Combat du pélerin
 
 

(exemple d'organisation de la vie : les communalismes multi-millénaires)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Religions


 

Le Bouddhisme

La position de la Fédération

L'Islam

Les penseurs chrétiens

image: position des néo-sumériens (avec beaucoup de bienveillance dans l'estimation de la part de l'Alliance)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Gandhisme - Aspects politiques

Gandhisme et Europe

Nouvelle révolution verte

Le mouvement d'origine
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Islam

  Les fondateurs et les nouveaux adhérents de l'Alliance ayant accès aux archives historiques, ont une bonne connaissance du monde arabo-musulman et de l'Islam.

  A la fin du 20e siècle certains membres ont soutenu les rescapés du génocide du Kosovo et ceux du génocide du Rwanda, contre ceux qui de Mitterand à Royal avaient une préférence vichyste secrête pour les partis d'extrême-droite. Le parti de ces derniers n'a réussi qu'à faire élire un seul député en Octobre 2003. Nous souhaiterions un autre destin pour la minorité arabo-musulmane à l'Assemblée Nationale. Toutes les minorités françaises devraient y être plus correctement représentées. Aujourd'hui on a l'impression que seule la partie blanche catholique y est représentée (dixit des jeunes).

  Il y a une différence de taille entre la religion catholique et l'islam. La première est une religion instituée et installée dans la majorité des pays, qui tend plutôt à préserver un acquis. Tandis que l'islam est encore un mouvement vivant une propagation de foi.

  Par ailleurs, que propose l'occident aux musulmans ? La sédentarité, une autre religion, l'affichage d'images sexuelles, .., toutes valeurs différentes d'eux.

  La religion musulmane n'a par ailleurs, contrairement à d'autres religions plus anciennes, pas encore atteint totalement la phase d'un recul éxégétique où l'on verrait l'analyse du coran sous un angle historique. L'immense majorité des musulmans, et le texte lui-même le professe, ne percoivent donc le coran que sous l'intégralité d'un texte sacré. Hors le coran est visiblement un texte de combat. Ce texte a été écrit à une époque historique donnée lorsqu'il était nécessaire de se défendre d'autres influences extérieures pour affirmer son identité. De ce fait, tous les aspects de sectarisme inclus dans le texte, pris au pied de la lettre aujourd'hui, qui ne sont pas lus avec recul par les fidèles, gênent considérablement la diffusion de la foi musulmane. Ceci amène les historiens et aussi des amis désintéréssés de l'islam à dire que celui-ci a tout simplement manqué plusieurs tournants de "révolutions" de pensée, plus ou moins absorbés avec réussite par les autres religions. L'islam a donc des problèmes internes, qui se reflètent dans les sociétés où vivent les musulmans, générant ainsi des problèmes externes.

  Nous pourrions parler beaucoup plus longuement de ce qui éclairerait notamment aussi les dimensions de l'intégration, mais ce n'est pas la bonne place ici.

Certains premiers fondateurs du syndicat-parti ont vécu plusieurs années de leur vie dans le monde arabe.

  Pour des raisons d'inquisition impérialiste permanente contre le monde musulman, les routes et les rencontres passées sont très peu dévoilées dans ce site. Mais on pourra s'en faire une idée à travers les descriptions couvertes comme ici, et d'autres événements plus récents.

  De ce fait on trouvera une influence du monde religieux de l'Islam dans l'Alliance.

  Les véritables ennemis: les massacreurs de croyants et de pélerins.

   Voici un moment de l'histoire du médecin Viktor dans le passé, celui qui rencontra le chef spirituel de la branche musulmane de l'Alliance, celui qui procure encore la lumière à cette branche ainsi qu'à d'autres fondateurs.

   Cette description se situe après avoir échappé à toute une période d'enfermement et de tortures de la part des manichéistes, lors de son retour dans le monde arabe, corroborée par ses amis arabes. En ce qui concerne Riyadh, le cadre modèle plus récent de l'Alliance, vous trouverez le récit de ses actes héroïques chez les militants.

