Photo : Supérieures et résistant(e)s évoquant les camarades médicales disparues et les résistantes de toute la terre.

 L'école a cessé son parrainage à T.O. en fin 2009, le nouveau bureau de celle-ci ayant désormais assez de ressources pour être autonome. L'école n'était en effet qu'une structure de protection initiatrice. Il était indiqué qu'elle "n'avait pas vocation à continuer d'exister" en tant que tutrice.

Le Supérieur qui s'en occupa avant M.P.

Le petit conseil de T.O., remplaçant l'école
 
 

Présentation

  Elle s'occupa au départ essentiellement du lieu d'émergence de la reconnaissance et de la fédérativité, c'est à dire d'apporter son réconfort moral au haut conseil qui créait ses sections (traitant les problèmes de l'eau, des handicapés, des orphelins, des secours aux tribus plus écrasées que la sienne, de la fédération maritime, etc.) et de parler des vagues du grand combat qui est celui de ne pas diaboliser (sataniser) les minorités [*].

 L'école (de son nouveau nom Terre des Orphelins) retournera à son rôle de petite soeur des associations humanitaires gandhistes qui parsèment la planète. Selon ses possibilités elle tentera d'inclure l'apprentissage du modèle des leaders et des assistances médicales par le plus grand nombre, afin d'aider petits et grands.

M.P., un bouddhiste, qu'on voit à gauche sur la photo, assista à la première Sangha entre les mouvements amis dont l'un était déjà l'école, quand le Green Crusader et les Résistantes d'origine donnèrent l'impulsion à l'école [*]. Jusque dans les années 20 il partage le parrainage spitituel avec le chef Yahayia pour soutenir T.O. . Avec son frère Mr Po ils ont succédé au grand beur refondateur du mouvement, lui-même ayant succédé au cheikh ami de tous, suite à la déclaration intermédiaire de 2002.

Les résistantes et résistants français de l'intérieur qui rejoignent maintenant à 77% la philosophie pluriculturelle (sondage du 8/2/2010), n'étaient pas oubliés. Ainsi la fédération portée par l'esprit francophone, verra-t-elle peut être le jour".
 

Ses origines

 Ces autres fondateurs désormais détachés de la famille Pierre / Boutros, connurent Sri Aurobindo à Londres puis Gandhi en Inde, et s'inspirèrent de leurs enseignements. Bien entendu ils connurent sans doute également les figures de proue du socialisme mondial qui passèrent à Paris dans ces années là, d'où le mouvement tira d'autres influences.

Une branche partie d'autres ancêtres historiques a-manichéens

La solidarité des passeurs des 19è et 20è siècles

Origines beaucoup plus anciennes
 

Autres documents

Mention ancienne

Son positionnement religieux

Ligne d'Humanité suivie par l'école
 

Eléments de gouvernance

Filiations comprises provenant des Hommes verts sources [*], des Esséniens, de Lao Tseu, etc.

Archipels de solidarité

Où ménerait le bouillonnement d'idées des jeunes encadrés par les séniors dans le Conseil (début 21è s.)
 

Et aussi

(d'un point de vue encore prématuré à sa fin) Les ailes pressenties par l'école

Ses idées morales (un petit guide pour les buts profonds que l'on peut s'attribuer, les objectifs de bonne santé morale et spirituelle)

 (l'école admet toutes les préférences religieuses a-manichéennes, et invite seulement les autres à se dépolluer mentalement et à aller vers la paix [dans une assemblée universelle] des apaisements de tous les horizons : "ne pas inférioriser son voisin" et avoir au contraire la démarche inverse de l'admettre, est une des idées fondamentales)
 
 
 
 
 
 

Notes diverses

A1 - L'école n'est qu'un petit fil extérieur en Afrique et un peu sur le sol européen, appartenant à l'origine à une autre Grande Tentative [A2].

   Si le mouvement se développe, il y aura une mise en place de commémorations des grands Seniors patriarches et protecteurs (Nkrumah, Gandhi, Kimbangou, Lumumba, et tant d'autres) avec l'aide d'autres associations.

A2 - Il ne faut pas systématiquement prendre les choses qui ont été dénominées.
 Ainsi par exemple, le bandeau suggéré en tant que "combat de M.P. contre les M.P." (les Manichéo-Pourrisseurs de la planète verte) indique que M.P. n'a probablement pas existé. C'est l'école qui a existé dernièrement. Le lien est certainement quasi-direct (bien que couvert) entre les écoles et les nouveaux jours sans tenir compte de lui (une petite erreur de l'école ici).

