Failles bleu-vertes
Des origines (mais nous sommes beaucoup à ne comprendre que de "plusieurs origines" car nous ne parvenons pas à nous figurer une origine qui peut être commune [*], et l'est actuellement via un ADN commun)

  Toutes les communautés à un moment ou à un autre ont utilisé des grottes ou des failles - voir celles des Esséniens par exemple -, car elles les voyaient comme des refuges contre les vents du dehors [*].

  Aux débuts des temps l'expiration divine (de laskmi, allahiya, ywh, etc. ) soufflait par ces failles. Tout allait bien. Le Message féminin et masculin à la fois s'exprimait et était entendu sans mélange et clairement.

  Les temps passèrent.

  Au fil des décennies, les paysannes et les paysans d'alentour s'aperçurent que les significations étaient de plus en plus coupées de messages sans valeur, puis plus nettement contraires. Ainsi, l'ensemble n'était plus guère compréhensible et personne n'y faisait plus attention.

 Puis un jour, on s'aperçut que des voyous néo-sumériens s'étaient postés de part et d'autre de la faille pour y bloquer les messages de l'Insondable (la Déesse Mère, Allah, Yahvé, Dieu, etc..). En s'approchant de plus près, on voyait alors nettement que les messages idiots ou méchants qui s'intercalaient venaient d'eux.

 A ces premières époques il y eut une longue alternance entre les périodes de retour à la paix et aux messages clairs après les retours des paysannes et des paysans pour dénicher et chasser les voyous, avec les périodes suivantes où les voyous revenaient subrepticement et recommençaient.

Sur une côte bleue-verte un peu comme montré sur l'image

 Les paysannes côtières se souviennent qu'après Hiroshima des enfants furent amenés dans ce genre d'endroit tranquille, un peu dissimulé, où des traitements auraient été tentés par des médecins comme le docteur Falco et temporairement avant par des pilotes très gentils qui recevaient leurs instructions à distance avant qu'ils arrivent.

 Les paysannes des alentours disent que les déesses sont arrivées par là, d'autres disent qu'elles sont retourné(e)s par , voire par certaines montagnes selon des védas. Toutefois comme cette histoire remonte encore à bien avant eux cela favorise l'hypothèse de [la très] ancienne Corée.
 

Voir aussi

Période d'il y a deux mille ans (en attente)

Période nouvelle du début du troisième millénaire
 
 

Ndlr

A - Il s'agit peut-être dans cette page d'un renvoi à une "faille" de notre esprit.
  Titre de l'image en arrière-plan : Les forces bienveillantes immenses et notre attitude
    (allusion possible à l'orgueil de l'homme).

B1 - A part pour des fous ne voyant aucune restriction à envoyer des missiles dans des grottes où s'étaient réfugiées des populations civiles ce qui faisait de la charpie de populations de villages entiers, des enfants aux grands parents. On pense à l'exemple analogue d'Oradour sur Glane en France.

B2 - C'est en effet un phénomène peu connu mais médicalement attesté que les vents tendent à rendre fou ou folle, indépendamment de leur température.

1a - Peut-être à bases d'algues régénératrices. Les composés se trouvent en Asie, par exemple ceux à base de Spiruli en Corée, Vietnam, etc.
 Mais il est vrai que dans le grand public ils sont administrables par voie orale.

1b1 - Dans les dernières dizaines ou centaines de millénaires après une zébrure bleue émise par la Mère, dont l'image n'est qu'un symbole concret sur une des terres.

Toutes celles et ceux [1b2] qui ont approché le jeune G. ont reçu des dons, le plus courant étant celui de la capacité de vue historique, c'est à dire de voir ce qui s'est déroulé dans le passé il y a très longtemps. Mais il y eut bien d'autres formes de dons reçus parmi celles et ceux de la petite sangha, au sortir de la région berth [1b3].

1b2a - On peut penser au passage à Mohammed.

1b2b - Ne pas confondre avec Neu Verso dont les pouvoirs le situent assez nettement dans le jour de la Résurrection.

