Résultat des manoeuvres contre le Sud : une Résistante est emprisonnée
   La photo montre symboliquement une jeune femme que nous emprisonnons et que nous torturons toutes et tous. Elle perd des espèces enfants par centaines chaque jour (elle nous a soutenu longtemps). Saurons-nous, ou pourrons-nous, arrêter son hémorragie ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nouvelles (jusqu'au début d'un certain printemps de la planète)

Fragment de ligne interne (en rapport avec la période de récupération du moyen-orient)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

21/10/2010
Mise à jour 21/06/2010

 M.P. a échoué à rencontrer Leïla Shahid cette fois-ci à un colloque organisé par le journal l'Humanité sur le thème "Quel futur après les morts infligés à la flotille humanitaire pour Gaza ?". Il pensait présenter de vive voix l'alternative intermédiaire pour la Palestine soutenue par la branche social-démocrate qui se résume comme annonçé ici. Ce n'est pas très grave (chaque région est considérée comme responsable par l'Alliance. Voir aussi Liens historiques).

 Suite à l'enthousiasme rencontré pour les deux versions décrivant les événements comme simultanément possibles (un lien avec des doubles ? se sont interrogé(e)s les sympathisant(e)s) la première nouvelle est également donnée :

 M.P. a rencontré Leïla Shahid lors d'un colloque organisé par le journal l'Humanité sur le thème "Quel futur après les morts infligés à la flotille humanitaire pour Gaza ?".
 Il a présenté l'alternative intermédiaire pour la Palestine soutenue par la branche social-démocrate.

 Et comme votre foi vous sauvera (peut-être ?),  tout comme en 2001 voici deux nouvelles de dernière minute :

19 sièges d'Obé

ABx à Nagoya

(comme décrit ici)

- - - -

27/08/2010

Pakistan.

 Cette première mousson de la période intermédiaire se révêle déjà d'une ampleur exceptionnelle.
 L'Alliance pensait déjà à un retour de l'Eau qui semble se confirmer.
 Le phénomène d'élargissement des périodes et d'intensité des moussons pourrait également se confirmer. A lui seul, il pourrait suffire à contrebalancer en grande partie la possible accélération de l'augmentation millénaire des températures (sinon on pourrait craindre des sécheresses régionales lorsque les eaux de hauteurs se seraient taries. Voir cependant exceptions).

Ndlr

1 - Il faudrait continuer à aller vers l'ère du 100% recyclable (dépollution, récupération des métaux et éléments de base, etc. ). La stratégie économique pour les nouveaux partis s.d. propose d'inclure cette part importante de coûts importés d'assainissements de la planète dans une nouvelle politique des frais de douane des p.v.d. .

Voir aussi

Vagues noires (de dépecage des espèces, par leur intoxication et le surprélèvement) par rapport à un état normal.

2 - Après plus de 70 ans de vaches maigres sous des pluies de bombes de fins des temps, les politiques friendly everywhere (Bandung, Nam, etc.) commenceraient à porter leurs fruits. Ce qui n'empêche pas certains groupuscules néo-sumériens qui n'ont aucune notion du mot justice sur terre de continuer, persuadés que la Déesse globale de la Création pour tous les humains, est avec eux.

3 - Fin probable des nouvelles dans le début de la période intermédiaire.

- - - -

4/09/2010

Pakistan

Durant les inondations, une attaque par drônes de néo-sumériens fait 4 victimes civiles.

  Pendant que les populations (seuls quelques survivants d'une famille parfois) rallient des ilots pour échapper aux flots, les ultra-manichéens néo-sumériens lâchent sur eux des engins sans aucune identité ni identification pour les éliminer de la terre [1]. Nous habitons sur une très belle planète .. [2].

  Après les raids autojustifiés sur la Corée [3], le Chili, le Vietnam, le Laos, le Cambodge, etc., de monstrueux groupuscules néo-sumériens seront encore longtemps lâchés sur les populations de la planète verte dans laquelle ils tailleront des entailles sanglantes encore sans aucune déclaration de guerre et en violant toutes les Conventions Internationales, à commencer par celles de Genève [4].

  Autrement dit, des interventionnistes quand cela leur plait (pas pour les européens, leurs pauvres alliés).

  Les plus grands leaders du monde libéré (et encore à libérer de leur concurrentialisme sumérien en ce qui concerne certaines régions [5] ), devront se cacher durant des années afin d'échapper à leurs groupuscules assassins.

  Rien de nouveau donc, dans l'attaque des drônes sur le Pakistan ou sur les grands leaders défenseurs comme le mollah O. . Les drônes ne sont que la dernière forme de sniperisme sauvage hors-la loi de leurs assassins mégalomanes en séries illimitées que l'on a vu tout au long du 20è siècle, depuis les Boxers jusqu'à Sarajevo, l'Irak, l'Afghanistan, ne défendant de fait, que l'expansion de leurs firmes concurrentialistes sumériennes et l'assujettissement de toute la planète.

 Aucune défense de la liberté de réfléchir de tous les citoyen(ne)s de la planète de leur part donc, mais tout le contraire (voir ce qu'est un double-langage).

 Il est donc naturel que les citoyen(ne)s de la planète commencent à songer à se libérer de la coupole d'oppression néo-sumérienne, et à suivre les exemples de ces grands leaders défenseurs du monde vert et du reverdissement de la planète [6] (pour eux, les françaises, les pakistanaises, les laotiennes, etc., et leurs enfants, toutes ne sont que d'incorrigibles sociale-démocrates tout juste bonnes à bombarder sans aucun avertissement préalable [7] ).

 Nous encourageons donc le mollah O. à construire un syndicat social-démocrate résistant ou l'équivalent (par exemple une société social-démocrate musulmane), ami de tous les autres partis de ce type dernièrement créés en Afrique et ailleurs. Il recevra ainsi l'appui de plus de 90% des nations défenderesses (vertes) de la terre.
 

Ndlr

1 - Le coût d'un seul de ces engins évalué en millions de dollars, suffirait à lui seul largement à sauver toute une vallée en comprenant vivres, barques, médicaments, abris provisoires, etc.

2 - Pas sur une planète ou des hordes sauvages aux armes mille fois plus puissantes que des tigres à dent de sabre existent, et où ces hordes ne cherchent qu'à fondre sur les femmes et les enfants pour les hacher et les tailler gratuitement en pièces soudainement ..

3 - Plus de trois millions de morts quand même.

4a - Comme les japonais durant la seconde guerre mondiale, ce bakufu néo-sumérien déchaîné ne fait pas de prisonnier(e)s.

  Et comme à chaque fois il n'y a pas eu de déclarations de guerres (voir Inventions de prétextes en Corée, au Vietnam et encore en Corée), les "avantages" pour leurs firmes sont innombrables :

1/ Pas de nécessité de respecter les Conventions faites pour les prisonnier(e)s.

2/ A l'issue de guerres non déclarées, ils se retirent en laissant des millions de mort(e)s et des dommages incommensurables derrière eux mais .. pas à payer de dommages de guerre !   (et ces même firmes n'ont pas non plus à participer à une sécurité sociale chez eux puisqu'on y empêche tous les efforts pour sa création. Tout va dans le même sens).

3/ En assourdissant les peuples tiers du début à la fin, ils couvrent les réclamations de ces dommages et des comparutions aux nouveaux tribunaux de Nuremberg (mais ce faisant ils se font les complices des génocidaires et s'attirent sur eux une assimilation à eux de la part de la planète verte constituée des nouveaux peuples : indiens, asiatiques, moyen-orientaux, habitants d'Asie Centrale, russes, européen(ne)s, etc.). Il est difficile de mentir si longtemps et si assidûment sans qu'un jour personne ne s'apercoive (ne serait-ce qu'en ne parlant que d'un seul prophète de la lignée de Yonas, Jésus, Mohammed, ..), qu'ils foulent aux pieds la litière chrétienne [4b] (sans parler des autres, bouddhisme, islam, ..) comme jamais une meute ne fit hors de sa bauge depuis 2000 ans.

4b - Mais vous avez parfaitement le droit de penser que ce sont des chrétiens.

5 - Comme l'Europe.

6 - Ceci incluant le bonheur des peuples, une fois que la planète aura(it) récupéré (car ce n'est pas certain).

7 - Toutes les femmes de la terre comprendront donc que leur justification ne peut donc être qu'inexistante puisqu'il n'osent même pas en présenter une.

- - - -

31/07/2010

 Certains extrémistes du concurrentialisme ont commençé de s'alarmer que des événements qui paraissaient impossibles et dont ils se gaussaient chaudement auparavant durant des décennies (tous les peuples sous leur coupe leur étant évidemment "inférieurs"), semblaient soudainement prendre vie.

Russie canicule

 Les conseillers de l'agence climatique n'ont cependant alarmé en aucun sens à ce sujet. Les incendies de toundra pouvant potentiellement libérer des millions de tonnes de méthane dans l'atmosphère ont déjà eu lieu auparavant et ils n'ont pas jugé le seuil encore critique cette fois-ci. Est-il besoin de suggérer qu'il appartient à ces mêmes dirigeants jacobins de l'hémisphère de l'ouest de prendre leurs responsabilités ?

