Pari no 2

   A partir du moment où les nazis ont commencé à prôner l'élimination de toutes les races, il est devenu clair qu'ils devaient absolument être détruits.
   Le pari no 2 semble avoir été que la force nazie opérant contre toutes les races de la Terre (force apparemment francophone, mais on a vu des forces spéciales nazies parlant parfaitement américain au cours de la seconde guerre mondiale sans qu'elles soient du tout américaines), serait totalement réduite à zéro en moins de 200 ans. En fait, les f.n.v. ont renié la langue Française fin 2002 après des mois de pressions impuissantes à faire "craquer" les fondateurs sur ce terrain. Les f.n.v. n'aiment donc pas la langue française. Peut être en va-t-il de même de tous les tortionnaires: ils n'aiment que la torture, pas les langues.

  Comme cette force était lâche (cf. tortures du temps des colonies et plus récemment à travers la mondialisation), il est possible qu'elle ait préféré cacher qu'elle était principalement la faute engendrant la décadence de la France et de la Francophonie à l'étranger. Il est bien connu cependant que les jeunes générations reconnaissent les connaissances anglo-saxonnes sans état d'âme, donc le combat des néo-nazis "francophones" (d'apparence) semble avoir été le plus lamentable et le plus ridicule des combats entamés contre les jeunes générations. L'annonce de l'officier ou de Guillaume de Montauban, semble selon certains commentateurs simplement avoir été que l'Europe absorberait inéluctablement la France en moins de 200 ans, entre le 21e et le 22e siècle après J.C. . D'autres commentateurs disent que pas du tout, il ne s'agit que du pari qu'à l'instar du cycle 1789-1989 la France vivrait un autre cycle non jacobin dans le cycle 1989-2189, et donc s'apanouirait pleinement comme une des nations Européennes phare durant ce cycle (en ayant éliminé les f.n.v. et en possédant de nouveau des gouvernements sociaux-démocrates).
Cf. égt.
Pourrons-nous nous libérer de la pensee Jacobine des deux siècles passés ?
Respect des données d'il y a deux siècles

  Plus anciennement, à l'origine de la fondation du Rassemblement, il semble que l'un des officiers fondateurs ait attiré les f.n.v. dans un piège dans une des galeries où ils auraient tous ensemble sauté (ou bien où ils sont encore, mais où ils sauteront tous un jour), malgré que l'un des fondateurs d'origine ait enduré leurs pressions (cf. Inquisition encore à venir contre Guillaume de Montauban et les jeunes). Guillaume aurait enseigné le secret qu'on peut s'entraîner à lire des listes et des informations dans un désordre total, en y incluant des passages contenant des mots qui sont chers aux tortionnaires (jamais en ce qui concerne la Paix, par conséquent que les mots qui concernent le reflet des propres pensées des tortionnaires à propos de la guerre et des assassinats) et qui les déstabilisent à leur tour (comme 'assassin', 'mortel', 'nucléaire', 'atomique', etc.).
(ndlr NSD: attention: à n'effectuer que temporairement. Nous indiquons par ailleurs dans le site des moyens phychologiques relatifs à la non-violence, de façon à tenter d'atteindre la sérénité dans les périodes d'enfermement et de tortures).
   De ce fait, malgré qu'ils peuvent intercepter les messages de tout un chacun, ils feront des relations de n'importe quoi avec n'importe quoi d'autre (cf. détails sur la façon de saper leur mensonges par découpages de mots durant des mois et des mois, ou en ne pensant pas à des mots mais à des pré ou post-positions de façon à se concentrer sur les actions à effectuer uniquement).

De ce fait, mise en échec permanente à leurs tentatives de récupération traîtres contre l'Humanité: pas de collaboration avec de tels monstres, définis par les torturés comme des 'déchets de la Genèse' (étant contre les rapprochements des pays et l'avénement d'une planète en paix, mais pour l'extermination de l'Humanité, cf. pari no 3) et préparant par traîtrise de telles tortures surprises dans les pays étrangers.

   Ou encore ayant le profil de la Bête, du Monstre préparant l'avénement de l'Antéchrist comme indiqué dans la Bible, pour utiliser les tortures.

  Cette force de milliers ou millions de gens plaçés sous influence mentale sans le savoir,  est peut être d'ailleurs le signe de la venue de l'Antéchrist ce 'Christ qui nie le Christ', si ce qu'ils préparent est en train de déstabiliser la planète définitivement.