  Selon Abdullah b. "le précédent prophète a dit "Que celui qui aimerait voir le jour de la Résurrection comme d'une vision oculaire, lise : "idha sh-Shams kuwwirat", "idha s-Sam n-fatarat" et "idha s-Sama inshaqqat" ".

  Neu Verso n'étant pas de la mouvance "apocalyptique" et ayant des dons liés à la vision oculaire qui le rattachent aux Proches (ndlr : et le situent comme un linker) est donc classé dans cette autre catégorie [1b2c].

1b2c - D''après les Supérieurs de l'époque, il ne se situe toutefois pas à un degré inférieur à Gabriel comme tous les recevants de la terre. Il est donc en dehors et relèverait d'une autre catégorie que les Archanges (ndlr : pour simplifier, qui n'ont que "bonté"). On ne connaît pas les relations des Archanges avec Neu Verso [1b2d] ou les êtres comme lui. L'Alliance a donc accepté la subsumation de nos inconnaissances dans la chape de la Mère.

1b2d1 - Neu Vers.. n'étant pas le "fils nazi" qu'évoquait un Haut cadre, celui qui sera(i)t appelé [1b2d2] par elle pour la Défendre après que le lai de ses derniers fils au respect total (ceux se voulant soumis) ait été renversé [1b2d3], il pourrait être un autre de ses cousins.

1b2d2 - A travers un autre de ses Noms.

1b2d3 - Qui seront(raient) donc aussi son dernier lait.

1b3 - Pour faire saisir l'idée, il se peut que des doctoresses en avance [1b4] aient réussi à faire intervenir à la fois des raies bénéfiques de la lumière (pas nécessairement en application externe comme pour les enfants de Tchernobyl) composées avec d'autres traitements marins.

1b4 - Dont certaines étaient des colonelles médicales.

1c - Ne pas les confondre avec des nautonniers verts.

2a - Formés à ce genre d'école naturelle chaque siècle [2b] [3a] comme montré sur la photo, que l'on suppose avoir été des Tulum [2b] sources indirectes du syndicat.

2b - On voit bien que genre d'endroits pourraient faire d'excellentes cachettes pour reprendre des forces [2c].


 

2c1 - d'autres disent qu'il s'agit d'histoires de mers et de montagnes très ancienne, durant laquelle il fallait se protéger de la mer montante (des iles de très faibles altitudes souffrent grandement des tsunamis, tout comme les Samoas subissent de temps à autre des tremblements de terre très violents), que les nautonniers avaient prévu en voyant arriver un nombre, et dont ils protégèrent les plus faibles [2d].

 Pour parvenir dans l'ancienne corée [2c2] il fallait que le Vénérable sache utiliser l'empreinte de deux dents [2c3]. C'est mûe par une telle confiance dans le guidage qui lui était accordé que la flotte aurait pu venir s'amarrer dans une région située derrière.

2c2 - Ndlr : mais peut-être s'agit-il des univers intérieurs connus des chamanes.

2c3 - Voir transmissions des connaissances des tribus (et ici) autour du "cercle".

 (la mention de deux dents est la version mécanicisante (recherches de (faux) trésors, etc. . Mais indirectement, selon ses moyens, on peut se rapprocher des buts qui devraient (ou pourraient) être communs à l'Humanité dans le futur [2c4] [2c5]. Certain(e)s voient par exemple deux voiles à la place de deux dents sur la photo approchante).

2c4 - Voir les directions d'une (ou de la) Fédération.

2c5 - Voir également, le corps jalon relais (ou préparateur).

   (durant ce temps, du côté des successeurs des premiers n.)

2d1 - La version inverse des opposants dit qu'il s'agit d'une histoire fractale sèche, où aucun(e) humain(e) n'entre [2d2].

2d2 - (ndlr : notez qu'ils ne mentionnent pas les enfants).

3a -  Ils allaient sans doute poursuivre ensuite leur voyage vers un lieu similaire à Walpi. Les anciennes fondatrices et fondateurs dont allaient descendre les nouveaux français (les nouveaux S.D. pour ceux qui sont plus dans la branche NSD que dans la branche humanitaire TO) dirigeaient les itinéraires des voyages de cet endroit.