- - - -

24/07/2010

 Une grande résistante proche du Conseil de T.O. et faisant partie du comité de pilotage des conférences de Bandung, nous fait part de sa réflexion globale

   Impact de l'esprit de Bandung au rendez vous de la biodiversité dans le contexte de la mondialisation

- - - -
 
 

03/06/2010

La catastrophe jacobine (et en filigrane le futur de l'Europe derrière les rideaux de la propagande officielle [*] )

Ndlr

1 - Le vrai futur (celui qui est intégralement camouflé) derrière les discours de "futur radieux", etc., des propagandistes pour un libéralisme sans théorie s'abattant sauvagement sur la planète tout au long du vingtième siècle (après l'ère de l'esclavagisme, c'est à dire objectivement, des pseudo-théories économiques ne valant guère mieux).

 Le réveil de la gueule de bois après toutes ces décennies d'intox (un siècle) risque objectivement d'être sévère ..

 Les un(e)s et les autres (celles et ceux qui vivent en métropole), avec des volontés originales, nous devrions ou nous pourrions ensemble nous y atteler.

2 - Neu Europa (une autre possibilité d'Europe du futur) en observation par l'Alliance.

- - - -

02/06/2010

 Abandon imminent de la Turquie d'une ligne de rapprochement intenable avec des faucons devenus ultra-manichéens, ce qui confirmerait que la vieille ligne germano-gandhienne est encore quelque temps valide, ou bien que Ankara est en train de rejoindre la ligne traditionnelle de l'ancien monde vert voisine de l'Allemagne (avec les défauts connus de cette ligne - notamment envers l'Afrique - qui pourraient être assouplis ou gommés dans les temps nouveaux).

Ndlr

Voir ici. Vitalité surprenante et inexpliquée de cette ligne (pour 200 ans ?).

- - - -

19/05/2010

Première riposte contre les produits financiaristes malfaisants

Voir également ici (du fait que les pantins désignés sans examen de passage suivent encore la dictature des bakufus financiaristes d'avant-guerre).

- - - -

18/05/2010

Un (vrai) travail de coopération du monde vert qui est en train de revenir à la vie

- - - -

02/03/2010
Complété le 12/05/2010

Ndlr

 La planète vient d'essuyer un deuxième séisme (Chili après Haïti) presque coup sur coup.
 Nous devrions faire attention au minimum (durant une durée un peu plus longue que celle indiquée pour la Chine) s'il s'agissait d'un réplika (car nous avons beaucoup fauté [1] ).

Ndlr
1 - Les uns et les autres, de différentes religions.
2 - L'Europe étant intérieure à la planète, le minimum peut inclure des séquences, .. (voir par exemple ici. Mais ceci peut également concerner les crises financières, etc.).

- - - -

25/01/2010

 La confirmationdu chemin Nadérien.

 La qualité serait au moins au rendez-vous pour un temps, suivant la fraternité.
 

Ndlr

1a - L'Alliance a toujours parlé de la notion importante et à privilégier, de la qualité, à ne pas confondre avec la quantité.

1b - Ne pas demander plus de précision sur le comportement des courbes (pouvoir d'achat, chomage, etc.) tant que l'on n'a pas compris cela (il faut d'abord s'extraire des intox lourdes).

2 - Aperçu général de la situation de la planète

- - - -

11/01/2010

Les françaises résistent

- - - -

25/12/2009

 Enfin le SPD  (le parti social-démocrate allemand) rejoint les anciens du NSD. Les S.D. redémarrent un noyau de cohérence en Europe.

 Jusqu'à present on assistait à une sorte de fraternité inversée. Le petit junior précédait le grand frère.

 Espérons qu'on assistera à un front uni durant les majeures années du 21è siècle à partir d'aujourd'hui.

Entérinement de la nouvelle situation

- - - -

23/12/2009

Conférence de Copenhague

 Prise en compte de pays pauvres importants, ce qui est un point positif. La Chine a réussi à les amener à la table du Grand Seigneur. Elle avait auparavant déclaré officieusement la Conférence de Copenhague sur le climat sans espoir (http://translate.google.com/translate?hl=fr&langpair=en%7Cfr&u=http://wattsupwiththat.com/2009/12/16/china-declares-copenhagen-climate-conference-hopeless/) .

 M. Hu a également souligné que la Chine allait renforcer l'utilisation des énergies renouvelables à 15% en 2020, et d'augmenter ses forêts.
(http://www.guardian.co.uk/environment/2009/dec/22/copenhagen-climate-change-mark-lynas)

Aide aux pays pauvres
(http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/13834503)

L'accord réaffirme l'objectif pris plus tôt cette année de réduction des émissions à long terme, et fournit un mécanisme pour aider les pays pauvres à se préparer au changement climatique.

Le responsable de la présidence Obama (on trouve le qualificatif de "administration Obama" par ceux qui ne le reconnaissent pas) a qualifié l'accord de première étape, mais il a noté que ce n'était pas suffisant pour combattre la menace du réchauffement climatique sur la planète.

L'accord a été trouvé au terme d'une rencontre entre le président américain Barack Obama, le Premier ministre chinois Wen Jiabao, le Premier ministre indien Manmohan Singh et le président sud-africain Jacob Zuma.

 Juste après la conférence de Copenhague (bien que le paragraphe ait été écrit des années auparavant [*].

 Les militantes et militants disent que l'Alliance n'en a rien à "batt.." (aperçu d'une des raisons probable de sa défiance à l'égard de cette conférence).

 Le grand conseil pense qu'il y aurait des choses plus importantes (si nous réussissons).

Précision

 Le supérieur qui enjoignait récemment de redémarrer les travaux de l'Agence savait probablement qu'il ne fallait rien attendre en ce moment.

 Il est possible de reprendre les travaux grâce au soutien du milliardaire ami de l'Alliance (Jack Doubleday) et probablement de la chaîne de ses relations. Les données couvrant les océans seront prises aux sources habituelles [1].

  Nous verrons prochainement si cette politique de sponsoring des travaux de l'Agence gandhienne par les amis riches est acceptée par les membres. Le supérieur actuel pense que nous avons tous une chance inespérée soit de trouver des aides, soit d'utiliser ses capitaux à se racheter en aidant la planète [2].
 
 

 Position de l'Alliance francophone (également pour le soutien aux français(e)s dans l'isolement)
 
 

Notes

0 - Mais peu importe, "les premiers devenant les derniers", selon la parole bien connue.

1 - Nous parlons de données qui existent.
  (ndlr : vous pouvez comprendre que certaines puissances [ou nuisances] manichéo-militaristes qui occupent leur budget aux dépenses militaires n'en ont pas).

2 - Les (bons) riches sont des gens comme les autres.

3 - Suivez les informations climatiques (et accessoirement climatologiques en ce qui concerne les positions des attaquants manichéistes néo-sumériens [et par voie de conséquence, des défenseurs verts] ) dans les pages de l'Agence pour le climat.

- - - -

29/11/2009

 Les enfants demandent de temps en temps : "Mais qu'y a t-il derrière les Portes ?"

 Exceptionnellement on peut leur répondre, mais cela effraie parfois même les adultes.

 Là-bas en ce moment dit-on, des libéralo-3è républicards se posent la question de leur identité nationale (parce qu'ils ne l'ont jamais connue, étant abrités derrière un rideau de propagande qui leur ôtait la nécessité d'une remise en question). Par rapport à l'éloignement entre les capacités de bienveillance, de solidarité, d'estime réciproque, d'intelligence provenant du réseau d'estime des francophones et de français(e)s, etc., toutes les résistantes et les résistants francophones et français(e)s de base associés savaient cependant que leur interrogation personnelle sur leur propre valeur en regard de cette montagne de richesse viendrait inéluctablement un jour. Bien entendu l'Alliance ne peut affirmer à 100% qu'il s'agit d'aujourd'hui de cette situation mais s'ils se sont demandé un jour "Qui sommes-nous ?" et qu'ils ont été soudainement effrayés par le nanisme de leurs capacités ils ont pu s'interroger : "Seront-elles suffisantes par rapport au moindre d'entre eux (elles) pour imaginer même soumettre une demande d'admission ?"

 Il y a longtemps que la Fédération et ses cadres modèles (notamment les fondateurs marxistes relevant d'une magnitude de grandeur inconcevable par rapport aux manichéistes infantiles) ont enseigné aux enfants que ces derniers ne connaissaient pas leur identité. Ce n'est donc pas une nouvelle pour 80% des populations de la terre et pour la Fédération qui en descend. Chacun(e) connaît par exemple les efforts géants et notamment les capacités géographiques d'orientation exceptionnelles que déploient les oiseaux migrateurs lors de leurs périples lors de leurs allers et encore plus fort, retours. Il est donc normal que des gens assis depuis toujours au même endroit et n'ayant juste eu qu'à tendre la main vers un mégaphone de propagande déjà préparé quand ils étaient dans l'enfance (voir le cas des bou-schistes), éprouvent parfois le vertige par rapport à un monde (vivant lui) qu'ils ne comprennent pas, lorsqu'ils reposent la prothèse mécanique de propagande qui les maintient infantiles.

 Pauvres enfants au cerveau si loin d'avoir pu se développer comme les autres enfants, et malgré tout si admiratifs des capacités des grands migrateurs que sont les oiseaux ! Ne devraient-ils pas tout simplement demander aux français(e)s et aux francophones quelle serait leur place dans l'identité nationale, et pour commencer bien sûr, s'ils peuvent espérer en avoir une en postulant ? (il faut qu'ils soient prévenus que le processus d'éducation pourrait être long)

 Les libéralistes (ou ultra-conservateurs) ont simplement plus de soixante dix ans de retard. Ces adultes ayant grandi dans le vichysme ou l'admiration sans bornes pour de faux "leaders" saigneurs conservateurs comme ils ont grandi dans les camps des jeunesses hitlériennes (leur identité pour les jeunes : des voyous tortionnaires de résistants) se sont reconvertis à la fausse "nouvelle" idéologie (celle qu'ils ont cru maîtresse de l'inféodation et du monde) dans les années 194x et pensaient que le nouveau libéralisme goebbélien les laverait à jamais de leur tâche morale d'avoir accepté les mers sanglantes qu'effectuaient leurs maîtres à penser sur les dos des pauvres (femmes, enfants, etc. , dont descendent en grande partie les francophones).