   "A cette époque il était devenu partiellement amnésique suite à une période de torture et de lavage de cerveau effectuée contre certains africains, arabo-musulmans, et leurs sympathisants. Il racontait parfois des choses difficiles à saisir relatives à des concepts comme par exemple la Destinée (mektoub), que personne n'avait entendu auparavant. De temps en temps cela semblait relever d'un certain passé de lui, tel qu'on le connaissait avant, d'autres fois il racontait ces choses que personne n'avait jamais vu ou entendu, et parfois de façon surprenante on pouvait établir des correspondances d'époques mais différentes de celles auxquelles on pensait au départ, notamment par rapport à l'Islam. D'autres fois encore, les choses qu'il avaient décrites apparaissaient ensuite. Il paraissait ainsi appartenir à une sorte d'existence différente de tous les voyageurs que nous avions rencontré (ndlr: cf. lingua sharina). C'était un asiatique comprenant parfaitement les arabes. Il pouvait éclairer des choses que les arabes eux-mêmes ne peuvent pas toujours élucider."

...

Note NSD:
On a parfois confondu ce médecin militaire avec un de ses amis qui avait un nom qui signifiait Porte du Paradis en Arabe (Riyadh).
 Il a figuré avec Riyad parmi les fondateurs qui étaient des références d'une des tendances-écoles, de par les aspects de sa personnalité: résistant, marxiste, etc. . Nous avons cherché parmi plusieurs représentants religieux des explications pouvant nous rassurer au sujet de sa santé, en ne prenant pas des sources qu'à un seul. Il semble avoir respecté et protégé les représentants respectables des religions depuis toujours.

Parole d'un des représentants religieux - "On peut trouver dans l'Islam tout comme dans d'autres religions pourquoi ce genre d'hommes sont devenus amnésiques. Il est certain que l'Islam apporte un réconfort à un grand nombre de personnes, comme les autres religions."
Enquêteurs - "Nous pensions que les arabes tout comme les autres religieux, une fois qu'ils avaient adopté l'Islam ne faisaient pas tellement d'efforts par rapport à leur religion propre. En fait nous avons compris que l'Islam respecte bien la conscience des croyants. L'Islam respecte la conscience des hommes et des femmes peut être plus que d'autres religions (certains disent trop peut être .. en se demandant pourquoi la possibilité d'existence d'extrémistes se réclamant de l'Islam). Il faut être un peu plus clairs: s'il y a des oppresseurs, il y a des hommes et des femmes qui trouvent de la force morale de résistance, dans l'Islam notamment. L'Islam peut apporter cette eau pour la soif. L'Islam n'est pas une force de critique du monde "impérialiste" ou d'un autre monde non islamique, a priori. Elle est une ressource pour les démunis. Le baton pour forcer les pauvres à adopter une autre foi que celle qu'ils ont choisi, est une méthode qui n'a jamais bien fonctionné".

  L'Islam et le Boudhisme se respectent et se comprennent un peu, parce qu'ils laissent un peu de Liberté à l'Homme. De toute manière l'identité arabe profonde et les hommes n'est connu que d'Allah ou de Dieu, selon le nom qu'on lui donne. Il y a de multiples proverbes à propos de cela. Si l'Islam a des réponses à propos d'un homme ou d'une femme qu'il a hébergé, ce sera sans doute parce qu'il l'aura trouvé amical(e) à la civilisation ou aux hommes.

Etudes - Aspects historiques de l'Islam

 Selon les fondateurs du NSD disparus:
 "Qui permettra aux arabes de retrouver des valeurs millénaires? A cette époque alors il n'y a pas de doute que les arabes retrouveront une représentativité qu'ils ont perdu".

 D'après les tendances-écoles.

  Ce que l'occident semble exploiter, c'est la faiblesse des arabes pauvres qui se protègent derrière l'Islam. Certains en abusent comme dans toutes les religions, pour excuser des actes contraires à l'Arabité. Les mauvais occidentaux nient que l'Arabité puisse avoir un futur (cf. ultra-nazis).

