F.N.V. ou maîtres-terroristes contre  toutes les formes de Résistances pour la protection des femmes et des enfants.
Image ci-contre: Fnv collaborationniste (avec les vichysso-jacobins) emmenant une résistante existentialiste voulant dire la vérité sur les massacres des commanditaires jacobins, pour la torturer jusqu'à la mort.

 Après le 2è conflit mondial, l'abbréviation chez les S.D. a signifié 'fonctionnaires nazis et vichystes' [*]. C'étaient l'époque de la récupération des forces par les partis sociaux-démocrates et communistes qui avaient été les premières cibles du fascisme. Certains dirent qu'il ne fallait plus utiliser cette abbréviation de 'fonctionnaires nazis et vichystes' car cela faisait penser qu'ils auraient été des fonctionnaires. C'était l'argument des nazis au tribunal de Nuremberg: "nous étions de simples fonctionnaires obéissant aux ordres". Aucune excuse ne peut être trouvée aux nazis et assimilés, pas plus que pour tous les tortionnaires.

D'autres dirent que nous avons tous tendance à devenir des fonctionnaires, de n'importe quel régime que ce soit, tout simplement parce que nous sommes nationalistes (ou chauvins de terroirs. Attention aux accusations extrêmistes qui peuvent devenir diabolisantes en de mauvaises mains). Le problème n'est pas d'être fonctionnaire, il est d'avoir toujours tendance à justifier son pays, son peuple, sa langue, et tout ce qui y touche. On connaît tous l'exemple du temple Yakusuni à Tokyo. Il frappe les esprits de tous les peuples de la terre, sauf celui des japonais. Mais nous avons tous nos Yakusuni.  L'abbréviation a donc été traduite sous une forme atténuée mais plus universelle en français, comme Forces nationalistes vitupérantes.

 Il se trouve que par hasard à la même époque, cette abbréviation était peut-être en anglais (1) car les sages gandhiens conseillers utilisaient couramment cette langue et c'est aussi une traduction du mot d'ordre des S.A. qui préparaient entre 1933-1936 les différentes composantes des camps de concentration (composés chimiques, tatouages sur les bras, etc.).

  Pour eux: "Fascist Numbers lead to Victory" (trad: "les numéros fascistes tatoués, mèneront à la victoire". ). On trouve des initiatives similaires avec des puces RFID qui seraient plaçées sous la peau, les micro-insectes robots émetteurs lâchés partout et qui viendraient même se coller dans le nez des citoyens (initiative heureusement rejetée pour l'instant par la Chine et l'Inde), etc. Lors des récentes tentatives pour enregistrer les données biomédicales, deux peuples ont également parfaitement rejeté ces menées contre l'éthique. Tous les peuples de la terre sont d'accord pour dire à l'échelon individuel: "Nous ne sommes pas des numéros !" (cf. article "Are you looking at us ?" en attente, et ce passage montrant la démolition psychologique que cela entraîne à l'échelon individuel).

 Enfin, dans les années 200x, l'Alliance a décidé de retraduire la vieille abbréviation en 'Féodaux Niant le calme Victorieux du non-manichéisme'. De la sorte, tous les peuples sont impliqués. Nous sommes ou bien nous pouvons tous devenir des tribalistes féodaux manichéistes selon les époques. Egalement on ne pourra plus savoir a priori qui gagne une bataille, fusse psychologiquement. Il peut y avoir des gens "classiques" peu armés gagnant un conflit comme le Vietnam, des tribalistes ou/et des féodaux (parce que manichéistes) surarmés le perdant, des féodaux ou des gens "classiques" en guerre contre des manichéistes ou d'autres catégories, des "classiques" ou des féodaux alliés (temporairement) avec des manichéistes, etc., chauds nationalismes expansionnistes ou séparatistes chez autrui essayant d'allumer la violence partout à l'extérieur du campement de leur tribu, et bien d'autres variantes, etc. , catégories recouvrant plus de 90% des conflits. Cette abbréviation ne couvre pas tous les cas de causes de guerres et conflits, mais donne les premières structures de réflexion. Elle a été vue par les premiers cadres gandhiens, en vue de se munir d'outils pour expliquer et calmer les grandes causes de conflits. Elle fut d'ordre privé quelques décennies, mais le monde se surarmant de façon alarmante à l'orée du 3e millénaire, les gandhiens décidèrent de rendre public ces grandes catégories à un cercle élargi de citoyens (de la terre), si possible au plus grand nombre.

