Mots pour rassurer, de la part des assassins de la liberté

 Ils ont défendu "pied à pied", sauvagement, en ne reculant que très lentement et en faisant des millions de morts, leur "bonne volonté" de combattre la liberté des peuples à acquérir leur indépendance et à se libérer du colonialisme esclavagiste.

 Quand les enfants leur demandaient ce qu'ils défendaient, croyant ne pas être entendus, ils leur répondaient (paroles résumées):

- Nous défendons le pouvoir de vous protéger (et de parler à votre place puisque vous ne connaissez rien à la "démocratie", ce mot que nous sommes les seuls à avoir inventé, et que vous les enfant et tous les ignares de tous les autres peuples de la terre ne connaissent pas puisqu'ils ne parlent pas notre langue). Une fois que vos parents auront été exterminés (puisqu'il n'y a pas moyen de faire autrement malheureusement) vous viendrez à nous (ndlr: autrement dit: "Nous défendons la liberté de vous exterminer")

 Le sujet des bombardements sur le Laos et le Cambodge qui violait toutes les Conventions Internationales ce qui est - nous devons malheureusement le mentionner - l'exact synonyme d'acte de Terrorisme (et donc à ce titre est le plus grand acte de Terrorisme connu), n'est donc pas encore venu à l'ordre du jour.

De ces enfants et femmes écartelés dans les rizières en mille morceaux de la haut, de la part de pilotes qui n'entendaient pas leurs cris, de ces enfants et de ces femmes donc, dont la clameur immense dans les blessures et dans les agonies à été étouffée par une répression d'une ampleur encore plus indicible et dont on ne peut pas même s'imaginer la puissance, il ne reste effectivement presque plus rien.

C'est cela qu'on appelle "défendre la liberté". C'est leur mot d'ordre.

Notre vie en paix, avant l'arrivée des fous manichéistes (point de vue des "esclaves" de la terre)
Le minority report virtuel pour la défense des résistants et les descendants des anciennes victimes du colonialisme
Les kangourous démocrates