Autres éléments
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Qui était pour cela (lens)

  On parle ici en général des verres de lunettes qui volent en éclats dès les premières minutes de torture.
  Un jour prochain, si ce n'est déjà fait, il sera plus 'courageux' de la part de certaines puissances d'envoyer leurs dissidents dans des pays dits totalitaristes avec des récepteurs-amplificateurs de sons cachés dans leur cerveau, de façon qu'à leur arrivée on les prive de tout possibilité de résistance à distance par déclenchement radio-fréquence pendant que les gouvernements légitimes les torturent (ce qui serait normal puisque leurs services détectent sans peine le rayonnement haute-fréquence de type 'téléphone mobile' qui se dégage de leurs têtes, et même: qu'on leur a indiqué) ce qui leur procure sans peine à leur insu un profil "d'espion".
  Au nombre des tortures physiques, on compte désormais les rayons lasers qui brulent progressivement les cornées et les portions de cerveau qui sont derrière, à profondeur variable (tout dépend du réglage, i.e. de la focalisation). Le prisonnier recoit ces décharges à domicile dès qu'il veut dormir, ou sur les routes, en provenance de toutes les fenêtres (puisqu'il est catalogué "terroriste" dans le pays d'accueil). Il a ainsi l'impression régulièrement que de la fumée se dégage de son cerveau, de sa peau, et de ses oreilles (et ce n'est pas tout à fait faux. Les rayons brûlent le derme en surface et on voit clairement des petits nuages de fumée à l'endroit des impacts).

Echec aux tentatives de récupération par les monstres tortionnaires racistes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La lutte contre la torture universelle

 L'Alliance hérite des positions du camp du tiers-monde et de la non-torture, et au plan européen se souvient de quelques faits historiques marquants.

  Par ailleurs, l'agence mère des protections (protégeant la diaspora des existentialistes et de leurs sympathisants) qui était là à la naissance du rassemblement, a évalué que le raffinement dans les procédés d'écoutes des personnes a ou aurait déjà atteint un niveau inconcevable. On peut ainsi faire bien plus que ficher les gens: on peut noter aussi leurs réactions, leurs préférences intimes et même leurs pensées si l'on met en place les procédés auxquels songent les dictatures dans leurs rêves les plus fous. Et tout cela pourrait se faire à distance, dès qu'on déciderait de braquer un satellite vers une personne ou un ensemble de personnes. Ces procédés (sophistiqués de nos jours) de fichage ont été utilisés en premier contre les minorités dissidentes en France métropolitaine et dans les DOM-TOMS, auparavant pour empêcher les tirailleurs de défiler en 1945 avec les autres français, plus récemment sous prétexte de lutte contre le terrorisme (qui n'est autre que la forme d'accusation moderne de rebellion, envers les esclaves). Cf. description du début de la famille des derniers procédés de tortures mentales ici, alors que nous nous battons pour son éradication à la surface de la planète, à cause des instabilités de caractère engendrées (et de son caractère léthal inéluctable, contrairement à d'autres tortures).
Cf. egt.
Lettres du co-fondateur également qui a subi la torture mentale, un peu comme Aung Sang Suu Kyi est assignée à résidence
Les tortures prévisibles de l'humanité dans le futur. Les doubles invisibles d'écoutes

 Du fait de ces nouvelles catégories de torture semble-t-il acceptées par certaines puissances contre l'avis des autres malgré leur caractère génératif de haut danger en l'appliquant à des terroristes entraînés, il n'y a peut être plus déjà aucune liberté sur Terre ou pas encore de loi pour limiter les usages qui peuvent en être faits: détournements d'équilibres de régions à travers les votes influencés, .. , et surtout, mainmise sur les consciences de tous les humains sur la planète. C'est pourquoi l'Alliance tente de réagir et donne des consignes aux résistants oubliés sous la torture.