Néo-vichystes qui s'ignorent ou qui mentent comme le font tous les "collabos" ou judas

 Plus spécifiquement, dans l'espace français et francophone, la critique concerne parfois des troupes "spéciales" comme étant contre la foi francophone pluriculturelle colorée de tiers-mondisme disant que dans l'espace polynésien et dans d'autres espaces outre-mer (comme à l'époque dans ceux d'origine de l'Alliance) il y a encore des comportements néo-coloniaux, que l'on y traite les gens en tant que descendants d'esclaves et non pas en tant que citoyens. C'est un serpent de mer qui resurgit et disparait selon les époques en France et dans les ex-régions coloniales périodiquement. Il a dû en être de même dans l'ancienne Chine et dans tous les pays absorbant d'autres pays.
..

  .. du temps de la lutte des existentialistes alliés aux algériens pour la libération du peuple français de la paupérisation culturelle infligée par les jacobins, et pour promouvoir sa lutte contre la mondialisation en l'amenant aux côtés de Gandhi). C'est une lutte dans les anciens territoires coloniaux où se trouvait un des fondateurs (le colonel Viktor) qui a donné cette ancienne abbréviation (les jeunes militants ont vu une analogie avec un karchérisateur néo-vichyssois moderne en 2005.

Cette aile fondatrice multiculturelle francophone et française, qui provient de la résistance francophone à l'étranger initiée par des grands ancêtres gandhiens, est contre le travail des enfants, les sous-emplois de misère et pour une union des grandes forces (les grandes bonnes volontés des citoyennes et des citoyens).

..

(interviewé Fnv /ex. OAS parlant franchement à un journaliste, interview officielle terminée)

  On dit que contre la promesse d'une grande société neuve en France de la part des sociaux-démocrates, des communistes et des trotskystes de tous poils, se seraient levées des bandes miliciennes rétrogrades d'éxécution de basses oeuvres (nous et nos copains). La sale propagande algérienne de nos banlieues (nos townships à karchériser) disent que nous aurions ensuite effectué une guerre à des millions de citoyens de religion bouddhique après avoir passé leurs sales parents musulmans à la gégène ou avoir exécuté froidement nos prisonniers. Mais nos radios n'ont jamais rien laissé filtré ! Cela reste de la propagande puisque les abrutis de démocrates que nous avons chez nous n'en parlent jamais. Comment le pourraient-ils puisqu'ils n'ont jamais rien entendu ? De toute façon ces bouddhistes avaient opté chez eux pour le mauvaix choix puisqu'il allait les conduire à des millions de morts. Comme nous maîtrisons la propagande pour les démocrates, c'était le problème des bouddhistes et de toute façon maintenant c'est trop vieux.

(suite du discours de l'infiltré néo-sumérien interviewé)

  'Les pauvres ne faisaient que chercher à se protéger sous les bombes' a dit le traître d'abbé Pierre, à la stupide et fausse résistance contre le vichysme quand il était résistant. Mais il a trop parlé à de sales indochinois, noirs et bougnoules. De toute façon on ne pourra plus jamais qualifier de crime contre l'Humanité ce que nous avons effectué, malgré que nos alliés ont reconnu en 2001 qu'ils ont fabriqué l'incident du golfe du Tonkin pour se jeter sans prévenir sur des populations qui n'avaient rien pu préparer pour se défendre et y faire des millions de morts du haut des airs, inaccessibles. C'est la rançon de la gloire, nous sommes les plus forts. Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous. Pour qui sonne le glas, demandez-vous ? Pour tous ces abrutis bien évidemment. Qui se rappelle de la période esclavagiste et de toutes ces guerres ? Personne bien évidemment. A propos du nouveau conflit nous nous contenterons donc de parler des bonnes citoyennes et des bons citoyens français de religion catholique comme d'habitude et tout se passera bien. A part quelques traîtres existentialistes il n'est jamais venu à personne l'idée de se poser cette question: "Finalement vous faites toutes les guerres et vous torturez tous les gens qui n'ont pas la même religion: algériens, vietnamiens, afghans, etc.". Vous oubliez qu'on a réussi à diaboliser les communistes grâce à notre petit procédé de rendre la radio muette à propos de ce qui ne regarde pas ces cons de citoyens démocrates. Ainsi ils ont tous cru qu'ils étaient vraiment des diables. Ne vous inquiétez pas: Ce genre de mauvaise présentation sera vite oubliée et nous vous dirons comment dire aux médias après cette entrevue.

