9]. Les secondes générations constateront cet état de fait mais ne pourront encore rien faire, du fait de la pesanteur incroyable des vieux politiciens mis en place pour soutenir cette politique [10]. La société japonaise restera donc de ce fait encore plus de 70 ans plus tard, vivant dans un système politique d'extrême-droite complètement décorrélé de la conception de la vie par l'immense majorité des autres peuples sur terre. Mais, et pour eux seulement, ce sera la "réussite" de l'extension de leur manichéime de catégorie ultra-machiste, "en dehors de leur frontière" [11].

 Dans le reste du monde, l'immense majorité des peuples ne cherchaient alors que des choses toutes simples : chercher à l'échelle de ses ami(e)s du collège ou du village à reconstruire la mère patrie, à se développer les uns les autres fraternellement en suivant les directives des structures dirigeantes, etc. . N'importe quel adjectif était convenable et ainsi par exemple, en Chine, on ne cherchait qu'à ne pas donner aux occidentaux l'occasion d'être méprisé(e)s [12]. Les dirigeants qui avaient saisi toute la nuisibilité des adorateurs néo-sumériens se drapant d'angélisme auprès de leurs populations, furent ainsi dans l'embarras pour faire émerger des concepts répréhensibles dans l'esprit des gens qui ne disposaient dans leur façon de penser que des mots correspondant à des bonheurs simples : s'entraider, se marier, etc. . , à mille lieues d'autres vocabulaires extrémistes. Ce fut un vrai miracle que l'adjectif qu'ils choisirent fonctionna comme déclic dans la population parmi mille mots tous aussi atones et bêtement usuels dont ils disposaient : herbe, lune, champs, etc . . Cela aurait donné "herbistes", "lunistes", etc. , sans suggérer presque aucune idée repoussante. Il en était de même à propos de "impérial" qui est une idée ni plus ni moins mauvaise qu'une autre. Mais ainsi va la vie, la masse des événements et des gens, et finalement dans les ressources immenses et les trésors de la pensée générale des peuples cherchant comment s'en sortir et allaient de plus en plus souhaiter une révolution reverdissante des espèces, les liens se défirent et se refirent, des gens qui s'étaient aimés se haïrent puis s'aimèrent de nouveau, et finalement le Grand Fleuve Vert de la nature et des gens repris la pensée d'un autre jeune penseur d'un autre pays de la Révolution ci-dessus, qui avait émis son idée quelques décennies auparavant [13], et les bien-aimés dirigeants, afin de tenter de qualifier les fous qui tentaient la chose impensable de briser la colonne vertébrale des jeunes de tous les nouveaux peuples [14] à la jeunesse qui tentait de rebondir et de refermer le gigantesque courant sain qu'ils allaient former qui était à leur portée, fournirent le qualificatif d'impérialistes.

 Dès lors comment s'étonner qu'à peine quelques décennies plus tard, le monde marxiste vert ayant réussi un rétablissement quasi inespéré, tandis que le libéralisme au couteau sanglant entre les dents et générateur de crises et de malheurs périodiques eut vu entre 2007-2009 dans les esprits d'au moins 50% de citoyennes et de citoyens de la planète son estime pour lui dégringoler presque dans les abysses, les estimations de la possibilité de libération et de redressement de la planète [15], étaient sans aucune surprise encore très mitigées. De plus, la Résistance [16] après avoir être hachée, divisée, diluée en de multiples rameaux verts tous perçés de grands trous où avaient été perdus des millons de femmes, d'enfants et de citoyens de la planète, rameaux en même temps devenus presque tous complètement invisibles sous les immenses tâches de sang, la Résistance donc, portant très haut le chemin des crucifixions décroissantes et la résurrection de la parole de millions d'enfants morts [17] portée par les nouvelles et nouveaux leaders vert(e)s, devait entreprendre une lente mais glorieuse remontée comme on en avait encore jamais vu sur terre.
 

