Un sens d'équilibre que le mouvement-école a notamment entendu de la part de maîtres gandhiens (vers une structuration de la compassion) a eu des répercussions sur sa vision (mosaïques et destinées croisées..

  Les enseignements s'appliquent notamment pour une intégration des "régions" (et donc des nécessaires négociations entre elles) afin que les plus pauvres et les plus riches d'elles y trouvent un intérêt (non commercial au départ [*] ).

  Non, les jeunes de l'Ecole ne sont pas des 'panchen lamas', des jeunes lamas choyés pour qui la vie est facile.

  Il leur reste à mettre en place le monde plus fraternel et souffrant moins de la faim pour lequel leurs ancêtres de l'Ecole se sont battus, parmi tant d'autres buts (s'ils parviennent à sortir des 'détroits', après avoir été appelés par certaines 'sirènes')..

Voir aussi

Les exercices de gymnastique yoga (dits de "méditation") et leurs bienfaits

Les assistants venus de la Fondation

Ndlr

Voir aussi la vision de l'école (et du mouvement au départ) pour l'intégration et la meilleure gestion des ressources au profit de toutes les régions des minorités et des communautés pluriculturelles.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


L'école de nodus de philosophie, de vérité et d'apaisement universel
   transmise par le Supérieur Setoki

Le cheminement intérieur selon l'école

La préparation

Les confrères de la S.A.S.

Les efforts de "peace containing"

Gandhisme et école de nodus de paix

Les amis Africains de l'ancien rivage bordant l'Himalaya

Pour les millions de dialogues mondiaux
 

Ndlr : quelques repères historiques
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



 
 

Un des nodus de vérités et d'apaisements universels

Atman/Anatman, une voie harmonieuse pour le détachement des passions

La sangha de paix d'origine

La première école

La ligne de paix continuée par la petite école descendante

















































































































































L'école et ses amis gandhiens visaient [*] une intégration (communications et croisements fertiles entre connaissances ayant trait aux ressources de base) et à une multiplicité de dialogues régionaux afin d'y diminuer les niveaux de violence et d'armements. Afin d'ensemencer et faire croître les régions d'humanité en vue des objectifs de bonheur

(mosaïques)
 

Légende de l'image : le vrai sage quant à lui, assure son dévouement dans le calme (d'un ilôt de calme) aux populations jusqu'à la dernière minute

Ndlr : et leurs mouvements enfants aujourd'hui















































































 
 

Prenez l'exemple d'une plante (simple) :

Jusqu'à la fin elle croît (parce qu'elle crôit aveuglément dans la vie sans jamais penser faire de mal aux autres)
 

(ndlr : interprétation des premiers chrétiens : on peut mourir en allant au paradis. On n'est pas obligé(e) de finir en allant en enfer en assassinant auparavant tous les autres autour de soi [et il n'y a donc pas de rédemption possible dans ces cas là] ).























































































Dalai Lama and Panchen Lama

The present 11th Panchen Lama of TibetThe Dalai Lama and the Panchen Lama, both of the Gelugpa lineage of Tibetan Buddhism, are at the top of the lama hierarchy in old Tibet. They used to be the religious and administrative leaders of the Tibetans. The Dalai Lama ruled Utsang (front Tibet) while the Panchen Lama ruled Tsang (rear Tibet).

ndlr: il y a des buts matériels évidents pour les pauvres. Mais on doit aussi se former spirituellement.

Buts spirituels