A propos des Scythes et des Phéniciens

  Les territoires des Scythes et des Phéniciens forment deux aires géographiques complémentaires plus au sud, complétant la zone nord de Neu europa, allant de l'Atlantique à Vladivostok. Ils furent apparemment les terrains de jeux de jeunesse de certains membres fondateurs d'origine.

  De nos jours il n'y aurait pas de raison particulière de s'y intéresser, à moins ..

Voir aussi

Origine d'un des surnoms des officiers médicaux

 D'autres hypothèses prospectives ont couru. Notamment celle-ci: l'aire couverte par l'ancien empire indo-scythe figurerait comme la zone tampon et parmi les aires d'influence politique européenne possibles du futur (la Georgie, l'Ukraine et d'autres pays sont aux limites de cette aire).
.
Les fondateurs défendaient un centre (un ring) fort dont les écrivains ur n'ont compris qu'au début du 21è siècle où il aurait été situé.

   Il ne s'agissait pas de la terre des Scythes qui n'avait été qu'une région de passage. Il s'agissait d'Agartha qui est évoquée par ailleurs. Nous allons revenir un peu maintenant sur leurs connaissances, telles que  les autorisations nous ont permis de nous en faire une idée (il y a des régions telles que l'Irak et d'autres comme l'Inde du Nord qui étaient des théatres de conflits ou de guerre à l'époque de la création de l'Alliance, dont nous ne pouvions pas recevoir d'autorisations complètes).


Les recherches et découvertes des ancêtres de l'Alliance

  Il y a d'anciens textes sumériens (*) inclus dans bon nombre de textes de sectes [notamment la bible, selon ces hiérarchies, uniquement composée de l'ancien testament ultra-manichéen et sacrificiste. Un livre retaillé et déformé par elles. Voir cependant Esséniens].

  Certains descendants au moyen-orient étaient réellement des fondateurs, ils auraient conservé via les connaissances de leurs familles respectives des capacités comme celle de pouvoir encore lire d'anciennes indications phéniciennes. Leurs découvertes passées d'autres bibliothèques que celles connues à ce jour sont intéressantes. Vous pourrez peut être comme nous découvrir qu'il y a des concordances étonnantes en effet entre les textes sacrés des grandes religions d'origine. Les ancêtres fondateurs voyageaient beaucoup (exemple ici), ce qui leur a permis d'acquérir une foule de compétences et de connaissances.

  A partir des rayonnages phéniciens des bibliothèques de référence de l'Alliance, en descendant vers ceux du sud [qui répertorient notamment la diffusion du bouddhisme dans ces régions il y a deux mille ans. Ceux du Coran bleu proviennent de la même source conservant toujours les fragments annotés comme étant d'Agartha en Europe [à ne pas confondre avec l'occident. Seules certaines nations sous la coupole de nouveaux sumériens ou d'inféodés au manichéisme en font partie. Par exemple la Suède, l'Espagne et bien d'autres pays n'en font pas partie], on peut trouver les copies de témoignages hindous (statues, écrits, ..) extrêmement anciens qui ont été trouvés par les fondatrices et les fondateurs de l'O.S.C.  D'après ce que relatent ces papyrus et autres supports, les sumériens auraient partagé le gout des observations astronomiques avec des sages hindous astronomes dans ces temps reculés, les uns et les autres étant des voisins de la route de la soie. L'astrologie sumérienne aurait donc entendu parler des sources et des pratiques de civilisations voisines plus au nord et nord-est, et si l'on accepte la voie qu'ils auraient existé, des récits hindous relatant la présence d'êtres désintéressés de grande stature (dit "atlantes", etc.) situés beaucoup plus à l'est (cf. décryptage original de la copie lointaine de Platon de ces sources, effectué par les sémanticiens du rassemblement, et corroborant la thèse d'emplacement primordial émise par les fondateurs Samoans). Les prêtres égyptiens avaient "espionné" à leur tour les connaissances des Sumériens, et c'est via cette très longue chaîne d'informations que l'existence des atlantes samoans vint à être connue en occident à près de 20 000 km à l'ouest.