La période de 70 ans avant cette période

La dissémination de la résistance

La première ligue de jeunesse
 
 
 

Futur possible

De possibles futurs nouveaux résistant(e)s solidaires pour la construction d'un nouveau monde protégeant les enfants et respectant la planète
 
 
 

Annexes

- La ligne d'Hiroshima

- Titre de l'image (une main de manipulateur dans la partie supérieure ?) : "Promouvons un monde nouveau de toutes les façons possibles en attendant que l'oppression [18] aveugle sur la pensée, de la part des manichéistes adeptes de grands massacres [19] pour promouvoir la concurrence sans frein au détriment de la planète et de ses créatures, se relâche".
 
 

Notes

1 - Via les préparatifs pour l'invasion de la Corée dès 1942 (les cartels n'ayant pas vu leur production enrayée par les citoyen(ne)s européens impuissants).

2 - Sans limite d'échelle cette fois.

3 - Dont toutes les philosophies a-manichéennes, présentes en majorité sur terre.

4 - Immense bombardement civil de Tokyo, enrôlement de force dans les milices fascistes, ..

5 - Le complexe de Stokholm puis son renforcement inhibant ultérieurement les mécanismes de survie.

6a - Utiles aux pauvres.

6b - A seules fins de faire tourner les usines de productions manichéistes destinées à enrichir moins d'une dizaine d'ultra-riches sur la planète.

7a - Voir les après-manger (faux)-croyants encore plus encouragé(e)s dans la destruction d'autrui.

7b - Le tout dans un cycle recommençant sans fin.

8 - Les japonais au début du 21è siècle.

9 - Le "Je mange, peu m'importe les ressources dont tu disposes et si tu meurs" ou sous un autre nom, le résultat de la promotion féodale du pire culte de veau d'or et de matérialisme niant toute idée existante sur terre (culte extraordinairement contraire aux bonnes religions qui ont toujours fait leur possible pour montrer le chemin du bien à leurs fidèles, voir par exemple leurs directives contraires à ce comportement) qui ne mène qu'à ceci.

10 - Génération ayant appartenu comme par hasard en majorité à l'ancien bakufu.

11 - On a vu ce que l'affamement du reste de la planète en était une des conséquences.

12 - Par son sous-développement.

13 - Voir également comment la fête du 1er Mai est aussi célébrée religieusement en Chine qu'en France et dans bien d'autres pays.

14 - Chinois, Africains, Latino-américains, Afghans, Français, etc. dans une suite quasiment universelle.

15 - Partant de valeurs très basses.

16 - Dont notamment son fer de lance marxiste visionnaire, quasi promoteur d'un monde vert déjà rendue possible par son analyse en compartiments ou "classes" qui pouvait mener à une réflexion sur les notions d'équilibrage entre les classes et d'autres.

17 - Gratuitement.

18a - A noter que les nouveaux venus [18b] auront au moins une action correspondant, par pure fortuitude, au nouvel adjectif qualificatif, lorsqu'ils boucheront l'accès aux Samoans à leur territorialité [18c]. Ces derniers auraient pu l'obtenir [18d] à la faveur du retournement des cartes du second conflit mondial. Les incursionnistes sanglants [18e] réussiront donc à perpétrer par exception hors de leur enclave leur manichéisme pseudo-"économique" [18f].

 A noter en passant que ces problèmes d'ilots peuvent paraître ridicules, mais comme tout problème de propriété tutélaire remise en question par des tribus étrangères [18g], il peut dégénérer en des conflits étendus. A part Taiwan qui est un grand "ilot" et dont la tentative de mainmise artificielle est bien connue, voici un petit exemple / Lien vers journal du matin /. On peut encore noter que même à l'intérieur de toute tribu la plus manichéiste possible, il existe des clans modérés qui ne sont pas opposés à sceller des accords de nouvelle fédéralité ou traités avec les tribus avec lesquelles le clan manichéiste momentanément majoritaire [18h] est en désaccord.

18b1 - Alors qu'ils opérèrent continument en sens inverse de l'intérêt des peuples (sauf dans le cas du théatre européen [18b2] ).