  Cependant les européen(nes) commencent aussi à ouvrir les yeux sur cet ultra-libéralisme (qui détruira peut être inexorablement la planète). Le train de l'Histoire est en train de rouler sur les bottes de foin misérables des prétentions libéralistes sauvages, désormais couchées sous ses roues, sans en être affecté (ndlr : voir l'exemple d'un Evo Moralès, indien président impossible à faire dévier de sa route de secours à la famille des pauvres, contrairement à tous les traîtres présidents corrompus qui l'ont précédé).

Chance pour l'Humanité donc, cette idéologie ultra-manichéiste a en grande partie échoué le dernier siècle à ôter de l'humanité toute pensée modérée en économie et dans tous les autres domaines. Eut-elle réussi, sans doute toute l'humanité sera(it) déjà (tré)passée lorsque ses adorateurs vichystes lui auraient ôté ce qu'ils pensaient être une tâche. Chance donc (pour cette fois), ce projet unipôlaire glaçé  qui dans l'absolu aurait pu aboutir (ndlr : dans cetains domaines, sans préjuger de l'avenir), n'a pas (encore) été à son achèvement. On aurait parlé d'une "fin des temps". Les gandhiens ont donc dit qu'elle était (sera) passée.

 Voilà ce qui se passe derrière les Portes en ce moment. Les meutes s'agitent dans les boues d'intox des années d'avant 1940, qu'ils n'ont en fait jamais quitté.
 

Ndlr

1 - Le reste, moins.

2a - Au train où vont les choses, la véritable chute du pouvoir d'achat surviendra après la fin de la période intermédiaire.
 (mais pour l'instant les français(e)s doivent reprendre meilleur moral).

2b - Les français(e)s de souche sont dépressif(ve)s parce qu'ils savent que tous leurs renseignements confidentiels sont vendus à une puissance étrangère (qui n'est pas une référence puisque ce sont les francophones - dont ils font partie - qui le sont. Et qui sont même pour beaucoup d'anciens et nouveaux "gaulois", une anti-référence) par un sar jacobin fou d'inféodation (et très probablement non-"gaulois". Sur ce terrain il y aura beaucoup de nouveaux français qui pourraient se clamer "gaulois" et embrasser leurs aînés). Celui-ci les trouve si bêtes qu'à toutes les étapes (OTAN, fichiers, résultats d'écoutes, etc.), il ne les a pas consulté pour les vendre (comble de l'inféodation : ces données qui ont une valeur inestimable, il les vend tous les jours gratuitement). Après, lui et ses compères de bande (un mot utilisé pour les chacals, les hyènes, etc.), font tomber les tympans des européen(ne)s (sous le choc et sous le mal causé) en osant encore ressortir le qualificatif "libre" (monde "libre", etc.) dans leurs propagandes. Il faut bien admettre qu'on a rarement vu un tel t.. comme président (de table de capitalistes fêtards de 3è république).

3a - Voir la glasznost [3b] destinée à faire tomber le rideau de fer qu'ils avaient imposé, qui semble être en train de réussir 20 ans plus tard.
3b - En grande partie Gorbatchévienne.
  Voir aussi
  Aspects de non-alignement

4 - (traduit de l'anglais) Les bouddhistes gandhiens pensaient plutôt : Pour qui son le glas ? (voir T.O. , problèmes de sécheresses, etc.).

- - - -

28/11/2009

 Le revirement de New Delhi à propos du Népal est un élément de la nouvelle situation [*].

 La position de l'Alliance à propos de l'Asie Centrale concernant les années 200x-2020 entre en vigueur à partir de là.

 On note encore que les deux principaux barons fous (point de vue qui deviendra peut être celui de l'Europe) viennent de décider seuls, au mépris de leurs populations, l'enfoncement (l'entêtement) sur différents théatres.
 

Ndlr :
1 - Pour des raisons des analystes qui ne sont pas expliquées en détail pour le moment.
2 - Les frontières de date ne sont pas indiquées plus clairement (que certain(e)s se rassurent au passage : 2012 ne correspond pas à un très grand événement).
3 -  Les français(e)s devraient commencer à désinvestir dans les engins consommateurs de pétrole, au cas où. De plus, la situation (le front sur le pouvoir d'achat) pourrait s'aggraver (ainsi que les appels à la guerre minoritaires). En un certain sens, sur le plan de la santé, du sport et du moral plus sain, la pénurie pourrait avoir des effets positifs dans ces années là.
 

Photo : Gardien maoïste népalais.

 Si on s'en prend [prenait] aux fleurs, aux enfants et à la paix, il devient [deviendrait] méchant (rien que d'assez naturel mais certains n'ont pas encore compris cela).

- - - -

07/09/2009

 Les français et les francophones réunis sont violemment interpellés par la façon dont est traitée la Poste.
 Il y en a pour qui le modèle ce sont les années Tatcher, et pour qui n'existe pas la moindre notion de désintérêt sur terre. Comme avant le deuxième conflit mondial il y a deux mondes qui s'ignorent. Celui des ouvrières et des ouvriers qui chérissent les petits pans de ciel bleu désintéressés qui pour eux sont une des raisons importantes de vivre, et ceux (les ultra-conservateurs ou libéralistes sauvages) pour qui la règle personnelle est : "Je me sers d'abord".

 On peut aussi noter le score de 97% passés en faveur de la préservation du service postal public (dans les eaux de la proportion 98/2 qui ne semblait ne pas pouvoir être vue. Cherchez dans le site la page autre plus générale que celles mentionnant "98%" par votre moteur de recherche préféré).

Liberation

- - - -

07/09/2009

Visite au Kazakhstan

 Cela va adoucir qui, après que les français aient été vendus ?

Résumé de la viste

- - - -

26/08/09

NAM a donné son accord [1]. L'étape est franchie [2].

Savourez la nouvelle époque de détente obligeant la petite hyène (les manichéistes dans la région) à courber les lances vers le sol et à rabattre de ses prétentions [3].

Suivez le Parapluie des Espèces, qui semble toujours exister.

Ndlr:

1 - A la protection de l'Iran.

2 - Comme annoncé ici.

3a - (il n'appartient qu'à certains maintenant de s'accrocher aux poils de la hyène, désormais obligée d'ouvrir un peu sa machoire auparavant totalement refermée sur presque tous les peuples de la région. Négociez âprement, quitte à laisser des bribes ailleurs. La chance semble être dans un quadrant).

3b - Cf. égt. L'élan acquis à partir des années 1930 d'abord sur le dos des millions d'indiennes, d'indiens et d'enfants exterminés, mais aussi de millions de nouvelles citoyennes et citoyens exclus, puis des européennes et européens, l'élan vers l'espace vital (le lebensraum no 2 [3c] ) qui n'avait jamais reçu de coup de puissant coup de baton sur la tête pour lui dire que ce qu'il faisait était mauvais, la Vague (manichéiste) Immense qui fut arrêtée et dont on savait qu'il faudrait sans doute encore arrêter plusieurs fois encore ses dernières tentatives.

3c - Le premier (du 20è siècle) ayant été celui des nazis à l'est, infériorisant de ce fait totalement les populations slaves, femmes et enfants par millions, afin de s'approprier de leur terre et de justifier leur extermination, exactement comme le procédé de diabolisation au Vietnam (les populations russes étaient en réalité chrétiennes orthodoxes et les vietnamien(ne)s, bouddhistes à plus de 40 pour un(e) seul(e) cadre partisan(e) défenseur/défenderesse de leur nation).

- - - -

10/08/09

 Nous sommes maintenant au début de la période intermédiaire (du point de vue économique [1] ).

Note

1a1 - (début des révélations. Par exemple le vrai déficit bancaire abyssal en Allemagne [1a2] ). La "croissance" reste en berne, autour de 0 %.

  Nous entrons dans une période où la ligne (verte) de l'O.S.C. aurait pu s'appliquer : croissance dans la qualité (le respect de la terre, le respect des autres, les échanges latéraux, etc.), non dans la quantité. Il ne s'agit plus de "croître" au sens des jacobins (croître contre les autres) pour les pauvres français(es) qui ont subi leur propagande depuis des décennies, mais que les peuples européens confirment leur détermination de s'attacher à la solidarité sur terre (au contraire de leurs dirigeants demeurés, en annexe mentale d'un satellite). Il s'agit de la dernière possibilité qui leur reste sous les régimes jacobins, il n'y a aucun autre horizon pour eux.

1a2 - Il s'agit de révélations au niveau local européen que le syndicat découvre comme vous. Le double visage d'ange de Merkel était bien camouflé (le déficit des US est bien connu).

1a3 - Les impôts de l'ère d'après les ultra-conservateurs fous du système ultra-libéral adulateurs des banques et de la monnaie sans rien y comprendre (quitte à justifier l'écrasement des pauvres et des ouvriers comme ils le faisaient depuis 1936), devront bien être payés après eux pour redresser la France.

1b - A la question : "Y aura-t-il un rebond après la fin des [premiers] temps ?", la réponse est : "peut-être" ( [2] les Gandhiens avaient un humour qui leur était propre [1d] ).