 Je vais vous dire: c'est la même réponse pour tous ces abrutis et têtus qui refusent d'abjurer l'islam ou le communisme quand on les assassine, pour des raisons qu'on ignore: nous maîtrisons la propagande. Nous sommes donc les meilleurs, les plus forts et les plus intelligents, et notre propagande nous donne raison. Dans d'autres pays que les bons pays alliés dans toutes les guerres, il n'y a pas d'êtres assez intelligents pour avoir leurs propres idées. Nous sommes le phare du monde pour la liberté par exemple ! Tout le monde ne croît-il pas encore que la France est le pays des Lumières ? Et tout cela pourquoi ? Parce que nous sommes les meilleurs en économie, que tout les autres savent qu'ils sont trop pauvres et n'osent pas la ramener. Ils nous respectent et nous adorent en réalité. Ils sont éblouis par le mythe de l'homme blanc qui réussit. Regardez ces masses serviles en Afrique ! C'est bien la preuve que tout ceux qui n'ont pas de revenus au moins équivalents à la moyenne occidentale ne peuvent pas réfléchir par eux-mêmes.

 Nous sommes les glorieuses forces descendantes et descendants de l'O.A.S. et des dirigeants du P.S. qui ont prolongé la 2e guerre mondiale jusqu'en 1975 en Indochine et même jusqu'au début du 21è siècle en Afghanistan, au Pakistan et peut-être ailleurs et nous n'avons pas à nous en cacher. Nous sommes de nouveau en Afghanistan pour défendre le monde libre, la démocratie et les valeurs occidentales et nous en sommes fiers. Nous sommes représentés en général par de bonnes composantes nationalistes (françaises, américaines, polonais idiots etc..) que haïssent en général ces "nouveaux français" (les blacks, les beurs et quelques cons de français qui croient à leur raps de bougnouls et à leur propagande tout juste bonne à karchériser) de ce que les mous appellent la "diversité" (personnellement je trouve que ce sont juste des couleurs, pas des êtres humains comme les charlies nuisibles) comme peut-être quelques francophones et habitants de la métropole égarés (le militant communiste que j'ai attaché sur une chaise en face de moi dit: "également l'ensemble des minorités du tiers-monde, et naturellement les femmes, les enfants, les vieillards, les déshérités". Je vais m'occuper de son cas ensuite) qui participent à des rêves idiots mais qui recherchent en fait notre protection. Regardez en Afghanistan: tous les Afghans sont des terroristes. On peut y faire ce qu'on veut. On va gagner la guerre. Tous ces millions de minables qu'on a chez nous ne bougeront jamais. On les a bien gavé de discours sur la démocratie pendant qu'on massacre leurs femmes et leurs enfants au pays (pas nous, les talibans évidemment). Qu'est-ce qu'ils comprennent ? En plus ils se massacrent entre eux en suivant notre propagande. En fait ils nous adorent et ils votent pour nous. Ces jeunes ringards de merde qui n'appartiennent pas à la blanchitude peuvent faire tous les raps de la terre dans leur coin, et alors ? Et les Droits de l'Homme dont nous avons toujours été les seuls Champions élus par Dieu et pour lesquels tout le Monde Libre nous suit ? C'est dégueulasse de dire que des français ne voyaient rien à redire au Kosovo lorsque d'autres se battaient pour les autres cultures (comme notre culture blanche) et pas ces gesticulations qu'ils appellent danses et ces barbouillages de batards. Ces batards noirs et rebeu sont généralement en sourdine, mais n'attendent qu'une occasion pour se montrer au grand jour et commencer les massacres ethniques typiques des mouvements africains et des tribus arabes esclavagistes. Belles racailles ensemble. Qu'elles s'entretuent. Elles ont dit que nous rêvions de pratiquer la torture comme autrefois sous le régime de Vichy, etc. . mais elles haïssent les communistes tout comme nous leur avons appris et c'est bien la preuve que nous avons raison. Elles ont osé rappeler que nous nous étions permis de contourner les Constitutions comme Napoléon l'avait fait, ou comme nous aurions pu le faire par une belle opération (pas une manipulation) malheureusement avortée lors des présidentielles de 2002 lorsque nous avions la force pour nous".

