NSD - NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL INNOVANT, LIBERATEUR DES ENERGIES POPULAIRES
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES DE CENTRE-GAUCHE PROVENANT DE LA SOCIETE ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES TENDANCES JACOBINES INHIBANT LES ENTREPRISES ET LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS EMMENES PAR LES CADRES GANDHISTES ET DELORISTES POUR CREER DU TRAVAIL. OUVERTURE AVEC LES ECONOMISTES DU PARTI DU TRAVAIL. LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS 

Pour une histoire plus positivée de lutte contre les mondialisations (uniquement) ultra-libérales
(peut être d'une nouvelle façon dans les régions francophones et en France)

La bonne volonté des pays émergents contre la volonté de radicalisation des descriptions ultra-manichéennes soi-disant glorieuses autrefois en faveur du colonialisme, et aujourd'hui d'une façon toujours aussi ignare et toujours aussi uniquement à la solde des classes ultra-riches, répétant bêtement des mots d'ordre des années 193x pour un marché libre et sans frein. La diabolisation des faibles et des pays pauvres des récents siècles, d'où est issu le monde bipolarisé français d'aujourd'hui. Présentation par rapport au colonialisme ci-après, mais à élargir dans une perspective beaucoup plus large des outils sociaux-démocrates pour le bienfait des populations quelles qu'elles soient, du nord qui commence à souffrir d'une "mondialisation" incontrôlée, au sud. Voir aussi Apports récents du Non au traité Européen. Contre la directive Bolkenstein.


   En ces temps où les traces (sanglantes) profondes du colonialisme envers les pays du tiers-monde commencent à être connues et évaluées à leur juste valeur par les concitoyens comme un préjudice à la France fait par les colonialistes français dont descend le F.N., il y a un mouvement qui dit que la filiation provenant de la Commune s'est en réalité reperdu aux alentours des années 1830 (lors des premières menées coloniales).

  Le mouvement représente le pont entre l'ancien monde qui se voit encore colonisant et le nouveau monde représenté par les minorités issues de l'immigration qui ne sont pas encore reconnues.

   Certains verront une passerelle de jungle, d'autres un gué en Egypte, d'autres encore une arche, etc. , chacun et chacune selon ses croyances et sa foi.

   La vérité n'était pas dans le colonialisme.

   Aujourd'hui la vérité n'est ni dans le colonialisme ni dans les nouvelles importations de productions à bas prix (la mondialisation)  par les jeunes pays qui risquent de brader le futur de leurs jeunes générations en ne leur offrant pas des salaires assez élevés. Elle n'est pas non plus dans l'exclusion des jeunes générations issues de l'immigration qui représentent le futur de la France (ce sont elles qui porteront le majeur poids des cotisations de retraite). Par contre, il y a beaucoup de partis (sinon tous) qui s'accrochent aux vieilles valeurs colonialistes à tout le moins, et qui n'ont rien anticipé sur le "passage de baton" aux jeunes générations. Pour tous ces partis et ces anciens jacobins, le monde a toujours été "de souche" (c'est à dire colonialiste, cf. "missionnaires blancs") et le sera encore toujours. Ils ne comprennent rien.

  Si la vérité ne provient pas de personnes, par contre elle peut provenir d'un mouvement.

  Il y a un seul mouvement en France qui dise que nous sommes à une époque charnière, à une transition entre deux mondes: c'est le NSD.

 L'étiquette du mouvement n'est donc pas très importante. Ce qui est important c'est cette notion de "pont" qu'il porte et dont il parle.

 De cette notion de "pont" vous pourrez extrapoler pour mieux comprendre le monde d'aujourd'hui et de demain.

 Personne, aucun mouvement ne vous a dit que le poids des mondes a déjà basculé en faveur de l'autre monde (le monde des pays émergents, dont font partie les pays neufs comme la Chine, le Brésil, l'Afrique, etc.., et dont les minorités issues de l'immigration sont les représentantes). Aussi vous voyez bien que vous ne comprenez plus rien quand vous écoutez le discours des jacobins qui parlent de ce monde dans lequel vous vivez comme un monde encore unique et unique référence alors que vous soupconnez que bien des décisions, des conséquences sur votre travail, sur votre vie, sur vos relations avec les minorités, etc.., proviennent de l'autre monde libre, en croissance, vert et alternatif (pire, on racontait encore récemment des propagandes surranées datant des années 1930 selon lesquelles ces "communistes" chinois ou brésilien, les minorités issues de l'immigration, etc.., étaient des gens avec qui il ne fallait pas dialoguer). Ainsi vous ne pouviez pas évaluer calmement la situation (notamment dans le domaine économique) jusqu'à présent.