1c1 - Les supérieurs gandhiens attiraient notre attention sur certaines trajectoires irréversibles en posant la question : "Y aura-t-il un rebond après la fin des temps ?" (si une telle fin des "temps" pouvait exister, ce à quoi les Gandhiens ne croyaient pas [1c2] ).

  Notes d'époque ici.

1c2 - Ce qui ne veut pas dire que les ères de déclins n'existent pas.

1d - Aperçu de la pensée de l'époque des Gandhiens.

2a - Les raisons de cet encadrement ne sont pas entièrement explicitées [2b]. Cependant on trouvera des aspects concrets plus loin.

2b - Mais on peut penser que les analystes du syndicat-école raisonnent en visions épurées des phénomènes économiques à court terme.

2c - Chose curieuse, un secrétaire S.D. qui discutait que d'une façon privée avec sa belle-soeur des 7 [..] d'euros qu'il faudrait dans l'idéal, et d'un minimum de 4 [..] d'euros qui par sa pingrerie inapte à l'échelle globale serait inquiétant, vit son chiffre repris quelques jours plus tard par les argentiers européens réunis en commission.

 Nous avons déjà alerté sur le phénomène des écoutes.

 A la différence avec la décision qui semble avoir été prise dans une opacité suspecte, dans la discussion interne le secrétaire économique exprimait sa grande inquiétude que ce nombre ne serait absolument pas certifié comme suffisant. Pour lui cela aurait pu provoquer soit juste un répit suivi d'une plongée à nouveau (du fait d'avoir porté à bout de bras ..) ou un redémarrage frêle.

 On assiste exactement à cela: le nombre ayant été un peu trop juste, les marchés redémarrent lentement sans la confiance nécessaire.

 En se rappelant l'époque qui fit dire aux gandhiens que la fin des (premiers) temps [2d] était déjà arrivée une fois, ce serait la seconde fois que les S.D. oeuvrent par une action directe ou indirecte à redresser la barre.

 Il est clair cependant qu'avec la persistence d'un tel état d'esprit de la part des libéralistes, la prochaine fois qu'ils se contenteront de ne rien faire encore pour participer avec le reste de la planète à la sauver, au regard de la puissance des autres vecteurs conjugués, cela pourrait être une orientation en débit [4] c'est à dire insuffisante.

 Si rebond suivi d'une pente légére de reprise il y a, la situation ne peut donc être encore que fragile.

2d - Une condition nécessaire mais pas nécessairement suffisante pour que le tiers-monde de l'époque s'en sorte.

3 - Les Supérieurs qui relayèrent les gandhiens avaient dit que ce ne serait pas cette fois la chute à l'abime (jarden) en tenant compte d'une situation plus globale.

4 - Les weltanschauung humaines comportent des volets économiques.

- - - - -


  Avec la nouvelle base militaire française au moyen-orient, nous avons affaire à un petit serviteur encore plus idéal qu'on peut l'imaginer  : il devance et protège même son protecteur !!

  En cas de conflit généralisé [1] on peut estimer que l'Europe souffrirait d'environ 30% de pertes mais ce taux pourrait monter par conséquent à plus de 60% en France [2].

  Pour respecter le non-manichéisme qui n'accuse pas à 100% une seule cible, on peut aussi considérer que c'est le nounours de chez soi qui est un fou dangereux [3].

Notes :

0  - Un Goliath lui.
 (son profil ici).

1a - Avec certaines régions [1b] assez bien ciblées par les nouvelles générations d'armes [1c].

1b1 - L'Europe nommément.

1b2 - A cause de la volonté unilatérale de déclenchement d'une militarisation (d'un seul côté) après la seconde guerre mondiale, qu'autorisait le mensonge de "sauveurs" de la part des grands et petits jacobins robespierriens (ce mensonge a permis leur "perçée" [1b3] vers un monde fou de libéralisme, en anglais "to break the backbone", en français de rompre le dos, de faire une "rupture" dans le rang des ouvrier(e)s et des résistant(e)s. Ils exulteront en croyant avoir réussi à partir des années 1990 après plus de 40 ans de propagande, en chantant partout l'arrivée, le succès du passage à une autre "page" ultra-libérale dont ils eussent été les "maîtres [1b4] de l'univers" sur le dos des gens du sud après avoir été temporairement sur le dos des européen(nes) [1b5] et auparavant sur celui des africains, des indiens, etc. ).

1b3/1 - Dans un monde social modéré.

1b3/2 - Que de leur côté les gouvernements fascisto-libéraux exécraient en l'ayant diabolisé en tant que "communiste", "terreur rouge", etc. , à partir des années 1930, avec un point culminant en 1936 et le front populaire en se qui concerne la France [1b3/3].

1b3/3 - Ce qu'on pourrait appeler comme une sorte de "cartel" (ces gouvernements fascisants) avaient en réalité établi leur ligne de diabolisation sur la Russie et l'Europe dans les années 1917.

  Se souvenir des "années Zola" (suivant la première révolution industrielle) où la misère du peuple était si grande et les profits gigantesques. La révolution de 1917 mettait à bas l'idée d'une progression (présentée démagogiquement comme un "progrès") de profits sans fin. D'où leur haine et leur refus (ou blocage mental. La direction du syndicat [à l'époque en Inde] recommande d'ailleurs depuis ces années là de leur parler afin de faire tomber ces blocages. Le dialogue plutôt que les tranchées [1b3/4] ).

1b3/4 - La direction comprend les positions de défense des communistes mais n'est pas pour les campements sur des sectarismes exclueurs les uns des autres (ou diabolisations réciproques) sur de longues durées. Elle est donc bien, en dépit de son origine indienne, de tendance social-démocrate, ce qui n'a rien à voir avec du communisme (politique, selon Staline. Avec le communisme de base, elle en a comme le bouddhisme, etc.).

1b4 - Les mâtins [,] plutos.

1b5 - Selon l'Alliance. Et malheureusement, ils ont bien préparé le terrain en aliénant toute la planète contre les victimes européennes, en ce qui concerne la deuxième partie de la phrase.

1b6 -   Peut-être même que le fou robespierrien cherche délibérément à lancer un conflit [1b7] de façon à relancer l'économie de .. (la France ?) .. non de son copain.
  L'époque dont il s'agit était avant l'ère atomique. Mais malheureusement pour vous, ces robespierriens étaient si incapables et incultes que le saut de compréhension nécessaire (petit pourtant) n'a pas pu entrer dans leur idée. Ils ne voient pas la différence entre un tank et des armes mille fois plus puissantes ou plus (comme des fusées de courte et moyenne portée). Cela est hors de leur portée malgré leurs beaux discours (sinon ils ne pratiqueraient plus le double-langage dans ce domaine). Ce sont donc des irresponsables qui ne sont jamais passés à cette ère (dite atomique) dans leurs manigances et maimises sur le sort des citoyennes et des citoyens qui votaient en croyant à la démocratie supposée avoir un minimum de qualités de base. Quelles qualités vous viennent à l'esprit ? Respect des autres ? Souci de la protection des citoyens ? Et s'ils mentaient totalement (ce que l'on ne peut exclure dans une ère nucléaire) ? Est-ce que vos requêtes ne paraissent pas soudainement ridicules ?
 A vous donc de savoir si cela relève vraiment d'un désert intellectuel (évoqué par politesse par l'Alliance en temps normal, mais aussi pour rester modérés) ou d'une autre sorte d'opération (tromperie, tricherie, etc.).

1b7 - L'avenir donna raison à l'Alliance. Peu après que cette ligne fut écrite on assista à un événement étrange : la menace de l'Angleterre et de la France d'un écrasement atomique de l'Iran, alors que depuis le 14 la diplomatie francaise (celle des diplomates, pas celle du robespierrien) jouait une autre carte. N'était-ce pas dans une ultime tentative de provoquer un conflit majeur ?

1c - Il faut essayer d'être un peu moins sous-informés ou hyper-enfumés (ou sur-propagandés ) selon la version que vous préférez.

1d1 - Et même si le débordement de théatre [1d2] n'avait pas lieu (dans environ 6 mois, selon ce que vient de dire Abdallah), que pensez-vous du prix du pétrole ensuite ? Faut-il vraiment (se laisser) s'enfoncer par touches dans le pire, et à reculons ? On va écraser l'Iran (si même c'est le cas. Certains en doutent beaucoup [1d3] ). Et après ? Avez-vous pensé à après ? (qui va encore gagner, et qui va encore perdre .. [du point de vue économique] ? ).

1d2 - Les choses arriveront un jour inéluctablement ainsi. Nous [1d4] ne sommes que de jeunes puissances qui avons trop misé sur une connaissance parfaitement complète des situations. Ou comme disent les autres, nous pouvons penser qu'à force d'avoir trop provoqué (d'avoir "été trop arrogants". Voir Sac du palais d'été, Crise de Suez, etc. [1d5] ) la chance ne peut pas continuer de ne choisir qu'un seul camp (nous parlons ici de notre communauté, et par ailleurs il ne faut pas raisonner en termes de "camps" où il n'y aurait que deux camps, "nous" et "eux". Les diplomates parlent d'un monde "multipôlaire". Par exemple, il y a des pays, Russie, Japon, Chine, Inde, etc. , qui sont nos amis mais ne sont pas (encore ?) nos alliés [i.e. il n'y a pas "que des amis" ou "que des ennemis"]. Et ces exemples ne sont pas les mêmes pour d'autres nations que nous, entendez ici des nations avec qui nous sommes "liés" aujourd'hui, avec qui nos dirigeants veulent nous voir partager leur destin. Ce n'est pas tenable aujourd'hui sur l'exemple de la situation que nous avons sous les yeux autour de la Méditerranée, de toute évidence. Il faut que nos dirigeants manichéistes se modèrent (on peut rêver) et évidemment, ne pas tenter de jouer les chiens de garde de nations "alliées" qui n'arrivent que 5 ans plus tard lorsque nous avons des problèmes. Tous les risques sont donc pour nous, sans aucune contrepartie. Cet avis est notamment partagé par les gens connaissant ce genre de problèmes, i.e. les Normands, qui connaissent bien les actions des autres avec nos propres actes lorsqu'on nous allons au loin. Ils disent encore : "Ce n'est pas nous qui dirigeons ce pays. C'est un autre").