(l'Alliance) Ces bandes miliciennes rétrogrades d'éxécution de basses oeuvres qui ont effectué une guerre à des millions de citoyens de religion bouddhique rendent vains les efforts de tous les peuples de la terre du plus fort au plus petit qui cherchent à ériger leurs propres lois. Prétendant avoir le droit d'accuser les autres (la majorité) ou de demander des comptes et de ne pas être des terroristes. Avec la torture dans toutes les régions du monde, ces légions lâches ont constamment bafoué le Droit International et la sollicitude multiculturelle réciproque des peuples.


De nouveaux f.n.v. résurgents (les suivants de l'Eglise de la colline) sont les manichéïstes extrémistes, qui commençèrent à suivre les directives diabolisatrices papales depuis le début des années 1900  (papes floueurs du sang de l'humanité par dizaines de milions de femmes et d'enfants depuis les cultes celtes des bretons, les cathares, les indiens d'amérique du sud, les congolais, les algériens, etc., , et qui peuvent donc être légitimement vus comme la force tribaliste la plus noire et la plus génératrice de conflits depuis plus de 2000 ans - cf. Non respect du processus fondamental de légitimation de l'autorité locale auquel chaque population a droit pour elle-même - en prétendant comme des tribus enfantines que leur tribu serait universelle) fondamentalistes (plus récemment cf. cardinal Spellman) qui ont béni des armes (en anglais to bless=bénir) qui allaient continuer de tuer plus de dix millions de pauvres, (femmes, enfants, etc..), en Europe puis en en Asie. D'autres manichéïstes ont massacré sous Franco en Espagne, à Sabra et Chattila, à la Mosquée du Caire sous Napoléon, et dans de multiples endroits. Ceci fut la réalité du vingtième siècle et des siècles d'avant (dont une des conséquences sans doute est que la branche catholiciste - une des branches les plus menteuses de l'univers, cf. pourcentages de véracité dans ses credos de base qui serait au maximum de 15% par rapport aux interprétations du nouveau testament par l'Alliance - est en perte de vitesse dans le monde au vingt et unième siècle).

(écrivain fasciste infiltré)  Bien entendu tous les extrémismes sont mauvais. Mais quand il s'ajoute du manichéïsme, des terroristes ont écrit n'importe quoi. Les soi-disant massacres qui en ont résulté n'étaient pas particulièrement atroces, c'était juste un petit assassinat en série commis par un fou comme il en est arrivé tant d'autres depuis aux états-unis. On a dit que les f.n.v. auraient été à l'origine des colonialistes, et s'en étaient d'abord pris aux faibles, aux pauvres, aux femmes, aux enfants, et au loin dans les pays pauvres mais c'est faux. Votre syndicat a eu peur pour les français(es) qu'il tentent de reprendre pied en métropole. Mais il se trompe. A la limite si ces bandes restent à l'étranger et continuent d'y torturer de temps à autre, qu'elles y restent, au moins elles ne torturent aucun(e) français(es). Et le catholicisme n'a jamais tué personne récemment ici, cela se saurait [1]. Tout cela c'est de la propagande mensongère de sales communistes.

(Alliance)

Les R.V.

La résistance

 Il est très difficile de cerner avec précision l'existence de ces troupes.