Autres sources ici (travail en cours).

La garantie donnée par les fondateurs de protéger le monde musulman et le drapeau vert du Prophète

Position de l'Alliance par rapport aux religions

Notes (ndlr NSD):
1 -  Les premiers fondateurs pensaient qu'il y avait de nombreuses autres voies pour les arabes dans le futur (leurs amis ont dit qu'ils lisaient le sens caché à travers les sourates tellement leur connaissance était grande. Cf. études en langues et influences entre civilisations à Berlin). C'est sans doute pourquoi l'un des deux a été abattu. Il s'occupait également d'autres routes, notamment celle sur laquelle ils rencontrèrent le cheikh Yahia qui leur fit lire le Coran d'origine que sa famille détenait et avait noté depuis l'enfance du prophète. Les arabes étaient ses amis.

2 - Il est vrai que les croyances fausses comme celles dans les mauvais templiers de la part des chrétiens, sont des plus difficiles à gérer.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mayas ?

  Cette mention à propos des "mayas" a longtemps paru incongrue.

  A part la référence à Maya, lamère nature, la soeur de Einstein s'appelait Maja ..
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Judaïsme

  Nous reproduisons ici le sentiment de représentants de la minorité juive dans l'Alliance.

"Nous avons également nos propres problèmes par rapport à la Shoa, aux dénonciations vichystes, et en même temps nous rendons grâce à toutes les français qui ont hébergé nos enfants dans les heures sombres de la déportation".

(Alliance)

  Dans les écritures judaïques il est dit qu'un jour "le grand nuage surgira de l'Ouest pour obscurcir le monde" (Zohar 1:118).

  Tous ces événements depuis le 11/09/2001 semblent provenir de cet espèce de grand nuage annoncé, obscurcissant tous les jugements.

   Nos frères arabes, fils d'Abraham, ne devraient pas s'inquiéter. Ce nuage d'intoxication psychologique provient certainement des moyens électroniques utilisés pour sonder les esprits et pour camoufler des crimes atroces inconnus commis envers les uns et les autres. Rappelons-nous que certains généraux d'extrême-droite comme le général Aussaresse, ont commis des tortures contre les arabes, et auparavant contre nos amis Indochinois. Il semble donc que le nuage venant de l'Ouest provienne au moins de l'extrêmité ouest de l'Europe, sinon plus à l'ouest encore, peut être du temps de la tombée des tours, en tentant de camoufler certains 'souffleurs' impliqués. Personnellement nous avons cru reconnaître la figure du Démon de la Torture des Tours (d'après certains rabbins, niant même Gog et Magog, c'est à dire jusqu'aux derniers noms de Dieu. Contre: l'image ci-dessous ressemble à un démon renfrogné).

  Image prêtant aux interprétations diverses, ci-dessous.

  Parmi les voix qui dénoncent la folie meurtrière, "celle de Mme Nourit Peled-Elhanan, la fille du général Peled, une des grandes figures disparues du camp de la paix" que l'on retrouve aussi bien en Israël qu'un peu partout ailleurs: "elle avait dit pourquoi elle tenait Benyamin Nétanyaou pour responsable de la mort de sa fille Smadar, tuée à treize ans dans un attentat, en 1997. Recevant au Parlement Européen le prix Sakharov, en même temps que l'écrivain Palestinien Izzat Ghassavi, c'est à Ariel Sharon qu'elle s'en est prix: "Dylan Thomas a écrit un poème intitulé La mort n'a pas de gouvernement. En Israël, la mort a un gouvernement. La mort gouverne ici, et ce gouvernement est un gouvernement de mort."