1d3 - Nous ne citons rien des évaluations de l'Alliance (la démocratie c'est aussi fait pour que les gens se prennent en main. Sinon cela s'appelle un diktat des idées).

1d41 - En fait, nos dirigeants seulement.
 (l'armée de langue française n'est pas responsable du rôle indigne [1d42], qu'on lui fait jouer. Il y aurait donc "quelque chose de pourri au royaume de .." ).

1d42 - Mais quid des tristes retombées qu'elle pourrait engendrer sur les métropolitain(e)s et leurs enfants ? Est-ce que les militaires n'en sont pas aussi ?

1d5 - Pour avoir de bonnes relations avec les autres pays il ne faut pas les provoquer sans cesse, ainsi que gérait la situation autour de la Méditerranée, Charlemagne, totalement ignoré aujourd'hui (en quelque sorte les dirigeants actuels ne sont pas "pour" Charlemagne, ils sont contre Charlemagne et contre la stabilité de l'Europe).

2a - Ce ne sont bien entendu probablement que les barres les plus hautes telles qu'estimées par l'Alliance. Mais même dans les hypothèses basses (quelques % de morts civiles) on en aurait quand même un pourcentage plus élevé en France (probablement environ 2 fois plus élevé en extrapolant à la fourchette basse l'auteur cité). Peut-être n'aurons-nous aucune victime cette fois-ci (voir présentation de la période intermédiaire). Mais si on pense qu'on n'a pas besoin de rendre compte aux citoyen(ne)s ces éventualités à risques (potentiellement) très élevés, pour qui (ou quoi) considère-t-on les concitoyen(ne)s ? Si on met en danger le vie de centaines de milliers de con(s?)citoyen(ne)s n'y a-t-il pas un problème de viol fait au concept auquel croyaient toutes et tous [..], la panacée de la délégation de responsabilité et de représentativité, la démocratie ?

 Et si par un effet de double-langage [comme en "Corée du Nord"] on arrivait à ne voir et entendre qu'une pensée unique [2b1] parlant de plein de choses merveilleuses et intéressantes [mais ne parlant jamais des dangers aux gens, consécutifs aux actions que d'autres concitoyens / ou "camarades" / entreprennent], n'y aurait-il pas au moins un viol de l'éthique ? Qui va arrêter ou qu'est-ce qui pourra arrêter un jour ce bidonnage de respect le plus élémentaire à la "démocratie" pour laquelle nous avons voté (ou dans une autre, celle dans laquelle nous nous sommes réveillés ce matin ?). A vous de voir le(s) problème(s) de l.. que cela pose. S'il n'y a aucun problème, continuez d'être charmés par les simulations de contes merveilleux de droite et de gauche que la Résistance pense être utilisées en camouflage (les ja.. pensent toujours que personne ne voit rien).

2b1 - Comme si on nous n'étions pas déjà dans une "Corée" [2b2] avec son cortège d'intox associée.

2b2 - Celle de votre choix.

2c1 -  Dans ce cas la France devrait être considérée comme un pays I. et S. no 2 au nord, car elle joue et se comporte exactement comme la no 1 [2d]. Est-ce notre rôle de participer à une paire de machoires [2c2] qui pourrait nous exploser à la figure ? (au fait, comment s'appellent les [.r..] à leurs concitoyens ?).

2c2 - Comme celle contre Von Paulus à Stalingrad .. mais nous n'avons pas le rôle des soviétiques ici ..

2d - (ndlr) Traduction possible de l'écrivain cité dans cette colonne : Iona et Showa.

Qui est en face de ces individus ?

Légende de l'image : Dieu_est_grand_et_je_suis_toute_petite.jpg

Dernières nouvelles (à propos des DOM et de l'attentat de Karachi)

Voir également

Les routes de ceux qui se racisent mutuellement et ne savent pas qu'ils ont le même destin

Le jacobinisme pseudo-démocratique ou contre-démocratique (détourneur ou contourneur de l'expression des votantes et des votants, i.e. de la démocratie) contre les français, les francophones, et la Résistance

Les idées de la Résistance

Un curieux ca[.]ifat

2e - Le problème des européens est clair sur cet exemple : contrairement aux africains et aux peuples de fraternités libérées du sud en général, ils (elles) ont encore perpétuellement au-dessus d'eux (d'elles) dans leurs vies, des dirigeants oppresseurs manichéistes quasiment médiévaux.

 Si les peuples du sud, qui malgré être pauvres ont une avance formidable en termes de solidarités cocoons, voient clairement la question "Qui n'ont pas la chance d'avoir des dirigeants comme des Nelson Mandela de temps à autre ?" [2f], et la question subsidiaire "Qui sont spirituellement oppressés ?", alors un progrès des relations se fera avec les jeunes générations. Subséquemment encore, il ne faut pas attendre une demande d'excuses de la part de ces dirigeants (néo) colonialistes d'autres siècles, mais travailler avec les jeunes européens et les jeunes européennes. C'est dans leurs rangs que viendra un jour une estime réciproque. Leurs vieux dirigeants seront tous morts et enterrés depuis longtemps pour que les sages africains, etc., puissent considérer que tous ceux qui le méritaient sont en enfer. Et les choses se tasseront ainsi [2g].

2f - Mais au contraire n'ont droit qu'à une longue liste de dirigeants déphasés, ignorants, ne possédant aucune coutûme ni esprit, encore en phase sur ... le 19è siècle esclavagiste, et qui n'ont plus rien à voir avec les jeunes européens (au contraire des jeunes africains, des jeunes brésiliens, etc.).

2g - Autrement dit : ne pas accuser les jeunes générations pour les fautes des anciens. Ces jeunes ne verront pas même un Harper. Il ne faut donc pas confondre l'europe ringarde actuelle [2h], avec l'Australie (malgré ses alliances militaires avec le bloc manichéiste ; tout comme le Canada inféodé lui aussi [2i] ).

2h - L'état de la civilisation européenne défigurée par des générations issues du moule romain depuis deux mille ans (ne pas confondre une civilisation avec ses périodes d'obscurantisme).

2i - En fait, les sages des plus anciennes civilisations ont beaucoup de peuples à libérer dans les civilisations cadettes moins avancées.

3 - (Commentaires à partir de journalistes jacobins [3b] interviewant des citoyens d'ex pays de l'est, rattachés désormais à Bruxelles)

 Par les menaces permanentes de nos dirigeants sur nos voisins, notre démocratie dans ce cas est une forme de diktat qui nous prend toutes et tous en otages (c'est donc une dictature où nos votes sont ridiculisés). Dans tous les pays où règne le suivisme atlantique c'est la dictature du détournement de vote permanent, vote utilisé ensuite sans qu'on le veuille contre les pays pauvres (cette attitude de nos gouvernants inféodés au libéralisme depuis 1940 et même 1936, année jamais digérée, qui les fait s'ingérer en notre nom depuis 60 ans contre les pays pauvres qui tentent leurs fronts populaires nous fait haïr d'eux). L'Europe est en ce moment en quasi guerre contre deux pays sans qu'on en parle dans ce soi-disant espace de "liberté". Faut-il attendre que les bombes pleuvent sur ce ghetto pour que nous agissions ? Comme le font observer les nouveaux arrivés des ex pays de l'est aux présentateurs jacobins qui essayent ridiculement encore de leur présenter la vie à l'est autrefois comme triste, et par comparaison les nouveaux pays (d'intox) où ils sont arrivés comme les contrées de toutes les félicités (sous le stress permanent et en voyant les gens qui courent du matin au soir), "mais dans votre démocratie n'essayez pas de nous vendre les divertissements pour en faire oublier les réalités ! Si votre gouvernement était une vraie démocratie et que vous sachiez ce qu'est la définition d'une vraie démocratie, on n'a pas besoin de diversions dans une démocratie pour en faire oublier les réalités n'est-ce pas ?". L'inféodation sous une forme libéraliste quasi unique imposée de l'extérieur via la servile courroie de Bruxelles qui fait fi tout autant des votes des syndicalistes que des européennes et des européens du point de vue des risques sciemment provoqués à l'extérieur contre eux, est-ce que c'est cela la démocratie ?

3b - Loin de commencer à faire leur travail de mémoire comme ont commençé de le faire les sociétés civiles européennes après le "soleil" étourdissant de la part des soi-disant "maîtres de l'univers" en économie (les libéralistes, après une propagande goebellienne assénée sur la tête des européennes et des européens durant plus de 60 ans).

3c - Figure complètement ratée finissant par une chute brutale sur le sol, en gymnastique : expression "faire un soleil".
 
 
 

- - - - -

12/06/2009

 Elections européennes.

 Le succès de la liste de Mr Cohn Bendit semble confirmer que nous entrons sur le chemin Nadérien.