  La nécessité même d'imaginer qu'il faille des lois universelles pour limiter ces avançées technologiques, fait peur à l'agence.
  De nos jours, l'agence est en position défensive. Son mouvement fils existera ou n'existera pas. Mais dans ce cas elle ne pourra rien faire pour le protéger (bien qu'il ait correctement analysé les problèmes. Cf par exemple support des partisans de l'Alliance aux aspirations de non-tortures des peuples)

  Les milieux dipplomatiques pensent qu'il y aura des puissances qui pourront de toute façon les détourner. Il y aurait également d'autres nécessités; comme la prise de conscience nécessaire au niveau de la planète pour former un contre-pouvoir suffisant pour pallier aux tentatives d'utilisation. Il est difficile de concevoir aujourd'hui ce qui seraiit nécessaire en terme d'institutions et contrôles réciproques, sachant que même l'ONU montre ses limites. Le fait d'y penser pose le problème de toute façon. Quelque soit la durée de l'existence passée de l'humanité sur terre, cette époque de contrôle des cerveaux nous ferait entrer dans une deuxième époque de la genèse. Il est difficile d'imaginer que ce soit en passe de devenir une réalité: l'électronique et la biologie auraient-elles déjà tellement progressé que ces choses seraient déjà devenues possible? Quels seront les contre-pouvoirs capables de s'opposer à cela? Vers quel monde allons-nous ? (cf. combats des fondateurs contre le camp de la mort réprésenté par les néo-nazis).

  La lutte contre la "torture universelle" - c'est à dire le détournement ou la privation de liberté des gens à l'échelle de la planète - deviendrait alors un nouvel enjeu de lutte de la civilisation terrrestre. Du côté des forces du Mal, le combat est peut être déjà engagé soit pour étendre ce procédé à l'ensemble de la planète et se le répartir entre puissances à l'insu des peuples (cf. indices dans Le Monde Dipplomatique - Aout 2003). soit pour l'ôter . L'agence a entendu des rumeurs que ce serait pour l'ôter, mais ce sont certainement des faux bruits d'intoxication psychologique comme l'Agence en a tellement entendu. L'ôter a été le but de l'agence et de certains pays démocratiques, il y a longtemps. Pour l'Humanité en train de découvrir ces procédés anti-humanitaires, rappelons qu'en l'absence de contre-pouvoir, ce sont de tout temps les plus menacantes mesures à l'encontre des peuples qui ont été prises, et ce quel que soit le pouvoir. L'Humanité devra se mobiliser.

  Les citoyens et les peuples doivent être avertis de l'enjeu ou des enjeux. L'avènement du procédé semble être ce qui va devenir la condition humaine prochaine. Il pourrait devenir le fléau définitif de la civilisation terrestre. Mais peut être l'agence est-elle trop pessimiste ou trop en avance ?

  Nous laissons ici un lien vers quelques lettres récentes des fondateurs à différentes rédactions et TVs, à ce sujet.

Extraits d'une lettre d'un des fondateurs historiques, celui de type Siddharta qui s'occupait du renouveau de la Révolution Verte, qui subit les pressions psychologiques, comme Aung Sang Suu Kyi assignée à résidence.

Lettre (Gandhisme)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Lettre
(ci-contre: photo vraie du dernier gandhien dans les années 2000x. Un gandhien était un compagnon du Mahatma)

Ndlr: ne tenir compte que des passages en français et en anglais (qui sont inclus dans une lettre personnelle).

Em oi,

..

   Everyday, even under tortures, I review the duty of a Gandhian: all Gandhians of earth are bound to give hope for resistants against Hitlerians and to continue an example to give.

..

Traduction de l'Alliance:

   Chaque jour, même sous les tortures, je passe en revue les tâches d'un gandhiste: tous les gandhistes de la terre sont tenus de donner espoir aux résistants qui luttent contre les hitlériens, et de continuer un certain exemple comme un don aux autres

(prolonger l'ensemble des actions; continuer quoi qu'il en coûte; être dans le fleuve de la vie et continuer un exemple modeste, mais obligatoire).

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

Quelques indications sur les positions centrales du Gandhisme à propos de la torture (passages anglais, traduction prochaine)

Relations entre la position gandhienne (de non-violence) et torture sur le net (sites en français ici)

, et aussi cet extrait, à propos du Mahatma:

Mohandas Gandhi

“A man who, when faced by danger, behaves like a mouse, is rightly called a coward. He harbors violence and hatred in his heart and would kill his enemy if he could without being hurt himself. He is a stranger to non-violence.”

“One must learn the art of dying in the training for non-violence....the votary of non-violence has to cultivate the capacity for sacrifice of the highest type in order to be free from fear.”