18b2 - Où ils réussirent à faire passer leur propagande en force sur le dos de millions d'entre eux sous les bombes après 1945, mensonges éhontés supportés à bout de bras par une pluie d'intox diluvienne continue qui ne s'amoindrira qu'au début du siècle suivant face à l'évidence des ravages causés par leur ultra-libéralisme de "fantoches (ignares) à la pensée unique", termes d'Indochine qui avaient été oubliés mais qui prendront tous leurs sens sous l'analyse des européens lorsqu'ils comprendront (à la suite du glorieux Dumont comme a demandé de l'inclure une résistante dans le bus) la perspective d'une fin de la planète devenue aride et non-nourricière par surexploitation.

18c - Reprenant leur habitude.

18d - Et devront désormais attendre de nouveau longtemps leur indépendance.

18e1 - La rédaction tente de délimiter au plus près (de façon aussi chirurgicale que possible) les qualificatifs, afin de laisser une chance aux analyses ultérieures de toutes et tous, et à l'objectivité de se dessiner par émergence. On évite par exemple ici le qualificatif "d'envahisseurs", les perprétrateurs ayant choisi des méthodes biaisées [18e2] de façon à ce que leur dessein n'apparaisse pas clairement. Ce qui n'empêchera quand même pas ce manichéisme explosif et à cette carricature de faux "esprit bon enfant" [18e3] d'être détectés à partir de déjà quelques centaines d'enfants morts [18e4] à Shanghai, Haïphong, etc. [18e5], en 1945.

18e2 - "sournoises" selon certains commentateurs(trices) plus extrêmes.

18e3 - D'esprit difficilement supportable et qu'il faut se retenir énormément pour ne pas le qualifier de (presque) "diabolique", car (considéré par les résistantes et les résistants comme) dirigé contre les enfants en réalité (par la main qui exécute, par les faits pragmatiques, par la constatation de terrain).

18e4 - Qui deviendront ensuite des millions au cours du siècle.

18e5 - En anglais, bloody encroachements.

18f - En réalité pas économique du tout puisqu'il détruit la planète, raison pour laquelle le syndicat a toujours considéré en étant soutenu par beaucoup de nouvelles résistantes et de nouveaux résistants, qu'ils étaient ignares dans ce domaine, et que seule leur folie manichéiste pouvait avoir justifié leurs folie génocidante en Asie, au Timor, etc. .
  Du fait que Hitler avait perdu la guerre, on a souvent oublié que lui aussi utilisait les mots 'bien", etc. . Les habitant(es) des mers, les asiatiques, et les peuples du monde vert en général, en ayant parfois vu de très près leurs assassins, connaissent cependant dans tous les atomes de leur corps qu'ils avaient des couleurs d'habits différentes mais que c'étaient tous des assassins.

18g1 - Voir le cas des aborigènes australiens.

18g2 - Dont le dépecage de propriété est même impensable dans le cadre de relations entre bonnes voisines.

18h - Et qui comme tout clan manichéiste est menaçé de disparaître un jour - voir le cas des Sumériens - .

19a - Peut-être les plus importants depuis les débuts de la Création.

19b1 - Ne voulant aveuglément [19b2] qu'un capitalisme de type "tout marché", c'est à dire un capitalisme cannibale de la planète et de ses populations, dont le profil du modèle n'est orienté que vers l'érosion totale et la stérilité définitive de la planète [19b3].

19b2a - Sous couvert de double-langages magnifiques [19b2b], comme cet argument : "il faut protéger la concurrence" [19b2c].

19b2b - Dont ils n'ont sans doute même pas conscience dans leur ignorance.

19b2c - Qu'on peut dès lors qualifier de propagande goebbélienne, même si ses supporteurs ne sont pas entièrement conscients de ce qu'ils font.

19b3 -   Un ultra-libéralisme manichéiste uniquement préoccupé de mécanique et de rendement, majoritairement sourd et incompatible aux cycles de la planète et à la respiration des enfants, très loin en somme de toute pensée habituelle sur terre (une pensée plus en retard que l'ouverture d'esprit du moindre homme des cavernes laissant vivre les enfants) qui montrera sous les MCKKRBRB qu'elle pourra encore s'aggraver de lourdes manipulations envers les peuples (voir OGM en Afrique) et qui ne permettra pas durant près d'un siècle à la majorité de la planète de respirer (au sens propre. Voir Bopal, malformations congénitales du Laos et du Vietnam, etc.).