3b1 - Dans les textes récupérés il est question de "remontées". Mais comme des passages ont été effaçés entre plusieurs parties lors des millénaires de pérégrinations il se peut qu'il s'agisse de sujets différents dans un même texte. On voit clairement ici l'influence du Nautilusque. Son but ici.

   Il a pu y avoir des confluences propices aux arrivées dans le passé, tandis que pour repartir "le long des linéaments" [3b2] comme les mentionnent certaines archives [3b3], il faudra un travail solidaire immense.

3b2a - Ou lignes de gradients [3b2b]

 En tout cas il existerait donc une possibilité [3b3] que ce lieu ne se trouva pas sur terre (voir communications tentées par les fondatrices bleues [3b4] ). Ce serait cette région qu'on appelle "Ancienne Corée" [3b5] aux pouvoirs plus puissants, où Gabriel aurait participé à la regénéresgence des propriétés du lieu auparavant (car vous avez bien noté que l'Alliance semble détenir des connaissances qu'on ne peut expliquer autrement).

3b2b - Ces lignes spéciales sont traitées par les allusions aux graph-paths, données issues des archives.

3b3 - Que les fnv ne nous fassent pas dire ce que nous n'avons pas dit : revoir au-dessus.
  Les travaux dont il est question ont un rapport avec la santé et le respect des citoyennes et des citoyens (c'est à dire une nouvelle société).

3b4a - De Venise, etc. (de Lakshmi en vérité ; selon les chemins de ce Genre).

3b4b - Que les résistants et maris durent défendre ici. On se souvient de leur réplique lorsque les bandes néo-hitlériennes les attaquèrent lorsqu'elles devaient se diriger vers cet endroit. Les résistants leur répondirent : "Elles (ne) sont (que) cris-(de-la)-mi-noël-les" [3b4c] (bien qu'on ne sache pas ce que peut être une my-Noêl).

3b4c -  Des cri(ante)s-mi(e)-noël-les. Et non des "criminelles" .. et pire (selon les faux accusateurs fnv. Ndlr : quelque chose comme des crie-mine-no-(e)istes pleurant leurs maris ensevelis dans des mines où ils travaillaient comme des forçats sous le joug ultra-libéralistes néo-sumériens. Ce que ces derniers leur feront payer très cher en affublant la vérité sous la propagande : "Mais que faisaient-il donc dans ces tunnels ?" [ndlr: Observez leur déformation des mots] ) [3b4d].

3b4d - (dans l'interprêtation d'une Mi-Noël .. qui semble impossible : vous vous interrogez : "quels seraient ces .. heu .. 'temps' ?").

 La rédaction vous suggère : ces temps seraient sans doute possibles selon d'autres Horloges [3b4e] (ou horloges selon une autre version).

3b4e - Si l'on s'en tient au seuil de compréhension purement historique incluant les existences des autres Communautés de pensée sur terre (ou weltanschauungs, qui est un mot compliqué) il suffit d'inclure les espaces qui ont d'autres systèmes (ou horloges) de datations historiques [3b4f] (les New Age, un peu à part dans ce système de numéricité chronologique, - dont nous citons maintenant la position -, ont le droit de voir des univers parallèles bleus en filigrane).

3b4f1 - C'est à dire dans cette acception historique les espaces de conceptions, qui comme l'Islam - ont le système de datation selon une Egire, une numérotation chronologique basé sur la lune [3b4f2] -, les civilisations d'Inde et d'Asie - ont des systèmes d'ères -, etc.

 .. Tous ces systèmes (de pensée) sont ouverts                                      (voir notions de Lakshmi).

3b4f2 - Et ayant évidemment un autre moment de référence pour son départ (cette notion est vraie pour tous les calendriers qu'ils soient Mayas, Egyptiens, etc.).

3b5 - Car le jeune syndicat-parti école ne sait pas trop bien où elle est.

4a - mais il ne s'agit très certainement que de l'inversion des sens du Souffle [4b] [5].

4b - Qui n'est pas visualisable ; ne croyez pas à l'existence de l'image. Elle n'est là que pour faciliter.

