A propos de la Louisiane

Ecolier - "Mais pourquoi Voleurs jacobins ?"

Représentant de l'Alliance -  "Parce que c'est facile de se la jouer nouveau-riche [1] sur le dos du peuple avec l'argent récupéré de la magouille de la cession[2] de la Louisiane".

Ecolier - "Et pourquoi sont-ils toujours bêtement pro-américains depuis 3 siècles ?"

Représentant de l'Alliance - "En réalité ils ne sont pas pro-américains, mais ils affichent qu'ils le sont pour tenter de camoufler par un pacte indélébile l'alliance entre filous qu'ils ont perpétrés jadis. Ils sont donc contraints d'être 'américanistes' c'est à dire plus royalistes que le roi. Et nous verrons que la formule est particulièrement bien adaptée ici".

 D'autres jeunes français de souche ont renchéri:

- Efffectivement on ne sait pas ce que penseront les arrière-arrière descendants de notre époque. Nos parents portent toujours un anti-américanisme à fleur de peau parce qu'ils souffrent tous les jours de la perte de la bien-aimée Louisiane.

 Représentant de l'Alliance - Cette époque comme les autres souffre encore tous les jours douloureusement de cet attentat perpêtré jadis contre la Nation. Cette Nation Historique qui n'a rien à voir avec celle d'aujourd'hui, qui incluait et ne collaborait quand même pas si mal avec la Francophonie historique, et dont la Grande Louisiane faisait partie intégrante.

Jeune lycéen - Effectivement, on parle tout le temps des anglais qui aiment les complots comme si chez nous il n'y avait aucune trace de complot.

Aperçu de ce que cela pourrait être
(à partir de réponses d'enciens français [*] )

"Les jacobins sont tous dans la tradition de l'ancien régime

[..]

 A cette époque il y avait plusieurs cours: la cour de Bretagne, la cour de Nevers, etc..

Exemple de la présentation sur mesure, dans l'intérêt jacobin

Tout comme aujourd'hui, on parle sans arrêt de la cour de Bourgogne, qui a été "vaincue", de "la chute de la maison de Bourgogne", etc.., etc.., curieusement on ne parle jamais de certaines autres cours. Ne citons ici que la cours de Nevers: elle n'a jamais démérité et elle a fourni à la France 3 empereurs.

 En résumé, voici ce que les jacobins ont repris sans aucune modification de l'ancien Régime déjà renégat et qui fait dire à l'Alliance que les Jacobins en sont les héritiers en droite ligne, et non pas les héritiers de la Révolution Française :

- Les lois

- L'accord secret de Paris qui s'est fait comme un coup de poignard dans le dos du peuple français, ce qui fut la raison de sa nature. Cet accord était potentiellement si explosif qu'il ne pouvait être que secret. Mais le calcul fut mauvais. Le peuple français se rebella quand même à la lecture des chefs de trahison quelques années plus tard, en 1789 (l'accord secret de Paris fut la raison majeure de la tentative du roi de tenter de s'enfuir. Mais le sentiment de traitrise était déjà si fort parmi le peuple français qu'il fut immanquablement reconnu à Varennes).

- Le retaillage dans le vif et sur mesure, de l'histoire de France pour camoufler cette forfaiture, et toutes les maraudes et magouilles entre voleurs acceptées telles quelles sans redressement des vieux livres d'histoire de l'ancien régime. Ces livres monarchiques avaient déjà réussi à la fin le "découpage sur-mesure" de la version de l'histoire de france renégate reprenant sans broncher l'accord de coquins dit de Paris, que nous connaissons aujourd'hui.

Qui sont donc les comploteurs ? Pas les anglais ?

 Faites-vous votre idée vous mêmes. Mais à la fin inéluctablement vous en viendrez à l'idée que:

JACOBINS = GROS COMPLOTEURS

La preuve : on ne parle jamais des cours qui n'étaient pas pour la cession de la Louisiane.

 Il y a donc bien eu une entente entre larrons voleurs.

 De plus ces dépeceurs séparatistes sont des traîtres jusqu'au fond de l'âme: ils lèchent les bottes de ceux avec qui ils ont commis cette forfaiture ignoble sur le dos des vrais anciens français.

  Plus fort, via la défiguration des livres d'histoire, on peut penser qu'ils continuent de comploter en permanence contre le peuple français et ses propriétés depuis des douzaines de millénaires.

 Au total, ne sont-ils donc pas vraiment des comploteurs américanicistes, les descendants en droite ligne des escrocs complices de vulgaires malfrats (ex-bagnards [*]) qui ont détaché contre petite monnaie la Grande Louisiane (les 9/10) de la France ?

 Ne l'ont-ils pas vendu à des voleurs mercantiles sans âme, leurs frères ?

 Veut-on encore une preuve de l'entente entre les larrons jacobins américanistes et les voleurs mercantiles ?

 Regardez ce que les locataires [3] ont fait de la terre française qui n'avait certainement pas cette destinée. Leur a-t-on demandé de mettre aujourd'hui la terre à feu et à sang ? [4]"

La situation nouvelle dans les contrées de la vraie francophonie historique

L'ignominieux traité de Paris  (en attente)
 

Notes associées

A - Comme la cour de Nevers, et surtout son dernier représentant qui avait déjà un type de vision en archipel, multiculturelle mais déjà pressentant et sans doute acceptant d'avance la représentativité pluriculturelle.

[1] On dirait aujourd'hui bling bling ou clinquance ostentatoire de nouveau riche.