“I accept the interpretation of Ahimsa namely that it is not merely a negative state of harmlessness but it is a positive state of love, of doing good even to the evil-doer.” 24

If there is dogma in the Gandhian philosophy, it centers here: that the only test of truth is action based on the refusal to do harm. Tapas came, in the Gandhian interpretation, to mean willingness to suffer in oneself to win the respect of an opponent. Gandhi extended suffering through sacrifice to the social and political sphere. Ahimsa is not just ‘non-violence.’ It is ‘Action based on the refusal to do harm, to kill or to damage.’
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour tous les losts tan len  (les abandonnés de la terre (1) )
 En réponse aux plaintes, aux stances, à toutes les prières et mantras lancinantes des résistants torturés oubliés.

 Nous essayons de vous mettre du baume sur le coeur, afin de vous aider à ne pas regretter de quitter la vie.
 Vous devez avoir conscience que vous avez soutenu un Mouvement modéré.
 Essayez de vous rappeler les valeurs du Mouvement (tolérance, ..).

 Sachez également que vous ne pouviez rien y faire: les néo-nazis ultras sont des éléments de tendances semble-t-il encore à droite de l'extrême-droite (qui elle, s'intéresserait à l'économie) par leurs méthodes qui ne laissent pas la place à l'expression de la contestation (cf. tortures sans limites de durée), donc des méthodes anti-retour (qui poussent donc à l'apparition d'un cycle ultra-terroriste. Ceci aussi bien par la négation, que par la durée, la traîtrise de la préparation, l'extrémisme des arguments sans appel, et les méthodes physiques). En tant que représentant(e) modéré(e) ayant choisi la voie de modération dès le départ, vous ne pouviez donc apparemment rien leur opposer.

 Essayer de se rappeler les valeurs du Mouvement est donc la seule voie pour tenter d'oublier ses peines et ses souffrances.

- - - -

 Pour les autres, ceux qui ne sont pas encore entrés dans le cycle de la torture, ou ceux qui n'en sont qu'aux premières étapes.
 Cf. Egalement Mesures contre la torture, préconisées par le Mouvement.

 Le Mouvement a été un des premiers à s'insurger contre les DISCOURS NORMATIFS, qui prennent les moyens techniques comme prétexte d'avoir raison. Parmi les moyens techniques, figurent évidemment les moyens de torture à l'égard des humains (des éléments "jetables" dans le discours nazi tortionnaire).

 Les néo-nazis utilisent des moyens techniques renouvelés parmi les plus puissants jamais imaginés. En conséquence, on constate que leurs arguments sont effectivement pitoyables et atteigne rarement le niveau mental d'un enfant de 6 ans (puisqu'ils ne s'imaginent pas qu'ils auront à défendre des théories ou des idées): dénégation a priori de la liberté humaine (i.e. de l'humanité), etc..

 A noter que ceci renvoie à l'aspect "contenant" minimal (rites, respect des autres, etc..) que l'on devrait avoir à propos des autres êtres humains.

 Cependant les néo-nazis comme tous les tortionnaires, s'arrogent le luxe de "remplir" les moyens, les vecteurs de torture (par exemple des canaux sonores) infligés aux victimes, de pseudo "valeurs". En pointant ceci, nous attirons votre attention sur un des moyens de résistance à leurs accusations. Vous devez bien distinguer que "l'enveloppe" de torture utilisée (c'est à dire le contenant, les moyens purement techniques) rend le contenu caduc. Les "valeurs" imposées par des tortionnaires ne peuvent donc être que "faussées".

  Certains moyens relèvent de la "pression" qui se veut amicale et persuasive, afin de dissimuler l'effet ci-dessus. Mais il s'agit de la même chose si vous entrez au contact (voulu ou non) de forces extrémistes. Vous devez savoir que vous entrez dans un cycle où l'on vous fera prendre le contenu pour vrai, par l'intermédiaire du "canal" de pression utilisé.

 Si vous êtes déjà trop engagé(e) sous la torture, le Mouvement a une attitude tolérante (cf. cependant consignes de non-révélation des membres, comme dans tout autre parti). Nous ne pouvons pas vous forcer à résister pour l'idée du Mouvement. Cependant, comme le mouvement est modéré, vous devez savoir que si flanchez ce sera probablement en faveur d'un Mouvement plus extrémiste. Vous ne vous en sortirez donc jamais, vous ou votre famille.