5 - Dans cet imaginaire local l'archipel d'arrivée (qui pourrait être Yeosu ) et le lieu éloigné (terre des Yeshuans ?) se sont confondus en un lieu double, mais attention nous parlons ici seulement des arrivants par la mer. Pas de ceux qui seraient arrivés par les terres les plus hautes (afin de sauver la race humaine ? ).

6a - La thèse des strates élevées des montagnes est toutefois tentante car des études récentes [les premières du type] y montrent les densités de populations les plus fortes, contrairement à tout ce que l'on croyait auparavant. Il y a donc deux paramètres qui militent en faveur de cette hypothèse même si l'on écarte les védas comme trop récents. Toutefois si l'on pense que les rencontres eurent lieu avant les recompositions et érections montagneuses suite aux "récentes" séparations et dérives des continents les uns contre les autres [d'où "jaillit" notamment l'Himalaya] alors cette hypothèse ne tient pas. Les atterrissages ont pu avoir lieu n'importe où, par exemple sur des monts de type bouddhiques [bien que l'on ait été bien avant l'ère bouddhiste] comme le mont Méru [6b].

6b -  Parmi d'autres approches, certains prophètes (comme Yesu) ont sans doute eu dans leur esprit une essence chamanique les attirant vers un retour en direction des régions ancestrales (selon les lamas) les plus élevées.

7 - Pas nécessairement une partie de fluide biologique (comme une lymphe particulière).

 C'est pourquoi les jeunes rédactrices et rédacteurs n'ont pas utilisé l'adjectif "fluide" mais "essence".

  On pourra la qualifier (sans doute un peu trop vite) de "magique". Ce n'est pas recommandé (bien que l'humanité soit loin d'avoir atteint le niveau médical qui serait nécessaire pour comprendre les capacités de femmes ou d'hommes qu'on appelle (clair)voyant(es), devineresses, prophètes, etc.).

  En réalité même s'il y avait eu une partie (par exemple quanto ? - médicinale) cette partie de la filiation aurait sans doute été parfaitement naturelle. Si vraiment il y aurait eu un set (quantique ? autre ?) spécial dans l'ADN, l'ARN ou une autre partie biologique, si on restreint énormément les pistes à ce que nous connaissons aujourd'hui, par le jeu des retours au hasard sur les mêmes jeux (plus ou moins d'origine) après des milliers de générations de croisements, elle aurait pu venir d'un jeu de gênes très ancien.

8a - Par rapport à certains paramètres (biologiques ?) qui pourraient les ressentir, par exemple des lacs plus froids purifiant l'air comme le lac Anavatapta (nul(le) ne peut le dire à notre époque).

8b - Pures (vraies).

 (pas au sens nazi de l'adjectif "pur").

8c - Au sens d'origine du terme : biologie = science de la vie. Pas au sens fascisé du terme.

8d - Les francs récupérèrent probablement également des bribes du mythe Lakshmio-Tokharo-Celte. Ils en déduirent qu'il fallait s'effrayer que le "ciel" ne les voit pas et leur tombe sur les épaules. Dans les siècles passés des études vulcanologiques et tectoniques complémentaires eurent également lieu à la ville de Nevers. Il paraît que des maquettes furent mises en lieu sûr par le colonel Martin.

9 - Via les ancêtres Arshi-kucis et Tokhariens communs aux Européens .

10a - Constitués de trois grandes tribus (voir les trois Francia du temps de Charlemagne). Les huns les rencontrèrent à l'Est et le monde musulman au Sud. Les trois fils de Charlemagne (sortes de mânes) allaient des siècles plus tard se reformer finalement en une sorte de résurrection de l'Empire initial, à travers la jeune Communauté Européenne. Cet empire est donc assez stable. Les comtes de Nevers furent à peu près les seuls à maintenir cette vision plurale non centrée sur une seule des Francia à travers les millénaires.

10b - La phonétique Toj(har)o-Celte existe aussi mais il s'agit sans doute d'une coquille glissée dans les archives.