 Bien que ce discours puisse paraître excessif ici en France, il semble qu'il y ait une certaine parenté.
 Au-delà des volontés des gouvernements de morts qui représentent beaucoup moins ici les minorités Arabes et noires qu'à la Knesset ou les Juifs Palestiniens ont un poids certain, au-delà, c'est tout l'avenir de la société qui est en cause. "Rien ne permet d'affirmer que la fièvre ultra-nationaliste puisse effacer l'immense aspiration à la normalisation d'une population qui rêve plus de consommer en paix que de faire la guerre pour sauver des colons" (ndlr NSD: fussent-ils d'anciens rapatriés d'Algérie ou d'ailleurs, en France). "Ni que l'affrontement avec les arabes puisse [..] devenir le ciment d'une "mosaïque" d'immigrations successives bousculée par la mondialisation, déchirée par ses querelles internes (Juifs et Arabes, laïques et religieux, ..) et orphelins d'idéal (Dominique Vidal, dans son opuscule Le Mal-Etre Juif).

  C'est pourquoi l'Alliance NSD pour une nouvelle Social-Démocratie à ériger dans l'intérêt commun des uns et des autres, semble être une bonne option.

  Croire en le contraire, faire une recherche coupée des autres (minorités) branches, c'est faire le jeu des forces para-militaires qui tentent d'imposer par la force la guerre entre les Israélites et les Arabes en France, en distillant savamment dans les conscience la voix pro-torture et pro-manipulations. Cette voie a été tentée durant de nombreuses années en Afrique et elle a échoué. Nous frères Africains se sont unis dans le groupe des 90 à la conférence de Cancun, pour refuser d'un bloc ce type de jeu de chantage larvé. Nous devons prendre conscience que ces troupes retirées d'Afrique sont maintenant repliées en France métropolitaine où elles tentent de continuer leurs séances de tortures contre chacun d'entre nous. Un certain nombre ont recu des menaces par téléphone (et des arrestations sommaires), contre leur famille et leurs enfants, pour se taire. Ce n'est pas de notre intérêt de nous battre les uns contre les autres.

Cf. égt. Position de la Fédération par rapport à la question juive
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Position historique de l'Alliance par rapport à la paix et sa déclinaison particulière par rapport à la question juive

  On ne sait pas toujours à quelles lectures se sont rattachés exactement les premiers fondateurs d'origine (venus des écoles du Tiers-Monde pour enseigner aux représentants du syndicat, et le colonel vert qui a pu passer pour un envoyé Tiers-Mondiste particulier). Elles pourraient s'interpréter comme ayant été une volonté de paix pour une région "plus au Sud". Totalement désintéressée donc (mais non dénuée d'intérêt), si on considère que parmi les fondateurs d'origine un des colonels médicaux (sans doute Essénien) se rattache à la lignée Nevers (données transmises par ses assistants aux archives). Cette filiation a semblé un peu vieille. A ce sujet on note encore combien la propagande f.n.v. est battue en brêche eux qui ont soutenu mordicus que les descendants des fondateurs d'origine russe se désintéressaient totalement de l'Afrique et du Moyen-Orient, après le retrait d'Afrique de l'ex-URSS. Notons encore que les idées Nevskiennes qui ont été mises en application par une autre partie de l'Alliance, sont encore compatibles avec les idées nouvelles du Tiers-Monde (cf. plan de Genève), sachant que pour les fondateurs d'origine (ndlr: à la fin du vingtième siècle), naturellement l'Europe était faible (inopérante) et (probablement) devait être secourue dans ce domaine. Ce qui expliquerait qu'ils aient ressenti à un certain moment d'une façon cruciale, qu'une ou deux puissances avaient besoin d'être temporairement "relayées" par le soutien d'un plan de paix intérimaire (cf. contacts avec autorités des anciens fondateurs d'origine).

Positions historiques
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La position de l'Alliance par rapport aux croyances et aux religions

   L'Alliance est pour un plus grand respect du droit à la différence que ne le prescrivent les textes laics. Certains groupes de populations ont été faiblement respectés, par exemple les indiens durant des centaines d'années depuis l'époque de Cortez.