 Par ailleurs les françaises et les français seront sans doute d'accord avec nous que nous assistons à l'irruption d'une gauche adroite. Bien entendu il y a des aspects à corriger mais sans doute, dans une société viable et qui le deviendra encore plus dans une idée d'ouverture et de synthèse de lumière avec les autres peuples, vaut-il mieux privilégier les chaînes associantes [1] que les chaînes d'asservissement et enchaînements dissociants, déstructurants, destructeurs des sociétés à tous les niveaux [2].

Liens

Les routes des jeunes ailes portant le futur

De possibles associations de départ en vue d'un futur meilleur (un futur de responsabilité d'un monde plus vert)
 

Ndlr

0 - Photo : 1969. Daniel Cohn-Bendit (à droite) écrit avec Jean-Luc Godard (au centre) "Vent d'Est", un film évoquant les glorieux aspects du marxisme.
  Il fait une apparition à l'écran aux côtés du réalisateur.
  Une première concrêtisation du monde bleu dans des aspects verts (les concepts auxquels ces films renvoient) furent apparemment suggérés peu de temps auparavant en arrière-plan ici.

1 - S'occuper des aspects cocoon pour les enfants, amener l'attention des ultra-capitalistes même pour leur propre intérêt spirituel, au bien d'autrui, préparer les enfants à la non-violence et de construire des sociétés non-violentes, etc .

2a - La course sans fin au "plus" qu'autrui [2b], la préparation d'un monde asséché par les valeurs mécanicistes, la concurrence artificielle démentielle, le déni de soi via le déni d'autrui et la fin de toutes les Quêtes qui s'ensuit, l'accaparement et le double langage camoufleur louangeant la richesse comme si c'était un bienfait en soi, amenant à justifier le vol du manteau et des ressources des plus miséreux des miséreux comme Lazare, etc. [2c]

2b - Qui vous dépassera toujours par la spiritualité que vous avez négligé, et auquel et à laquelle vous ne pourrez pas vous ressourcer.

2c - Certains français d'origine Malienne ressentiront ici douloureusement que le découpage de leur nation fut peut-être fait pour leur échoir un territoire sans aucune ressource (suite à l'échec de l'introduction de papaux manichéistes au Mali) et nous le regrettons.

- - - - -

 Il faut de toute urgence lancer des études à partir des années 2010, afin d'être éventuellement à même de pouvoir créer rapidement des usines terrestres ou autres captant le méthane excédentaire des sols ou de l'atmosphère terrestre  à cause de conséquences potentielles graves, à plus de 50% probables 10 ans plus tard (en cas de début de dérive).

.....

Dernières nouvelles sur le sujet

Dans l'Arctique, les Inuits redoutent les effets en chaîne du changement climatique
LE MONDE | 06.07.09
 

PANGNIRTUNG (TERRITOIRE AUTONOME DU NUNAVUT) ENVOYÉE SPÉCIALE

Quand les anciens regardent le ciel à Pangnirtung, hameau inuit traversé par le cercle polaire, ils sont désemparés. Mille indices - les nuages, le vent, les animaux, la qualité de la glace à l'embouchure de leur fjord... -, leur permettaient de prédire le temps de leur région, à l'ouest de l'île de Baffin, au Canada. Ils ne s'y hasardent plus.

Sur le même sujet
 Les faits
 Taxe carbone : Jean-Louis Borloo prend de vitesse François Fillon
 Zoom Taxe carbone : les contours possibles de la réforme
Compte rendu La taxe carbone pourrait être redistribuée aux ménages sous la forme d'un "chèque vert"
Les faits L'impact incertain de la taxe carbone
Décryptage EDF et GDF Suez s'opposent sur l'application de la taxe carbone sur l'électricité

Zoom Le sol arctique recèlerait deux fois plus de carbone que prévu

 Edition abonnés Dossier : La pollution high-tech

L'hiver a été l'un des plus froids dont ils se souviennent et des plus humides, avec davantage de neige. L'an passé, c'est le printemps qui avait été extraordinairement doux, provoquant une catastrophe inédite : le 8 juin 2008, un "mur d'eau" était soudain descendu de la montagne, emportant deux petits ponts arrimés dans le pergélisol et dégelé sous ces trombes. Inondé, le village aura vécu sous état d'urgence pendant un mois. Les ponts menaient au réservoir d'eau, à la décharge et à l'usine filtrante d'épuration des eaux usées : à cause du pergélisol, les communautés du Grand Nord canadien n'ont ni égouts ni adduction de l'eau. Des camions-citernes officient chaque jour auprès des particuliers.

Après l'inondation, les 1 300 habitants de "Pang" ont repéré des oiseaux, inconnus sous cette latitude : des geais bleus et des merles. Et la glace a pris plus tard en automne, perturbant la migration des caribous qui eurent à détourner des rivières au lieu de se déplacer sur leurs eaux glacées. Idem pour les ours blancs qui suivent les caribous, dont ils se nourrissent.

"Ici comme ailleurs dans l'Arctique canadien, le réchauffement climatique n'est pas une illusion ou une menace. Chaque jour, il affecte ceux qui y vivent, tous très dépendants de la chasse et de la pêche", dit Ron Mongeau, administrateur de la commune. D'après les relevés du ministère canadien de l'environnement, la température moyenne s'est élevée de 1,4 degré par rapport à la décennie 1990-2000 dans la région. Depuis 2000, la température estivale y a dépassé le record de 22 degrés sur cinq ans consécutifs.

CADRE SPECTACULAIRE

A la faveur du réchauffement, Pangnirtung est devenu depuis quelques années la halte estivale de bateaux de croisière promenant de riches américains ou européens. D'autant que le village, lové dans un cadre spectaculaire, est réputé pour l'omble de l'Arctique qu'on y pêche, dont la chair était ici rose foncé. Elle s'est éclaircie peu à peu car ce poisson de la famille des saumons ne trouve plus de crevettes et se rabat, selon les pêcheurs, sur de petits capelans.

Ex-député au Parlement d'Iqaluit, la capitale du Nunavut (entité politique septentrionale du Canada créée il y a dix ans) située plus au sud, Peter Kilabuk a "adapté son calendrier de chasse et de pêche, comme tout le monde". L'omble descend la rivière dès que la glace fond, en juillet autrefois, en mai maintenant. Et à l'automne, les caribous (suivis par les ours) s'approchent plus tardivement du hameau. Inutile de les chercher avant, au risque qu'une glace trop fragile engloutisse les motoneiges et leurs conducteurs, des accidents de plus en plus fréquents.

L'inondation de l'été dernier confirme, à ses yeux, l'accélération d'un réchauffement dont les premiers signes ont été notés il y a près de vingt ans par les anciens.

Tous redoutent un engrenage : si le pergélisol se met à dégeler partiellement durant les mois plus doux, maisons et bâtiments vacilleront. Emprisonnées dans le sol gelé, des tonnes de méthane s'échapperont alors, contribuant à polluer davantage l'atmosphère de la terre entière...

Martine Jacot

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/07/06/dans-l-arctique-les-inuits-redoutent-les-effets-en-chaine-du-changement-climatique_1215732_3244.html#xtor=AL-32280184

Ancienne agence d'observation (normalement remplaçée aujourd'hui par les différentes institutions de surveillance devenues efficaces autour de 2010)

- - - - -

2-07-2009 : L'unité africaine se réalisera inéluctablement, selon Louis Michel
PANA

Lire aussi

20-05-2009|Pas d'accord pour octroyer 500.000 euros aux pays ACP

10-03-2009|Visite de Louis Michel dans la Région des Grands Lacs

29-10-2008|Louis Michel a quitté Bruxelles pour la RDC

3-10-2008|Louis Michel attendu dimanche au Bénin

25-05-2008|Louis Michel demande à la Belgique de renouer avec la RDC

La réalisation de l'unité de l'Afrique connaîtra les mêmes difficultés que l'unité de l'Europe, a affirmé le commissaire au Développement de l'Union européenne (UE) Louis Michel, assurant que cette unité se concrétisera et se renforcera petit à petit.

Dans un entretien accordé à la PANA en marge des travaux du 13ème sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine à Syrte, dans le centre de la Libye, M. Louis Michel a affirmé que l'organisation panafricaine est devenue aujourd'hui le principal interlocuteur de l'Afrique avec les autres organisations régionales qui doivent elles aussi jouer un rôle dans le cadre de l'UA.

Il a précisé que pour que l'UA parvienne au stade atteint par l'UE, il n'y a qu'une seule formule qui est le dialogue entre pays qui doivent se convaincre les uns les autres qu'on est plus fort quand on relève les défis ensemble, quand on rapporte des solutions aux problèmes auxquels tout le monde est confronté à l'instar du problème des changements climatiques qui n'a pas de frontières, ainsi que les vulnérabilités qui en découlent, de l'émigration qui doit être réglée entre Africains, avec les Africains et les pays concernés en Europe et avec l'UE.

Il a cité aussi le problème de l'énergie, qui concerne en commun les pays africains, qui ne peut être résolu qu'ensemble et non pas en tirant chacun dans son coin, qu'on peut régler des problèmes de ce genre et relever les défis de ce type.

Il s'est félicité du dynamisme de l'Union africaine et affirmé la disponibilité de l'UE à appuyer les efforts de l'Afrique, en vue de consolider son processus de développement et rappelé les excellentes relations établies entre la Commission de l'UE et son homologue africaine.