  Dans l'épopée de l'alliance les fondateurs relais des années 1930 ont utilisé plus tard certaines anciennes connaissances issues de Tathagata et de ces civilisations ancestrales, par exemple pour ne pas s'égarer dans les passes sous-marines (voir également ici), lors de leur échappée des troupes fascistes lancées à leur poursuite. La détention de ces connaissances, à l'époque comme maintenant, suscitèrent leur convoitise et leur jalousie. Les fascistes et d'autres néo-nazis n'eurent en tête qu'une soif de domination "du monde" (leur terme ridicule). C'est pressés par la meute nazie que les fondateurs durent reboucher à la hâte les entrées des nouvelles bibliothèques afin qu'elles ne soient pas saccagées.

- - - -

  Les concepts véhiculés par les civilisations dépendent de l'époque pour les historiens. Il y a des événements de certaines époques que les malheureux historiens ont mis des centaines d'années à comprendre (contrairement aux définitions de ceux qui nient les média, les journalistes, etc., mais qui ne sont que de la propagande), par exemple en occident en ce qui concerne la vie du pauvre manipulé Jésus, à cause de phénomènes locaux (recouvrement des faits objectifs par le nappage consistant d'une interprétation officielle - paulinienne ou catholiciste dans le cas mentionné -, présentation exagérément nationaliste - cas des Serbes plus bas, propagandes intérêssées de la part de manipulateurs, etc. (2) ).

  La branche géographique (cf. archives cartographiques) de l'Alliance, pour son seul usage interne, a les témoignages provenant des fondatrices et fondateurs voyageurs d'origine ancienne lorsqu'ils (re)connurent d'anciennes traces mélangées à des artefacts sous la dénomination récente d'Agarthienne (voir aussi ici).

[..] (sources ici, quand la censure aura été levée).

 Exemple, Le Caire.

Il est possible de lire certaines réflexions des fondateurs autour de "Neu Europa", du temps de l'O.S.D. (3). Aperçu des connaissances environnantes peut-être nécessaires ici.

Ndlr

A - Avec les zoroastriens et la Chine, ils furent une des nations tardives qui (re)inventèrent l'écriture, et influençèrent profondément l'occident, propagation effectuée à cause de l'endoctrinement ultérieur du pauvre Occitan et le nivellement de l'Humanisme [qui en n'utilisant que des grognements diabolisateurs ne pouvaient rien y comprendre et haïrent cet age d'or] par les sectes ultra-manichéennes (catholique, etc.) . On a bien entendu trouvé longtemps des gens qui pensent que l'utilisation d'une langue "cachée" comme le latin aurait été la preuve de la détention d'un savoir supérieur [une langue n'est qu'une projection de signes comme d'autres. Il n'y a pas qu'une seule langue sur la terre]. Les cités sumériennes disparurent il y a quatre mille ans [chacune avec sa propre langue et ses propres signes déïfiés] après avoir inventé les propagandes de (pseudo) supériorité de l'une sur l'autre, dans la logique de méta-savoirs ultra-spécialisés basés sur des philosophies uniquement mécaniciennes. Rien de nouveau donc à la même démarche de nouveau aperçue durant les derniers siècles chez les nations les plus manichéennes de la terre.

2 - Nous avons un autre exemple avec Ur jusqu'à récemment, ville chaldéenne ..., qui fut fondée par des immigrants venus de la mer par le Sud (voir autres régions et peuples: phéniciens, alpes du sud par des membres de la famille spirituelle de Jésus, ...). Ne pas confondre: Ur est très bien définie (il ne s'agit probablement pas d'Uhrgang, une cité légendaire évoquée dans ces pages), contrairement aux pages UR.

3a - Cette Neu Europa reprenait semble-t-il les contours dessinés par Charlemagne de la région des Agaréniens [3b]. Il ne s'agit pas de la Neu Europa sociétale et politique (en Amérique du Sud).

3b - Il existerait une autre région agarthique cette fois, vers l'Himalaya, décrite à partir du 19è siècle A.J.C., mais douteuse étant donné les commencements des détournements de la saga celtique à des fins pré-fascistes dès cette époque.

