Archipels de solidarité
 Dans les modèles coordonnés où chacun(e) pense plutôt au bonheur de son voisin plutôt qu'à soi-même
 Sont maintenant évoqués ci-dessous les efforts spirituels d'une communauté par rapport aux capacités chamaniques (ou animiques) de chacune et chacun, et ses travaux de réminiscences

  Il s'agit ici d'éléments concernant une oeuvre de solidarité universelle.

  Il n'y a pas de conception du Bien excluant totalement les croyances du Bien d'autres peuples, qui vaille d'être citée et vécue. D'où les notions d'oeuvres de solidarité universelles qu'ont proposé des organisations comme la SAS et d'autres.

 Dans les domaines concernant les régions souffrant de sécheresse, de malnutrition, etc.

 Il faut avoir des ressources de solidarité intérieures autrement rien n'est possible.

 On pense ici à l'imaginaire de chacune et chacun concernant les archipels intérieurs de sa communauté, et de voir comment elle fait pour aller vers les personnes étrangères souffrantes, les autres villages ou communautés, où bien de l'y inciter.

  Il faut trouver les mots pour que ces archipels du domaine chamanique qui glorifient bien souvent uniquement sa Communauté et pas les autres (tout en traitant en apparence des sujets ou des continents réels et des croyances universelles), l'incitent à s'ouvrir.

Voir également

Lakshmi, la déesse du lotus et de la Vie

Les routes idéales et de lumière (uniquement) compréhensibles et soutenues par les personnes tolérantes
 

Ndlr

0a - Les croyances matérielles n'emmènent pas loin.

0b - archipels de notions floues, de concepts, de rêveries, de mythes ancestraux et/ou multimillénaires, etc.

1a - En comparaison, la doctrine officielle légaliste (par rapport au monde arabe) était que la terre était le centre du monde.

1b - Les légalistes Pauliniens furent incapables d'interprêter en termes non-manichéistes des récits comme le récit ressource des rois mages.
  Ce récit, en tenant compte de l'aspect prophétique, est ouvert.

2a - Le Grand Oeuvre (auquel participèrent également des savants arabes, le côté alchimiste étant excessivement minoritaire pour eux et bien d'autres en Asie, voir Thurma et voir égt. ici) peut également être pris au sens restreint comme une fantasmagorie incluant des nombreuses notions différentes (biologiques, astro-stellaires, etc..) au sens des enfants par exemple. Mais l'évolution rapprochante (voir façon d'être musulman(e)s au Maroc par exemple) ou co-évolution amicale, amène à concevoir d'autres conjonctions possibles.

 L'allusion historique ancienne à une faille ou brêche spéciale est ici. Certains fondateurs y ont également fait allusion, comme dans ce mail (ndlr: lien en attente) [2b].

2b - Si l'on admet qu'il y a une certaine connivence [2c] au sein de champs d'humanité (notamment après les morts des uns et des autres), alors ces champs (en anglais fields) auraient un rapport avec d'autres chants (notamment ceux que l'Alliance a appelé et appelle parfois encore les chants de la jeunesse [2d] ).

2c - Voir région de Haïphong.

2d - Attention, il s'agit d'un domaine ultra-hérétique ( [ "Ce sont tous des terroristes" ]  pour la pensée des unipôlaires ou fondamentalistes manichéistes).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


  Pour l'Alliance qui s'intéresse autant à la résultante de son côté spirituel, le fait qu'une telle 'route' * existe signifie que dans le futur elle ne sera et ne pourra être issue que de la 'fusion', de la synergie entre tous les rameaux humains que l'on ne peut voir que comme indistinctement mais indissolublement parents.

   Cette nouvelle 'odyssée' est donc une route entièrement neuve et c'est une route d'espoir adjointe à la vie, de lumière dans les temps où une telle alliance existe *.

Voir aussi

Aux confins du gandhisme

Une rencontre dans le désert

Ceux qui manichéisent et ceux qui ne le font pas

Et parmi les contes

Une histoire de tapir volant (*)

La sauvegarde du graal (sentimental) du tiers-monde (une des légendes au sein de l'Alliance)
 

Ndlr

A1 - Un aperçu ici (à vous de trouver d'autres aperçus. A un moment donné on a entendu "C'est destin").

A2 - Mekhtoub en arabe, etc. .

B1 - On doit prendre garde à ne pas effectuer de telles alliances seulement sous la contrainte des événements, par exemple lors de situations désespérées. L'espèce humaine n'est pas vouée à réussir plus que d'autres espèces.

B2 - Cette lumière existe avant nous dans des espèces comme le krill, qui ont réussi à faire leur fusion.

............................................................................................................................................................

Autres notes

1 - Rappelons qu'actuellement il y a deux hypothèses: celle d'une origine commune de l'homme, hypothèse plus probable, et celle du multirégionalisme. Quelque soit celle retenue, c'est faire preuve de bien plus grande hauteur d'esprit de considérer que tous les humains de la planète font partie de la même espèce. Le racisme est la volonté entre autres, de confondre races et espèces au nom de laquelle une espèce, par exemple les poissons, peut être sacrifiée pour le bien d'une autre: besoins de nourriture, etc. . Malheureusement on a pratiqué cela sur des humains.