Participation du jeune mouvement au conflit du Kosovo, pour le droit à la différence d'une minorité musulmane
Un des dénis des pauvres
Il ne s'agit pas d'une voie écrite d'avance
Contacts multi horizons

A l'origine, certains fondateurs de l'O.S.C. ayant précédé le jeune mouvement, ont choisi des lignes d'actions ou effectué des prédictions étonnantes (cf. égt. ici, ici et )

   L'idée de l'Alliance est que, plus grave que les dissensions elles-mêmes entre religions différentes, toutes ont en commun d'avoir un problème avec les mêmes faux-pélerins d'une nature bien précise (les mouvements assassins, les extrémistes dont les actions font du tort aux religions qu'ils prétendent soutenir).

   L'Alliance est foncièrement compréhensive, tolérante par rapport aux mythes non-massacreurs et aux religions tolérantes (cf. les paris tentés ; description des principales religions). Vous pouvez croire dans ce groupe fondateur mythique (marxiste), de l'O.S.C., dont vous trouverez la narration allégorique (car reconstituée à partir de quelques fragments) dans les pages historiques du site. Au travers des descriptions chacun(e) essaiera de sentir, d'appréhender ce qui s'est passé. Certaines paroles dans la description des actions prophétiques qui se sont déroulées au travers de quatre continents, Asie, Europe, Inde, Afrique, sont analogues aux prophètes antérieurs (autres aspects prophétiques historiques, cf. ici et ).

  Les fondateurs et fondatrices d'origine n'ont pas hésité à utiliser la Bible ou le Coran afin d'illustrer certains de leurs choix (voir leurs voyages maritimes par exemple).

 Tout comme de la part des templiers, lorsqu'une première tentative à été menée pour mettre en danger une des routes majeures des pélerin(e)s (voir également la route de sortie probable de Aissa [Jésus] qui devait être inverse), on aurait dû interprêter un premier avertissement (Yemen). N'ayant pas été entendu, ce n'est que lorsque les nouveaux sumériens virent une de leurs premières pointes de lances écrasée que la terre commença à entrevoir une porte d'espoir pour le futur (voir rééquilibrages du 3è millénaire). Il doit être désormais plus clair pour beaucoup que les troupes de Salahudin et des templiers avaient au départ les mêmes buts (les premiers y revinrent à la fin) : préserver les routes de respiration de l'humanité. Préserver les routes ou les peuples peuvent se ressourcer et mûrir les sagesses ancestrales, loin des faux-dieux (comme l'argent), même si l'humanité s'étend sur d'autres planètes dans le futur, c'est très important. Les templiers reçurent leur message dans le désert environ quatre siècles après la mise en route de l'Islam. Ils furent ensuite pervertis par les papalistes qui ne voulaient entendre qu'une chose (la décapitation des autres chrétiens et le manichéisme) et ils en perdirent leur main.

Continuons maintenant en citant quelques unes des nombreuses notions relatives à la paix (cf. entrée dans le menu principal pour plus d'éclaircissements).
...
Respect des civilisations cf.  ici (cf. égt. ).
Equilibres (sans parler des influences qu'exercent les pays et blocs les plus forts), notions ici et .
Etc.
...

  L'Alliance est basée, pour ce qui concerne la période du 20è siècle après le 2è conflit mondial, sur des fondateurs dont certains ont été torturés pour avoir été des adeptes d'une religion, en France en 1940 pour avoir soi-disant de la famille juive, dans les années 1990 au Kosovo pour être musulman, ou plus tard encore dans la deuxième moitié du vingtième siècle pour avoir été simplement des assistants du fondateur d'origine, que certains ont dit prophétique (cf. égt. paris). Dans tous les cas il s'agit de prétextes qui ont servi à des actions monstrueuses: toutes les religions possèdent des aspects positifs et négatifs et la force de l'une ou de l'autre selon les époques ne doit pas influer sur la volonté de modération qui incite à aller dans le sens de la Paix. Pour cela il faut nécessairement à un moment donné, une reconnaissance réciproque entre les hommes de différents bords. Pour de nombreux litiges et conflits, tant que cette phase n'est pas passée, on ne peut espérer une stabilisation, menant par la suite à une diminution du (ou des) conflit(s).

