Le milieu indien dans lequel tous les résistants internationaux tiers-mondistes évoluaient dans les années 1900-1930

   Le camp du Tiers-Monde et de la Non-Torture (cf. égt. ici, et ne pas confondre avec le NSD), via les résistants verts qui faisaient partie de la S.A.S., eut comme supporters Marguerite Duras et ses copines de classe, dont une certaine Nara, française également (mais une 'sale' immigrée déjà à l'époque), et plus tard d'autres qui ont été approchés (comme Simone de Beauvoir). Du côté de la résistance un certain Viktor, accompagné de Ekwa (on ne sait pas quand Ryad est arrivé, peut-être dans la branche militaire amie des existentialistes, cf. résistances communes) (camp intermédiaire issu pour partie de la résistance gandhienne) ont oeuvré au sein d'une Agence de protection tiers-mondiste. Le camp était encore représenté dans les années 2000 par certains membres dans le Conseil fondateur qui avaient connu les fondateurs.

Liens

La lutte du Mahatma
L'inde, considérée comme une des principales plaques tournantes entre les civilisations
Manoeuvres (opérations de défense) des grandes puissances du tiers-monde dans une optique de respect et de protection mutuelle (lien en attente)

Liens historiques de l'Alliance (lignes passées d'une synthèse sous l'égide d'une pensée modérée)

Résistances naissantes du camp ami, le camp du tiers-monde et de la non-torture, en Inde et en Asie (193x-1975)
Aperçu des luttes ultérieures du comité extrême-oriental pour la libération des peuples
Positions difficiles des résistantes et des résistants sociaux-démocrates francophones dans les années 1950

Histoire reconstituée des résistantes fondatrices dans les années 1930

Nara, Ekiwa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


La période Indienne
Années 1915-193x

  [archives]

 Habitant l'Inde à cette époque, les fondateurs eurent la chance inouie de pouvoir connaitre à la fois Sri Aurobindo et Gandhi dans leurs jeunes années.

Le syndicat se réfère toujours à ce moment unique de l'Histoire comme à la période magique, la période légendaire durant laquelle tous les grands fondateurs du mouvement et sans doute les plus grands sages-philosophes depuis des centaines d'années où des millénaires, vivaient non loin les uns des autres et pouvaient facilement se rencontrer. Nous, misérables successeurs n'ayant qu'entendu les rumeurs et rapportant seulement quelques fragments reçus de nos parents, ne pouvons que faiblement tenter de rapporter les éclats d'illumination [glimpses] qu'ils reçurent [..] et de mouvoir les fidèles près de leurs actes et paroles.

[..]

 Il y eut sans doute des allers-retours de Nara et d'autres entre le Caire, l'Afghanistan et l'Angleterre, après des départs différents.

 Un certaine soeur Emmanuelle, petite chrétienne égarée, aurait connu le colonel vert et ses amis. Elle était admirative de ces jeunes conducteurs de gros véhicules. On connaît sa célèbre réponse à la question "Si vous aviez une seconde vie qu'aimeriez-vous faire ?" qui fut "conductrice de camions".

[..]

 Beaucoup plus tard, des descendants eurent la chance de voir "là où le soleil de l'espoir se lève" [..] sur les traces de leurs aieux.

[non divulgué. Archives. Régions inaccessibles au début du 21e siècle]

L'entraînement issu de cette époque

Panorama résumé des mouvances gandhistes continuatrices en Inde, beaucoup plus tard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  L'étude des anciennes civilisations et de leurs travaux antiques comme les réservoirs d'eau au pied des monts qui leur permirent d'assurer l'équilibre des besoins de leur population avec leur environnement durant des millénaires, fascinèrent les fondatrices et elles se passionnèrent pour leurs découvertes durant des années.

  Le site ne mentionne pas par le détail toutes leurs études, mais seulement certains aspects d'après les notes collectées par les nouvelles équipes de résistant(e)s sous l'ordre des refondateurs. Des anciens d'autres origines (le Caire, etc.) ont également apporté le concours de leurs réminiscences ou de leurs connaissances privées propres, notamment celles à propos de cette épopée un peu ancienne à laquelle tous les peuples du monde vert ont participé.