2 - On trouve cependant des croyances déviantes de la part de certains auteurs, telle celle invoquant une "grande fraternité blanche" s'auto-légitimant en disant prendre appui par exemple sur les Rose-croix. Ils pratiquent couramment l'amalgame entre choses vraies et fausses. Ils partent par exemple de l'assertion que ces derniers auraient été antérieurs et présents (les francs-maçons aussi tant qu'on y est) au temps du roi Salomon pour, partant du concept mythique mais faux de la présence de la race blanche en des endroits symboliques en des temps reculés, justifier ce racisme particulier, cette prétention énorme et génératrice de conflits, d'une race supérieure à toutes les autres. Invention à rebours dans le temps totalement imaginaire, et révélatrice d'une volonté d'exister et de propager des idées racistes, donc (on sait par ailleurs qu'ils s'appuient probablement sur une confusion très répandue).

  Du temps de Jésus les querelles du temps entre synagogues et l'existence de l'esclavage suffisent encore de nos jours largement à alimenter les chroniques, sans aller chercher l'existence des sectes racistes de plusieurs siècles ultérieures.

3 - Autres routes de l'Alliance vers la fin du 20è siècle, ici.

4 - Un Graal Bleu

5 - Selon les méchants poursuivants (les êtres ultra-manichéens, et selon les siècles, des firmes ou d'autres à leur solde, comme celles-ci au tournant du 3è millénaire. Voir autres problèmes de même famille, mais plus irréversibles, vers 29xx).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le courage d'abandonner les fausses valeurs (clivantes. La résolution de tous les combats)
Le courage de reconnaître à leur juste valeur les fausses glorioles, les faux filtres d'éternité, les fausses routes de "Lumière" (matérielle), etc.

 Quel que soit un "graal" on ne doit pas chercher à y boire une eau même si elle vous conférerait à vous seul(e) la jeunesse éternelle,
si c'est pour que des pauvres ou des assoifé(e)s de vérité meurent de soif autour de soi.

 Une légende plus ou connue dit que les chevaliers SET (de maître SETH, relais) auraient transporté des fluides de la vie et se seraient occupés de la protection d'enfants.

 De ces rumeurs perçues par les templiers sont sans doute venues la légende d'un "graal" conférant l'éternité.

 L'Alliance admet en grande partie que la filiation de Lakshmi arrivant aux chevaliers de SETH et passant aux Esséniens est plausible.

 Il y eut un temps où les Pauliniens assassins avaient réussi à embrouiller la terre entière et à faire confondre les templiers de la seconde période parmi lesquels des commanderies avaient commençé à passer des accords avec Saladin et à vivre en bon voisinage avec leurs voisins, avec le lot de vulgaires assassins qu'étaient les templiers de la première époque. On ne sait pas trop à quel moment ils furent apparemment séduits par les réminiscences philtrantes de l'aire où ils se trouvaient, mais il est certain qu'ils furent en contact prolongé avec la vie et les rumeurs de Moyen-Orient. Toutefois l'Alliance détient directement les connaissances des tribus descendantes qui transportèrent leurs connaissances en Afrique.

 Au début du 3è millénaire, de puissantes organisations occidentales ont copient toujours sur les templiers de la première période [1]. C'est ce qui fait que le discours les présentant en tant que "preux" chevaliers, la main sur la Bible, est injustement honni. Ils ont été torturés et brûlés comme les musulmans. C'est ce qu'elles ont fait en Asie et sur la plupart des champs de bataille, en oubliant la dernière période et en suivant aveuglément les ordres des Pauliniens [2]. Ils ont dénié le droit aux enfants, aux femmes et à des millions de jeunes gens bouddhistes le droit à la plus belle des eaux, celle de la vie.

Liens

Les routes hautes (et non pas ces routes). Voir aussi ici

Un Graal Bleu

Notes :

1 -  Les assassins de ces Organisations, comme ceux de tous les temps, sont incapables de concevoir et réaliser une quête "mystique" sans massacrer les gens. A croire que pour eux "mystique" = crimes (contre l'humanité). Tout au plus pouvaient-ils et savent-ils encore obéir intelligemment aux ordres quand cela est possible (cf. fin du comte d'Artois).
   Il faut regarder la vérité en face. Attribuer à des assassins brutaux et rustauds (comme l'ont été les "légionnaires" de toutes les époques) des qualités de courtoisie magnifiques, c'est se voiler la face et se mentir à soi-même. Mais le problème c'est qu'on fait du mal autour de soi car les bonnes populations vous croient.

2 - De ce point de vue, après le 13è siècle, ils ont réussi leur coup.