  Là comme ailleurs, ils invoquent la recherche de "complices". Si vous acceptez ce terme, vous acceptez de la même façon que vous êtes coupable, ou si vous préférez, du mauvais côté de la barrière.

 En ce qui concerne l'accusation de "communisme" ou de "gandhiste" (ce qui est équivalent), vous pouvez facilement y répondre en comparant le nombre de 50 millions d'esclaves morts au 19e siècle, ce qui a suscité la naissance des partis de résistance communisme, gandhisme, ..). Ces nouveaux partis ont eu des torts, mais songez à ce qui serait arrivé avec la continuation de l'esclavage et de l'extermination des minorités (par l'hitlérisme), si ces nouveaux partis de contre-pouvoir n'avaient pas existé.

Cf. ouvrage "Marianne et les colonies", édité par la Ligue des Droits de l'Homme.

 - - - -

Lost stan len,                                                        (broken english: Stan perdu lèves-toi! )

Long Sons
Lang Shoa
For Loan with foam
Chao à tous les lost stan lens

Buyen Vian

- - - -

Qui était pour cela (lens)

Note 1: Ceci est un jeu de mot.
Vietnamien: len = se lever, comme dans "lèves-toi
Américain: Lost(s) Tans: les Tans perdus (peut également se rapprocher de la série Losts).
La traduction s'approche de "Que tous ceux qui ont perdu la foi se lèvent et soient rassurés".

Autres notes:
1 - Un certain Tan était un des fondateurs de l'alliance. Voir ici la pensée approchante de ce paragraphe.
2 - Par solidarité mutualisée, le vietnamien qui a fait ce jeu de mot suppose qu'il y a des "Tan" bouddhistes chez les américains.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La maîtrise des languages

A un f.n.v. qui lui disait lors des interrogatoires en Corée "tu ne maîtrises pas un seul mot, sombre idiot appartenant à une race inférieure", le fondateur aurait répondu:

"Je suis capable de penser dans tous les langages".

Heureusement, le tortionnaire crût qu'il se vantait comme le fait tout imbécile, et qu'il voulait peut-être dire "tous les langages, comme par exemple le langage des tribus arriérées ou le langage des singes".

 Le fondateur voulait évidemment dire:

"Je suis capable de penser par l'intermédiaire des connaissances qui sont communes, et au-dessus de toutes les langues".

 On sait que les langages sont un sur-ensemble des langues. Il y a le langage des signes, des émotions, etc. . Les langues ne sont en réalité qu'un sous-ensemble des langages mais peu de gens le savent (et on a plutôt tort de traduire restrictivement "languages" en anglais, en "langues" en français).

 Nous savons cela car le fondateur pensait constamment à l'Humanité.

 Il voulait dire: "les langages de l'Humanité".

Ndlr: ceux-ci forment encore un jeu différent de celui de la palette des langues.

 Il faut être dans un état de bonne "respectance" de l'Humanité, pour recevoir et accepter cette notion de "langages de l'Humanité".

* Respectance: de l'anglais "respectant": en état de déférence et de respect.

  Ce mot n'existe pas en français. Ne pas le confondre avec ce qui pourrait être "respectitude" (qui renvoie plutôt à n'affecter qu'une attitude superficielle, à feindre). Il faudrait également l'étendre en "respectancy" en anglais et dans les autres langues.

  "Respectance" serait le mot de ralliement d'un nouvel idéal.

  Il est intermédiaire dans l'ordre des notions, et n'est pas aussi éloigné et difficile que "Compassion".
Désignerait l'état d'observation de "respect" par une civilisation, d'une autre civilisation (et par extension de la capacité ou possible propension aux respects envers chacune des autres civilisations). De ce fait, ne joue pas le même rôle que le mot "Compassion".

 Ces deux mots par exemple, peut former deux indicateurs distincts des distances d'une civilisation par rapport à une autre. Une civilisation A peut être par exemple à 10% de Compassion et 30% de Respectance envers une civilisation B (ne pas croire que 10% est un chiffre bas. C'est parfois un honneur que d'attribuer 10% de respectance à une civilisation, afin de ne pas la rendre encore plus méchante, s'il s'agit d'une "civilisation" suivant l'ordre de Baal).