[2] Terme souvent utilisé car la vente n'est toujours pas reconnue par une majorité de l'opinion française. Il s'agit d'un terme pudique pour éviter de dire clairement fausse vente et de reconnaître cette escroquerie majeure. Les locataires qui ne sont pas les champions de la démocratie mais utilisent ce terme sans arrêt, devraient reconnaître la démocratie de leur ancêtre en premier. Ils ne sont pas autorisés à utiliser ce terme autrement que dans des limites bien définies (à l'intérieur de la souveraineté de leur ancêtre).

[3] Ceux qui devraient payer depuis, un bail, et ont un arriéré conséquent (position du mouvement. Il y a des positions plus extrêmes).

[4] De plus nous faisons l'assistanat de cette région en ne réclamant pas notre dû.
 Mais où mène donc l'assistanat ? A la décadence de cette région que nous constatons actuellement (et sans parler des dégats aux sols, etc.). Nous ne faisons donc pas son bien.

[5] - Celles qui n'ont pas été vaincues par les jacobins ou les rois de France, ou dont le prestige était si grand (comme la cour de Nevers) qu'ils n'ont jamais essayé de s'y mesurer.

Ndlr

1 - Selon une vue encore assez partagée par le peuple français dans les années 195x. Toutefois de qui tenaient-ils ce modèle ? Il est également certain qu'il y eu des cas Jean Valjean. Par ailleurs combien de nations ont perpétré des atrocités [par exemple de punir des familles entières (et sur des générations), pour la faute d'un seul membre ?]. Si l'opinion des anciens français ci-dessus était intégralement reprise, cela signifierait que pour bon nombre d'autres nations du monde qu'ils prennent une bonne partie "des pêchés du monde" [*].

 Par défaut, c'est toujours la ligne de ne pas juger les nations qui prévaut (mais certains dirigeant(e)s mettant en danger leurs concityen(ne)s ou dangereux pour l'humanité, oui).

2a - En ce qui concerne l'épithète infâme de "descendants de bagnards", voir arguments donnés par les anciens français ici.

  Ce sont évidemment des arguments d'anciens gouvernementaux [2b] qu'il ne faut pas suivre sous peine de paraître un vieux sectaire vis à vis des jeunes générations toutes confondues. Là-bas aussi il y a un parti raciste, le tea party, composé de racistes [l'ivraie], à ne pas confondre avec les jeunes générations (à l'instar des vieux français et des nouveaux français).

  L'état d'esprit qui règne chez les descendants des français écartés lorsque le général de Gaulle dit en substance "Donneriez-vous votre fille à marrier à un arabe ? Donnez leur l'indépendance. Je ne veux pas d'eux" est que si des institutions comme le Congrès nord-américain avaient été présentes, elles auraient pu empêcher des alignés comme lui de faire des erreurs monumentales allant à l'encontre du peuple français. Interrogés pourquoi ils répondent encore : - "Si la France n'avait pas été partagé et qu'il y avait aujourd'hui des régions comme la Bretagne, l'Algérie, le Maroc, etc. , ce serait la première puissance du monde".

 Nul doute en effet en comparant les exactions commises par une ancienne colonie livrée à elle-même (millions de morts dans les autres anciennes régions françaises) que même si cette France étendue n'avait été que la 2è puissance par le PNB, du fait de ses valeurs humanistes et de l'encouragement donné aux nouvelles régions d'y ajouter leurs valeurs, elle aurait pu devenir la première puissance pluriculturelle sur la planète.

Voir aussi

Nouvelle voie fédératrice

2b - Se sont-ils préoccupés du sort des anciens bagnards et de les laver de leurs fautes une fois qu'ils eurent purgé leur peine ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


La Grande Louisiane ou Nouvelle France

 Les lecteurs peuvent aider en recupérant toutes les informations qu'ils pourraient trouver et les envoyer à l'Alliance afin qu'elle complète ses connaissances.

 Des recherches scientifiques récentes ont montré que la Louisiane était beaucoup plus étendue qu'on ne l'imaginait (et comprenait sans doute le Tibet américain [1] ).

Pour en savoir plus

Note:

La côte est semble être une copie de la côte est de l'Asie, opérée à l'époque par une civilisation extrêmement avançée qui pensait sans doute se retirer là si les tsunamis ravageaient les territoires d'origine.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le traité de Paris
1763 - 10 février

  La signature du traité de Paris par le roi de France, met provisoirement fin à la guerre franco-anglaise et durablement à dos les français d'un côté, les anglais et les américains de l'autre.

  La France perd de nombreuses colonies (ce mot n'avait pas de sens péjoratif à l'époque. Il s'agissait simplement d'une occupation d'un sol en Amérique du nord): elle cède aux Anglais le Canada ainsi que la région à l’est du Mississippi, la Dominique, plusieurs îles antillaises, le Sénégal. En revanche, elle garde ses cinq comptoirs hindous de Pondichéry, Chandernagor, Mahé, Yanaon et Karikal, ainsi que la Guadeloupe et la Martinique. Elle doit par contre renoncer à toute activité politique sur le territoire, détruisant les efforts diplomatiques de Dupleix. L'Espagne, quant à elle, récupère l'île de Cuba et reçoit la Louisiane des Français en compensation de la perte de la Floride qu'elle a donnée aux Anglais. Les accords du Traité de Paris sont signés par les représentants de la France, de l'Angleterre, de l’Espagne et du Portugal, après trois ans d'âpres négociations.

  En 1803, Napoléon Ier vendra cette terre aux Etats-Unis, confirmant ainsi la traîtrise du monarque sur le dos des françaises et des français non consultés, et les successeurs jacobins ne renieront jamais cette suite de félonies, bien au contraire.

 Pour en savoir plus