L'esprit transcendantal de résistance Bouddhique d'un des noyaux d'origine

  On commence à comprendre que les philosophies du bouddhisme et les religions similaires ne dérivent pas des philosophies occidentales. Voir ici un aperçu des résistances transcendantes (pour l'espèce).

  Filiation des quelques ancêtres boudhistes parmi les fondateurs du mouvement, voir ici et .

  Voir également un petit mail d'éclaircissement qui a été envoyé à une sympathisante.

  Pour autres éclaircissements consulter ici.

  Ci-après quelques explications.

  Il y a longtemps que les bouddhistes ont compris que toutes les dictatures de la terre se ressemblaient, et qu'on pouvait assimiler toutes ces forces des maux, à des mono-linguistes, qui ne respectent rien et font semblant d'utiliser des mots avant d'assassiner les gens.

 Ils savent également que derrière toutes les intoxications psychologiques des tortionnaires, ceux-ci ne peuvent que venir inmanquablement buter contre des propositions indécidables. En effet tous les extrémismes se ressemblent, et il ne sert à rien de dire que ce sont seulement les membres d'une autre fratrie pirate ou extrémiste qui sont les responsables. Après quelque temps, tous les pauvres de la Terre finissent par comprendre que tout cela ne sont que des prétextes et des paroles fourbes uniquement destinées à les duper, de la part de gens qui ne tiennent absolument pas à améliorer leur sort.

Ndlr : il s'agit ici de bonzes du Myanmar.

 Voir par exemple

Trajet d'un jeune réfugié yougoslave    (extrait d'une bande dessinée éditée par le Haut-Commissariat aux Réfugiés)

Le grand défaut de certaines religions est d'omettre de rappler fréquemment que les versions mensongères émises par les tortionnaires sont la plupart du temps à la base des exclusions et des éxécutions de masse.

   LE MENSONGE, qui est quasiment toujours "tu ne penses pas comme moi donc tu es dans l'erreur", est peut être le plus grand maux de l'Humanité.

   C'est une pensée nocive malheureusement si courante fait que l'on pense que la présentation suivante est vraie:

  "Si moi je détiens la vérité, tu es dans l'erreur et donc le Mal".

   Elle est on ne peut plus fausse. Il s'agit d'une présentation dualiste (manichéiste).

   Elle vient de notre MANIPULATION par des sectes affichant d'emblée une PRESENTATION MANIPULATRICE utilisant les singuliers "LE", "LA" pour des mots sensibles comme "BIEN", "MAL", "VERITE", etc..

Or bien des modérés et l'Ecole ne croient pas à ce singulier "LE", "LA", mais à "LES",

  et attirent l'attention sur le fait qu'il ne peut décrire l'univers de toutes les existences (et potentialités d'existences) ou qu'il les enferment dans une façon typée, toujours clivante et excluante d'un ou d'une autre (et même quelquefois de millions d'individus femmes, enfants, etc., qui ont droit à la vie). Il s'agit donc d'un serpent (vocal) mensonger, que nous qualifierons même par exception de "diabolique".

On ne doit pas dire: 'la vérité' mais "LES VERITES" ; 'Le bien' mais "LES BIENS" ; 'Le mal' mais "LES MALS". Etc. [1]

 Les "extrêmistes" quels qu'ils soient, affirmeront par conséquent dès le départ des axiomes vraiment faux (qui n'en ont pas toujours l'air, et plus "finement", qui se justifient eux-mêmes), basés sur cette fausse prémisse. Généralement sous une forme analogue à ce que "le" Mal est "le" Bien (un seul "Mal" et un seul "Bien" dans ces discours réifiés ultra-simplifiés). N'importe quel prétexte pour tuer ses parents, ses descendants ou ceux d'autrui fera aussi bien l'affaire. On l'a vu sous les nazis et les néo-hitlériens comme ensuite sous l'Angkar (le parti des kmers dits "rouges") après un retour du balancier, de la vague venant du déséquilibre social [2]. Tout cela est du connu depuis Gôdel: en considérant la proposition indécidable 0 = 1, celui-ci a montré que cela engendrait aussitôt une autre proposition indécidable, et ainsi indéfiniment. Donc tous les systèmes de pensées extrémismes qui ont accepté dès le départ une proposition monstrueuse (revenant quasiment toujours à l'assassinat de quelqu'un ou d'un autre groupe), ne verront jamais plus aucune contradiction dans leur logique. Les boudhistes et les gandhiens (puis les gandhistes) savent depuis longtemps qu'il ne sert à rien de s'opposer à eux. Un des fondateurs propose un Nodus de vérité (proposant des voies pour chercher des vérités) et d'apaisement pour essayer d'aller vers l'universel. Sinon il n'y a plus qu'à accepter la mort, ou du moins à accepter l'acceptation de perdre sa vie, ce qui est une des choses les plus difficiles sur Terre. A partir de là, on peut s'allonger tranquillement devant les chenilles des chars ou devant la route de n'importe quelle armée extrémiste. Les paroles ne servent plus à rien. Seul le coeur des terroristes ou des pirates peut encore décider de changer de direction.

 On a trop vu de pseudo-religions qui parlent de "charité", "d'amour", etc, ne trouver rien à redire à ce que leurs représentants bénissent les pilotes de bombardiers aux bombes mortelles ou tous autres criminels de guerre.

 Et lorsque les tortionnaires ébahis s'apercoivent que les bouddhistes et les gandhistes malgré leur faiblesse corporelle ne reculent pas devant les roues des camions ou des chars qui vont les écraser, ils demandent souvent alors comme des enfants:

- Mais alors que faut-il faire ?

 La part de réponse des bouddhistes est la suivante:

LA MEDITATION TRANSCENDANTALE (EFFECTUEE TOUTES ET TOUS ENSEMBLE) PERMET DE S'AFFRANCHIR DE CES CONTRAINTES

(méditation bouddhiste, essénienne, musulmane au sein d'une assemblée de prière, trappiste chrétienne, etc.)

, mais ce n'est qu'une posture individuelle. Répétée par des millions d'individus elle représente déjà un grand pas, mais au niveau mondial elle ne représente pas une ligne susceptible d'influencer les gouvernements (une ligne indicatrice un peu plus claire seulement).

Ndlr

1 - Dans cette même optique, il est bon d'apprendre plusieurs langues afin de mieux connaître les autres (femmes et hommes) de la terre.

2 - D'une société totalement flouée de ses valeurs par une propagande goebelienne voulant à tout prix exclure le non-manichéisme et inculquer le culte unique de l'argent (par exemple ce culte manichéiste là).