 L'APCE ressemble à une organisation de type f.n.v.

 Vous trouverez également ici un article indicatif sur la pratique de certaines organisations que nous ne nous permettons pas de critiquer aussi vite.

Date de la détection des troupes néo-vichystes par les S.D. de retour

Conte semblant également parler des f.n.v.

Notes

Alpha-A1 - Et contre les (très petites, minoritaires, alliées et discrètes) bonnes démocraties, celles où toutes les citoyennes et les citoyens ont un pouvoir réel sur le non-massacre d'elles-mêmes et d'autrui.

Alpha-A2 - Comme dans toute tribu.

Beta-A1 - Selon leurs connaissances ancestrales, cela se rapportait peut-être à Fossifères du Néant contre Viktor.

1 - Ce monsieur n'a pas mentionné la Commune, pas plus que l'esclavagisme ou les guerres coloniales.

2 - Si vous n'êtes pas convaincu(e) que la technologie est employée (au contraire de ce qu'on penserait) contre les hommes, les femmes et les enfants, consultez ici.

3 - Voir aussi la position de cet homme dit "de l'Eglise de la Colline", suiviste acharné d'une lutte contre les citoyennes et citoyens du tiers-monde diabolisés par lui en tant que "communistes" en plein coeur de la seconde guerre mondiale ainsi que l'on révélé l'ouverture récente d'archives de la seconde guerre mondiale, alors qu'il aurait dû soutenir leurs efforts pour libérer l'Europe (ils ne furent pas les seuls, beaucoup ont compris que toutes les européennes et européens y figuraient aussi potentiellement). Tous ceux qui ont suivi l'Eglise de la Colline jusqu'à la période intermédiaire du début du 21è siècle devraient donc être rangés peu à peu par celles et ceux qui ont été exterminés par dizaines de millions, dans la catégorie "éxécutants" ou "alliés" à des degrés divers des anciens nazis et parfois, dans le cas des individus qui ont été trop loin dans l'exagération (Mac Carthy, et Henry Kissinger notamment) comme des "sortes de (nouveaux) Hitlériens".

  Le problème dans la nouvelle ère de l'information est qu'il y a encore trop de vastes poches de petits exécutants ignares de la Force Manichéisante (celle qui a perpétuellement soif de pouvoir en plus d'être avides d'argent). On ne peut pas les accuser, mais parfois la conjonction de leurs actions nocives peut mener à des désastres. Le problème des systèmes purement pyramidaux est qu'ils sont très peu prémunis contre les élections d'ignares dangereusement diabolisateurs ou de futurs dictateurs. Le discours magnifique que nous baignerions dans la félicité d'une ère communicationnelle (voire même totalement informationnelle) doit nous inciter à exercer nos yeux lorsque nécessaire quand cela ressemble fortement à un écran de fumée (pour ne pas dire d'intox).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Article paru dans la revue NEXUS n'38
mai-juin 2005

Des corps d'armée secrets de l'OTAN liés au terrorisme

   Au moment où les experts s'interrogent pour savoir si l'OTAN offre un cadre approprié à la conduite de la "guerre contre la terrorisme" dans le monde, une nouvelle étude suggère que l'histoire secrète de l'alliance a des liens avec le terrorisme. En Italie, le 3 Août 1990, le Premier Ministre Giulio Andreotti a confirmé l'existence d'une armée secrète d'Etat, dont le nom de code est «Gladio» (en latin : épée). Son témoignage, divulgué avant la conduite d'une enquête sur le terrorisme par une sous-commission du Sénat italien, a causé une onde de choc au sein du Parlement et de l'opinion publique, amplifiée par la spéculation d'une manipulation de la politique italienne au moyen d'actes de terrorisme perpétrés par ce corps secret. Andreotti révèle que l'existence de la Gladio a été cachée au sein du Ministère de la Défense sous la couverture de sous-section du SISMI, les services secrets militaires. Selon un document de 1959 du SISMI, les armées secrètes avaient un double objectif stratégique en Europe : tout d'abord, opérer comme un pseudo groupe "arrière" dans le cas d'une invasion soviétique et conduire la guérilla sur les territoires occupés, et mener à bien certaines opérations nationales pour répondre aux "situation d'urgence".