3 - Pour les propriétés mystiques relatives à un "fluide" (avec les réserves ci-dessus), il faut plutôt se tourner vers d'autres confréries ou religions. Toutefois Jésus a réalisé le miracle (ndlr: probablement de transmutation de la réalité) de la multiplication des pains et de l'eau à profusion pour des milliers de personnes à partir d'une seule jarre. De même, on n'a jamais vu la nécessité de boire un liquide pour opérer une résurrection. Il n'est donc pas certain qu'il faille songer à un liquide si l'on souhaite prolonger sa vie.

 Ces réserves étant faites il est possible que certains prophètes ou saints (nous entendons ici des wali [ndlr: "saints" en arabe] ayant reçu des caramats - des largesses divines de l'ordre de la générosité ou du don -, ou bien des prophètes réalisant des mu'jizât), étant parvenus à un niveau de transe mystique suffisant, soient parvenus à effectuer des miracles (ndlr: il n'y a qu'un seul mot dans les langues européennes).

  A Lourdes en France par exemple, certains miracles ont eu lieu parait-il en s'aspergeant simplement de l'eau des fontaines (mais c'est très rare). Par ailleurs de nos jours encore, dans certaines communautés monastiques bouddhico-christiques, on utilise curieusement toujours de nos jours une certaine eau pleine de l'aura dite 'de sainte marie' (la mère de Issa) conditionnée préalablement par le versement d'une partie d'une autre bouteille source et d'autres manipulations à des fins de guérisons thérapeutiques.

 Nous avons déjà évoqué que le voisinage prolongé avec des objets mystiques pourrait à la rigueur réveiller ou évoquer des souvenirs de disparus à des personnes hypersensibles (cf. par ex. reconnaissance des objets des responsables de grandes écoles bouddhistes venant de décéder par de jeunes lamas qui entre tous, sauront les identifier, et deviendront leurs successeurs).

Par ailleurs il est connu que chez les gens simples la foi n'en est parfois que plus ardente.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  Nous savons que l'approche supposée d'un 'graal' (un graal bleu ou vert selon les versions, un but plus humain dans ce cas) va à l'encontre de toutes les hypothèses connues sur lui.

  A part une sorte de Grand Tableau, il pourrait aussi s'agir d'un remède médical. Il est clair que des dizaines ou des centaines de milliers de personnes atteintes par les effets d'une guerre biologique sans merci (sans merci parce que ses effets continuent sans relache) sont à la recherche d'un remède pouvant soulager leurs maux. Il s'agit d'un combat pour la vie à long terme. La reconnaissance d'un droit à la vie, qui leur a semble-t-il été dénié.

..

  L'histoire de ce jeune (ou de ce jeune ancêtre) déborde sur une question: si l'éternité existe pour certains grands hommes ou femmes (l'éternité par la reconnaissance des autres), la reconnaissance des autres ne devrait-elle pas déboucher sur une forme de solidarité ? Ne doit-on pas étudier toutes les formes de médecine afin de soulager les souffrances d'autrui ?

  L'adjectif "vert" a encore d'autres origines possibles après ses premières traces relevées chez les Nestoriens. Certains pensent que le chevalier et le Croissant Vert (l'organisation charitative musulmane) où il avait beaucoup d'amis font qu'il y a eu une histoire commune, et certains supporters l'accusent même d'avoir "renié" ses origines (lui qui avait "tout" pour devenir un chevalier européen oécuménique. Mais lui préférait se réclamer des chevaliers de l'Ordre de Malte, qui ont traité avec les musulmans). Selon d'autres la vérité est plus simple: le colonel Viktor provenait de casa verde, le lieu de rassemblement des origines de l'Alliance (cf. plus bas). Mais à ce moment là les fondateurs et les défenseurs devraient tous s'appeler des chevaliers verts (ou plutôt des 'défenseurs verts') . Pourquoi pas ? Il semble que personne ne l'ait compris quand il disait qu'il aurait accepté la création d'une nouvelle chevalerie SET (dans la ligne logique des accords de paix entre Saladin et Richard 1er d'Angleterre, de Ramala en 1192, et ramenant à la vie la première confrérie qui s'est éteinte dans les premières années du 17è siècle), c'est à dire comme alors une chevalerie totalement différente ayant reconnu la culpabilité des templiers dans les massacres des musulmans, sur le mode des chevaliers de l'Ordre de Malte. Le résultat ? A l'époque récente où ces lignes étaient écrites l'Alliance prêchait dans le désert tandis que les francophones noirs, arabo-musulmans et Esséniens chrétiens se repliaient chacun isolément sur eux-mêmes.

 Le colonel Viktor, n'ayant pas gagné, a de ce fait perdu aujourd'hui de son influence par rapport aux jeunes de l'Alliance qui comprennent mal cette tentative d'appariement avec une autre religion (mais il est peut-être encore trop tôt pour l'affirmer).

Références: archives de l'Alliance.

Voir aussi

La lutte des Défenseurs contre les néo-nazis

La résistance légendaire

Que signifie "la première fois" ? - Dates et temps de l'Alliance

Le lac de méditation pacifique rassurante aux eaux vertes
 
 

Ndlr

1 - Voir la Filiation Matrika ici.