  Il s'agit de la passerelle entre le monde nouveau et l'ancien monde (votre travail, l'europe, etc.) dans l'idée de dire un peu plus la vérité sur le monde réel de demain à chacun, chacune et de tenter de trouver des solutions pour le travail dans ce vrai monde, tel que décrit par nous et d'autres, d'une façon un peu plus réaliste. La vérité est que la concurrence va être féroce, tant sur le plan économique que sur le plan des idées, etc.

  La vérité jacobine colonialiste, insipide et menteuse, qui disait qu'il n'y avait qu'un seul monde, a vécu. Elle est morte. Il n'y a pas de France ni d'Europe sans tenir compte de l'existence de l'autre monde (ceux que certains du FN notamment, s'acharnent encore à ne considérer que comme des inférieurs. Et à karchériser  en France).

  Le mouvement est le premier à dire la vérité.

  Le nouveau mouvement représente un sursaut de lucidité et de prise en main du futur.
 
Vous verrez présenté que l'Alliance était emmené à l'origine par des moines d'une mouvance "trappiste" (voir renaissance de l'O.S.D. . Des gandhiens soutenant l'abbé Pierre à l'origine. Ci-contre une image du Potala à Trappes que seuls des gens qui peuvent voir avec leur coeur comme les bouddhistes et les pieux modérés ont pu apercevoir).


  En fait, les origines exactes de l'Alliance se perdent dans la résistance légendaire des townships (se souvenir que Gandhi a passé de nombreuses années en Afrique du Sud). La vérité ne provenait d'aucun des deux camps.. Les polices poursuivaient également les gens modérés qui auraient pu s'apparenter à leur propre camp dans le domaine économique et qui ne faisaient qu'annoncer les difficultés à venir aux nouveaux citoyens francophones et français (et plus généralement, occidentaux, cf. Uss Cole).

  Vous entendrez aussi d'autres versions: par exemple que l'Alliance n'aurait pas pu renaître si certains cadres relais n'avaient pas fait profité les successeurs d'une expérience similaire qu'ils avaient connu il y a très longtemps.

Voir aussi

Les blessures historiques

La résistance d'Outre-mer. La résistance des minorités. Une introduction

Par conséquent

   Nous encourageons les membres de l'Alliance à être intraitables sur les questions de société, à être contre les exclusions, .. Il a semblé courant 2002 que les agriculteurs risquaient de subir une exclusion (de ghettoïsation?) de la société, mais ils semblent être devenus désormais résistants. Sans doute est-ce dû au fait que certains de leurs représentants emblématiques sont en avance dans le courant d'alter-mondialisation.

Aspects historiques

  Tout le monde sait que la Commune a eu lieu en 1871. Ceci signifie que la Commune a aussi été un havre d'espérance pour tous les peuples, un sursaut dans une ère coloniale qui avait perduré bien avant, bien avant la chute de l'ancien régime.

  La France et les pays occidentaux paient encore de façon diluée le poids du colonialisme qui a brutalement et de façon sanglante, plongé tous les peuples nouvellement asservis dans une évolution rétrograde. C'est sans doute un leurre que de penser que la France paie le prix peut être moins que d'autres, parce qu'elle est un modèle dipplomatique (occidental) encore notable. Mais chacun peut constater la tendance de ne plus mentionner l'ancien modèle de "la France terre d'accueil" qu'au second degré, comme un modèle seulement à mentionner par comparaison à la dure réalité. Si les pays occidentaux ne payaient pas le poids du colonialisme, pourquoi y a t-il eu des attentats à Londres et dans divers pays Européens (attentat de la rue de Rennes en France, ..). Toutefois, un espoir peut-être: les pays européens suivraient une autre voie, une autre détermination vers l'espoir.

  Certains pourront critiquer la présentation, trop schématique. Cf. pour ceux qui le souhaitent les analyses de la Commune de Paris (cf. présentation résumée de son sursaut ici) et d'autres tentatives ouvrières historiques.

 Nous avons critiqué le nationalisme raciste.

 Qui peut savoir a quel bord appartiennent les gens qui se font fusiller par des polices fascisantes ?