11 - I.e. les rocs des montagnes du temps où elles venaient d'émerger et où les habitant(e)s de la terre vivaient tous en contrebas sur les côte (voire de "arrivant(e)s").

12a - Pas sur leur tête comme le prétendent les versions romano-jacobines méprisantes.

12b - Les gaulois parmi les francs notamment, portaient à plusieurs guerriers des pavois sur leur épaules supportant leurs chefs en surplomb (d'où le terme supporteur).

13a - D'abord par des résistantes descendantes (tableau de Nara un moment à Venise), puis par des templiers convertis à une planète a-manichéenne qui suivirent ensuite le grand Léonard de Vinci et suivirent ses travaux dans une région très proche de l'Anjou.
 

13b - Certains supporters disent qu'il s'agit d'une allusion aux ponts de Never(s) (Neu verts) ainsi que semble l'indiquer l'image de nautonnier [13b2]. Il n'a pu s'agir que d'une grande bulle protégeant les travaux sur laquelle les résistant(e)s projetaient des images de villes, ou d'une méduse éclairée par dessous.

13b2 - (Original non autorisé. Il ne s'agissait pas de la ville de Paris. De tels travaux n'auraient pu y passer inaperçus sous la surveillance et l'oppression des jacobins)

14 - Voir Chateau de Vauvert.

 Son pseudonyme n'a pas de rapport avec le moine qui aurait volé en échappant à la gravitation (avec saint Mar(t)in, peut-être).

 Le colonel est celui qui n'aurait été que virtuellement sacrifié (ayant fait allégeance sincère aux nautonniers et aux cavaliers verts) et échappa à son sort.

Autre suite

15 - Ces pages ne visent pas à clarifier complètement quel fut le rôle de tel ou tel Envoyé dans ces régions par rapport à la Créatrice. De toute façon la Connaissance était partagée par tous les Envoyés. Ainsi par exemple que le Négus reçut cette réponse : " ... Le Messie-Jésus-fils-de-Marie n'est que le messager de Dieu, Son Verbe qu'il a jeté à Marie et un esprit venant de Lui .." (s 4 v 171), le climat de weltanschauung de ces régions se prête à leur passage. Mais il ne faut pas le voir d'un point de vue géographique (voir région sans légende, faisant sans doute allusion à la présence de Gabriel). Il ne faut pas perdre de vue que la Créatrice était Première en tant que musulman ou chrétien (et bien entendu bouddhiste, hindouïste, etc.). On devrait adresser de temps en temps une prière à la Mère Première ou du moins se dire : "Je reconnais que Allah (Dieu, Lakshmi, Vichnou, ..) ne projette pas que des côtés masculins et que je ne dois pas penser à Dieu uniquement en tant qu'homme et semblable à moi. Il est peut-être plus féminin que masculin par ses côtés de Bonté et de Compassion". Par ailleurs il faut se souvenir que Allah ou la Mère envoient des Envoyés qu'ils veulent, fils ou fille, quand ils veulent [mais c'est probablement une réflexe naturel pour un enfant que de tenter d'accaparer l'amour de ses parents pour soi seul. Le déchirement est grand lorsqu'un autre frère ou soeur paraît] et les Enfants ne maîtrisent pas le Temps, c'est évident.
 

Liens

Le jeune syndicat et l'école (qui à travers certaines cadres descend aussi de ces pages historiques anciennes).

Un aperçu d'éléments qui se trouveraient derrière une (certaine) barrière de passage
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une interprétation un peu idéologique de la notion de la faille bleu-verte en tant que "défaut"

 Le "défaut" bleu-vert est celui qui met en défaut les hitlérianismes [1].

 On se souvient qu'un poursuivant hitlérianiste, dépité d'échouer de près à arrêter un Gandhien, lui lança:

Fnv - "Tu ne l'emporteras pas au paradis !"

Supérieur Gandhien - "En effet ! Ton paradis n'est pas le mien" [2].

Ndlr

1 - Les idéologies qui justifient de massacrer des juifs, des laotiens, des asiatiques, des musulmans (Afghanistan), etc.
 Ce ne sont que des variantes.