   Felice Casson, le premier juge italien ayant découvert l'existence de la Gladio au cours de ses enquêtes sur le terrorisme d'extrême-droite, a constaté que l'armée secrète s'était alliée avec les terroristes d'extrême-droite dans ces "situations d'urgence". Ces terroristes, armés par l'armée secrète, réalisèrent sur des sites publics des attentats à la bombe dont la responsabilité fut rejetée sur la gauche italienne et furent ensuite protégés des poursuites judiciaires par les services secrets de l'armée.

   «Le but en était très simple: pousser l'opinion italienne à se tourner vers l'Etat pour demander une sécurité accrue. Cette logique politique est à la source de tous les attentats à la bombe restés impunis ainsi qu’expliqua Vincezo Vinciguerra, ancien terroriste de droite au sujet de la "stratégie de la tension" au juge Casson. Le Sénat Italien choisit d'être plus explicite et conclut dans son enquête en 2000 : "Ces massacres et ces attentats sont des actions militaires organisées, favorisées ou soutenues par des hommes oeuvrant au sein même des institutions de l'Etat italien et, comme il l'a été découvert plus récemment, par des hommes liés aux structures des services de renseignements américains".

   A la découverte de l'existence de ce type de corps secrets d'armée, le Parlement européen a émis une sévère critique, les suspectant d'avoir été impliquées dans les manipulations liées aux opérations de terrorisme en Europe.

   Le Dr Danièle Ganser, éminent chercheur au Centrefor Security Studies de l'ETH à Zurich et auteur de NATO's Secret Armies" confirme pour la première fois que des réseaux de renseignements à travers l'Europe de l'Ouest, y compris en Allemagne, en France, en Espagne, au Portugal, en Hollande, au Luxembourg, en Belgique, au Danemark, en Norvège, en Italie, en Grèce et en Turquie, ont nécessité une planification stratégique issue de Grande Bretagne et des USA. Les armées de "l'arrière" étaient coordonnées à un niveau international par le prétendu Comité Clandestin Allié (ACC) et le Comité d'Organisation Clandestine (CPC) affilié au QG suprême des forces de l'OTAN en Europe (SHAPE).

   Elles utilisaient des noms de couverture tels que "Absalon" au Danemark, «P26» en Suisse, "ROC" en Norvège et «SDRA8» en Belgique. Il est intéressant de noter que de grandes différences existaient d'un pays à un autre. Dans certains, les armées secrètes se sont changées en creuset du terrorisme, tandis que dans d'autres, elles gardèrent un simple rôle de prévention. En Turquie, la "Contre-Guérilla" est impliquée dans le terrorisme local et les opérations de torture menées contre les Kurdes, et en Grèce, le «LOK» a participé au coup d'état des «colonels" de 1967 pour empêcher l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement socialiste. En Espagne, l'armée secrète était utilisée pour soutenir la dictature fasciste de Franco, et en Allemagne, les terroristes de droite ont utilisé les explosifs de l'armée secrète pour l'attentat terroriste de Munich en 1980.

   Dans d'autres pays, comme le Danemark, la Norvège et le Luxembourg, les soldats secrets furent entraînés pour une éventuelle occupation de leur pays natal et n'ont jamais pris part à aucun acte de terrorisme ou de manipulation. Dans le contexte actuel de la prétendue guerre contre le terrorisme, les données sur la Gladio soutiennent l'idée que les gouvernements Occidentaux ont sacrifié les vies d'innocents citoyens et couvert des actes de terrorisme pour manipuler le peuple. Les allégations selon lesquelles l'OTAN, le Pentagone, le NIG, la CIA et les services de renseignements Européens ont entretenus des liens avec le terrorisme, les coups d'états et la torture en Europe sont évidemment de nature extrêmement délicate et leur vérification nécessitera de futures enquêtes.

(source : International Relations and Security Network, ISN Security watch, ETH Zurich, Suisse, 15 Décembre 2004,
http://www.isn.ethz.ch/news/sw/details.chm?ID=10373)