Le double discours permanent du gouvernement (de Mr Tubiana, Président de la Ligue des Droits de l’Homme).

   «… J'allais oublier cette caractéristique si essentielle de la méthode du gouvernement qu'est le double discours permanent. Il n'en est pas autrement dans d'autres domaines. Le Président de la République proclame son amour de l'environnement et les dangers que recèlent les OGM. Cela n'empêche pas de mettre en prison José Bové qui, avec d'autres, avait réveillé le débat sur ce sujet. Relevons, là encore, l'exercice d'un double discours : une grâce est possible, laisse entendre le garde des sceaux, mais, dans cette hypothèse, pourquoi ne pas avoir répondu aux demandes de grâce que nous avons été nombreux à presenter, il y a plusieurs mois, avant de procéder à l'incarcération de José Bové. Pour signifier où est le pouvoir ?

   Le ministre de l'Intérieur veut un débat sur l'immigration et, en fait de débat, il propose une loi qui est certainement parmi les textes les plus catastrophiques que la France ait connu en ce domaine. Et à ceux qui s'émeuvent et protestent contre les poursuites qui sont intentées envers ceux qui aident bénévolement les étrangers, Nicolas Sarkozy répond par la menace de poursuites jusqu'alors évitées grâce à la «bienveillance» des forces de police (sic). On voit bien au travers de ces exemples, des conditions d'arrestation de José Bové ou de l'attitude des forces de l'ordre Place de la Concorde et à l'Opéra que la volonté du gouvernement est de ne tolérer qu'une certaine forme de contestation et dans des limites qu'il entend imposer.

   Au delà des règles édictées par Jean Pierre Raffarin, point de salut, plus de débat, seulement des adversaires à éliminer. Que l'on appelle cela la criminalisation du mouvement social ou d'une autre manière, peu importe : ces temps fleurent bon la défense de l'ordre établi. Ce gouvernement ne réforme pas la France, il y défend un ordre social qui supporte de moins en moins la contestation».

Cf. egt
Trahison de la volonté d'ouverture des peuples entre eux par les éliminateurs de l'humanité
Origines communardes et ouvrières du Mouvement
Luttes pour la libération des opprimés
L'état de la France et de l’Europe des citoyens de 2001 à 2003