4 - Sur l'un des terrains des Scythes (au Kosovo à l'époque de la désagrégation de l'ex-yougoslavie), le fondateur Chan - à qui on a reproché d'appartenir au monde (resp., selon la propagande jacobine, "d'être dans le bloc") marxiste à l'époque (ndlr NSD: avec ce que l'on peut en penser) qui a été la suivante:
  "Situation ici (au Kosovo): classique. Mais bombarbements peut être inopérants, étant donné les camouflages de tanks et autres dispositifs de forces nationalistes." (qui effectuent une épuration ethnique typiquement néo-fasciste qui ne peut qu'envenimer la situation).

5 - Scythes dont le nom proviendrait de Ghit (comme dans le nom de l'épopée Baghavad Ghita. Cf. annexes Hindi sur ce site). Les deux racines morpho-éloignées ne peuvent être vues que par les linguistes du rassemblement. Il est probable que le rapprochement n'a pas été vu jusqu'à présent. Nous le devons aux (à la fois) théoriciens et fondateurs de l'O.S.D. . Attention ici, les études archéologiques modernes dépassent les connaissances qu'avaient atteintes les nazis durant la dernière guerre mondiale, ceci est naturel. Vous reconnaîtrez les extrêmistes en cela qu'ils refusent souvent les découvertes les plus récentes pour s'en tenir à un certain type de théories (racistes notamment).
  On a découvert récemment (par des analyses ADN) que les Roms descendent réellement de l'Inde. Ces mêmes Roms ont probablement cotoyés les territoires des anciens Scythes, et véhiculés certaines racines sémantiques communes du Pali et des Scythes pour nous apporter le nom moderne de ces habitants d'Europe antérieurs aux Etrusques.

La conversation avec les mânes
(les manichéistes du capitalisme non vert [i.e. celui destructeur de la planète prôné dans l'avant dernier siècle] ne voient eux, que la conversation avec Lehman [Brothers] ).

  N.b.: les "contrôles minutieux d'une époque" (voir Enseignements de Gabriel, à Lahore [probablement] ) suggérés dans le site, ne peuvent être réeffectués (suivis de nouveau) que par des savants objectifs sérieux (archéologues, historiens, etc.) Des érudits tels que les défenseurs (d'Agartha) ayant été présents quasiment sur les cinq continents et dont certains avaient reçu à l'origine une formation marxiste verte de haut niveau, acquirent des connaissances multidisciplinaires qui leur ont permis d'avancer très loin dans certains domaines. Ne pas suivre le raisonnement dialectique méandreux de n.c.p. ayant accusé durant des mois sans relache les partisans du mouvement d'être des "communistes" (les membres de l'Alliance sont encore purs - au sens de l'innocence - et objectifs, dans la première moitié du 21è siècle).

  Le sens du mot époque peut induire des connotations diverses (selon les chercheurs, les universités, etc..): époques marxistes de tel ou tel pays, etc .. Le rassemblement laisse travailler les historiens de tous les pays (et à part sa référence à ses instituts marxistes, essaie d'être objectif. i.e. : Bienvenue aux chercheurs objectifs mais Vade retro satanas contre les tenants des langues de bois rejetant la communication). Le rassemblement peut entendre quand on parle des marxistes non Léninistes de gauche ou de droite car il connaît les définitions d'origine.
Attaques contre le Tiers-Etat Renouvelé voir ici

Cf. égt. mots terribles des poursuivants contre les enfants du Tiers-Etat Renouvelé, contre les enfants de l'humanité en allant même jusqu'à l'acceptation de la perte de l'Humanité toute entière.

  En ce qui concerne les travaux historiques (branche de travail des historiographes qui effectuent des essais prototypes de reconstitution vraisemblable de l'histoire à l'aide de programmes) le respect envers les populations aborigènes (Kanakie-Nouvelle-Calédonie, Australie, Afrique du Sud, ..) est grand (il est aujourd'hui rejoint par les états des régions mentionnées).

  Donc, au contraire des ennemis du rassemblement (qui font semblant de le voir comme un parti marxiste-Léniniste), on comprendra que le rassemblement respecte les données concernant le peuple notamment celles concernant le Tiers-Etat d'il y a deux siècles, à égalité avec celles d'aujourd'hui (mais il y a des choses qu'il ne peut pas faire).

A propos de bandes ..
  Ici, , ..

Matière de ces pages en général