Les françaises et les français solidaires avec les luttes du monde francophone pour un monde meilleur et vert


















































































   L'Alliance francophone, si elle est représentée en métropole, essaiera d'y participer. Elle et bien d'autres organisations proposeront chacune leur(s) but(s), sachant que l'Alliance oeuvrera sans doute plutôt à un niveau plus global même si elle n'est pas représentée en France.

  Ci-contre: un cadre de l'Alliance maritime et à l'opposé sous la photo, les successeurs de Tamerlan de la première vague dite hitlérienne [en réalité complètement intégrée parmi tous les autres racismes gouverne-mantaux de leur époque] ).

Ndlr

  Lorsque ces résistant(e)s auront compris les grandes lignes de l'école et qu'elle leur aura redonné confiance en elles-mêmes et en eux-mêmes, ils participeront à la consolidation, au renforcement et au développement de toutes les parties territoriales de la fédération. N'oublions pas que la France (notion à séparer des libéralistes dits néo-libéraux, qui prônent des valeurs étrangères et ne connaissent pas cette notion) possède de grands laboratoires de recherches tels que le CNRS, l'INRIA, etc. , sans compter des institutions fédératrices comme les P.T.T., des syndicats, la sécurité sociale, etc. , ce que ne possèdent pas les promontoires extrémistes.