  Au sein de l'Alliance renaissante, nous n'avons pas toujours très bien suivi tous les développements des résistants conseillers au départ du mouvement, car nous étions trop loin dans le temps ou l'espace des événements historiques racontés. Les nazis et leurs successeurs ont volé des documents à tous les résistants présents (cf. conférence de Bandung), et nous avons su par témoignages indirects sur les archives disparues que celles-ci auraient indiqué "que des participants de la conférence souhaitaient partager les mêmes lignes profitables de développement" comme prescription pour le bénéfice de pays du tiers-monde.

Le monde entier sait que les nazis ont causé des torts irréparables au monde civilisé, en tuant des millions de gens, en dérobant leurs biens. Des oeuvres inestimables ont ainsi été dispersées et disparu, ainsi que des archives et les biens de mouvements politiques. Il faut bien comprendre que des oeuvres, des manuscrits, qui ont été pillées par des voleurs, les propriétaires n'ont pas pu les faire vivre, les faire évoluer et les insérer dans le progrès général. Pire, ces mêmes propriétaires ont été piégés dans un cycle infernal de répression contre les intellectuels, voire même ont eu rendez-vous avec la mort comme au Chili sous le régime fasciste de Pinochet. La mort de millions de personnes juives et non juives cultivées lors de l'Holocauste a été ainsi une perte colossale pour l'humanité.

L'Agence possédait un fond d'archives précieux sur le 2e reich allemand (cf. lien plus bas). Certaines ne furent pas détruites avec leurs propriétaires par les nazis, à preuve les documents qui resurgissent de temps à autre. Ces archives auraient notamment concerné les statistiques économiques. Si cela est confirmé, il s'agit d'un vol de la classe ouvrière et de tous les citoyens centristes, tout à fait dans la lignée des nazis et des bandes d'extrême-droite.

 Il nous est extrêmement difficile et peut être impossible pour le mouvement renaissant, de reconstituer ces archives.

 La résurgence des bandes néo-nazies en France présage sans doute d'un grave problème futur à traiter comme le dit l'Agence. C'est en fait à la France et aux jeunes Français d'assumer, tous unis ensemble, l'esprit des militants d'origine qui ont souhaité faire du bien aux pays pauvres et assumer une autre politique étrangère française que la politique coloniale qu'elle a pratiqué jusqu'au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Un combat pour une autre décolonisation solidaire
(une lutte pour l'affranchissement du monde jacobin et de ses mensonges dans tous les domaines: économie, la bonne identité des provinces et non leurs mauvaises identités, etc.)

Il s'agit d'un combat pour une histoire de post-colonisation ou encore de décolonisation à positiver.

 Aujourd'hui chacun pense dans son coin: "nous ne savons pas comment faire déjà à ce niveau" pour traiter cette résurgence.
 Mais ceci se résolvera peut être tout seul en retrouvant l'esprit de l'Agence et en suivant les développements des pays du tiers-monde qui ont eu la chance d'héberger temporairement sur leur sol ces militants aux directives si particulières.

 Le camp de la dissidence reprit déjà ces luttes dans les années 1940 en Inde.

Notes

(1) Leurs grands frères et grandes soeurs, puis beaucoup de collégiens copains des jeunes nouveaux français, malgré tout toujours appelés "immigrés" par les vieux tsaristes toujours aussi vichystes et autres lépénistes, alors que ces minorités sont, en ce qui concerne des millions d'enfants, issues de l'immigration depuis des générations (ndlr: échantillon de leur pensée qui va vers le futur: "Qu'il était bon le temps où des minorités à peine différentes, au contraire de celles-ci, des juifs, étaient déportables sans aucun souci !")..

Liens

Mère des peuples
Le racisme, un mal mondial
Le dirigeant socialiste croix de fer. L'exemple de développement (continué, pacifique) du 2e reich allemand
L'Agence anti-nazie
Que signifie "la première fois" ? - Dates et temps de l'Alliance
 
 
























































Un combat pour une autre décolonisation solidaire

(une lutte pour l'affranchissement du monde jacobin et de ses mensonges dans tous les domaines: économie, la bonne identité des provinces et non leurs mauvaises identités, etc.)

