Les routes des socialismes d'origine

Une voie libératrice et pacifique

Les premiers défenseurs

La continuation des résistances des socialismes d'origine

Traduction du titre de la photo:

"Allez les jeunes à l'assaut des routes du futur !"

(Les jeunes bouddhistes montrés sur cette photo qui avaient l'horrible tort de croire en leur pays et leur futur, allaient évidemment être appelés 'communistes' et devaient donc mourir en charpie par millions sous les bombardements à partir de la Corée en prenant le relais des Européen(ne)s. Accessoirement ils défendaient également le monde musulman, malgré l'intox des Mac-Carthystes qu'ils auraient changé de camp en Afghanistan. Mais cette photo ne montre qu'une toute petite partie des luttes d'ouverture du Monde Socialiste pour défendre l'Humanité, son droit à vivre et à suivre le type de croissance qu'elle a choisi. Plus tard, au début du troisième millénaire, ce monde s'engageait sur une croissance vers un horizon presque sans limite, tandis que les anciens entailleurs de ravins de sang dans ses rangs à l'époque de ses premiers jours s'engageaient sur la moins croissance ou la décroissance durable).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



 
 


Revenante de l'enfer.

Le Royaume (de la Mère) ne fut-il pas sévérement touché ?

(la Mère, la Déesse, l'Inconnaissable compatissant, Yvwh, Allah, le [faux] Dieu.des assassins qui représenterait de soit-disant mâles comme eux selon eux ..)
 
 

Ces "maudites résistantes" (selon eux, dits fnv, des forces toujours néo "victis", toujours se pensant "victorieuses" d'avoir assassiné des femmes et des enfants)

Voir aussi

















































































Résumé de l'histoire de la résistance du pays des amis du groupe des 15 au vingtième siècle, après une autre tentative d'invasion encore plus longue mais moins féroce.

 Il s'est agit d'une grande épopée.

 Les officiers médicaux de nationalité non française ont existé. Le camp du Bien pénétré par les forces du mal a existé.

Première époque

Deuxième époque (version 1. Version 2)

Troisième époque. La récupération
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Cousins et modèles de légende

  les officiers médicaux cousins des fondateurs (Tan et Viktor, dont les responsables de réunions politiques rencontrèrent le groupe français) qui faisaient partie des tiers-mondistes d'origine soutenant la tendance aile des non-alignés furent appelés par moquerie "croiseurs lourds" (ils ne disposaient pas d'armes lourdes (1), mais d'autre chose: le soutien du tiers-monde car ils étaient vus par lui comme les représentants de son espoir) par le groupe hitlérien poursuivant de délation et de traitrise sur lequel s’appuyèrent sans faille les forces colonialistes dans ce qui fut semble-t-il, une réaction décadente tardive d'une contrée psychologiquement dépassée par les événements ("ayant depuis longtemps dévoré ses propres enfants au lieu de les protéger" - cf. f.n.v.). En fait cet acronyme signifiait simplement que lui et son cousins représentaient des tiers-mondistes haïs, au yeux des tueurs d'extrême-droite.

Cf. égt. Une histoire d'officiers médicaux tiers-mondistes

Notes:

1 - Il y a eu de l'intox de la part des hitlériens jacobino s.s. , qui prétendirent que les officiers (des personnes, donc) étaient des "croiseurs lourds", tout comme par exemple ils faignirent longtemps d'être contre les communautaristes alors qu'ils étaient les plus grands Communautaristes Manichéistes de la terre.

2 - Note du NSD (situé à l'étranger à cette époque). A propos de l'inaction ou de la dissimulation de vérité de Karachi.
  .. On a cru percevoir par la suite que le chef de ces groupuscules vichyssois était en réalité «le chef manipulateur» (soi-disant tant recherché par ces légions assoiffées de manipulations - qui ne cherchaient d'ailleurs en réalité qu'à continuer d'en effectuer dans le Tiers-Monde -), qui empêcha une personnalité illustre (le cofondateur en 2e position M.P.) de prévenir validement la France, tant ce sous-chef de bureau le gêna par ses objectifs .. réduits. C'est sans doute grâce à de tels sous-fifres qu'aucune personnalité ayant en vue le destin réel de la France ne peut plus s'y faire entendre.

3 - Alors que le Tiers-Monde n’a rien à gagner de ces opérations incompréhensibles (où les membres d'extrême-droite sont sur le devant de la scène française) et a déjà assez à faire avec ses propres problèmes de survie journaliers. On sait par ailleurs très bien dans un bon nombre de pays Africains, quels sont ceux qui ont subrogé à la place de la France durant des décennies, en prenant les pays d’Afrique pour leurs terrains d’exercices: exactions, détournements, perfidies, manipulations et autres basses actions.
  On se rappelle par exemple le caporal Bob Denard de sinistre mémoire et autres tueurs de même acabit que des petits adolphe hitlers (c'est la vision qu'en ont ceux les tiers-mondistes qui ont eu à leur faire face), pour les nombreux coups d'états qu'il firent dans le Tiers-Monde.

