Le cheminement intérieur selon l'école

Quelques liens:

Les origines, les fondements du nodus (partie 1)

Les origines, les fondements du nodus (partie 2) - Une voie intermédiaire entre le bouddhisme et hindouisme. Compassion et pardon. La voie de Lakshmi

Autres éléments écrits dans une logique peut être un peu plus compréhensible (partie 3)

Tradition religio-politique de l'Ecole

Histoire récente résumée de l'école

Notion historique no 1
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Filiations de l'Ecole

 Maître Setoki [1] faisait partie de ceux qui discutaient de la nécessité d'actions plus engagées, notamment dans une vue de résistance socialiste, en marge des actions de la SAS, décrites ici. Pour se faire une idée du positionnement politique théorique on pourra comparer avec celui de la Soka Gakkai, mais on ne devra pas se référer à elle pour les enseignements. L'Ecole est beaucoup plus tolérante et proche du bouddhisme. On pourra même rester dans le bouddhisme, et l'Ecole recommande de toute façon le passage par une école bouddhique traditionnelle auparavant, afin d'avoir plus de culture. L'enseignement du maître n'est pas une tendance politique comme le socialisme qu'il a étudié dans sa jeunesse, mais une voie équilibrée, centrale, qui aide à avoir une posture juste et équilibrée, et même de maîtrise des événements, en toutes circonstances.

 Le jeune clan de Neu vers.. (les anciens amis français du maître du temps de son passage en France) a aussi écrit quelques pages sur le bouddhisme et autres notions profitables à la fortification et à la résistance intérieure face aux difficultés.

 Maître Setoki a indiqué (sous une de ses apparences) la voie du cheminement intérieur et de celle du nodus de vérité et d'apaisement universel . Cette Voie complète le bouddhisme et tente de jeter une passerelle vers les mondes manichéistes sanglants et les tribus qui pratiquent ces cultes, en répondant à la critique de la Supérieure Tsi [2] envers elles.

 Après avoir émigré il a choisi de revenir au Japon pour se battre encore contre les courants d'extrême-droite ultra-nationalistes. Il résidait encore récemment en France. Les plus initiés joignent encore le maître régulièrement.

Ndlr

1 - Le nom du maître (qui aurait signifié à l'origine "jeune torrent de paix" avec les noms Se Toshiwakai Kyuui) semble indiquer qu'il était d'origine continentale et peut être exilé au Japon. Voici un des maîtres possibles de ce nom.

2a - La petite école a décidé au début du 21è siècle de commencer par suivre les préceptes de la SAS sans reprendre les aspects politiques de l'école de Tsion (peut-être une autre contraction cachée de Tsigan-on afin d'échapper aux nazis et néo-nazis [2b]). Elle pourrait s'en inspirer quelques décennies plus tard mais ne le fera(it) probablement qu'en suivant les indications des agences gandhiennes et pour des circonstances le nécessitant.

2b - Une autre voie d'interprétation en ce qui concerne [..] futur, est celle du Tao. Peu nombreux sont les maîtres qui à une époque donnée peuvent voir quelles sont les tendances sélectionnées et quelle est celle qui prévaudra un certain temps.

Voir aussi

(quand on n'est pas sûr, mieux vaut être tolérant).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



 
 

Questions
   02/04/05
   Réponses à certains pélerins

  Une des allusions élliptiques (paraboles) d'assemblées bénéfiques pour l'humanité (une de celles de l'Alliance)

   En ce qui concerne les chrétiens, vous pouvez également rechercher par campus stellae en parallèle par un moteur de recherche pour approfondir vos connaissances si vous faites partie de la branche chrétienne des Esséniens (le boudhisme et les croyances analogues comme celle de Lakshmi ne cherchent qu'à aider les autres fois sans chercher à les convertir).

Retrouver et rechercher sans cesse la compassion