  Une bonne façon de parvenir à cela est de reconnaître la supériorité de la voie religieuse en tant que canal ascendant et descendant préférentiel vers Dieu, mais pas nécessairement toujours de sa propre religion (se rappeler l'exemple des prophètes qui peuvent appartenir à des religions différentes de la sienne).

  Les modérés qui représentent en général la majorité des fidèles de toutes les religions, savent cependant qu'on ne pourra jamais empêcher que des extrémistes se réclament aussi du 'pur' domaine de la foi. Apparemment ce n'est pas ceux-là les plus dangereux (sauf lorsqu'ils s'occupent indûment de politique). Les plus dangereux sont bien ceux qui anticipent sur la pensée des personnes avant qu'elles ne deviennent (deviendraient soi-disant) terroristes, et pour certaines alors qu'elles ne seraient jamais devenues des terroristes. Tout cela parce que le système sur lequel se basent ces vrais extrémistes parfaitement terrorisants, est un vrai système de délation issu du vichysme comme en France, ou d'autres tendances dans d'autres pays (cf. luttes des escadrons de la mort contre les églises et les religions, Régénération de la révolution verte, etc..). Donc que ce soit des musulmans, des juifs, des catholiques, etc.., tout le monde sera choqué que ce soient des modérés ou des innocents qui soient torturés, et cela n'incitera pas les religieux radicaux à cesser le combat.

  Par ailleurs, on doute que la volonté d'apaisement puisse être le fait de milices de tortures (les f.n.v.), elles qui avouent franchement qu'elles n'en ont rien à faire de torturer des innocents, ou de fabriquer des faux terroristes pour les envoyer contre des cibles qu'elles ne reconnaissent pas haïr ouvertement. Il se peut donc très bien que des passants, des citoyens neutres qui n'avaient aucune préférence pour une religion qui auraient rencontré par hasard des minorités, ou même des religieux modérés soient sacrifiés au hasard dans la population, pour le simple amusement de ces milices. Il semble par exemple que récemment nous avons entendu de tels échos dans certaines familles francaises proches par habitation, de la communauté Arabe. Nous avons entendu les mêmes bruits en face, du côté des voisins arabes qui étaient scandalisés et qui furent à leur tour oppressés. Un bon nombre de touristes arabes ou sympathisants ont ainsi été emprisonnés tout à fait fortuitement, à l'occasion de leur retour au pays.

 L'Alliance ne prend pas position sur les problèmes de religion de chacun. Il pensait qu'on pourrait toujours s'en sortir ensemble et trouver des solutions. Toutefois il semble que les milices ne veuillent trouver aucun apaisement. Faites attention cependant à ne pas être manipulés. Les membres juifs n'ont plus ne souhaitent pas être manipulés par ces bandes néo-nazies. Il semble que certains membres de communautés aient compris précocement qui on souhaite diaboliser au premier chef, et que le petit jeu de ces bandes néo-nazies soit de tenter de monter les minorités les unes contre les autres. Ne sombrez pas dans ce piège.

  Par rapport aux points de vue des membres du bureau de chaque religion, d'une façon générale la Fédération laisse aux religions le domaine d'évolution naturel qui est le leur (la défense des intérêts religieux de leurs propres adeptes) afin que leur soit reconnu le droit de se défendre correctement. Si des jours venaient où elles seraient attaquées, l'Alliance les défendrait (à condition qu'il ne soit pas interdit).

  Pour qu'elles puissent continuer de protéger les millions de gens qui ont confiance en elles, l'Alliance a émis un message global d'appel à l'Union entre toutes les religions, toutes les minorités, et tous les gouvernants de la Terre afin que nous nous unissions tous contre l'apparition en ce siècle des groupes racistes néo-nazis d'extrême-droite les plus extrémistes que la Terre ait jamais connu.

  La Fédération recommande à tous ceux qui lui font confiance de ne pas se détacher d'elle, de participer aux efforts d'alerte contre la torture de ces groupes envers les peuples, les gouvernants et toutes les organisations, et de suivre la progression des résultats. Le but dans son ensemble est de ne pas retomber dans une ère où plus personne ne pourrait plus obtenir de protection.