Connaissances criticables lorsqu'elles ne sont que matérialistes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Résistance indochinoise
Les premières résistantes et les premiers résistants à l'avancée esclavagiste dont souffriront à leur tour les européens environ 40 ans plus tard sous la main-mise libéraliste
Image : une résistante du Pathet Lao au nord du Laos
Les routes multiples des socialismes

  Dans les années 1950, des défenseurs simples (des résistantes et des résistants de petite stature) furent les résistants relais que l'on voit ici (vidéo d'un film de l'époque sous l'image), qui appartenaient à la communauté universelle du tiers-monde que sillonnaient les pélerins bouddhistes et les pélerins du tiers-monde de toutes origines depuis des millénaires, dans une région en paix allant du pacifique au moyen-orient (le long des routes de la soie, dont les extrémités allaient jusqu'au Laos et à d'autres destinations en Chine et en d'autres pays).

Au vingtième siècle, le moral de ces défenseurs simples fut soutenu par l'exemple des socialismes internationaux dont le grand ancêtre fut le communalisme africain. A un moment donné les manichéistes dont la pensée a toujours été "à l'ouest", se sont focalisés sur un maillon qui paraissait faible (la seule lignée de Lénine), en niant l'histoire et en pensant sans doute que l'esclavagisme avait atteint son but (traduction: ils diabolisèrent depuis la fin du 19è siècle la Commune de Paris puis les marxismes et la lignée de Lénine en particulier. Ils avaient fini par croire à leur propre propagande après le second conflit mondial, aussi devinrent-ils fous furieux lorsqu'ils s'aperçurent que la victoire des pauvres risquait de s'échapper de leurs mains dans les années 1950).

  Attaquer sans relache les marxistes, revient en fait à nier totalement ce qui lui a donné auparavant naissance (la Commune de Paris, les penseurs français, africains, indiens, etc.). C'est d'un grand ridicule.

  Les pays du tiers-monde n'ont pas "tendance à basculer" dans le marxisme, ils lui ont donné naissance. Ils sont de ce fait totalement libres d'utiliser leurs propres ressources, ainsi que celles de leurs générations enfants et autres. Il n'y a aucune référence dans le jacobinisme robespierrien depuis 1789 qui a capté et défiguré la Révolution Française.

  Les nouveaux français sont en réalité les vrais français, ceux qui parmi les autres enfants du tiers-monde ont apporté tout ce qui était positif pour la planète. On sait par exemple que certains ont véritablement sauvé la planète avec des S.D. en 1941 (voir également ici).

 On voit bien dans le panorama des socialismes exposé très brièvement ci-dessus, qu'il s'agit d'une pure fabrication et diabolisation arbitraire, de la part de certaines régions de la terre, concernant les régions (L'Afrique, la Corée, l'Asie du Sud-est, la Chine, l'Amérique du Sud, L'Inde, le Moyen-Orient, la Turquie, Cuba, la Russie, etc., soit plus de 80% de la planète) extérieures à leur bande de territoire. Régions qui cependant défendirent et sauvèrent l'Europe, et non pas eux, rappelons-le encore.


 Les gandiens indiens n'étaient pas les seuls à rendre visite aux petites nations résistantes contre le bloc manichéiste libéraliste ayant recruté 40 contrées otages.

 Les petites nations descendantes et solidaires à qui les (seuls) manichéistes (de la terre) infligèrent plus de 10 millions de morts (Corée, Laos, Vietnam, Cambodge) durent lutter pour leur survie. Si l'on compte les européen(ne)s et les russes qui étaient les alliés et les grands sauveurs à la fois des européens et de l'asie, on aboutit au résultat effarant d'environ 30 millions de morts.

 L'Afrique non manichéenne éternelle n'avait donc rien à faire des discours de nouveaux venus, fous de manichéisme (cherchant à justifier leurs massacres comme l'esclavagisme auparavant, puis quand ce serait fini à se retourner contre les européennes, leurs enfants et leurs époux). Nous voyons bien les représentants et représentantes africaines en visite en Asie du Sud-Est et au Vietnam sur la photo ci-contre.