Il a, à ce propos, indiqué que les deux organisations se rencontrent régulièrement, discutent et s'échangent les informations notamment sur le plan de tout ce qui touche à la stabilité et à la paix en Afrique où l'UA joue un rôle de plus en plus majeur et souligné la similitude de la ligne politique entre les deux institutions continentales.

http://www.africanmanager.com/articles/123515.html

- - - -

En Suède, la taxe carbone a déjà fait ses preuves
LE MONDE | 02.07.09

Partagez sur Viadeo

STOCKHOLM CORRESPONDANCE

La Suède, qui vient de prendre la présidence de l'Union européenne (UE) pour six mois, tente de convaincre ses partenaires européens de suivre son exemple en instaurant une taxe carbone. "Une taxe carbone touche bien plus de rejets que le système de marché d'échange de quotas d'émissions de carbone", assure Andreas Carlgren, le ministre suédois de l'environnement. "Mais attention, précise Mattias Johansson, porte-parole du ministère, il ne s'agit pas d'une taxe européenne. Chaque pays en serait le maître. Il y aurait un niveau minimum, et la taxe serait prélevée par les Etats, selon le principe de la TVA."
Retrouvez l'intégralité du Monde en HTML
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts
Sur le même sujet
Pour limiter la hausse des températures à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle, la France propose que les pays développés réduisent de 25 % à 40 % les émissions de CO2 d'ici à 2020 par rapport à 1990.
Les faits La France pourrait instaurer une taxe carbone dès 2010
Infographie Evolution des précipitations pour 1 °C de plus
Thématique Ils se bougent pour la planète
Thématique Réchauffement : l'après-Kyoto
Chat "La crise ne rend pas moins pertinente la lutte contre le changement climatique"
Edition abonnés Dossier : La pollution high-tech

Les Suédois ont mis en place, dès 1991, une taxe carbone qui porte sur la consommation d'énergie. Aux sceptiques qui affirment que cet impôt tue la croissance, ils répondent par leur bilan : depuis l'introduction de la taxe, les rejets suédois de gaz à effet de serre ont été réduits de 9 %, alors que, dans le même temps, la croissance économique était de 48 %. "Cette taxe ne gêne donc en rien la croissance", en déduit M. Johansson.

"Si nous n'avions pas eu cette taxe, les rejets de CO2 auraient été supérieurs de 20 % en 2010 au niveau de 1990", souligne Susanne Akerfeldt, conseillère au ministère des finances. La taxe carbone rapporte chaque année à l'Etat suédois 15 milliards de couronnes (1,4 milliard d'euros). En 1991, lors de son lancement, son montant était de 27 euros par tonne de CO2. Aujourd'hui, il atteint 108 euros par tonne.

Les hausses successives des taxes sur les carburants ont fait baisser les rejets de CO2 liés aux transports, un phénomène essentiellement dû aux voitures individuelles. Chaque année, entre 1990 et 2005, un gain pouvant aller de 1,5 million à 3,2 millions de tonnes a été enregistré. Le gouvernement insiste sur le fait que les Suédois comptent parmi les Européens qui émettent le moins de CO2 (6,7 tonnes par habitant et par an contre 9,3 tonnes en moyenne dans l'UE).

Une taxe carbone, estime-t-on à Stockholm, envoie un signal politique clair, celui du principe du pollueur-payeur. Et la taxe est facile à administrer, insistent les Suédois. "Nous avons toujours suggéré de baisser les taxes sur le travail et d'augmenter à la place celle sur les rejets de CO2. C'est ce qui se fait progressivement. Mais nous pensons encore que la taxe carbone est trop faible en Suède", affirme Anders Grönvall, porte-parole de l'Association de protection de l'environnement, l'une des plus puissantes organisations écologistes de Suède, qui note que le gouvernement actuel de centre-droit ne s'est converti que très récemment à la taxe carbone.

Le patronat suédois, qui s'opposait jusqu'à récemment à cette taxe, a désormais mis une sourdine à ses critiques. "La taxe carbone ne s'est pas avérée être un obstacle majeur à la croissance, mais il faut rappeler que c'est parce que l'industrie bénéficie d'une réduction de 79 % par rapport à ce que payent les foyers, précise Torbjörn Spector, spécialiste de la fiscalité de l'énergie à Svenskt Näringsliv, l'organisation patronale. Pour ne pas être pénalisées, il faut que les industries exposées à la concurrence internationale conservent cet avantage."

La Suède est mieux lotie que nombre de pays, d'abord parce que sa dépendance au pétrole est moins marquée. Grâce au nucléaire et aux centrales hydroélectriques qui, ensemble, produisent la quasi-totalité de l'électricité suédoise, mais aussi parce que, avec la Finlande, elle est l'Etat qui utilise le plus de combustibles non fossiles, essentiellement de la biomasse forestière. Les combustibles tirés de ressources renouvelables, comme l'éthanol, le méthane, les agrocarburants, la tourbe et les déchets, sont en effet exonérés de taxe carbone. Celle-ci a favorisé le recours à la biomasse pour le chauffage et l'industrie. Depuis son instauration, les propriétaires de maisons se chauffant au fuel sont devenus rares.

Il y a quelques années, le gouvernement social-démocrate avait proposé que la Suède devienne, d'ici à 2020, le premier pays au monde totalement indépendant du pétrole. Le gouvernement actuel n'a pas été jusqu'à reprendre l'idée à son compte.

Olivier Truc

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/07/02/en-suede-la-taxe-carbone-a-deja-fait-ses-preuves_1214360_3244.html

Ndlr : exemple de pays social-démocrate vert où il y a de la croissance

- - - -

04/05/2009

      "La voie politique, c'est que nous sommes prêts à reprendre les négociations de paix sans délai et sans pré-conditions, le plus tôt sera le mieux", a dit Benyamin Nétanyahou.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a créé la surprise, lundi 4 mai, en appelant à une "nouvelle" approche en vue de parvenir à la paix avec les Palestiniens. M. Nétanyahou, qui doit se rendre en visite à la Maison Blanche en mai, a cependant prévenu qu'il n'y aurait pas de paix sans sécurité.

Benyamin Nétanyahou, qui s'exprimait en duplex depuis Jérusalem devant l'Aipac (American Israel Public Affairs Comittee), groupe de pression pro-israélien aux Etats-Unis, n'a pas fait mention de l'objectif d'une solution à deux Etats – israélien et palestinien –, prônée par la nouvelle administration du président américain Barack Obama.

"Cette nouvelle approche (...) suit une triple voie vers la paix entre Israël et les Palestiniens : une voie politique, une voie sécuritaire et une voie économique", a-t-il expliqué. "La voie politique, c'est que nous sommes prêts à reprendre les négociations de paix sans délai et sans pré-conditions, le plus tôt sera le mieux", a-t-il détaillé devant les 6 500 délégués de l'Aipac, les ambassadeurs étrangers à Washington et des hommes politiques américains.

La voie sécuritaire implique la poursuite des discussions réunissant le général américain Keith Dayton, la Jordanie et l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas, en vue de soutenir les forces de sécurité palestiniennes.

"La voie économique signifie que nous sommes prêts à travailler ensemble pour lever autant d'obstacles que possible au développement de (...) l'économie palestinienne", a-t-il précisé.

"Nous voulons travailler avec l'Autorité palestinienne sur cette voie, non comme un succédané aux discussions, mais comme un moteur", a assuré le premier ministre. "Je veux que les jeunes Palestiniens sachent qu'ils ont un avenir (...), je veux qu'ils aient des emplois", a-t-il poursuivi sous les applaudissements de l'auditoire. Avec cette approche "réaliste" et l'aide de MM. Obama et Abbas, "nous pouvons braver les sceptiques, nous pouvons surprendre le monde", a-t-il estimé.

Le premier ministre israélien attend des Palestiniens qu'ils reconnaissent Israël en tant qu'Etat juif. Les Palestiniens redoutent que cette reconnaissance permette aux Israéliens d'empêcher le retour des réfugiés qui ont fui en 1948. Saëb Erekat, négociateur en chef des Palestiniens, a reproché à Nétanyahou d'être resté vague dans son discours, en ne s'engageant pas à négocier sur les questions primordiales que sont le statut de Jérusalem et les réfugiés palestiniens, et en ne s'engageant pas non plus à rechercher une solution à deux Etats.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/05/05/israel-ouvre-la-voie-a-la-reprise-des-negociations-avec-l-autorite-palestinienne_1188878_3218.html#ens_id=1106055

ndlr: Il y a des restrictions mais l'approche pourrait avoir des aspects positifs [1].

  La femme (qui est une résistante, Tzipi) va peut-être pouvoir maintenant monter dans la barque.

  L'ouverture des Routes est désormais puissamment faite par le Signe de Jonas.

  Puissent les hommes et les femmes de la région s'arc-bouter  maintenant de toutes leurs forces jusqu'à la sortie, en vue de consolider cette Route [2].

Notes :

1a - Ou ressemble (seulement en apparences ?) à une voie préconisée par l'Alliance (une route de pétales ou de feuilles).