 Pour la partie de fragments concernant les "chevaliers" indiens (Nara avec l'un de ces savants, ci-contre) qui reconnaissaient Maya, comme la source fondatrice extrêmement importante dans les systèmes de pensées basés sur la régulation réciproque (concept-déesse lié à la mère nature dans les religions de l'Inde). Nous pouvons aujourd'hui comparer avec acuité ces systèmes philosophiques et physiques indiens (que l'Alliance reprend en grande partie) avec les productions des sectes manichéistes qui se sont toujours référés à des hiérarchies pyramidales [1].

 Or la Nature n'est presque jamais organisée en hiérarchies. Elle est plutôt organisée en systèmes cycliques, et ces mêmes systèmes en collaboration, en relations, et parfois en concurrence (remarquablement positive) les uns avec les autres.

 Tous les savants de la terre décrivent les organisations hiérarchiques comme destructives de leur environnement (les immenses régions où existèrent jadis ces cités sont aujourd'hui des déserts.). Le réseau néo-sumérien qu'elles forment aujourd'hui risque donc d'être complètement destructeur de la planète si nous ne faisons rien. Malheureusement elles secrêtent des systèmes de gouvernements bloqués (psychorigidement) dans la plupart des attitudes de déni (afin de conserver la dominance) des évidences : histoire sanguinaire [2], adoration de tablettes de papier imprimé (les richesses), empêchement de la possibilité de vivre aux espèces animales (et même aux cultures dans certains cas), incapacité à imaginer des voies non mécanico-guerrières, etc. . De plus on a inculqué à certaines régions défavorisées (qui ont longtemps été les proies d'abêtisseurs), des pseudo-connaissances ne les aidant pas (tout au contraire). Mais c'est ainsi que ces organisations terriblement manichéistes ont pu perdurer durant des siècles. Le régime de la peur imposée, des impôts écrasants, du nivellement des cerveaux par le bas, cela a été le régime des européen(ne)s durant plus de 2000 ans. Les castes qui les dirigeaient (au moins jusqu'en 1914), même si elles connaissaient l'histoire des bonnes civilisations, ne voulaient pas en entendre parler, et encore moins en faire profiter leurs peuples. Après avoir conclu par vous-mêmes (par exemple sur le futur de la planète), vous comprendrez alors sans doute que depuis l'époque de la naissance du bouddhisme une compassion vint aux personnalités les plus évoluées, et qu'à l'époque des fondatrices et des fondateurs d'origine, ils considérèrent également avec tristesse compassionnelle les (pauvres hères) égaré(e)s dans ces sociétés (où nous étions, et où nous sommes encore grandement). L'exil des S.D. a donc été grandement profitable.

Les rapports de travaux et les thèses à l'école de Berlin

Les recherches profondes - pour faire se rejoindre tous les peuples de l'humanité

Autres études des fondatrices

Voir aussi

Introduction aux documents de l'ancien site.

Ndlr

1 -  Bien entendu leurs études sont datées. Nous devons les compléter. Il serait temps aujourd'hui (2010) de s'attaquer aux causes qui rongent la nature et font que la disparition des espèces s'effectue à un rythme 1000 fois plus élevé qu'à l'habitude. Par exemple nous devrions pratiquer plus l'élevage intensif de poissons comme au Vietnam plutôt que de prélever indistinctement sur toutes les espèces marines avec des filets qui raclent le fond des mers. Nous devrions nous prémunir contre les épandages chimiques léthaux dans les fleuves et les mers. Nous devrions chercher à nous prémunir contre les causes qui ont déjà provoqué les 5 premières extinctions de l'espèce. Nous devrions chercher à savoir à partir de quel seuil la surpopulation d'une espèce (plutôt) prédatrice engendre l'atrophisation des espèces participant à sa chaîne alimentaire et par conséquent entraîne la diminution du nombre de ses membres (i.e. l'équilibre entre les nombres de représentants entre les espèces .. que nous devons comprendre (aussi) comme dans la projection (le projet) de Allah, Dieu,..), etc..

2 - Il y a aussi des mouvements profanes peu ou pas criticables selon l'Alliance, comme les franc-maçons, qui ne peuvent aller plus loin et restent profanes par les apports à leurs collections car ils ne sont pas raccordés à la possession où à la connection avec les vérités d'origine.