2a - Rappelant ainsi que contrairement à la propagande néo-sumérienne [3], il n'y a pas qu'un seul paradis, mais "des" paradis.
 Le paradis d'un hitlérien (celui d'avoir exterminé des races choisies par lui, et notamment toutes les femmes et enfants de cette race), n'est pas le paradis d'un gandhien ou d'un bouddhiste. Par ailleurs, et loin de l'idée d'être clivants, le paradis d'un gandhien est un peu distinct (mais pas disjoint) de celui d'un bouddhiste, ou de ceux d'un musulman ou d'un chrétien par exemple.

2b - Il faut bien comprendre que le "paradis" d'une personne n'est pas le paradis d'une autre.

 Ainsi, sur la fin de sa vie, le dernier gandhien (celui connu de l'Alliance) a dit encore:

 "Je suis heureux d'avoir échappé au fascisme. Il aurait été facile d'y succomber.

  Mais tomber dans la facilité, n'est justement pas faire montre d'être quelqu'un(e) de 'supérieur(e)'.

  A la décharge, c'est un piège (que l'on peut qualifier de 'diabolique') sur terre. Quand cela vous arrive, c'est un peu un manque de chance. Mais il faut faire des efforts.

  Et sans qualifier ceux ou celles qui y sombrent d'être devenus pour toujours des 'inférieur(e)s' [2c], quelquefois quand même lorsque les gens ont été éduqués [2d] on peut dire d'eux qu'ils ont une pensée de valeur inférieure.

  On peut aussi remarquer que les arriéré(e)s mentaux(ales) ou les (très jeunes) enfants n'ont jamais ce genre d'idées ..."

2c - (on peut aussi croire être un(e) être supérieur(e) dans un sumérianisme ou un fascisme).

2d - La différence entre avoir eu la chance d'avoir été éduqué(e) et être intelligent(e) ..

3a - Les propagandes sumérienne et hitlérienne sont voisines l'une de l'autre: culte du "supérieur" et de "l'inférieur", etc.
 Mais chose curieuse et révélatrice, elles reprennent l'idée "d'un" (seul) paradis ou enfer, "d'un" (seul) dieu, "d'une" (seule) nation, "d'un" (seul) "bien" (ou "mal"), et d'un fusionnel (dans le mal, qu'elles appellent) "bien".

3b - On voit d'après la pensée du dernier gandhien que la 'faille' bleu-verte est en quelque sorte inversée:

 Il s'agit d'une 'faille' de la pensée des (purs) hitléristes à appréhender certaines notions ... humaines, tout simplement humaines.

 Mais de la part des ami(e)s, des résistantes ou des résistants, il s'agit d'un univers de capacités 'chaudes' (réchauffantes pour le coeur).

3c - Notre maître avait lu le Coran Bleu-Vert, à la suite des recommendations d'une "multiplicité tolérante" envers les religions données par le Mahatma en 1948.

4 - Voir également Etudes sur les courants de passage (ou d'entrée), qui auraient pu s'appliquer à des recherches de navigations entre univers (en attente confirmation d'archives. Voir ici).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 

[..]

 Un type de communication qui était propre à l'Alliance, faisant plutôt ici référence à l'aptitude des fondatrices et des fondateurs à se guider entre les méandres d'univers grâce à des graf-paths plutôt qu'à leurs connaissances scientifiques à propos d'une malléabilité de méta-vides.
 

Autres éléments

Une introduction perdue
 
 

Ndlr

A - Comme souvent on peut trouver des illustrations dans plusieurs domaines. Voici par exemple le domaine des jardins au Japon (le jardin précédent était Thailandais).  Aperçu autorisé concernant les arcanes d'un des autres domaines, les recherches en physique des fondateurs savants S/D.

1 - Des analystes de l'Alliance ont suggéré que les graf-paths pourraient être les segments partageant les polygones-bulles ci-dessus (ndlr : c'est pourquoi la françisation graph-paths a été restaurée en graf-paths, afin de mieux respecter l'idée allemande [1b] ).

2 - Une évocation apparemment de l'aspect entre les entités-bulles, ici.