LA VOLONTE DES SYMPATHISANTS  SUCCESSEURS, DE PROMOUVOIR UN  DEVELOPPEMENT FRATERNEL ET PLURICULTUREL

Plus tard, le passage des premiers conseillers en Europe
 

Ndlr  - Les manichéistes libéralistes se sont crus des dieux. Par exemple en occident on arrosait tout le monde avec la propagande dite de la "théorie des dominos" en la présentant comme une "stratégie". Les libéralistes (ou ultra-conservateurs) ont représenté l'apogée du colonialisme et la pollution de toute la terre au 20è siècle (qu'ils ont d'ailleurs failli ensevelir sous les décombres, voir le sort des européennes et des européens si les africains et les russes ne les avaient pas sauvés en 1941).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  Les jeunes français, les DOM-TOM, ceux et celles issus de l'immigration et de nombreux nouveaux centristes apprécient cette voie désintéressée qui est en train d'évoluer vers une nouvelle forme de mouvement, une social-démocratie française issue des nouveaux français, descendant plus anciennement des DOM-TOM et de la Francophonie historique qui ont toujours préservé les trésors des philosophies anciennes, et qui pourra s'adapter aux citoyennes et aux citoyens français qui auront pu se libérer ou échapper aux rêts jacobins.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'univers de gestation des jeunes socialismes
(pour certaines populations un mythique empire de la lune).

  Les jeunesses socialistes ont cherché cette route.

  Cf. route de Solkengard, l'ancienne "Corée" selon certains.

  Sachant que les fondateurs ont vécu dans les pays socialistes, cela paraissait être dans une région mythique de la résistance (et non d'une planète extérieure à la terre comme l'ont affabulé les jeunes écrivains Ur du mouvement), parce que dans ces deux cas les exégètes pensaient en termes existentiels matériels.

  Cette région paradisiaque était sans aucun doute le 'paradis socialiste' où avaient vécu les fondateurs (appartenant à l'O.S.C).

  D'après les archives du mouvement, le relais des navigateurs orientaux se trouverait très au nord (les russes sont très bien plaçés pour le savoir).

  Les fondatrices et fondateurs se seraient appuyés sur des développements scientifiques permis à Uhrgang.

  C'est ainsi aux dernières nouvelles, que les rumeurs concernant le décollage de fondateurs et fondatrices socialistes vers des planètes extérieures à la terre auraient bien quelques fondements. Comme il y a eu de graves problèmes d'interruption d'approvisionnement lors du croc-en-jambe à l'URSS par les néo-sumériens, on n'a plus de nouvelles d'Uhrgang pour l'instant.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Histoire d'une des colonelles médicales (en anglais. Voir aussi)

Historiquement il s'agit de ce qui ressemble beaucoup à des routes issues de socialismes d'origine (cf. égt. autre extrait ici, racontant une lutte gigantesque entre s.s. [ pas les S.S. ] qui se serait produite près d'un des Stalingrads symboles du Tiers-Monde [cf. O.S.C.]. C'est pourquoi nous pensons au NSD qu'il faut attribuer au colonel la filiation qui allait déboucher plus tard, vers la fin du 20è siècle, sur l'O.S.D.). Les lettres du fondateur historique disparu prouve qu'il n'a pas cherché à "tailler ou barrer la route" aux sens que les néo-nazis voulaient lui faire admettre ("tailler la route" signifie généralement s'enfuir). La route était de toute façon barrée par eux, par leurs tortures nuit et jour (1).

  Sa réponse fut: "Il faut tailler la route .. comme dans la roche". Et il le fit.

  Il s'agit donc plutôt pour les jeunes générations confrontées à ce choix de société majeur (la présence d'une torture aliénante envahissante pour l'Humanité, l'accepter ou non), de "tailler (dans) la root", la racine des partis possibles.. en supposant que de ces "routes" seraient éliminées toutes les tortures humaines à terme (ce que ne promettent pas les partis de droite, cf. lettre au parti social-démocrate suédois). Rappelons qu'à l'origine, le Socialisme et les partis compatibles avec ceux de gauche en général (pas les faux partis "socialistes" comme le NSDAP et le PS français), sont nés du refus des esclavages et du refus que continue la centaine de millions de morts provoquée par les colonialistes en Afrique et ailleurs, au cours des siècles passés.

  Ces routes sont à refaire de façon que les nouvelles jeunesses plurielles puissent édifier leurs foyers et se sentir mieux dans la vie de société courante. Bien entendu les générations plus agées peuvent suivre avec bienveillance les travaux des jeunes et les encadrer.

Ndlr

1 -  Les néo-nazis voulaient en réalité lui faire "entailler" la "Route".
 Or, ce qu'ils ignoraient, c'est que Cette "Route", ce chemin de Allah, était et est encore notamment protégé par les guerriers et les guerrières Bonne Nouvelle (traduction).
 Le fondateur connaissait les mythes Africains et musulmans.
 La volonté de couper les routes de récupération de l'Humanité et de sa Protection par Lakshmi et Allah (qui ne font peut-être qu'Un), est la marque distinctive des nazis.

2 - Il est fait allusion ici à la relation inconnue entre ce colonel vert et le jeune g. (il le fit .. à travers une de ses connaissances).