1b -  L'Alliance et les résistant(e)s ont en effet trop vu ces versions mirifiques de super-héros ou de super-sauveurs, ces propagandes "parfaites" (ou du moins impeccablement huilées), qui sur les terrains d'Asie et d'Afrique se sont presque toujours révélées être pour les femmes et les enfants, le pendant de l'enfer sur terre . Les citoyen(ne)s simples (innocents) y croiront de nouveau comme à une super version de supers sauveurs. 80% des citoyen(nes) de la terre ont désormais appris (ceci était au moins vrai jusqu'au 20è siècle) ou perçu que l'abime n'est/n'était pas loin derrière elles. C'est un fait : comment encore croire aujourd'hui pour le (deux) tiers-monde à ce monde grimacant basé sur la technique et l'importation de la mort chez soi (les achats d'armes) que ces membres proposent, à la guerre contre les pays pauvres (directe ou via l'illégalité des interdictions qui leur sont faites de positionner des barrières douanières dans les domaines qui les assassinent comme les importations alimentaires à prix dumpés ?). La confiance ne peut donc plus être attribuée aveuglément comme elle le fut longtemps. Toutefois, un négociateur gabonais a été récemment très agréablement surpris par "une (nouvelle) attitude de l'Europe pour la première fois". Ainsi, bien que plus de 700 ans se soient écoulés sans que "l'espoir" [1b] ne change de couleur après les croisades, l'esclavagisme et le colonialisme direct, la Barque du monde serait - sous les plus fortes réserves - en train de commencer à giter un peu moins extrêmement.

 Il s'agit du combat contre la perversion des discours conservateurs des cités sumériennes combattantes qui sont restés orientées vers le nationalisme manichéiste de chacune jusqu'à leur extinction. Pour l'instant il n'est pas certain que la direction générale ne se soit infléchie dans une autre direction que de plus de quelques degrés [1c].

1c - Celui des manichéistes n'est pas le même que celui du (deux) tiers-monde. "L'espoir" des vendeurs d'armes, des assassins des femmes et des enfants est le désespoir du (deux) tiers-monde [1d].

1d1 -  L'armée du petit monstre colonialiste a encore montré ses méfaitsrécemment. Ce ne sont pas les français(es) de l'élite [1d2] qui nous contrediront.

1d2 - La classe moyenne inférieure et une partie de la classe moyenne supérieure.

1d3 - Dans le monde creux des hyper-manichéistes forcenés des ventes d'armes les plus dangereuses (trafic qui est quasiment équivalent à des bombardements), l'expression "bonne volonté" n'a aucun sens.

2a - Afin de rejouer différemment l'épisode ancien où ce sont les légalistes hyper-manichéistes (hyper-excluants) qui s'accaparèrent de la Barque.

2b - Les frères et soeurs mulsulmanes pourront également entrevoir que suite au déclin possible du grand protecteur manichéiste, Israël va se retrouver confrontée à son isolement grandissant. Ne pas se réjouir trop vite. Il ne s'agit pas de maintenant. Donc, patience, calme, et travaux de solidarité pendant et après la période intermédiaire.

3 -  Sus aux perversions de ces super versions !

4 - Nouvelle précédente la concernant, ici

5 - Nouvelle précédente concernant l'évolution des négociations palestino-israéliennes ici.

- - - - -

26/06/2009

Karachi : la piste des commissions connue en 2002

 Justice.

 Pour expliquer le mobile de l'attentat de Karachi en mai 2002, la DCN évoquait le contrat franco-pakistanais de vente de sous-marin dès 2002, sans toutefois faire référenceà l'arrêt de commissions décidé par Jacques Chirac après son élection en 1995, selon une lettre que s'est procurée Libération. La piste d'un attentat islamiste a pourtant été longtemps poursuivie (*).

 Cette affaire a pris une tournure politique hier, l'opposition réclamant la création d'une mission d'information sur l'attentat.

De la "fable" de l'attentat de Karachi, par Eva Joly

Une bombe explosait à Karachi, le 8 mai 2002, tuant quatorze personnes, dont onze Français. Toutes travaillaient, pour la direction des constructions navales, à l'exécution d'un contrat de près d'un milliard de dollars signé en 1994 avec la France pour la fourniture au Pakistan de trois sous-marins. Dès l'origine, les autorités françaises ont suspecté Al-Qaida d'être responsable de cet acte de terrorisme. Or, les juges d'instruction auraient émis récemment, devant les familles des victimes, une autre hypothèse : cet attentat aurait été un avertissement sanglant de certains éléments de l'armée pakistanaise, après l'interruption du versement de commissions à des intermédiaires.

A LIRE AUSSI
Les faits Attentat de Karachi : Balladur dément la thèse du financement politique
Télézapping Attentat à Karachi, une affaire d'Etat ?
Edition abonnés Archive : Attentat de Karachi : les omissions de la justice française

Charles Millon, ancien ministre de la défense, a depuis confirmé l'existence de telles commissions, et l'interruption de leur paiement sur ordre de Jacques Chirac. Reste que le motif de cette interruption n'est, lui, pas clairement établi. Souci de lutter contre la corruption, ou volonté d'assécher le financement politique de concurrents ? Selon des renseignements parvenus aux juges, en effet, il aurait pu s'agir d'éviter que de possibles rétrocommissions n'aillent contribuer au financement des campagnes d'Edouard Balladur, premier ministre et candidat à l'élection présidentielle à l'époque de la signature du contrat, soutenu par celui qui était alors ministre du budget - Nicolas Sarkozy. Ce dernier, interrogé à Bruxelles sur cette piste d'enquête, l'a qualifiée de "fable" grotesque.

Nous nous garderons bien de prétendre démêler le vrai du faux dans cette affaire. Nous ne savons pas s'il s'agit bien de la cause de l'attentat, et nous ignorons si ces commissions ont pu donner lieu à des rétrocommissions. Ce qui est absolument certain aujourd'hui, c'est la gravité de l'affaire et de ces accusations, et c'est qu'il faut que cette enquête puisse désormais se dérouler dans de bonnes conditions, afin que les responsabilités, quelles qu'elles soient, soient enfin clairement établies.

C'est pourquoi nous attirons l'attention du chef de l'Etat et de sa majorité sur les conséquences désastreuses que pourraient avoir, dans ce dossier comme dans d'autres, deux des réformes actuellement en cours : la suppression des juges d'instruction et l'extension du domaine du secret-défense. Si ces deux textes étaient définitivement votés, il s'agirait d'une entrave considérable à toute enquête sensible, et à la confiance des Français envers l'institution judiciaire.

ENTRAVES À L'ENQUÊTE

En effet, une fois les juges d'instruction supprimés et leurs tâches confiées à un parquet soumis au pouvoir exécutif, des questions telles que celle qui a si fort agacé le chef de l'Etat seront bien plus difficiles à soulever ... De même, comment expliquer les dispositions iniques nichées dans le projet de loi de programmation militaire 2009-2014, qui visent à supprimer la possibilité des perquisitions utiles dans des lieux sanctuarisés, et à étendre sans fondement légitime ni démocratique la notion de secret-défense ? Si ce texte devait passer, malgré les réserves du président UMP de la commission des lois de l'Assemblée nationale et les aménagements mineurs qu'il a pu obtenir, il sera par exemple impossible d'aller saisir dans un ministère ou une entreprise les contrats litigieux, contenant des clauses de commissions illégales ou mentionnant la possibilité de rétrocommissions, terreau de la corruption. Ce serait alors utiliser, en temps de paix, la notion de "défense" pour masquer une criminalité organisée et placer les bénéficiaires de détournements de fonds à l'abri de la justice.

Quelle étrange différence avec l'abondance de textes sur la sécurité, la répression des bandes et du port de la cagoule ! Ici, on interdit ce qui est visible au grand jour, et tombe déjà sous le coup de nombreuses dispositions pénales. Là, on préserve ce qui est dissimulé dans l'ombre, et déjà presque hors d'atteinte ... Au mieux, ces deux projets devenus lois provoqueraient un soupçon systématique sur toutes les enquêtes (déjà largement entravées) touchant à la criminalité financière, à la responsabilité de l'Etat, etc. Difficile alors de parvenir à une société apaisée, à des citoyens et à des justiciables satisfaits et sereins face aux juges et aux responsables politiques supposés les servir. Au pire, ces soupçons se transformeraient en secret de polichinelle, et les pires dérives qu'ils portent pourraient se matérialiser.

"Si la vérité vous offense, la fable au moins se peut souffrir", écrivait La Fontaine. Pour Nicolas Sarkozy, même la fable semble de trop ... Sans doute était-il dans son droit de se défendre contre une mise en cause de son entourage politique ; mais au moins aurait-il pu le faire en prenant la mesure de la gravité de la situation. Il y a dans cette affaire des victimes qui attendent autre chose des pouvoirs publics que des entraves supplémentaires à l'enquête.

Eva Joly est députée européenne, ancienne juge d'instruction.

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/07/02/de-la-fable-de-l-attentat-de-karachi-par-eva-joly_1214424_3232.html

7 ans auparavant

(noter que la mention de l'époque "à revers des alliances traditionnelles" semble s'appliquer exactement à la situation d'aujourd'hui)

Ndlr :

0 - L'Alliance avait fait comprendre dès le départ que ce n'était pas la bonne piste.

1a - Les gauches rantanplan [1b] commence(raie)nt à se réveiller. Tout n'est pas perdu [1c].

1b1 - Au mieux. Au pire tout à fait séduites par les jacobins massacreurs de résistant(e)s françaises et francophones (voir acceptation des tortures par le P.S.).

1b2 - Et peut-être les vrais centristes un jour.

1c - Ne pas y mettre les jeunes du NPA [autre terminologie dans l'Alliance]. Ils prennent le train de l'avenir en marche.

1d1 - Comment même penser à participer à fédérer les espoirs de près d'un milliard de francophones lorsqu'on n'est même pas capable de balayer les écuries d'Augias [1d2] chez soi ?

1d2 - Une infection antique, semblable à la présence des robespierriens travaillant assidûment à la perte des métropolitains en se f... totalement de leur g...

- - - -

Nouvelles précédentes