B1 - Les frères des clans et tribus du même continent qui ont été les plus écrasés pour commencer, les autres minorités (par rapport à toutes les tribus de la terre) sur d'autres continents, plus tard.

B2 - L'école n'est pas d'un seul continent.
 Elle ne cherche donc pas à influencer les décisions ("à manipuler" diront à coup sûr ses opposants) des familles très représentées sur la planète à telle ou telle époque. Par exemple à l'époque de sa création elle comportait beaucoup d'hommes d'origine dans ses rangs, mais elle ne cherchait pas particulièrement à mettre en avant une politique de panafricanité (voir ici), la responsabilité de chaque question incombant à telle ou telle famille de membres.

B3 - L'école descendait du Camp et antérieurement pouvait descendre d'une Ecole Coréenne [..]. Voir aussi.
  (mais l'Alliance n'a pas la connaissance de l'entière bibliothèque de la famille fondatrice).

C - Un aperçu de la tolérance (promue par les femmes, pour elles et les enfants au départ), ici.

1a - Agissant aussi de façon compassionnelle plus globale, dans le sens pour la régénération d'une (ou de la) terre [1b], qu'on peut voir comme l'abbréviation de Tessiture-on, une ligne très large d'horizon, visant une égalisation verte (équanimité magnanime ayant en vue d'éliminer d'abord les blocages dûs aux comportements de sectes, d'acteurs ou de sociétés [post-?]coloniales [1c] ), visant le redressement et l'équilibrage (ou le rééquilibrage quand la disparité est trop criante) des ressources entre les différentes régions [1d], et d'étancher la soif (les soifs) des défavorisé(e)s [1e].

1b - Où si l'on n'y prend pas garde il pourrait n'y avoir que des orphelin(e)s dans le futur.

1c - Mais encore insidieusement colonisantes via des relais financiers fermés et sourds aux populations, comme les européens en font l'expérience.

1d - Via des channels alimentés par des participations croisées solidaires volontaires, la mise progressive sous contrôle des acteurs financiers extrémistes, la mise en place de réseaux sociaux de protection infantile, de soins, et généraux, etc.

1e - Les plus défavorisé(e)s étant servis en premiers.

2 - Ndlr : l'école était en contact avec les Dames protégeant les familles fondatrices.

3 - Possible piste ici.



4a1 - (A partir de 201x) -

 Ci-contre : le Grand Beur renouveleur des idées de naissance en une fédérativité de demain défendant les déshérité(e)s de toutes sortes.

L'aide des Supérieures donnant la main à Aminata Traoré (l'égérie de l'Afrique), le compagnon du grand beur [4a2] continuera quelque temps au sein d'un des boards directeurs le rôle de tuteur qu'assumaient celles-ci.

  Son frère [4a3] quant à lui (ou un de ceux-ci) est reparti comme compagnon (de la personne physique) du jeune rescapé [4a4] rendant sans doute visite à la Tilma en Amérique du sud avec Moustapha, le grand beur inspirateur [4a5] et donneur de courage, en suivant d'autres voyages de fondateurs antérieurs. Il y a eut un bruit selon lequel le jeune rescapé aurait été son frère mais il est clair que c'est vraisemblablement du côté des Supérieures (laotiennes notamment) et de la première sangha qu'il faut chercher des informations.

Petite histoire de l'école

Introduction

  Les fidèles un peu anciens de la première sangha savaient que la petite maison de la supérieure Tsi et les ancêtres Esséniens (vent d'est, vent d'ouest) s'étaient certainement réunis à la même époque dans la région de cet archipel car ils n'étaient pas tout le temps à l'emplacement d'origine (le mot "ile" étant pris dans une acception très voisine chez les Esséniens [trajet à ne pas confondre avec celui de cousin(e)s de la famille de Jésus qui seraient passé(e)s par la Méditerranée]). Une des soeurs a peut-être appartenu à la maison de Tsi/on, mais on ne confondra pas les deux écoles.

Histoire

4a2 - Ndlr : initialement second.
  Autrefois quelquefois appelé (un des) chancelier(s).
  (le rôle de l'ancienne chevalerie verte, légérement allemande, semble de tomber en désuétude, bien que du temps de Moustapha on lui ait dû encore les cartes comme celles évoquées en arrière-plan sur l'image. Son rôle reviendra peut-être un jour, mais pas nécessairement pour [..] ).

4a3a - Qui préconisait à peu près la ligne de l'A.N.C. (après le cheikh Yahayia).