Il s'agit d'un combat pour une histoire de post-colonisation ou encore de décolonisation à positiver.





















































































NSD - NOUVEAU PARTI DU TRAVAIL INNOVANT, LIBERATEUR DES ENERGIES POPULAIRES SOLIDAIRES
ENTRAIDE POUR UNE MEILLEURE CREATION DE TRAVAIL. ACTIONS POUR LA DEFENSE DES CITOYENS, DES MINORITES ET LE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE TOUTES TAILLES A COMMENCER PAR LES MICRO-ENTREPRISES ET TOUTES CELLES PROVENANT DES INITIATIVES CITOYENNES ! TOUS ENSEMBLE POUR LES NOUVELLES IDEES DE CENTRE-GAUCHE PROVENANT DE LA SOCIETE ET DE LA DEFENSE DES LIBERTES. LUTTE CONTRE LES TENDANCES JACOBINES INHIBANT LES ENTREPRISES ET LES EFFORTS DES OUVRIERES ET DES OUVRIERS FRANCAIS EMMENES PAR LES CADRES GANDHISTES ET DELORISTES POUR CREER DU TRAVAIL. OUVERTURE AVEC LES ECONOMISTES DU PARTI DU TRAVAIL. LE FUTUR PARTI DONNERA UNE CHANCE NOUVELLE A TOUS

Un combat pour une autre histoire de décolonisation (en favorisant la jeunesse, et en nous situant très loin des erreurs passées de l'ancienne société colonialiste française)

 La résurgence des bandes néo-nazies en France présage sans doute d'un grave problème futur à traiter par l'assemblée de clarté de l'O.S.D., le bureau politique attentif aux jeunes générations. C'est en fait à la France et aux jeunes Français d'assumer, tous unis ensemble, l'esprit des militants d'origine qui ont souhaité faire du bien et assumer une autre politique étrangère française que la politique coloniale qu'elle a pratiqué jusqu'au lendemain de la seconde guerre mondiale.

 Il s'agit d'un combat pour une histoire positivée de post-colonisation ou encore de décolonisation.

 Aujourd'hui chacun pense dans son coin: "nous ne savons pas comment faire déjà à ce niveau" pour traiter cette résurgence.

 Mais ceci se résolvera peut être tout seul en retrouvant l'esprit des fondateurs existentialistes et en suivant les développements des assemblées francophones qui ont eu la chance d'héberger temporairement sur leur sol ces militants aux directives si particulières.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  Une base pour comprendre les contours de la colonisation et de tous les monstrueux phénomènes qui l'accompagnèrent (l'esclavage, la torture, ..) est de dire simplement que ces méthodes descendaient et descendent encore du racisme et de l'ignorance que l'on peut avoir des autres pays. Il n'est que de constater toujours les petites phrases phalangistes qui commentent d'une façon pseudo coloniale les activités des troupes françaises à l'étranger. Ainsi donc, la colonisation a pu continuer

les activités de l'ancien Régime et de tous les régimes dictatoriaux de droite (y inclus monarchistes) depuis 6000 ans contre les pauvres et les paysans de tous les pays, et la Révolution Française a elle aussi représenté dans l'espace et dans le temps un bref sursaut de luttes ouvrières. Mais les ouvriers étant malheureusement trop ignorants se firent récupérés durant ces deux occasions. Robespierre était un des plus grands fascistes de tous les temps (du régime de Terreur qu'il imposa, découle l'utilisation du mot "terroriste" jusqu'à aujourd'hui). L'ignorance des ouvriers a fait exécuter Danton que regrette le mouvement. Dès lors tout était dit pour les deux siècles suivants: les bonapartistes récupérèrent le modèle élitiste du club des Jacobins, puis les catholiques d'extrême-droite et les radicaux d'avant-guerre (cf. l'affaire Dreyfus) ravivèrent l'esprit des pogroms et allumèrent le feu de l'antisémitisme moderne d'où pourrait surgir un jour la troisième guerre mondiale si rien n'est fait d'ici là. En effet c'est une erreur intellectuelle très importante de penser que le nazisme aurait pu être présentable s'il avait pu se passer de la volonté d'extermination d'une partie de l'humanité (le peuple juif): le nazisme est consubstantiel à la volonté d'extermination des personnes juives, tout comme le colonialisme est consubstantiel au racisme. C'est pourquoi nous disons qu'il y a eu très peu d'exceptions en tant que mouvements ouvriers de gauche, dans l'histoire française et occidentale, si l'on admet de remonter jusqu'à Rome et l'Egypte ou la Grèce dont s'inspirent encore les élites jacobines.