Mr Po (que la famille a autorisé à porter dans la famille le prénom de son grand-frère [4a3b] afin de lui éviter le sort de Che Guevara), continua quelque temps à aider l'Alliance (il n'y a donc pas eu de guerre de succession, une invention typique des manichéistes massacreurs de femmes et d'enfants s'ébrouant déjà impunément dans la honte depuis 1941 en insultant la victoire verte du 8 Mai 1945 par les massacres de Sétif, les inféodés descendants de Robespierriens acharnés contre le deux-tiers monde et la fédération naissante représentante des 700 millions de francophones).

4a3b - Marc
 Version selon l'Alliance : dont il aurait été une forme shadow. Il s'agirait alors ici du Supérieur Marc.

4a4 - (Nous sommes dans les années 1970) La première fois où il fut vu de façon publique ici (après plus de 10 millions de morts, soit l'équivalent de la première guerre mondiale sur 2 petits pays, le Vietnam et le Laos principalement, après l'impunité de l'empêchement de la gestion de la Corée par elle-même par une peuplade manichéiste diviseuse (des cavernes) [de Plato(o)n pour lui faire plaisir] se trouvant sur un autre continent, luttant temporairement - on l'espère - contre l'histoire [plus exactement contre plus 6 milliards d'années d'Histoire de l'apprentissage de la vie en commun sur terre en étant servilement inféodée à tous les négationnistes de l'a-manichéisme / ou plus simplement, le culte de la domination et de la soumission de toutes les autres tribus sur terre à son avidité égotique, ce qui est une façon extrêmement saine et autorisable d'aborder la question de la gestion en commun de la planète / ] ).

4a5 - Rejoignant probablement le groupe des messagers.

  On croît voir sur l'image les univers ou espaces bleutés surnuméraires que la plupart d'entre nous ne peuvent décrire, et que voyait cet inspirateur fabuleux.

Il représentait l'islam (dont certains enseignements anciens - quasiment perdus aujourd'hui - n'ont pas tous été exploités) dans les rangs de l'alliance.

  Voir également ici.

4b - (ndlr)  .. dont le but est l'union, la cohésion, la lutte contre la division de toutes les branches non-manichéennes et empêcher ainsi par leur ralliement au manichéisme mécaniciste et égotiste, que le monde ne sombre dans le chaos [4c].

4c1 - (ndlr) Le supérieur (allié des fidèles lakshmiennes) commençait récemment à introduire le rôle courageux des résistantes françaises dans la salle. Un suppôt des ultra-manichéo-libéralistes qu'on n'avait pas détecté se dressa soudain comme un pantin jaillissant de sa boîte en l'invectivant : "Communiste !".

 Si ce n'est pas clair sur cet exemple comment les petits diables [4c2] sont bloqués dans la propagande préhistorique et comment ils sont désormais en décalage par rapport à la grande société hétérogène française et francophone des nouvelles générations qui se situe dans un en-dehors temporel par rapport à eux et à leur rêgne où ils tentaient depuis 700 ans de justifier leurs abominations en diabolisant les victimes (Lumumba qui fut dissous dans l'acide fut leur dernière avançée la plus extrême pour tenter d'ajouter toujours un petit plus [4c3] et donner un avantage à leur diabolisation) alors on ne saisit pas les temps nouveaux.

 Les résistant(e)s français(es) de l'intérieur commencent eux aussi à être diabolisé(e)s et comme elles critiquent les coffres géants des sur-capitalistes manichéens et des nuées manichéistes qui les entourent, elles sont accusées d'ouvrir la voie à la banqueroute de satan (victime, évidemment), en quelque sorte de commencer à saigner ce "pauvre satan" de l'égoïsme et du désintérêt pour autrui (qui aime à le diaboliser en le torturant, bombardant, convertissant au manichéisme, dépossédant de ses terres, etc..).

4c2 - La "racaille" néo-libérale qui a provoqué ou directement effectué plus de 20 millions de morts au 20è siècle et qu'il faudra bien un jour appeler de son vrai nom.

4c3 - En réalité l'inverse (un ultime moins) comme vous l'avez tous considéré.

 (pour les nouveaux (nouvelles) arrivant(e)s, on a ici l'exemple d'un mensonge parfait ou d'un double-langage).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 

Chanteur francophone de la fédération maritime

Les territoires marins autour de l'Eden de la région bleue d'origine portèrent d'immenses Vagues messagères

(une des autres régions édeniques prétendantes importantes selon le monde arabique ici)





















































































L'école de l'Alliance pour les JNSD et les sympathisants